Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952





télécharger 64.59 Kb.
titreUne construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952
date de publication22.10.2016
taille64.59 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos


L’ECHELLE CONTINENTAL :

LE PROJET D’UNE EUROPE POLITIQUE DEPUIS LE CONGRES DE LA HAYE EN 1948.

Le projet d’une Europe politique depuis le congrès de la Haye en 1948.


  1. A l’origine de l’Europe politique

  1. un désir de paix et de « plus jamais ça ».

  2. la peur du communisme et l’influence des Etats-Unis

  3. Europe Economique ou Europe Puissance ?




  1. Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952

  1. la CECA en 1951

  2. l’Echec de la CED en 1954

  3. la naissance d’un géant économique : la CEE en 1957

  4. les blocages français puis britanniques : la crainte d’une Europe au dessus des nations.

  5. Le « couple » franco-allemand




  1. Depuis 1992 : une construction économique a vocation politique

  1. le traité de Maastricht en 1992

  2. le problème des élargissements successifs

  3. l’échec du traité constitutionnel de l’Europe en 2005

  4.  les avancées du traité de Lisbonne en 2009




  1. la construction d’une Europe politique a-t-elle fait de l’Europe une grande puissance mondiale ?

  1. Un géant économique

  2. Un nain politique et diplomatique

  3. Un sentiment européen contrasté

Les échelles de gouvernements

I- L’ORIGINE DE L’EUROPE POLITIQUE
1. UN DESIR DE PAIX ET DE « PLUS JAMAIS ÇA ».
Les Etats Européens sont des pays qui ont une fois dans l’Histoire dominé le monde. Les Italiens (Rome), Brits’, France.

C’est une histoire que de guerre, avec une construction Nationale qui par opposition aux envahisseurs, européens aussi. Sont des vieilles nations qui sont rempli de Orgueils et de préjugés. Il a fallut 3 guerres pour avec enfin des relations entre France et Allemagne s’améliorent.

+ le Nazisme. L’Europe entière soit dominée par les Nazis, pillé les européens et exterminer la moitie des juifs. Personne n’avait de pitié pour les Allemands. Pas une once de compassion pour le peuple allemands qui a du subir l’exode. + Collaboration.

Bilan.

Matériel : l’Europe est a moitié détruite. Bombardé pendant 5ans. L’Allemagne est le plus atteint alors que c’est la puissance industrielle (année 0) il reste 25% des bâtiments en Allemagne. Pareil chez les autres. L’Allemagne passe de puissance à sous développés et c’est pareil chez les autres Etats Européens.

Humain : 50 millions de Morts. L’Europe c’est les 2/3. Les Européens sont fatigués, martyrisés. Les refugiés, les morts.

Moral : l’Européen n’est pas civilisé : il utilise contre lui-même des armes de destruction massive + collaboration a la monstruosité + Nagasaki et Hiroshima montre la monstruosité de la bombe atomique.

== il n’y a plus de puissance Européenne. L’Europe est entre l’URSS et Les Américains.
DEPRIME DECLASSEMENT ET PERTE DE PUISSANCE.

2. LA PEUR DU COMMUNISME



Elle se traduit à travers une caricature d’un vilain personnage qui a un couteau entre les dents. Le communisme est une menace réelle, la moitié de l’Europe en 1945 est entre les mains de Staline (dictateur totalitaire) : il possède aussi la moitié de Berlin. L’armée rouge est au milieu de l’Allemagne, l’URSS est la nouvel menace : 1 ère puissance militaire d’Europe, URSS qui dispose en 1949 de la bombe atomique, qui a un prestige énorme, qui dit à des gens pauvres qu’il faudrait partager les richesses des riches (ceux qui ont tout perdu sont attirer par le communisme, or l’Europe est ruinée). Il y a par ailleurs un parti communiste dans chaque état démocratique à l’ouest, qui prône la révolution. En 1945 le premier parti de France et d’Italie est le communisme. Le communisme est alors un parti crédible. Fait peur aux démocraties et aux possédants. Cette peur de l’ennemi commun construit alors une réunification (les démocraties en s’alliant avec l’Allemagne et l’Espagne peuvent les aider à se battre contre le communisme) en s’alliant avec les Etats-Unis. Même De Gaulle s’allie car il a peur que Staline prennent possession de l’Europe. Les américains agiront de manière subtiles, ils sont les premiers père de l’Europe : ils mettent en place le plan Marshall : aide économique qui début en 1946 et se prolongera dans les années 50 (les USA ont peur de la crise économique en Europe) pour relancer la consommation en Europe et la production aux USA car ils n’ont plus de clients. Les USA construisent des usines en Europe, envoient de la nourriture, mais donnent aussi de l’argent, en contrepartie l’Europe doit accepter l’influence culturelle et matérielle des Etats-Unis. Marshall et Truman (président des USA) essaient de faire collaborer les européens entre eux (car les pays européens ne s’entendent plus), le plan Marshall a pour corrélaire le OECE (organisation européenne de coopération économique), l’aide économique est donné à l’OECE donc pour répartir les bénéfices du plan Marshall les pays européens devront communiquer entre eux (sorte de chantage dont l’objectif est de faire coopérer les pays européens). Marshall est le lien qui réunifiera les européens.
> Le congrès La Haye

La Haye : capitale administrative des Pays-Bas. Livre p 336/337

QUELS SONT LES ENJEUX DES DÉBUTS DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE ?

Document 1
Winston Churchill premier ministre pendant WWII, grande notoriété après la guerre, incarne l’empire britannique et la muraille de la démocratie. Il a tout de suite la référence USA (pourtant homme conservateur réactionnaire), il a peur du communisme (discours de Fulton) : il faut donc une unification de l’Europe (il faut réunifier la France et l’Allemagne). La réunification franco-allemande est la base de l’union européenne.

Document 2
Paul Ramadier ancien président du conseil français (gouvernement instable, président pendant 3semaines), il repère deux dangers au conseil de la Haye :
- ceux qui ne veulent pas d’une unification européenne (ceux qui prônent la souveraineté

nationale)
- mais ceux aussi qui en veulent trop et sont trop européens (font peur à tout le monde),

entrainerait la perte de l’identité des nations.

Document 3
photo de l’ouverture du congrès en 1948, la première fois que des politiques se rassemblent pour la réunification/reconstruction de l’Europe : présidé par Churchill (enthousiasme des personnalités présentes).

Document 4
Il faut construire une union économique et politique en Europe pour assurer le bien être et la sécurité des peuples et éviter la menace communiste. L’Europe se reconstruit dans un premier temps grâce à l’économie. Mise en place de l’abandon de la souveraineté, droits communs.

Document 5
Ours symbolise le communisme et l’URSS, sa grosseur prouve sa puissance, il roule sur des chenilles de chars qui symbolise la puissance de l’armée rouge. Il faut unir les barrières pour combattre le communisme.

Document 6
Création de l’OECE, c’est les USA avec le plan Marshall qui vont obliger les européens à coopérer..
Réponse à la problématique :
Au sortir de la seconde guerre, l’Europe dévasté par une crise morale (crime Nazi, crimes contre l’humanité), humain (50millions de mort) et matériels (Allemagne Année Zéro)  l’Europe n’est plus civilisé. Le pire c’est le coup de Nagasaki et Hiroshima qui peut détruire en une bombe plus de 75.000 morts. Plus une peur du communisme (séduisant les gens qui ont tout perdu) des démocraties. Il y a deux points de vue pour l’Europe : être une superpuissance comme les Etats-Unis ou garder la souveraineté national.
Influence du congrès de la Haye : commencer par l’Economique – plus facile que le politique – et qui est plus favorable après la guerre.
3. EUROPE ECONOMIQUE OU EUROPE POLITIQUE ?
Une Europe économique : une Europe qui se limite à l’économie. Tout le monde est d’accord de faire du business mais on se limite seulement à ça.
Une Europe Politique : création d’un état européen a l’image des Etats-Unis. C’est une Europe Fédéral. La nation aurait tendance a se dissoudre pour faire une vaste citoyenneté européenne. Donc une nation Européenne ferait effondrer les nations. Ceci peut être un rêve car la somme des PIB  plus grande puissance mondiale.

Les trois plus grands Etats de l’Europe.

 Vision du Royaume – Uni

les premiers a parler de l’unification de l’Europe avec Churchill qui veut une union, mais dans lequel la UK en dehors = deux puissances distinctes.
ils sont europeens, prone une unification europeene puisqu’ils voient celle-ci : la reconstruction et une force contre la menace communiste.
De leur point de vue, l’Europe voit être une vaste zone de libre échange. Vision Libérale pour stimuler l’économie de chaque pays  ramène la PAIX et la démocratie pour favoriser les échanges. Ils sont assez pikky pour la souveraineté nationale.
 Vision de la France :

Pour eux, l’Europe est un moyen pour favoriser la France. la France est une nation traumatiser par la défaite de 1940. Nostalgie de puissance. Or, depuis 1939, c’est plus possible de redevenir un grand. Pour les français, l’Europe serait un tremplin pour redevenir une puissance de la France. C’est une vision anti-américaine et donc l’Europe permettrait a la France de sortir de l’influence des USA. Alors l’Europe serait plus une Europe Politique et puissante. Même se dissoudre dans l’Europe n’est pas grave, car dans l’Europe des 6, la France est le pays le plus important.

Mais dans la vision du Général, la démocratie et les peuples français ne doivent pas se dissoudre dans un grand Europe. Le parlement français ne doit pas plier sous les lois de l’Europe.

EUROPE PUISSANTE, UNE EUROPE DES PATRIES.
 Vision de l’Allemagne.

Les allemands en 1945 sont complètement traumatisés par le Nazisme. Les Allemands sont complètement dégoute du nationalisme.

Pour eux, l’Europe doit être puissante et Fédérale avec des peuples qui se fondent dans un Europe. Tout le monde doit être en premier Européen et après nationaliste.






UK

France

Allemagne

UK




Taille de l’Europe




France

Veut être une puissance mondiale




Europe Fédérale

Allemane




Etre puissant.






II- UNE CONSTRUCTION PROGRESSIVE MARQUÉ PAR DES AVANCES ET DES RETOURS EN ARRIÈRE.
1. LA CECA EN 1951
La Communauté Economique du Charbon et de l’Acier est la première communauté européenne. C’est la mise en commun du Charbon et de l’Acier, matière première stratégique sans lequel il est impossible de faire la guerre. C’est la première fois que la France et l’Allemagne ne peuvent plus se faire la guerre : les français et les allemands savent exactement la quantité de charbon de chacun. (Charbon  Acier  Tanks)
Doc. 1 p338.

SUPRANATIONAL : au dessus des nations. Ne dépends pas des nations ou des parlements.

Il n’y a pas d’amitié entre les pays mais du business. Ca montre que les pays voisins, en étant développé, ça développe les autres pays.

Contexte : une Europe détruite et pas d’entente entre les pays (antagonisme séculaire) qui persiste entre la France et l’Allemagne (voir longue Histoire Franco-allemande du XIXe siècle). L’objectif de la CECA est d’empêcher la France et l’Allemagne de faire la guerre en mettant en communs les stocks stratégies de charbon et d’acier.
La manière utilisé est de mettre en commun des ressources stratégique : cette première unification européenne est basé sur le prétexte de faire du business.

Doc. 2 p338.

Schuman (ministre des affaires étrangères) et Adenauer (chancelier) sont caricaturé dans la caricature. La poudre qui essaye de mettre en place entre les deux est la CECA.

Le gouffre entre les deux c’est la suspicion, avec des cabanes sur chaque berges qui sont « compagnie » pour montrer que la solution pour la réconciliation est le Business.
Doc. 3 p339

La CECA c’est une union Européenne, qui s’arrêterait aux charbon et l’acier. Pragmatique puisqu’on fait du Business et qui fait l’ancêtre de l’union politique de l’Europe.
2. L’ECHEC DE LA CED EN 1954
Basé sur l’élan du CECA, l’Europe essaye de faire une communauté de défense européenne, mais qui va se solder a un échec. Le plan de la CED, aurait été de regrouper en une armée la défense nationale européenne

Contexte : d’un point de vue globale c’est la pleine guerre froide et en pleine guerre de Corée, ils ont l’impression que la WWIII va bientôt éclater. Tout le monde sait que l’armée rouge est la plus grande armée et que les Etats-Unis n’ont pas assez d’hommes défendre l’Europe, les USA pensent que l’Europe devrait mettre en place une stratégie européenne pour défendre l’Europe en cas d’invasion. En mettant toutes les armées en communs, allies aux USA, la guerre froide devrait être gagnée. Ce projet est toutefois pensée a Washington, mettant en place un projet ultra ambitieux et sensible.

Une armée supranationale nécessite de totalement abandonner une armée nationale, ce qui est un problème pour les guerres coloniales.

De plus, le premier parti politique français est le parti communiste. Le prétexte pour faire la CED ne voit pas le jour c’est que la CED est la résurrection de l’armée allemande. Comme de Gaulle qui s’oppose au projet car ils pensent que ça remettrait en cause la souveraineté nationale.

John Foster Dulles est en pleine haine envers la France, car il voit en Europe que des petits pays râleurs, et à cause des français nationalistes et communistes, le projet n’est pas aboutit. Surtout que la France a un droit de veto.

 Quand on a essayé de faire un peu de politique, l’Europe est encore un échec. On crée une armée alors qu’il n’y pas encore de sentiment européen.


19.11.2013



3. LA NAISSANCE D’UN GEANT ECONOMIQUE : LA CEE EN 1957.
 Traité de Rome.

La France est dans une pré-guerre civile.

En Europe en 1956, la France et l’UK, Nasser (le président de l’Egypte). Les français, les anglais et les israéliens s’allient pour faire une expédition pour récupérer le canal et s’emparer du Caire et essayent de trouver Nasser.

Cependant, la France, l’UK et Israël n’ont pas eu l’autorisation de Moscow et Washington, qui sont contre les systèmes impérialisme, ce qui fait que Paris et Londres sont humiliés. Moscow eux, ont la bombe et qui menacent Paris et Londres.

C’est le poignard dans le dos pour l’Europe :

  • humiliation a cause des Américains.

  • Besoin de nouveaux alliés.

  • La nécessité de la bombe.


Le traité de Rome allie donc :

  1. la France 2. L’Italie 3. Allemagne 4. Hollande 5. Belgique 6. Luxembourg.

La France fait partie de cette union et est le plus grand. La politique européenne est plus tournée vers les intérêts de la France.

Grace a ce traité, il y a un marché plus vaste et plus droit de douane.
Pourquoi Belgique ? la Belgique et le Luxembourg ne sont pas peur et ne sont pas puissants.

La SUPRANATIONALITÉ : c’est la commission de Bruxelles qui va administrer l’Europe. Les autres villes européennes sont Strasbourg (renforcer les liens franco-allemands) et Luxembourg.

INTERGOUVERNEMENTALITÉ : c’est le respect de la souveraineté de l’Etat de la CEE. A cause des conseils des ministres européens, constituer de tous les ministres des finances des pays constituants. Chacun a un droit de Veto. Personne ne doit s’imposer.
4. LES BLOCAGES FRANÇAIS PUIS BRITANNIQUE : LA CRAINTE D’UNE EUROPE AU DESSUS DES NATIONS.
La vision de l’Europe de DG.
Critique de Charles De Gaulle vis à vis de la CEE : c’est l’aspect SUPRANATIONALE c’est trop. La légitimité des instances doit venir du peuple. Il veut une Europe des Patries : voir le PLAN FOUCHET. L’Europe doit être une Europe Française qui siège à Paris et il veut une Europe politique FORTE avec une politique Etrangère mais dans laquelle chacun des Etats gardent sa souveraineté.

Une Europe puissante envers les soviétiques et américaines : exclusion de la Grande-Bretagne. « Entre le grand large et le continent, UK prendra le large ». il ne faut aps faire confiance aux Anglais. De plus, les Anglais favorisent leurs relations avec les Américains, qui leur donnent la bombe atomiques aux Anglais ils doivent donner leurs autorisations. Le UK ne sont que les valets des américains. « le UK, c’est le cheval de Troie des Etats-Unis » dit De Gaulle. si l’Europe veut être indépendants deux grands, il ne veut pas d’Anglais.

La politique Européenne du General De Gaulle

Sujet Bac 2011/2012


  1. Quel Type d’Europe ?
    - l’aspect SUPRANATIONAL est de trop. INTERGOUVERNEMENTAL
    - EUROPE DES PATRIES (plan Fouché) état garde leurs souveraineté
    - EUROPE FORTE mais FRANCAISE siège à Paris.



  2. Exclusion britannique
    - « Entre le grand large et le continent, UK prendra le large ».


- Pour DG, UK sont les valets des US – Cheval de Troie.



  1. La pratique française durant les septennats de DG.

-


La crainte des Britanniques.
T.I.N.A réincarne la politique libérale, on l’appelle la dame de fer, d’ou le nom T.I.N.A. elle a brisé le mouvement social de la grève des mineurs.

La politique européenne de Thatcher : « I WANT MY MONEY BACK » 1986. Aspect brutale et vulgaire. Si elle veut l’argent, mais comme le plus gros de l’Europe c’est la France, c’est a dire que les Français devrait leur payer.

Depuis Thatcher, la politique anglaise de l’Europe est de contribuer un minimum à l’Europe. Ils vont utiliser le chantage de sortir de l’Europe.

La question de souveraineté est très compliquée pour l’UK. Depuis Maastricht, elle se désiste sur la plupart des traités. Le livre Sterling est très important, il garde leur souveraineté économique. Ils ont la haute autorité sur leur immigration, ils n’ont pas signé le truc de Schengen. Ils font partis de l’Union mais ne sont pas trop d’accord sur la politique Européenne.

Ils se voient comme les meilleurs alliés des USA.


  1. LES COUPLES FRANCO-ALLEMANDS


Elles sont toutes les deux les moteurs de l’Union.

La France et l’Allemagne sont à la base des plusieurs conflits mondiaux du XXe. Avec l’Union européenne on assiste a une amitié franco-allemande.

Quelques couples famous :

  • De Gaulle – Adenauer (Années 1960).

- ils ont réconcilié les peuples. De Gaulle va en Allemagne, rencontre le chancelier, fait un discours en allemand pour réconcilier les peuples.
- ils vont tous deux dans la Cathédrale de Reims – lieu martyr – lieu mtn symbolique et assistent a une messe.

- Traité de l’Elysée qui institualise le pacte franco-allemand.



  • Giscard – Schmidt (années 1970)

- ils étaient potes à la base.

- rapprochement Economique : mise en place du SME  les monnaies européennes se basent sur le Mark (la devise la plus forte) dans l’idée de la stabilité monétaire.


  • Mitterrand – Kohl (années 1980-90)

- temps de réunification.
- ils se tiennent la main à Verdun : commémoration à Verdun en 1985, les deux mémorent le suicide collectif.
- en temps qu’Homme, ils ne s’entendent pas du tout. Mais ils incarnent leurs pays.

- le traité de Maastricht qui culmine et mets les bases de l’union européenne. On passe de CEE à Union Européenne. On commence par le business pour finir politique. Les citoyens ont une double nationalité : européen et nationale.


  • Chirac – Shkodër (1990)

  • la France et l’Allemagne ne veulent pas trop avancés dans l’Europe.




  • Merkozy (2000)

- On a dans le monde le regard d’une France- Allemagne : axe fondamentale Paris-Berlin. « Allemagne sans la France fait peur, la France sans l’Allemagne fait rire » - Sarkozy ?

-
III- DEPUIS 1992 : UNE CONSTRUCTION ECONOMIQUE A LA VOCATION POLITIQUE.


  1. LE TRAITÉ DE MAASTRICHT 1992.


Referendum voté à 50.5%.

faire de l’Europe une Europe puissante.

Le traité fait des modifications :

La citoyenneté sera d’abord européenne.
Plus de frontière depuis Schengen

Changement de Nom : l’Union Européenne remplace la Communauté.

La volonté d’une monnaie unique.

Une coopération judiciaire et policière : maintenant c’est finit. On peut être jugé en France pour des crimes en Espagne.

La PESC : la politique Européenne de Sécurité Commune. C’est la mise en place d’un début d’embryon. C’est la volonté d’une diplomatie commune. Mr. PESC au début était Javier Solana (secrétaire général de l’OTAN) Echec total. Les Etats n’auront pas une politique étrangère commune. Pour la guerre en Irak, l’Etat n’a pas de position. L’UK est soutenue par les nouveaux Etats membres – pour être friendly avec la puissance américaine – et vont partir en guerre en Irak. La France et l’Allemagne gardent une position indépendante vis a vis de la guerre en Irak. L’Europe est divisée sur cette question.

 Le renforcement des prérogatives du Parlement européen.

Les députés européens sont élus au suffrage universel  légitimité.

Controverse car : - taux d’absentions forte (50%)
- les élections n’ont lieu en même temps dans tout l’Europe.

- Manque de visibilité des partis paneuropéens. (Des partis de chaque pays qui s’allient pour en former qu’un).
 Vote à la majorité progresse au sein du conseil pour facilite les décisions.

Le vote à la majorité empêche le blocage.

Majorité : la majorité des Etats qui soit 60% de la population de l’Union Européenne.

C’est un aspect démocratique : conjonction de l’Intergouvernemental et Supranationale.


  1. Les problèmes posés par les élargissements successifs.


 De 1992 à 2013 on passe de 12 à 28 membres.

On peut être Européen sans être dans l’Union Européenne.

On peut être dans l’Union Européenne sans être européen : tous les gens dans les « ex-colonies » sont dans l’UE mais ne sont pas Européens.
 Pb de fonctionnement.

Le traité de Maastricht était fait pour seulement 12 membres.

Le processus décisionnel est long, l’application prend presque 3ans. Parfois les décisions sont a l’unanimité. Complication considérable pour els décisions.

En désaccord avec la vitesse du marché.
 Question des limites.

A partir du moment ou on fait entrer les pays des Balkans, pourquoi pas la Turquie ? le Maroc ? les Russes ?

Le vrai problème est la Turquie : 10% de croissance, pays démocratique (so so) et laïc. Demande a être membre.

Mais le problème : 80% de Musulmans, même si le texte est laïc.  ca ne plait pas trop aux Extrême qui font ravages en Europe.

La Turquie est aussi 75millions de musulmans et a terme sera 130millions. La Turquie serait le plus grand pays a majorité musulmane. Mais ca ne se dit pas.

MAIS : la Turquie ne reconnaît pas la Chypre et le génocide Arménien.


  1. l’Echec du traité constitutionnel de l’Europe en 2005


 Un projet de véritable constitution avancée vers le Fédéralisme.

Giscard propose une constitution pour un fédéralisme, vers une Europe Politique. C’est un moyen pour rendre le processus décisionnaire plus facile.

Opposition : souveraineté nationale limitée  l’UE avait comme mode économique le capitalisme libéral et la constitution le stipule. Gauche Européenne n’est pas emballé pour ca. Affiche de propagande : non seulement c’est la fin de la France mais en plus c’est la fin de toute lien sociale.

La constitution européenne est ratifie par presque tout le monde sauf les Pays-Bas et la France. (Referendum)
 Les avancées du traité de Lisbonne en 2009.

« Mini constitution » : la base de la constitution de Giscard est reprit. L’avis du Peuple n’est pas demandé. Légitimité ?

Organisation de l’Actuelle Europe :

Avant présidence tournante.

Conseil Européen avec un président élu Herman Van Rompuy  (président de l’UE).

Politique Etrangère : Catherine Ashton et représente la voix de l’Europe en diplomatique. Avant est très effacée maintenant avec l’accord du nucléaire Iranien.

Droit d’initiative européenne : les citoyens ont l’initiative de la loi. 1 million de signatures pour qu’un projet de loi soit en place.

PPT PROFF.


Conseil Européen




Parlement Européen.

Commission Européenne. Bruxelles Baroso

28 commissaires. Fonctionnaires européens

Cour de Justice Européenne.

Luxembourg.

Conseil de l’Union Européenne.

Citoyens de l’UE.

Gouvernement des Etats Membres


Martin Schulz, Herm

Herman Rompuy, José Manuel Barroso.
IV – LA CONTRUCTION D’UNE EUROPE POLITIQUE A-T-ELE FAIT DE L’EUROPE UNE GRANDE PUISSANEC MONDIALE ?


  1. Un géant Economique.


Le PIB du Monde.

C’est la premiere puissance mondiale. C’est 15% du commerce mondial.

L’Euro est la deuxieme monnaie de reserve du monde. (largement derriere le Dollars.



  1. Un nain politique et diplomatique.


L’Europe ne compte pas dans la diplomatie mondiale. Chaque pays membre compte d’une facon differente et une.

Les membres différents ne sont pas d’accords pour les mêmes sujets. Division entre les états.

Henri Kissinger: « l’Europe ? Quel numéro de Téléphone ? ». On ne sait meme pas en Europe la decision


  1. Un sentiment européen contrasté.


Aujourd’hui sentiment anti-Européen on ne voit plus dans l’Europe le rêves mais les Taxes ou les subventions.

Le maintient de la paix n’est plus un rêve mais une évidence : plus de motivation de paix.
Chronologie du projet d’une Europe.

PPT PROFF.

Aps de continent Européen.

Pas de corrélation entre la géographie et l’EUROPE.

Histoire et Europe plus ensemble.  LA PAIX EST UNE NORMALITÉ. C’est pas les batailles qui font.

28 pays dont les institutions sont a Bruxelles, Francfort, Luxembourg et Strasbourg.

Institutions qui sont fait pour 12 et non 28.

Peur de plus de sentiment nationale.

Pleins de questions qui ne sont plus gérer par les Nations.

Deux visions :

FEDERATIN DES ETATSS NATIONS :

MECANISME D’INTERSETIONS : commerciale.
Europe est une puissance par ses droits et paix.

Le problème est le coup de l’ETAT SOUVERAIN.

Comment vivre entre le mo

« l’Europe un objet politique non identifié ».

1945 : la fin de la WWII en Europe.

Le bilan désastreux de la WWII est a l’origine du projet de l’Europe politique. Immergées par la peu du communisme et du désir de paix, les Etats s’unissent petit à petit sous l’influence des Etats-Unis.


1947 : le début de la guerre froide/Plan Marshall

Après la guerre, le monde est tiraillée entre deux idéaux politiques : le capitalisme avec les Etats-Unis et le communisme avec l’URSS. Les Etats-Unis offre alors l’aide Marshall pour aider les Etats Européens et pour les éviter dans le communisme. L’URSS réponds par le COMMON. Début de sentiments européens.
1948 : Congrès de la Haye.

Pour la première fois, les Etats Européens pensent a une alliance Economique Européenne. Début de sentiment Européen.


1951 : la CECA.

La Communauté Economique du Charbon et de l’Acier est la première communauté européenne. C’est la mise en commun du Charbon et de l’Acier, matière première stratégique sans lequel il est impossible de faire la guerre. C’est la première fois que la France et l’Allemagne ne peuvent plus se faire la guerre : les français et les allemands savent exactement la quantité de charbon de chacun. Début d’une Europe au travers de l’Economie.
1954 : l’Echec de la CED.

Basé sur l’élan du CECA, l’Europe essaye de faire une communauté de défense européenne. L’Idée est de faire une armée commune pour pouvoir se défendre contre l’armée rouge. Mais Echec car la France s’oppose : retire le sentiment nationale (besoin de soldats dans les colonies) et communistes contre. Les Etats-Unis s’enrage. Projet initialement à la base américain.
1957 : traité de Rome.

Le traité de Rome réunit la France, la Belgique, l’Allemagne de l’ouest, le Luxembourg et l’Italie. Vaste projet économique avec libre échange entre les pays = plus de droit de douane + large marché. Nait après la nécessité de nouveaux allies du au scandale du Canal de Suez.
1986 : l’Acte Unique.

Traité de Schengen. Plus de frontières entre les états de l’Europe.
1992 : le Traité de Maastricht

Faire de l’Europe une Europe puissante. Le traité fait des modifications : La citoyenneté sera d’abord européenne. Plus de frontière depuis Schengen et Changement de Nom : l’Union Européenne remplace la Communauté Economique Européenne. La volonté d’une monnaie unique pour faire de l’Europe une puissance monétaire.

Une coopération judiciaire et policière : maintenant c’est finit. On peut être jugé en France pour des crimes en Espagne.
2005 : échec du traité constitutionnel Européen.

Un projet de véritable constitution avancée vers le Fédéralisme.

Giscard propose une constitution pour un fédéralisme, vers une Europe Politique. C’est un moyen pour rendre le processus décisionnaire plus facile.

Opposition : souveraineté nationale limitée  l’UE avait comme mode économique le capitalisme libéral et la constitution le stipule. Gauche Européenne n’est pas emballé pour ca. Affiche de propagande : non seulement c’est la fin de la France mais en plus c’est la fin de toute lien sociale.

La constitution européenne est ratifie par presque tout le monde sauf les Pays-Bas et la France. (Referendum)
2009 : traité de Lisbonne.

Mini constitution » : la base de la constitution de Giscard est reprit. L’avis du Peuple n’est pas demandé. Légitimité ?

Conseil Européen avec un président élu Herman Van Rompuy  (président de l’UE).

Politique Etrangère : Catherine Ashton et représente la voix de l’Europe en diplomatique. Avant est très effacée maintenant avec l’accord du nucléaire Iranien

similaire:

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconLes élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconLes élèves poursuivent au cycle 3 la construction progressive et...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconCourse cycliste*
«pilote»(…)avec panneau «attention course cycliste», feux de croisement et de détresse allumés». Le titre de cette recherche combine...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconEcjs – histoire : une démarche progressive axée sur la démocratie
«adultes» de l’établissement (respect des lieux et des autres membres de la communauté scolaire, par exemple)

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconLes Capétiens et leur royaume (987-1328)
«l’une des Europes», un ensemble polycentrique, mais caractérisé, dans le domaine politique, par les avancées du droit romain, une...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 icon+ Monseigneur Pascal chang soi
«fête du pardon» marquée par des célébrations pénitentielles de grande envergure

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconDocument 1 : Texte d'une affiche du R. P. F.* à l'occasion des élections législatives de 1951

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconLa construction des personnages dans Quatrevingt-Treize
«vivantes». Certes, les personnages sont les hérauts d’une parole qui sonne clair; par eux s’énoncent des vérités éclatantes. Mais...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconComment le caractère exceptionnel des deux guerres mondiales a-t-il...

Une construction progressive marquée par des avancées et des retours en arrière en 1951-1952 iconL'histoire de ce port est jalonnée de faux espoirs et de faux départs,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com