Corrige du devoir de geographie n°1





télécharger 7.25 Kb.
titreCorrige du devoir de geographie n°1
date de publication14.10.2016
taille7.25 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
CORRIGE DU DEVOIR DE GEOGRAPHIE N°1

L’aménagement du territoire consiste en des actions qui aboutissent à une transformation de l’organisation de l’espace dans le but de sa mise en valeur et d’un meilleur fonctionnement pour ses habitants. En France, il fait l’objet d’une attention particulière et les projets sont répartis aux différents échelons territoriaux. Quels sont les acteurs et les enjeux de l’aménagement du territoire en France ?

Depuis les lois de décentralisation, les compétences sont redistribuées entre l’Etat, auparavant très centralisateur, et les différentes collectivités territoriales (Régions, départements, communes ou communautés de communes) qui se voient depuis 1982 dotées de compétences accrues. Ainsi, les acteurs agissent et font des projets aux différentes échelles (nationale, régionale, départementale, locale), c’est pourquoi l’on peut parler d’un aménagement pluriel des territoires. Ainsi, leur décisions peuvent soit exprimer une volonté politique (lorqu’elles émanent des élus), soit participer à une forme de développement local.

Le premier acteur est l’Etat qui au travers de la DATAR donne les grandes lignes de l’aménagement du territoire ; il a un rôle régulateur. En effet, les lois de décentralisation dès les années 1980, avaient surtout pour but de rééquilibrer l’organisation territoriale du pays afin de redistribuer les rôles, dotant les collectivités territoriales des moyens financiers nécessaires à la mise en œuvre de ces nouvelles compétences. Ainsi, chaque collectivité territoriale dispose de fonctions précises assorties des outils nécessaires à leur réalisation : le PLU permet à la commune de conduire sa politique en matière d’habitat en accordant ou pas les permis de construire, en assurant la rénovation et la circulation urbaine etc., le SCOT détermine l’organisation territoriale dans le cadre de l’intercommunalité, les départements gèrent les collèges, les transports en commun, la protection sociale entre autres. Pourtant le rôle de l’Etat reste essentiel ; tout d’abord par sa collaboration et un réel partenariat avec les CT, à l’image des contrats de plan Etat-Région ; de plus, même si l’on assiste à un certain désengagement, il garde un rôle central et moteur dans de nombreux domaines (cartes hospitalières, scolaires, politique d’environnement etc..). Enfin, on peut également citer les acteurs privés auxquels les CT confient les études et la réalisation de leurs projets.

Dans le contexte économique et social à l’échelle nationale et mondiale, ces acteurs sont confrontés à des enjeux majeurs. L’un des principaux est bien sûr l’enjeu économique : faire que sa commune, sa région soit développée et bien intégrée à la dynamique locale, nationale ou internationale (par exemple la connexion aux grands axes de transports). Ceci peut se faire au travers des infrastructures, de l’accueil d’entreprises performantes, de plateformes multimodales etc. De même, la réduction des inégalités et disparités socio-spatiales constitue également un objectif essentiel aux différentes échelles, en particulier dans le contexte de crise économique. Le troisième enjeu aujourd’hui de plus en plus présent est celui du développement durable ; en effet, les évènement et la prise de conscience au niveau mondial se retrouve au niveau national et local ; ainsi, la préservation du patrimoine naturel et culturel devient une préoccupation de plus en plus présente dans les projets et les aménagements mis en œuvre.

Il apparaît donc clair que le rôle joué par les différentes collectivités territoriales, notamment dans le cadre de partenariat aux différentes échelles participe au développement et a la compétitivité des différents territoires, tout en répondant au mieux aux besoins des habitants dont la place ne peut être négligé ; la notion de territoires de proximité implique une réelle prise en compte de ceux qui y vivent qui peuvent par ailleurs exprimer leur approbation ou leur mécontentement lors des élections ou par des actions dans le cadre d’un système de plus en plus participatif. Cependant, ce système est souvent critiqué et l’on dénonce les dysfonctionnement d’un « mille-feuille territorial » dans lequel l’enchevêtrement des compétences, les superpositions sont coûteux et peuvent paraître innefficace ; c’est pourquoi une réforme territoriale a été mise en œuvre depuis 2007, pour aboutir en 2010, sans pour autant supprimer d’échelon territorial. Aujourd’hui, , il faut espérer que ces réflexions permettront de faire face aux nouveaux enjeux, et à une concurrence accrue, notamment dans le contexte européen.

similaire:

Corrige du devoir de geographie n°1 iconLe corrigé d'Histoire-Géographie, Brevet série générale

Corrige du devoir de geographie n°1 iconDevoir commun d'histoire-geographie-education civique

Corrige du devoir de geographie n°1 iconCorrigé du devoir
«la Révolution Nationale» (ligne 8). Avec Paxton, le verdict est sans appel : la collaboration est une initiative française perçue...

Corrige du devoir de geographie n°1 iconActivité n°1 : Qu’est-ce que le devoir de mémoire et un lieu de mémoire...
«devoir de mémoire» est aussi «la légitimité, plusieurs années après les faits invoqués, d'en demander réparation et d'en tirer des...

Corrige du devoir de geographie n°1 iconBilan et memoires de la seconde guerre mondiale en france
«devoir de mémoire» cristallisé dans des revendications catégorielles ou communautaristes, mais bien un devoir d'histoire, un devoir...

Corrige du devoir de geographie n°1 iconSynopsis corrigé page 7

Corrige du devoir de geographie n°1 iconDette publique et devoir moral
«rembourser». Sa réduction a été présentée non seulement comme bonne pour l’économie, mais surtout comme un devoir moral. Le 1er...

Corrige du devoir de geographie n°1 iconExercice : corrige application techniques de recherche d’idees

Corrige du devoir de geographie n°1 iconEnseigner de la géographie aux jeunes écoliers du primaire en France
«géographie ancienne et sacrée» qui sert de cadre à l’étude des textes anciens écrits en latin dans le cadre des humanités, mais...

Corrige du devoir de geographie n°1 iconCorrigé bac stg 2010
La permanence des aires de civilisation est un acteur de différenciation de l'espace






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com