Carte d’identité Argentine





télécharger 202.46 Kb.
titreCarte d’identité Argentine
page10/10
date de publication20.10.2016
taille202.46 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

La location de voiture


Si cette solution est pratique, elle est tout de même chère (presque les mêmes prix qu'en France). La meilleure solution consiste à faire les grandes distances en avion et à prendre des voitures louées dans les aéroports (en ayant réservé à l'avance). 
Les formules à kilométrage illimité tendent à s'étendre. Il faudra souvent estimer les distances à parcourir pour obtenir un prix. Pour aller au Chili et au Brésil, prévenir l'agence pour qu'elle fasse les démarches nécessaires et vous délivre un document de sortie du territoire. Les démarches prennent de 2 jours à près de 3 semaines.
Conduire en Argentine ne pose aucun problème majeur. Attention à la rareté de la signalisation (dans le Nord-Ouest en particulier). Il est d'usage de rouler avec ses feux de croisement allumés, même en plein jour. Quant aux limitations de vitesse, elles sont fantaisistes. La priorité à droite n'existe pas.

Pièces requises : le permis international est demandé, ainsi que le passeport et une carte de paiement internationale. 
Stations-service : très nombreuses. Compter environ 2 $Ar/l pour l'essence sans plomb (especial) et 1,5 $Ar/l pour le diesel. Prix toutefois indicatifs, crise du pétrole oblige... 
- Le GPS peut être utile, surtout dans les grandes villes, mais il est parfois en panne d'ondes satellite, par exemple dans les régions isolées. Assurez-vous d'avoir la carte-mémoire de l'Argentine dans votre appareil.

Les taxis


C'est un excellent mode de déplacement pour la capitale, surtout quand on veut changer de quartier. Compter 10 à 15 $Ar la course : pas bien cher. 
Les taxis argentins sont facilement identifiables car ils sont tous peints en noir et jaune.
En province, si vous voulez visiter les environs d'une ville ou un site isolé, envisagez la location d'un taxi remis à la journée. Prix à négocier. N'hésitez pas à échanger quelques mots avec les chauffeurs, vous serez surpris de leur niveau d'éducation... et en oublierez leur conduite à la Fangio ! Veillez à respecter quelques règles de prudence.

Vie pratique Argentine

Décalage horaire


Lorsqu'il est midi à Paris, il est 8h du matin en Argentine (en hiver), et 7h du matin (en été). Il y a donc 4h de décalage par rapport à la France pendant l'hiver européen et 5h en été. Et cela varie d'une heure en plus ou en moins en fonction de la région (est ou ouest) ! Bref, voilà un vrai casse-tête ! 
L'heure change régulièrement, pour des raisons de gains d'énergie, sans vraiment prévenir. Surtout, l'heure n'est pas la même partout dans le pays. Bien se renseigner une fois sur place.
De plus, comme les saisons sont inversées, les jours sont très courts en juin-juillet-août et très longs en décembre-janvier. À Noël à Ushuaia, il fait jour jusqu'à minuit.

Électricité


La tension électrique est de 220 volts. Les anciennes prises de type européen à deux trous sont progressivement remplacées par des prises argentines à trois broches plates (dont deux en biseau), mais elles permettent généralement d'y glisser une prise européenne. 
Si vous n'avez pas d'adaptateur, on en trouve facilement sur place, y compris à la réception des hôtels.

Poste


Partiellement privatisé, le Correo Argentino est présent dans toutes les villes. 
Seuls les bureaux des plus importantes observent un horaire continu, généralement du lundi au vendredi de 8h à 20h ; et le samedi jusqu'à 13h. Partout ailleurs, les bureaux ouvrent en semaine de 8h à 12h30-14h et de nouveau de 16h-17h30 à 20h-20h30, et le samedi de 9h-9h30 à 12h-13h. Dans certains, étonnamment, les timbres ne sont vendus que le matin ! Il faut faire la queue parfois longtemps. 
Une carte postale pour la France coûtait environ 8 $Ar au printemps 2011. Ne vous attendez pas à trouver des timbres chez les marchands de cartes postales et dans les kiosques. 
Les boîtes aux lettres de rue (buzones) sont rares, mais il y en a dans de nombreux magasins. Rapidité du service plutôt aléatoire mais assez fiable. Certains hôtels disposent d'un service de levée du courrier, on peut laisser le sien à la réception en versant le montant correspondant aux timbres. 
On trouve d'autres « postes », comme la messagerie DHL. Attention, une lettre estampillée Correo Argentino dans une boîte aux lettres DHL finit souvent... à la poubelle. Par ailleurs, les cartes postales envoyées avec des timbres DHLarrivent bien plus tard (2 mois !) que par la poste argentine.

Téléphone


De la France vers l'Argentine : 00 + 54 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant. Si l'on veut appeler un portable en Argentine depuis l'étranger, il faut rajouter un 9 avant le code régional.
De l'Argentine vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.

Trois compagnies couvrent le pays : Telecom (Personal pour les portables),Telefonica (Movistar) et Telmex avec la marque Claro. Le réseau téléphonique est dense et de très bonne qualité.

- On trouve des cabines téléphoniques des deux compagnies à tous les coins de rue, et les télécartes vendues dans les kiosques (tarjetas) sont compatibles avec les deux réseaux. Sinon, certaines cabines fonctionnent encore avec de la monnaie.

Pour appeler l'étranger, se rendre dans les locutorios ou telecentros, ces centres téléphoniques confortables. Avantage : ils possèdent des compteurs à la seconde près. Éviter, bien sûr, d'appeler à l'étranger depuis un hôtel, la commission prélevée étant souvent disproportionnée. Les communications internationales sont 50 % moins chères tous les jours de 22h à 8h. Le téléphone en Argentine n'a rien d'économique, surtout en interurbain. 
Les appels en PCV ne sont pas acceptés dans tous les centres téléphoniques. En cas de refus réitéré, munissez-vous d'une carte de téléphone, composez le 000 et suivez les instructions (après le message vocal, tapez le 1 pour le service international et demandez à passer un PCV à l'opératrice). La formule magique est : Hacer una llamada por cobrar ou Una llamada en pago revertido
- Pour les renseignements, faites le 110, c'est gratuit. 
Pour les appels interurbains, il faut composer avant le numéro : le 1 pour appeler la région « capitale fédérale » et « grand Buenos Aires », le 2 pour la région « intérieur Sud » et le 3 pour la région « intérieur Nord ».

Les téléphones portables « passent » dans toutes les villes et les zones peuplées. Les coins isolés, en revanche, sont assez mal couverts. Par exemple, dans la cordillère des andes ou dans certains secteurs de la Patagonie.
Si vous restez assez longtemps en Argentine, vous pouvez choisir d'utiliser votre propre téléphone portable. Assurez-vous simplement auprès de votre opérateur que vous avez bien activé l'option « monde » et renseignez-vous sur les tarifs.
La solution la moins coûteuse est d'acheter une carte SIM locale prépayée (chip prepagado). On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication. Avant de signer le contrat et de payer, essayez donc, si possible, la carte SIM du vendeur dans votre téléphone - préalablement débloqué - afin de vérifier si celui-ci est compatible. 
Ensuite, vous pouvez la recharger selon le montant désiré. 
Il existe trois compagnies principales : ClaroPersonal et Movistar
Pour appeler d'un portable, il faut composer l'indicatif de la zone dans laquelle sa carte a été achetée.

Internet 


La plupart des hôtels ont leur propre adresse, leur site, et donc un accès Internet et wifi qu'ils proposent généralement gratuitement à leurs clients. 
Sinon, vous trouverez sans problème des centres Internet, dans toute ville de moyenne importance, que l'on appelle des locutorios (où l'on trouve à la fois des cabines téléphoniques et presque toujours des postes d'ordinateur avec connexion Internet). Prix d'une connexion : de 3 $Ar de l'heure à une quinzaine de $Ar en Patagonie (Calafate notamment !). 

Itinéraires conseillés Argentine


Difficile de passer moins de 3 semaines dans cet immense pays, et vous devrez de toute façon vous résoudre à faire des choix. Quelques trajets en avion s'imposent. 
Voici deux suggestions d'itinéraires, qui peuvent s'enchaîner. 
Bien entendu, en fonction du mode de transport et des excursions choisis, les parcours peuvent rapidement s'allonger.

Buenos Aires et le nord de l'Argentine 

Buenos Aires


  • Les principaux monuments du Microcentro (plaza de Mayo, avenida 9 de Julio, Teatro Colón...)

  • San Telmo pour ses antiquaires et ses danseurs de tango

  • Le cimetière de Recoleta où repose Eva Perón

  • Excursion sur le Tigre (excursion d'une journée en plus)

Depuis Buenos Aires, excursion à Colonia en Uruguay


Vol Buenos Aires-Iguazú (ou 16h de bus)

Iguazú


  • Prévoir une journée entière pour voir les chutes côté argentin.

  • Consacrer la matinée du lendemain pour la balade côté brésilien, plus rapide.

Posadas et les missions jésuites


Pour ceux qui ont le temps et qui prévoient de rentrer à Buenos Aires en bus, escale possible à Posadas pour faire le tour des missions jésuites.

  • Prévoir une journée pour l'ensemble du circuit. La mission la mieux conservée est celle de San Ignacio, à voir en priorité. 

Vol ou bus jusqu'à Buenos Aires

Ceux qui continuent le voyage en direction du nord-ouest doivent repasser par Buenos Aires. Correspondance pour Salta en avion ou en bus (20h environ).

Le Nordeste 


  • Vsite de la ville coloniale de Salta

  • Jujuy

  • Purmamarca et la vallée des Peintres, Tilcara et sa pucara, forteresse précolombienne

  • Humahuaca. Progression vers le nord en abordant la montagne et la quebrada de Humahuaca

  • Salta

  • Cachi et les villages des Calchaqui

  • Cafayate, visite de la Quebrada de las Conchas. Extension (1 jour) aux ruines de Quilmes

Retour sur Buenos Aires depuis Salta (avion ou bus). Vol jusqu'à Trelew.

La Patagonie et la Terre de Feu 

Buenos Aires


Vol jusqu'à Trelew et navette pour Puerto Madryn

La Patagonie 

Puerto Madryn et la péninsule Valdés


  • En bord de mer, Puerto Madryn est le point de départ idéal pour aller visiter la péninsule Valdés et toute la région.

  • À 100 km de Puerto Madryn, la péninsule Valdés est une extraordinaire concentration d'éléphants de mer, manchots, lions de mer et baleines.

  • On peut retourner dormir à Puerto Madryn ou rester à Puerto Pirámides.

  • Punta Tombo. À 170 km de Puerto Madryn, c'est la plus grande colonie de manchots de Magellan du monde. 

Depuis Puerto Madryn, retour sur Buenos Aires (trois vols par semaine ou 20h de bus), ou prolongation du séjour en prenant un vol pour El Calafate (attention, seulement un vol par semaine), ou extension possible jusqu'à Esquel et le parc Los Alerces ou Bariloche (bus direct ou avion via Buenos Aires).

El Calafate


  • Point de départ incontournable pour visiter le fabuleux parc national des Glaciers. Le must : le Perito Moreno, à découvrir à pied ou en bateau.

  • Le deuxième jour est à consacrer au lago Argentino, au glacier Upsala. Lago Roca en excursion supplémentaire d'une journée.

Le sud de la Patagonie et la Terre de Feu


Pour ceux qui ont un peu de temps :

  • El Chaltén. Compter 3h30 de route depuis El Calafate. Merveilleux paysages dominés par le Fitz Roy. En raison des distances, passer au Vol El Calafate-Ushuaia.

  • Ushuaia. La ville la plus australe du monde mérite une halte de 2 jours minimum pour profiter des larges possibilités d'excursions.

Vol direct pour Buenos Aires
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Carte d’identité Argentine iconXème siècle carte en t et en o de Turin
«La carte est une image modifiée de la réalité géographique relevant de l’effort créateur de son auteur par les choix opérés». La...

Carte d’identité Argentine iconA partir de novembre 2008 : Doctorat d’histoire sur les mobilisations...
«L'influence de la tutelle mandataire française sur l'identification des élites syriennes et libanaises devant la société argentine...

Carte d’identité Argentine iconEn route pour l’Argentine

Carte d’identité Argentine iconMarie St Pol / Ternoise
«T'as raison, c'est plus joli,» / exploiter aussi qui dénomme ainsi la jeune fille : selon l'interlocuteur, elle n'a pas la même...

Carte d’identité Argentine iconObjectifs : Réfléchir aux éléments constitutifs de l’identité culturelle,...
...

Carte d’identité Argentine iconHéros national, héros fondateur
«identité nationale», sans gommer ce que le terme a de polémique, puisqu’il implique une démarche d’unification qui ne va pas sans...

Carte d’identité Argentine iconCours et Ateliers animés en Argentine, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Espagne

Carte d’identité Argentine iconQuelles leçons les grecs peuvent-ils tirer de l’expérience argentine ?

Carte d’identité Argentine iconI- l'histoire de la corse a de l'antiquité grecque au xviii° siècle...
«toujours conquise jamais soumise» et à son insularité développant l'idée d'une identité corse. Identité corse construite par l'histoire...

Carte d’identité Argentine iconLa carte de France






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com