Carte d’identité Argentine





télécharger 202.46 Kb.
titreCarte d’identité Argentine
page3/10
date de publication20.10.2016
taille202.46 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Budget


IMPORTANT : l'inflation est encore très sensible et on constate une augmentation régulière - non négligeable - des tarifs d'hébergements, restaurants et excursions touristiques. Ils peuvent faire un bond de 20 %, une à deux fois par an.
- Les prix sont plus élevés (de 20 à 100 %) à Buenos Aires, en Patagonie et dans les grandes villes touristiques (région de Salta, Mendoza, Iguazú). 
- Un surcoût (rarement plus de 10 %) s'ajoute pour un paiement par carte dans certains hôtels et agences. 
Dans certains hôtels chic ou pour des prestations diverses, les prix sont exprimés en US$. En général, quand le billet vert sert de référence, c'est plutôt mauvais signe pour le portefeuille ! 
- Les prestations touristiques sont chères (excursions avec les agences). Le transport aérien reste onéreux, d'autant plus que les compagnies nationales pratiquent des tarifs « étrangers » et « nationaux ». 

Hébergement


Les fourchettes de prix suivantes valent pour une chambre double.
Très bon marché : moins de 100 $Ar (environ 18 €). Lits en dortoir dans les auberges de jeunesse.
Bon marché : moins de 200 $Ar (environ 36 €).
Prix moyens : 200-300 $Ar (environ 36-54 €).
Chic : 300-500 $Ar (environ 54-90 €).

Restauration


Les prix suivants concernent un repas pour une personne.
Très bon marché : moins de 35 $Ar par personne (environ 6,50 €).
Bon marché : 35-60 $Ar (environ 6,50-11 €).
Prix moyens : 600-100 $Ar (environ 11-18 €).
Chic : 100-150 $Ar (environ 18-27 €).

Sorties


Boire une bière à la terrasse d'un café à Buenos Aires coûte plus cher qu'en province, sauf en Patagonie. Mais cela reste bien meilleur marché que chez nous. Le prix d'entrée des lieux nocturnes est très variable.

Transports 


La hausse du prix des carburants couplée à l'inflation galopante a quasiment fait doubler le prix des billets sur le réseau des bus en 2 ans.

Achats


D'une manière générale, on trouve moins de souvenirs à rapporter d'Argentine que des autres pays d'Amérique du Sud. L'artisanat se fait rare et les prix sont assez élevés.
Cependant, vous trouverez de beaux tissus, en particulier sur les marchés. On y trouve de beaux pulls en laine de vigogne (petit lama), des couvertures, poteries, masques, instruments de musique, boîtes et objets en bois de cactus... et beaucoup d'accessoires en cuir, ceintures, sacs, etc. 
Encore assez méconnus en France, les vins argentins (6e producteur mondial !) sont de plus en plus réputés. Attention, les bouteilles devront être enregistrées en soute. 
Parmi les classiques, le mate (récipient pour prendre le maté) et la bombilla(pipette pour boire le maté) sont des souvenirs incontournables. 

Culture Argentine

Le tango


L'histoire du tango est aussi celle de la naissance de Buenos Aires en tant que grande ville. 
Dans les années 1880, des immigrants arrivent de toute l'Europe. Ce sont souvent des hommes seuls, qui ont tout abandonné, en quête d'une réussite sociale. Installés dans les quartiers pauvres, à la périphérie de la ville, ils constituent le petit peuple de la capitale fédérale. 
Et c'est en son sein que naît le tango, dans une atmosphère d'hommes seuls, de mal de vivre, de nostalgie du bonheur de la vie laissée au pays. Le tango est « une pensée triste qui se danse ». N'a-t-il pas la puissance d'un rythme africain, le déterminisme d'un flamenco, la rigueur codée des danses de salon européennes ? 
La bourgeoisie rejette alors totalement cette nouvelle danse qui n'existe que par la musique. Les classes aisées de Buenos Aires restent indifférentes au tango jusqu'au moment où la réussite et le succès fou de cette danse en Europe le rendent assez crédible pour que l'aristocratie le considère comme un symbole de l'identité nationale
À l'origine, la guitare, la flûte et le violon étaient les seuls instruments utilisés pour interpréter le tango. Mais le tango n'acquiert vraiment son identité définitive qu'avec l'intégration du piano, beaucoup plus tard. D'abord cri modulé des voyous, le tango devient une authentique expression populaire. Un art de vivre.
Avec la Seconde Guerre mondiale, qui paradoxalement enrichit l'Argentine, le tango repart de plus belle jusqu'au coup d'État militaire de 1955 qui fera taire sa voix. Il entame alors une longue descente aux enfers dont il ne s'est jamais vraiment remis. Comme l'accordéon en France, le tango a une réputation un peu vieillotte.
Le tango connaît certes un léger regain d'intérêt depuis quelques années. Mais dans les lieux où il se danse, les 35-55 ans sont curieusement absents ; les grands-parents expérimentés côtoient les petits-enfants débutants.
Aujourd'hui, la relève est assurée par des groupes aux influences électro, à l'image du Gotan Project - d'origine franco-argentine.

Pour en savoir plus, lisez notre dossier sur le tango.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Carte d’identité Argentine iconXème siècle carte en t et en o de Turin
«La carte est une image modifiée de la réalité géographique relevant de l’effort créateur de son auteur par les choix opérés». La...

Carte d’identité Argentine iconA partir de novembre 2008 : Doctorat d’histoire sur les mobilisations...
«L'influence de la tutelle mandataire française sur l'identification des élites syriennes et libanaises devant la société argentine...

Carte d’identité Argentine iconEn route pour l’Argentine

Carte d’identité Argentine iconMarie St Pol / Ternoise
«T'as raison, c'est plus joli,» / exploiter aussi qui dénomme ainsi la jeune fille : selon l'interlocuteur, elle n'a pas la même...

Carte d’identité Argentine iconObjectifs : Réfléchir aux éléments constitutifs de l’identité culturelle,...
...

Carte d’identité Argentine iconHéros national, héros fondateur
«identité nationale», sans gommer ce que le terme a de polémique, puisqu’il implique une démarche d’unification qui ne va pas sans...

Carte d’identité Argentine iconCours et Ateliers animés en Argentine, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Espagne

Carte d’identité Argentine iconQuelles leçons les grecs peuvent-ils tirer de l’expérience argentine ?

Carte d’identité Argentine iconI- l'histoire de la corse a de l'antiquité grecque au xviii° siècle...
«toujours conquise jamais soumise» et à son insularité développant l'idée d'une identité corse. Identité corse construite par l'histoire...

Carte d’identité Argentine iconLa carte de France






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com