Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de





télécharger 25.31 Kb.
titreLittérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de
date de publication10.05.2017
taille25.31 Kb.
typeLittérature
h.20-bal.com > économie > Littérature



PROPOSITION PEDAGOGIQUE

En direction des collèges et des lycées






Je me porte bien, adieu


Cette proposition pédagogique, élaborée par un enseignant de théâtre diplômé d’État, pour l’année scolaire 2014/2015 se présente en 2 volets :

-La pièce de théâtre « Je me porte bien, Adieu » ; une mise en scène de lettres de Poilus,

-La partie pédagogique qui propose une sensibilisation auprès des élèves en amont, puis un débat après la représentation.
Compte tenu de l’étendue des thèmes abordés, « Je me porte bien, Adieu » s’adresse aux classes de Troisième, Seconde, Première et Terminale. La pièce touche plusieurs disciplines enseignées dans ces classes :
- l’Histoire (les différentes stratégies, le quotidien des soldats sur le front durant la guerre 14-18…),

- la Littérature (la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de L’Odyssée d’Homère à Au revoir-là-haut de Pierre Lemaitre) ;

- la Philosophie (thème de la Liberté, l’amour, le devoir, le temps, le désir, la justice…),

- le Théâtre (quelle théâtralité choisir à partir d’un fait historique ? le jeu des comédiens…),

- l’Economie (économie de la France en temps de guerre. Exemple : organisation du service postal…).
La proposition pédagogique peut faire l’objet de sorties interdisciplinaires. Les professeurs sont rencontrés au préalable selon leurs disponibilités. 
Option :
Un partenariat avec le musée de la Grande Guerre de Meaux complèterait la démarche pédagogique : visite du musée le matin suivi du spectacle en après-midi, puis du débat.


Contact :Le Foll Anthony 06.61.55.97.50 anthonylefoll@yahoo.fr


… /…




Ce projet artistique et pédagogique se compose de trois étapes :

Etape 1 : Interventions dans les classes (60 min)
Il s’agit de sensibiliser les élèves en faisant intervenir, dans les classes, le metteur en scène du spectacle et un des comédiens ou collaborateur artistique.
-Tout d’abord, l’échange commence par une présentation de la pièce, sa genèse, son contexte (15min).

-Puis, un extrait du spectacle (une lettre de Poilus) est proposée, simple et investi (10min).

-Ensuite, selon la matière, et en accord avec le professeur, un échange approfondi aborde un ou deux thèmes cités ci-dessus (adaptation théâtrale, thème du programme de philosophie, …) (25min).

-Enfin, l’enseignant est libre de proposer une lecture de lettre aux élèves (10min).

Etape 2 : Représentation de « Je me porte bien, adieu » dans une salle de spectacle (60 min)
La pièce est interprétée dans son intégralité.

Les élèves retrouvent au théâtre les deux comédiens rencontrés précédemment.


Etape 3 : rencontre/débat après le spectacle (60 min)



Apres une courte introduction, le metteur en scène et les comédiens invitent les élèves à s’interroger.

Il s’agit de confronter les élèves :

-à leur sensibilité devant un moment déterminant de l’Histoire de France,

-à la réalité intime et secrète d’un homme prêt à mourir pour son pays,

-au contraste entre la violence de la guerre et l’humanité, la tendresse exprimée par les soldats à leur famille,

-à la résonnance universelle que peuvent avoir des « mots écrits dans la boue » et la proximité des cadavres,

-aux différences de patriotisme entre hier et aujourd’hui.

Et aussi

-à réfléchir sur le sens de la famille, la censure, la peur, le manque, la mort ou encore le sens et la valeur d’une vie.

Des points de vue pourront également être échangés sur :

-les qualités artistiques du spectacle,

-la capacité du théâtre à dénoncer les problèmes de société,

-le rôle militant de l’artiste,

-le rayonnement d’un acte artistique aujourd’hui,

-l’élaboration d’une pièce théâtrale à partir de lettres.

_________________________________________________



Coût du spectacle (prix concernant les théâtres) : 2200 euros

Coût du spectacle seul (prix concernant les établissements scolaires) : 1500 euros

Coût d’une journée-type (3 interventions + spectacle) : 1800 euros

Coût de 3 interventions par ½ journée (sans le spectacle) : 700 euros

Coût de 2 ½ journée d’interventions : 1200 euros
Selon l’établissement, le devis des prestations peut être adapté aux différentes actions pédagogiques.

similaire:

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconDiscours chez Benveniste (1966 [1959]), d’
«l’œuvre littéraire», c’est-à-dire l’œuvre littéraire narrative et fictionnelle, autrement dit ce que nous appelons le «récit de...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconLittérature Mémoires de guerre
«Sans doute, les hommes qui prirent part aux tristes audiences, en qualité de magistrats, de jurés, de témoins, d'avocats, ne continrent...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconCours IL portera. Psychologie sociale expérimentale de la soumission comportementale
«si c’est cher ce doit être de bonne qualité». Le prix a été considéré comme une garantie de bonne qualité, comme les piaillements...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de icon«Ornithologie et littérature au tournant des XVIII e et XIX e siècles»
«Ornithologie et littérature au tournant des xviiie et xixe siècles», Anne-Gaëlle Weber (équipe anr jeunes Chercheurs «HC19» et ea...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconParcours pédagogique
«Pourquoi ces Chinois ont-ils traversé les océans pour venir en France à l’heure de la Première Guerre mondiale ?»

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconSpécificité du féminisme
«invariant» (F. Héritier) qui a traversé sous des formes différentes tous les groupes sociaux, toutes les cultures et toutes les...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconLittérature française En ce dernier semestre de vos années au «secondaire»
«secondaire» d’année scolaire, IL semble opportun et intéressant de jeter un coup d’œil sur l’histoire de la littérature à travers...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconThème 1 – Les grandes innovations scientifiques et technologiques...
«espace vital». Le régime se caractérise par la suppression des libertés, l’omniprésence de la police et du parti unique, la terreur,...

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconLa rue parisienne comme espace musical réglementé (xviie-xxe siècles)
«chef d’œuvre» à l’issu d’un apprentissage, ce qui exclue aussi les ménétriers étrangers et de passage

Littérature la qualité narrative des écrits, les récits épistolaires, la guerre comme thème littéraire qui a traversé les siècles de iconProgramme de rencontres du 4 avril au 7 juin
«Récits d’engagement. Des Lyonnais auprès des Algériens en guerre, 1954-1962» (éditions Bouchène). Signature et rencontre avec les...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com