5 agents économiques 5 époques de la pensée économique





télécharger 194.09 Kb.
titre5 agents économiques 5 époques de la pensée économique
page7/8
date de publication09.10.2017
taille194.09 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

Projets : services et agricultures

Les Pratiques : il y a un certain nombre de litiges, notamment sur tout ce qui est aéronautique. Les américains nous disent : « vous subventionnez Airbus ». Vous savez quoi ? C’est Vrai. En effet, par exemple la route reliant Bordeaux à Toulouse a été construire par des subventions de l’Europe pour transporter les parties de l’avion, en effet, la route en question ne sert strictement à rien d’autre que ca car la région traversée est vide.

Les européens disent aux américains «  vous subventionnez Boeing » C’est Vrai. La technologie utilisée par les avions civiles découle des avions de combat et des navettes spatiales.

Autres litiges : le bœuf aux hormones par exemple.

L’ORD : Organisation des Règlement des Différends. C’est une nouvelle constitution, c’est une sorte de tribunal.

Dans le GATT, il y avait également un système permettant de régler les différends. Il a crée un « Panel » d’experts qui rendait un jugement assorti de sanctions et là c’était appliqué si tout le monde était d’accord.

L’ORD va constituer un panel d’expert. Après étude du dossier, le panel rend son avis, après conciliation il y a jugement. En général, le pays qui a perdu va souhaiter avec en appel.

Conciliation, Jugement, Appel, en 15mois, c’est super rapide pour une juridiction internationale, par contre c’est très couteux. Le tarif en général c’est 1000$ de l’heure pour les avocats internationaux.

C’est très couteux en termes d’expertise et en termes de justice. Mais du coup, le coût pose problème pour les petits pays.

L’ORD, le côté positif, c’est un tribunal, et dans un tribunal ce n’est pas la loi du plus fort qui s’applique. C’est le seul endroit où les américains peuvent avoir tord.

Quand un pays a gagné devant l’OMC, ce dernier lui octroi une somme, un montant en $, de droit de douane, contre le pays qui a perdu.

Par exemple, 150 millions de $. Le pays a le droit de les appliquer sur le produit qu’il veut. Par exemple, la France avait perdu face aux Etats-Unis. Les USA ont mis 18 millions de $, dans le roquefort et la moutarde de Dijon. Le roquefort a son prix qui a été multiplié par 25. Et la moutarde de Dijon x par 600.

En faite, très peu de plaintes arrivent jusqu’à la condamnation.

Un pays déteste être condamné devant une juridiction internationale. Un pays ne peut que très difficilement être jugé coupable.

La seul chose qui va pas dans le système ORD, c’est qu’il faudrait une aide juridictionnel qui pourrai permettre à un pays pauvre d’aller à l’OMC sans que ca leur pose un problème.
Le Taux de change
Le taux de change, c’est le prix de la monnaie exprimé dans une autre monnaie.

Exemple : 1€ = 1,3577 $

1er cas très rare : le taux de change fixe, exemple : le Francs CFA = 1/656 €

2nd cas : taux de change flottant : le prix de la monnaie est fixé par le marché, on confronte l’offre et la demande. Et pour cela, il faut que la monnaie soit convertible. Or, certaines monnaies ne sont pas convertibles. Ces dernières ont en générale un taux de change fixe, décidé par l’Etat.

Le Yuan chinois, on n’en a pas le droit d’en avoir en dehors de la Chine. Qui fixe le taux de change du Yuan chinois, c’est le parti communiste chinois.

Que se passe t-il quand un taux de change monte ou baisse ?

Si votre taux de change monte, habituellement, ce qu’on imagine c’est qu’on va perdre de la compétitivité prix, nos exportations vont baisser et nos importations vont croitre. Et ceci est mauvais.

Si votre taux de change baisse, l’exportation va monter, la compétitivité va croître et l’importation va baisser et ceci est bon.

C’est plus facile d’avoir une monnaie faible, qu’une monnaie forte. C’est plus facile d’être en mauvaise santé qu’en bonne santé. Si c’était si simple, il suffirait d’avoir une monnaie faible.

Tout ceci est faux.
Entre 1960 et aujourd’hui, l’Allemagne est devenu 1er exportateur mondial, c’est également le 1er solde exportateur mondiale. La plus grande différence entre l’import et l’export. Alors qu’ils ont augmenté la valeur de 3,38 fois sa valeur initiale.

Le Francs Suisse est une monnaie qui a toujours monté. Alors qu’ils ont des marchés leaders comme la pharmaceutique, la micromécanique technique, etc…

Les russes peuvent faire des sous-marins nucléaires, des concordes, etc… or la plupart des pays du monde en sont incapables.

On ne constate pas que les pays à monnaie forte ont des difficultés de compétitivité. On constate plutôt l’inverse.

La 1ère question qu’il faut se poser c’est la cause de la variation.

La hausse du taux de change signifie que l’offre est inférieure à la demande. Pourquoi ? 1) Pour acheter des produits.

Si on achète une Honda à Toulouse, qu’on paye en €, le concessionnaire Honda va payer Honda France en €. Honda France va acheter des Yen pour payer le Japon. Honda Japon est sympa, il dit « aller payes moi en € »

Et les japonais ont besoin de Yen, donc ils vont aussi vendre les €. Donc dans tout les cas, la demande de Yen va augmenter. Et quand il y a plus de gens qui achètent japonais que les japonais qui achètent à l’étranger, alors sa monnaie monte. Si le Yen monte c’est parce que le Japon est attirant.

2) Pour investir et 3) pour spéculer également. Les spéculateurs achètent du Yen car ils pensent que le Yen va monter. Quand une monnaie monte c’est parce qu’on en veut plus qu’on en vend, et c’est signe de compétitivité, de bonne santé économique.
Si le taux de change baisse, c’est que l’offre est supérieure à la demande. Le pays a des insuffisances en matière de compétitivité et d’attractivité.
Si un pays va bien, c’est qu’il est compétitif et qu’il fait de bons produits et sa monnaie monte et ses produits deviennent trop cher. Et donc il faut vendre plus malgré son prix.

Est-ce que on peut vendre un produit malgré son prix ? Oui à condition qu’il soit meilleure.

Entre 2002 et 2008, l’€ double par rapport au dollars.

Entre 1999 : création de l’€ et fin 2000 , l’€ a perdu par rapport au dollars 1/3 de sa valeur. Aujourd’hui les mouvements de taux de change sont beaucoup plus élevé que ce qu’on peut faire avec des moyens marketing.
La conséquence : plus la monnaie monte, plus il y a une baisse de la compétitivité prix. La hausse de la monnaie génère un défie. On est obligé de vendre nos produits malgré leur prix. Pour cela, il faut que le produit soit le meilleure.

Réussir à vendre quelque chose malgré son prix, c’est rentable.
Quand les prix baissent, il y a plusieurs raisons pour lesquels on ne va pas rebondir :

  • Les bénéfices vont aller aux salariés (CGT vaincra !)

  • Aux banques

  • Aux actionnaires

Il ne restera plus rien pour monter en gamme et sortir de notre médiocrité.

Dans un pays où la monnaie monte, vous êtes obligé de faire des investissements, il faut monter en gamme, faire des efforts technologiques. Soit on augmente la valeur ajoutée, soit on meurt. Et on va l’augmenter la valeur ajoutée. Le pays qui va réussir à faire la meilleure technologie d’un produit, c’est celui qui a sorti la meilleure technologie précédente.

Si vous avez le savoir faire les usines le fric, et les parts de marché c'est-à-dire les volumes actuels et les volumes futurs.
Faire mieux ca coûte cher, l’étranger va nous financer, l’argent va venir de l’étranger car si notre monnaie monte c’est parce que on attire le pognon qui vont se placer dans des activités qui sont prometteuses.
De plus, notre inflation baisse, en effet, quand notre monnaie monte, c’est quand on fait de bons produits, et donc, on est plus cher et meilleure, les autres sont moins cher et moins bon mais nos prix augmente peu et le prix des autres augmentes vite et beaucoup.
Il y a donc une spirale vertueuse et une spirale vicieuse.
La hausse de la monnaie oblige à faire une croix sur le prix et cela oblige à devenir meilleure tandis que la baisse oblige à ne compter que sur le prix.
Pourquoi le dollar est-il orienté à la baisse alors que le pays est peut être le pays le plus avancé au monde ?

C’est parce que la croissance du PIB américaine est trop élevé par rapport à celles de ses partenaires. Les exportations des USA avance au rythme des partenaires.

En revanche, les importations croissent au rythme de la croissance ! Donc leurs importations croissent plus vite que leurs exports donc leur déficit s’accroit. Ce déficit est de l’ordre de 700 Milliard de dollar par an. 
Or toute la Terre fait son business en dollar. Il doit y avoir 10 Milliard de dollars qui tourne autour de la Terre pour financer le commerce international. Il y a trop de dollars. Les américains gagnent donc de la compétitivité prix sur des produits très bons ! Et qui deviennent encore + bons. En faite c’est pas l’euro qui monte mais le dollar qui baisse.
La variation du taux de change a de qualificatif :

Endogène : c'est-à-dire créer par vous-même. Vous êtes bons la monnaie monte, vous êtes mauvais la monnaie baisse. Le mécanisme est plutôt bénéfique.

Exogène : c'est-à-dire c’est un choc qui vient de l’extérieur. La hausse de la monnaie dans ce cas est plutôt mauvais voir détestable car en faite c’est la monnaie mondiale qui baisse.

Pour lutter contre la baisse du dollar, la meilleure façon c’est d’en acheter. Les banques centrales achètent le dollar. Or ces dollars continuent à baisser car il en arrive d’autre, donc elles achètent des quantités colossales pour rééquilibrer le marché et amortir la chute. Et ces dollars qu’elles achètent il faut les placer.

Où est-ce qu’on place ? Aux Etats-Unis car on peut pas les placer ailleurs. Il y a un seul emprunteur crédible et solvable pour de tels sommes, c’est le trésor public américain. C’est le déficit commercial américain qui finance le déficit budgétaire américain. Le déficit commercial ca consiste à consommer plus que ce qu’on produit. Le déficit commercial c’est agréable, c’est dépenser plus que ce qu’on gagne. Plus les dépenses sont élevées, plus les banques centrales sont obligées d’emprunter des dollars qu’elles sont obligées de prêter au gouvernement américain. C’est en dépensant plus que les consommateurs américains trouvent de quoi financer le déficit américain. Plus ils dépensent, plus ca leur donne du fric pour que le gouvernement américain baisse les impôts.
Les Etats-Unis sont en méga déficit, et le déficit n’inspire pas confiance mais ce n’est pas le cas des Etats-Unis car ils sont en trop mieux bonne position.

En Europe, on a trop de chômage et pas assez de croissance. On a absolument besoin de vendre aux américains et pas en acheter. Malheureusement, la monnaie mondiale est celle d’un pays déficitaire.

Quand il y a un déficit quelque part, il y a un excédent autre part. Tout le monde ne peut pas décider d’être déficitaire.

De plus, quand un produit est installé, il est très difficile de le désinstallé. Exemple : ca va être très difficile de détrôner le Coca.

Les américains ont un déficits mais ce n’est pas un problème. Les américains ont toujours réagi. Mais en ce qui s’agit du déficit commercial, ils font rien, c'est-à-dire qu’ils en ont rien à foutre.

Quand les américains rentre dans une vrai crise, la FED met le taux d’intérêt à 0% et donc le dollar ne rapporte plus rien. Et donc le dollar baisse et là les produits américains coûtent moins cher qu’avant et là tout ces dollars. En ce moment le déficit américain baisse, les exportations se comportent mieux que prévues. Généralement, les Etats-Unis s’en sortent des crises avant les autres car ils ont mis tellement d’argent en dehors, que quand ils font baisser le dollar, l’argent revient.

En ayant des taux plus bas que les autres, personne n’achète des dollars mais des euros pour faire des bénéfices.
Politiques de changes :
1ère politique : La désinflation compétitive

C’est nous, c’est la politique de la BCE. Le but c’est de baisser la désinflation pour augmenter la compétitivité, le but est d’avoir l’inflation la plus basse par rapport aux voisins pour que nos pris montent moins vite que ceux des voisins.

Comment on fait pour faire ca ? On a des taux d’intérêt élevé. Plus les taux d’intérêts sont élevés, moins il y a de crédit, moins il y a de création monétaire et il y aura moins d’emprunteur qui sera par contre solvable. Cette politique est anti-keynésienne car elle consiste à mettre la demande en dessous de l’offre.

Ici, le taux de monnaie est élevé donc le taux de change monte et c’est bon pour notre compétitivité et surtout on paye nos imports moins chers.
2ème politique : La dévaluation compétitive

C’est dévaluer un taux de change fixe. Les politiques baissent le taux de change fixe pour le mettre à un niveau plus bas. Réévaluer, c’est un monter un taux de change fixe.

Il est très rare qu’un gouvernement le fasse car cela créer une méfiance généralisée : tout ceux qui ont acheté cette monnaie se sont fait avoir. Car les imports sont plus chers etc…

Quand on a une crise dans un système de taux de change fixe, les spéculateurs attaquent cette monnaie. (Ils attaquent en général les pays qui sont en difficulté)

Et ils se reportent sur une monnaie qui monte.

Une crise monétaire des spéculateurs qui jouent au jeu des forts qui se battent contre des faibles.

Surévaluer une monnaie c’est cassé la compétitivité-prix. Exemple : Singapour, il y a 30ans, était rempli d’usine en étage. On a mis artificiellement le dollar singapourien a un niveau très élevé et en gros on a dit aux entreprises : « arrêter de faire ça, on vous aide à fermer vos usines et à former votre personnelle pour faire autre chose, sinon vous ferez faillite » et ca c’est très bien passé, Singapour a récupéré toute les entreprises de Hong Kong car Hong Kong certes capitaliste est entré sous la tutelle de la Chine qui est un pays communiste. Singapour est donc devenue un marché financier comme elle le souhaitait.
3ème politique : La sous-évaluation compétitive

C’est le contraire de la politique de dévaluation compétitive. Cette politique est appliqué par la Chine. Le Yuan chinois. La Chine doit créer 1,5 millions d’emplois par mois donc on s’en fiche de brader le boulot des chinois. Dans un pays où beaucoup de jeunes qui quittent la campagne, si ils sont au chômage, il y aura une révolution qui coulera le parti communiste.

Avec un Yuan bas, la plupart des produits étrangers sont trop cher. Ca permet donc à la Chine d’exporter beaucoup et d’importer peu.

La Chine est excédent car elle importe pas à la vitesse de sa croissance. De plus les chinois sont obligés d’épargner : il n’y a pas de sécurité social ni de retraite, et leur excédent leur permet de se développer et d’acheter à l’étranger. Il y a donc une sous-évaluation compétitive.

La Chine au 21e siècle est donc dans une phase de Mercantilisme. La chine taxe et oblige les entreprises a payer des devises et avec cela on achète de la puissance à l’étranger. En ce moment, la Chine serait entrain de racheter l’Afrique.
BRI :

Banque des règlements internationaux ou plutôt BIS Banque of International Statements.

Un état souverain est un état qui n’est pas une colonie.

Sa particularité, c’est d’être une entreprise qui a les mêmes privilèges qu’un Etat, elle n’est soumise à aucune autorité internationale.

Juridiquement, c’est une personne internationale.

Tout à fait en haut de la pyramide mondiale, au dessus des banques centrales, c’est la BRI : la banque des banques centrales ! Toutes les banques centrales ont un compte au BRI. C’est le site web, le plus ennuyeux de la galaxie.

La BRI est à Bale en Suisse. De plus, elle abrite le G10. C’est le rassemblement des principaux banquiers du monde qui se rassemblent tout les 1er mardis de chaque mois. Toutes les banques obéissent à des réglementations qui sont des Règlementation Bancaire Mondiale.

Les lois bancaires ne sont pas votées par la chambre des représentants et le sénat américain.
FMI :
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconLes promoteurs immobiliers. Contribution à l’analyse de la production...
«Un système d’agents économiques : la promotion immobilière». La Pensée (Paris), n° 166, décembre 1972, pp. 109-141

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconEtudes, diplômes et collaborations institutionnelles internationales
«Ordolibéralisme, ordolibéraux, pensée ordolibérale au cœur de l’Allemagne en crise. Contexte et aspects historiques, politiques...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique icon2002: En quoi les crises économiques et financières majeures marquent-elles...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconChapitre Quels acteurs interviennent dans l’activité économique ?
«Les trois âges de la rse», in Alternatives Economiques Poche n° 041 novembre 2009

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconThèse pour le Doctorat d'Etat ès Sciences Economiques (Direction: M. le Pr. J. Mazier)
«Processus d’Intégration et Coordination des Politiques Macroéconomiques dans le Mercosur : une Approche en terme de Cycles», l’Actualité...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconChapitre 4 : entreprises, structures economiques et syndicalisme XIX
«L'Entreprise. Fin de siècle, nouveaux défis ?», Problèmes Economiques, n 591 592, 18-25 novembre 1998

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconRésumé : Cet article part du constat que, célébrée par plusieurs...
«Notre époque se caractérise comme la prise de contrôle du symbolique par la technologie industrielle, où l'esthétique est devenue...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconC’est au xvie siècle que la science économique se développe. On voit...
«ingénvilles» : vient du mot ingénue (désigne la personne née de parent libre). Ce sont les manses concéder à des personnes complètement...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconExaminons d’abord le premier de ces concepts centraux de la pensée du philosophe la substance
«L’injustice la plus courante que l‘on commet à l’égard de la pensée spéculatrice consiste à la rendre unilatérale, c’est à dire...

5 agents économiques 5 époques de la pensée économique iconI. action d'une pensée sur une autre penséE






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com