1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie





télécharger 163.52 Kb.
titre1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie
page1/8
date de publication07.10.2017
taille163.52 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8




Les genres de l'oral : le cas de la conversation
Véronique Traverso

CNRS / Université Lyon 2

La présente contribution s'attache à un "objet" particulier, la conversation, dont il s'agira de dégager dans quelle mesure et dans quel sens on peut parler à son propos de genre. La réflexion s'organise en trois parties. La première brosse un cadre d'analyse poursuivant les propositions faites sur les genres de l'oral dans Kerbrat-Orecchioni et Traverso (à paraître), essentiellement à partir des travaux Hymes. Dans la seconde, différents emplois du mot "conversation" dans la littérature sont examinés afin de dégager le référent auquel revoient exactement ces usages, et comment il se situe dans le cadre d'analyse choisi. La troisième partie enfin propose l'analyse d'un extrait de conversation de visite, dans le but de mettre en évidence la façon dont les genres d'activités sont manifestés par les participants dans l'interaction.

Ce sont au fond trois formulations différentes de la question "conversation et genres de l'oral" qui sont proposées, la première effectuant quelques repérages théoriques parmi les "niveaux" auxquels la notion de genre peut être entendue, la seconde abordant la conversation à travers les définitions, caractérisations et descriptions dont elle a fait l'objet, la dernière la reprenant de façon pratique par l'examen de l'objet empirique "une conversation".

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie



La réflexion développée dans Kerbrat-Orecchioni & Traverso (à paraître) aboutit à la distinction de deux niveaux pour aborder la question des genres :
– un premier niveau où "genre" réfère à « des ensembles discursifs plus ou moins institutionnalisés dans une société donnée » (Kerbrat-Orecchioni & Traverso, ibid.). Ces genres de l'oral correspondent aux speech events de Hymes (1972) ou encore aux activity types de Levinson (1992 : 69). Ce sont les "types d'interactions"1 ;
– un second niveau, où "genre" correspond à des « "types" plus abstraits de discours caractérisés par certains traits de nature rhétorico-pragmatique, ou relevant de leur organisation discursive » (Kerbrat-Orecchioni & Traverso, ibid.). Pour l'oral, ces genres correspondent à certaines catégories discursives identiques à celles de l'écrit (narration, description, argumentation, etc.), et à certaines unités pragmatiques (des échanges par exemple). Ce sont les "types de discours" ou d'“activités discursives”2.

Je reprendrai cette distinction entre les "types d'interactions" et les "types d'activités discursives" à partir des définitions de Hymes.

1.1. Les types d'interactions


La notion de "type d'interaction" renvoie à deux niveaux, ou deux entités, distinguées par Hymes (1972) : les situations de parole (speech situations) qu'il définit ainsi :
« Within a community one readily detects many situations associated with (or marked by the absence of) speech. Such contexts of situation will often be naturally described as ceremonies, fights, hunts, lovemaking and the like. […] Such situations may enter as contexts into the statement of rules of speaking as aspects of setting (or of genre). In contrast to speech events, they are not in themselves governed by such rules, or one set of such rules throughout. A hunt, e.g., may comprise both verbal and nonverbal events, and the verbal events may be of more than one type. » (1972 : 56)
et les événements de communication (speech events)3:
« The term speech event will be restricted to activities or aspects of activities, that are directly governed by rules or norms for the use of speech » […] (ibid.)
C'est à cette dernière notion que Levinson se réfère pour définir ses "activity types", en précisant toutefois :
« My notion is to be preferred for present purposes because it refers to any culturally recognized activity, whether or not that activity is coextensive with a period of speech or whether indeed any talk takes place in it at all. » (1992 : 69)
Hymes conçoit en fait une série d'entités ("situation de parole", "événement de communication", "acte de parole") qui peuvent, dans certains cas extrêmes, être équivalentes les unes aux autres :
« a speech act may be the whole of a speech event, and of a speech situation (say, a rite consisting of a single prayer, itself a single invocation) » (ibid.)
mais qui, le plus souvent, sont englobées les unes dans les autres :
« More often, however, one will find a difference in magnitude : a party (speech situation), a conversation during a party (speech event), a joke within the conversation (speech act). Notice that the same type of speech act may recur in different types of speech events, and the same type of speech event in different context of situation. Thus, a joke (speech act) may be embedded in a private conversation, a lecture, a formal introduction. A private conversation may occur in the context of a party, a memorial service, a pause in changing sides in a tennis match » (ibid.)

  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconMémoriser les repères/ réactiver les repères/ réinvestir les repères...
...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconRésumé Cet article répertorie différents types de Serious Games et...
«Stratégie de communication», «Education»… Les champs d’applications sont trop nombreux et trop subjectifs pour pouvoir construire...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconAbrégé de l’Histoire de la Savoie : quelques dates repères pour faciliter...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconLes actualités pendant le conflit : les contraintes de la propagande
«couverture» par le cinéma. Aussi, voici quelques repères pour mieux comprendre comment la première guerre mondiale a été représentée...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie icon1. L’Institut français de l’Éducation, une vieille expérience, un nouvel élan
«ressources vives», sur lesquelles je vais m’appuyer pour proposer quelques éclairages sur les questions en jeu

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconRenee et Sinan célèbreront leur union le weekend des 13 et 14 juin...
«Jardins de Roquelin» à quelques pas de Meung sur Loire. Ce savant mélange de roses anciennes saupoudrées dans un jardin à l’anglaise...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconQuelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées
«Trente Glorieuses» comme l’écrit Jean Fourastié, économiste français; «Ne doit-on dire glorieuses les trente années qui ont fait...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconDecouvrir les époques et les genres musicaux

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconTypologie des magasins traditionnels colombiens à partir de la perspective des consommateurs
«au début du xxie siècle, les magasins de quartier ni les centrales d’approvisionnement n’existeraient plus, étant donné la consolidation...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com