1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie





télécharger 163.52 Kb.
titre1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie
page7/8
date de publication07.10.2017
taille163.52 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

4. Bilan


Le premier élément frappant dégagé par l'analyse est le nombre des activités distinctes qui sont accomplies dans 6 minutes d'une conversation. La variété des activités discursives développées au cours d'un speech event "conversation de visite" est ainsi clairement mise en lumière. On notera de plus que, dans cet extrait, les échanges à bâtons rompus sont quasiment inexistants.
Parmi les activités attestées ici — amadouage, se plaindre, poser une question, faire un récit, faire un jeu de mot, demander / expliquer un itinéraire —, certaines sont très ritualisées, d'autres sont plus "libres" et plus inattendues.

Les plus ritualisées, comme l'amouadouage, peuvent donner lieu à des échanges quasiment figés. Ce qui sert d'indice dans ce cas — indice d'orientation vers une activité par le locuteur qui l'introduit, et indice de reconnaissance de l'activité par les partenaire — peut être simplement une formule ("on vous dérange pas hein c'est sûr") dont l'enchaînement est attendu ("ah mais pas du tout").

Pour les activités moins fortement ritualisées, ce sont des convergences de phénomènes qu'il faut prendre en compte, phénomènes relevant du niveau strictement verbal, mais aussi des différentes productions vocales (les bruits, vocalisations et onomatopées diverses), des dimensions rythmiques et prosodiques de la communication19. Les pauses jouent ainsi un rôle très important, soit comme indication d'orientation vers la clôture d'une activité, soit comme opportunité qui peut être utilisée par les participant pour introduire une activité en rupture avec celle qui est en cours — ce que fait P à deux reprises dans cet extrait — ou au contraire pour indiquer leur orientation vers le maintien de l'activité en cours. De même, dans cet extrait, on observe l'importance de la tonalité (intensité et qualité des voix en particulier) : l'orientation conjointe vers l'activité de plainte passe fortement par des phénomènes d'harmonisation prosodique.

Bien que l'analyse ait peu développé ce point, elle suggère aussi la variété des modes de contribution possible dans une activité comme "se paindre" ou "faire un récit", c'est-à-dire des activités discursives fondées sur une complémentarité des rôles interactionnels. Ainsi, pour développer l'activité "se plaindre", les contributions vont de la co-locution à la participation relativement neutre à l'aide de régulateurs et continuateurs, en passant par l'écho et prise d'une position complémentaire ("se plaindre — plaindre").
Les convergences des éléments de différentes natures, dont certains sont mentionnés ci-dessus, constituent des procédures utilisées par les participants pour mettre en place une activité ou pour en sortir. L'analyse donne une idée de leur variété. Elle montre aussi qu'elles sont choisies en fonction de ce qu'elles introduisent tout autant que de ce qui est en cours. Certaines de celles qui sont utilisées dans ce très court extrait relèvent ainsi du "coup de force". C'est le cas par exemple de l'introduction d'une activité de récit à travers l'utilisation d'une forme particulière de répétition dans laquelle un élément de l'énoncé préface du récit est littéralement martelé ("là"), ses trois occurrences successives étant produites sans aucune prise en compte des tours de parole des autres participants. C'est aussi le cas de la question factuelle en rupture totale avec le thème en cours, utilisée pour sortir d'une envolée émotionnelle ou encore celui du jeu de mot, créant une rupture dans l'activité en cours.

L'approche proposée montre ainsi l'importance de la prise en compte du déroulement temporel de l'interaction : les procédures étant choisies par les participants en fonction du moment où elles sont utilisées et de la nature de l'activité en cours, et étant mises en œuvre avec une synchronisation précise des contributions des différents participants (qu'il s'agisse d'introduire, de poursuivre, de clore ou de rompre une activité).
Ce type d'analyse ne conduit pas à dégager (ou retrouver) des types ou des genres, mais au contraire à décrire un nombre de plus en plus varié d'activités discursives. On peut sans doute le déplorer, mais plus encore s'en féliciter puisque le propre d'analyses partant des données est justement d'espérer qu'elles vont permettre de trouver ce que l'on n'aurait pas pu inventer sans elles. Elles tiennent leurs promesses. Le travail suivant, autour de la question des types de généralisations auxquels peut conduire l'inventaire ouvert d'activités qui pourrait s'établir à la longue sur ces bases descriptives, consistera entre autres à observer s'il existe des liens récurrents entre les activités attestées et des procédures permettant de les mettre en œuvre, et comment ils fonctionnent. Cette question peut se formuler dans notre extrait à partir de la mise en parallèle de deux activités : le jeu de mot et la question factuelle. Pour le jeu de mot, le caractère irruptif, provoquant la rupture (momentanée ou définitive) de l'activité qui était en cours, peut être vu comme caractérisant l'activité "jeu de mot" : la reconnaissance du jeu de mot par l'interlocuteur en passe par cet instant de désarroi devant quelque chose qui ne fait pas sens dans les enchaînements20 et la réaction est la manifestation de la reconnaissance de l'activité par des enchaînements appropriés par les interlocuteurs (les interlocuteurs peuvent rire, ou formuler une évaluation "pas mal", ou encore, comme le fait C ici, essayer de contrer). En revanche, on peut s'interroger sur le même caractère de rupture que l'on retrouve dans la question factuelle posée à un certain moment par P dans cet extrait.

On dira pour conclure que l'étude de la mise en œuvre d'activités discursives cherchant à identifier des "genres" de référence pour les interlocuteurs ne peut qu'enricihir la réflexion sur les genres. Dans la poursuite des investigations, il lui faudra ne pas sacrifier son souci de prise en compte de la dynamique de ces fonctionnements.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconMémoriser les repères/ réactiver les repères/ réinvestir les repères...
...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconRésumé Cet article répertorie différents types de Serious Games et...
«Stratégie de communication», «Education»… Les champs d’applications sont trop nombreux et trop subjectifs pour pouvoir construire...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconAbrégé de l’Histoire de la Savoie : quelques dates repères pour faciliter...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconLes actualités pendant le conflit : les contraintes de la propagande
«couverture» par le cinéma. Aussi, voici quelques repères pour mieux comprendre comment la première guerre mondiale a été représentée...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie icon1. L’Institut français de l’Éducation, une vieille expérience, un nouvel élan
«ressources vives», sur lesquelles je vais m’appuyer pour proposer quelques éclairages sur les questions en jeu

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconNote : les numéros suivis d’un h sont des hors-série tous les bateaux...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconRenee et Sinan célèbreront leur union le weekend des 13 et 14 juin...
«Jardins de Roquelin» à quelques pas de Meung sur Loire. Ce savant mélange de roses anciennes saupoudrées dans un jardin à l’anglaise...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconQuelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées
«Trente Glorieuses» comme l’écrit Jean Fourastié, économiste français; «Ne doit-on dire glorieuses les trente années qui ont fait...

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconDecouvrir les époques et les genres musicaux

1. Les genres : quelques repères parmi les questions de classification et de typologie iconTypologie des magasins traditionnels colombiens à partir de la perspective des consommateurs
«au début du xxie siècle, les magasins de quartier ni les centrales d’approvisionnement n’existeraient plus, étant donné la consolidation...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com