Méthodologie de la dissertation en histoire





télécharger 16.77 Kb.
titreMéthodologie de la dissertation en histoire
date de publication20.10.2016
taille16.77 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos


Méthodologie de la dissertation en histoire

1 - Lire le sujet : Plusieurs sujets peuvent tomber sur un même thème mais celui-ci doit être chaque fois traité de façon différente.

Exemple : Sur la Première guerre mondiale :

  • La Première guerre mondiale, une guerre nouvelle

  • La Première guerre mondiale : une guerre totale

Tous les termes du sujet ont de l’importance. Il faut bien saisir le sens. « La France et l’Allemagne de 1914 à 1918 » par exemple : il faut évoquer les relations entre les deux Etats durant la guerre et non faire un premier paragraphe sur la France et un second sur l’Allemagne. « La première et la seconde guerre mondiale au XXe siècle », il serait maladroit de traiter chaque conflit séparément : il faut trouver des thèmes communs (des conflits qui se mondialisent, des guerres totales, une brutalisation qui n’épargne pas les civils).

2 - On jette sur une feuille de brouillon tout ce que l’on connaît qui a rapport avec le sujet. Cela permet de s’immerger dans le contexte. Les éléments seront en gros les mêmes dans tous les cas de sujet (guerre de tranchée, rôle du politique, de l’économie, de la propagande, mondialisation, brutalité, place des civils).

3 – On choisit les éléments que l’on a notés qui sont les plus significatifs  en se posant chaque fois la question de la façon de les traiter pour répondre au sujet.

Exemple : la notion de guerre de tranchées :

  • Dans le cas du premier sujet : on sort des guerres classiques : qui étaient essentiellement des batailles qui se déroulaient sur un temps très court. On a ici deux armées face à face avec une succession d’affrontements. La vie quotidienne en est transformée : brutalité constante, conditions d’existence épouvantables, et la durée de cette guerre de positions implique que tout doit être mis en œuvre pour tenir (économie, propagande etc….). Schématiquement on va donc expliquer que « C’est la première fois que….et voilà les conséquences »

  • Dans le cas du sujet deux on insistera moins sur la nouveauté que sur la durée et ce qu’elle entraîne. Ce sont donc bien les mêmes éléments mais organisés différemment. On va donc expliquer que « « On peut parler de guerre totale car…. »

4 – On peut maintenant faire son plan.

Il y a deux types de plan, le plan thématique et le plan chronologique. Dans les deux sujets donnés en exemple, ce sont des plans thématiques. Si le sujet avait été « Les grandes phases de la guerre de 1914 à 1918 » on aurait pu faire un plan chronologique car il y a une évolution (guerre de mouvement, guerre de position, reprise de la guerre de mouvement).

Dans un plan chronologique, il faut trouver les dates-pivot : on passe d’une situation à une autre, chacune ayant un certain nombre de conséquences.

a) On choisit trois thèmes principaux qui permettent de traiter la question

Dans le cas du sujet 1

  • C’est la première fois qu’un conflit se mondialise. Pourquoi ?

  • C’est la première fois qu’une guerre est aussi brutale. Pourquoi ?

  • C’est la première fois qu’on parle de guerre totale. Pourquoi ?

Dans le cas du sujet 2

  • On peut parler de guerre totale car elle implique l’ensemble de la planète. Pourquoi ?

  • On peut parler de guerre totale car tout est organisé pour vaincre. De quelle façon ?

  • On peut parler de guerre totale car les civils y jouent également un rôle important. Comment ?

b) Pour chacun des thèmes, on essaye de trouver trois sous parties

Pour le sujet 1

Première partie : Je dois montrer que pour la première fois un conflit se mondialise

  • Je vais donc d’abord revenir à la source : c’est un problème local, entre la Serbie et l’Autriche Hongrie

  • Mais il devient européen car il y a les alliances dues à plusieurs phénomènes (tensions aux enjeux économiques, territoriaux….)

  • - Il devient dans le même temps mondial à cause des alliances (Dominions britanniques), des colonies, de l’expansion des fronts (contre l’empire Ottoman au Moyen Orient, avec les sous-marins dans l’Atlantique) et enfin de l’entrée en guerre des USA.

Seconde partie : Je dois expliquer pourquoi on parle de guerre totale : tout est mis au service de la guerre avec une ampleur inconnue jusque-là :

  • Politique (union sacrée…)

  • Economique (emprunts….)

  • Technologie (armes nouvelles)

Troisième partie

Je souligne le rôle joué par les civils, qui est une nouveauté :

  • Il faut produire : rôle des femmes….

  • IL faut tenir : rôle de la propagande

  • Prise à partie des civils avec par exemple le massacre des Arméniens.

Enfin, je place dans chacune de mes sous parties les concepts et les termes de vocabulaire qui correspondent.

5 - On peut alors commencer la rédaction

Introduction : C’est la seule partie du devoir que l’on peut se permettre de rédiger au brouillon. Comme son nom l’indique, elle introduit le sujet. On part du général pour aller au particulier et on définit les termes de vocabulaire du sujet et expliquer les limites chronologiques.

Exemple : Sujet 1

A la suite de l’assassinat de l’héritier du trône d’Autriche Hongrie, François Ferdinand, le 28 juin 1914, débute un conflit impliquant d’abord l’Europe puis le reste du monde. Par de multiples aspects, cette guerre diffère de tous les affrontements connus jusque-là. En quoi le premier conflit mondial tranche-t-il avec les guerres précédentes ? Nous répondrons à cette question en montrant qu’il s’agit d’une guerre qui pour la première fois concerne tous les continents, puis qu’elle touche tous les secteurs politiques, économiques et technologiques enfin que la place des civils y est importante.

Rédaction : Je dois à chaque fois affirmer puis démontrer et enfin donner un exemple ou citer un fait. Exemple : « Pour la première fois, tous les partis politiques se coalisent pour la menée de la guerre. C’est, en France l’ « Union sacrée » à laquelle participent tous les partis politiques républicains ainsi que les syndicats. Quant aux mouvements antirépublicains tels que « les camelots du Roy ou Action française, ils exaltent les valeurs patriotiques et abandonnent pour un temps leur antiparlementarisme».

Transition : Entre chaque grande partie, je dois résumer en une ou deux phrases ce que j’ai démontré puis annoncer la partie suivante.

Exemple sujet 1 : entre la première partie et la seconde : « Ainsi, par le jeu des alliances forgées pendant des années en raison des tensions économiques, nationalistes ou coloniales en Europe, la Première guerre mondiale touche la plus grande partie de l’Europe et du Proche Orient, avant de concerner les alliés venus des autres continents (Dominions, Colonies et enfin les Etats-Unis).Mais cette ampleur n’est pas uniquement géographique, elle implique tous les secteurs économiques, politiques et technologiques ».

Conclusion : Je résume les éléments du travail qui répondent à la question posée en introduction et j’ouvre le sujet.

Exemple : La Première guerre mondiale a donc été pour plusieurs raisons une guerre entièrement nouvelle. Particulièrement brutale en raison notamment de son armement moderne, et des conditions de vie des soldats, c’est aussi la première fois que tous les continents interviennent et que tout est consacré à la menée du conflit, l’économie comme la politique et les civils. Pourtant, alors que tous espèrent qu’elle fut la « der des der », 21 ans plus tard débute un nouveau conflit encore plus violent et meurtrier.

Synthèse

Introduction : Présentation du sujet en reprenant les termes et en les expliquant et en justifiant les repères chronologiques indiqués.

On pose la problématique

On annonce le plan

Trois parties

Elles sont chacune développées en deux ou trois sous parties. On revient à la ligne entre chaque sous partie.

Pour chaque idée : on affirme et on démontre.

Transition : entre chaque grande partie, on fait une transition : résumé de ce que l’on a développé et annonce de ce que l’on va maintenant montrer.

Conclusion :

Résumé de ce que l’on a rédigé et qui répond précisément à la problématique et ouverture du sujet.

similaire:

Méthodologie de la dissertation en histoire iconBibliographie 10 Sujets de dissertation 10 Introduction «Rien de nouveau sous le soleil»
«les peuples heureux n’ont pas d’histoire»; et permanence, pour que l’histoire ait malgré tout un sens qui la rende intelligible

Méthodologie de la dissertation en histoire iconParcours : «Histoire, civilisations, patrimoine et archéologie des mondes anciens»
«Études européennes et internationales» (lsh), ou «Langue ancienne», ou un séminaire «Outil et méthodologie» à l’Ecole nationale...

Méthodologie de la dissertation en histoire iconSamuel de Champlain
«Expliquez pourquoi Samuel de Champlain est un personnage important à l’histoire du Canada.» Répondez en style texte argumentatif/dissertation....

Méthodologie de la dissertation en histoire iconSujets de dissertation en séries technologiques, session de juin

Méthodologie de la dissertation en histoire iconAu cours de la séquence la méthodologie de l’étude de documents est abordée

Méthodologie de la dissertation en histoire iconLes relations économie- histoire et le statut scientifique des sciences...
«La recherche des fondements d'une méthodologie des sciences sociales est la tâche la plus importante de ce temps dans le domaine...

Méthodologie de la dissertation en histoire iconRecommandations pour les futurs khâgneux du lycée Chaptal
«prioritairement» dans la dissertation, IL vous faudra d’autres références. Enrichissez donc vos lectures autour des axes

Méthodologie de la dissertation en histoire iconDissertation s’appuyant sur un dossier documentaire
...

Méthodologie de la dissertation en histoire iconMéthodologie: l’analyse historienne de l’image
«corps de ville» de l’époque moderne publiant des livrets illustrer pour commémorer les entrées royales, confréries, associations...

Méthodologie de la dissertation en histoire iconLa violence dans la classe, les réponses des experts du primaire
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com