Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote





titrePourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote
page1/11
date de publication13.05.2017
taille195 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

Lycée Célony- 2015/2016

Philo-Caron



PHILOSOPHIE

LES ECHANGES





Figure G. Garcin, L'Echange


http://philo-francais.e-monsite.com

QU’EST-CE QUE L’ECHANGE ?



ECHANGE : transfert réciproque et intentionnel

ECHANGER : c’est donner pour recevoir, — même si ce n’est pas équitable.

Ce qui s’échange, c’est ce qui a un prix.

Ce qui ne s’échange pas, c’est ce qui a une dignité, comme le précise Kant (Il est indigne d’échanger un humain contre un objet comme dans l’esclavage).

Combien de sens peut-on donner au mot « échange » ?



Échange économique : Concerne un bien ou un service qui est cédé moyennant une contrepartie

(somme d’argent, troc).

Échange communicationnel : Concerne la dimension de communication réciproque, que celle-ci

soit verbale, ou gestuelle.


Qu’y-a-t-il de paradoxal à parler « d’échange de dons »


Paradoxal car le don s’oppose à la vente en ce qu’il n’exige pas de réciproque (de prix). Sur un plan économique, pas de contrat.

Mais le don entraine souvent un contre-don. Il y a donc bien transfert de biens entre deux individus (ou groupes). Mais, ce n’ets pas un échange économique car le don n’est pas accompagné d’une exigence de contrepartie ; le contre-don est un choix de celui qui a reçu, indépendamment de toute demande explicite du premier donneur.
L’enjeu est donc symbolique. Il est une manière pour les protagonistes de communiquer entre eux (échange communicationnel) et se concrétise par la circulation physique d’objets dans les deux sens (échange cinétique). Offrir un cadeau à celui ou celle que l’on aime ne s’accompagne pas d’une facture à régler, même si celui qui reçoit souhaitera offrir également un cadeau ; il s’agit bien de« faire plaisir » à l’autre (ce qui n’est pas l’enjeu de l’échange lorsque, par exemple, on achète une baguette de pain). Ainsi, « l’échange » de cadeaux au moment de Noël ne repose pas sur la tenue d’un registre de compte.

POURQUOI ECHANGEONS-NOUS ?


Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres.

ARISTOTE




Aristote (384-322 av J.C)

Disciple de Platon, fondateur du « Lycée » à

Athènes, Aristote est un penseur encyclopédique car aucune des dimensions du savoir humain ne lui est étrangère. Il a rédigé une poétique qui définit l'art de l'épopée, de la tragédie et de la comédie. L'ouvrage contenant cette dernière a malheureusement disparu. C'est cette disparition qui sert de fil d'Ariane au roman d'Umberto Eco, Le Nom de la rose


« La cité est au nombre des réalités qui existent naturellement, et (…) l’homme est par nature un animal politique. Et celui qui est sans cité, naturellement et non par suite des circonstances, est ou un être dégradé ou au-dessus de l’humanité. (…)Mais que l’homme soit un animal politique à un plus haut degré qu’une abeille quelconque ou tout autre animal vivant à l’état grégaire, cela est évident. La nature, en effet, selon nous, ne fait rien en vain ; et l’homme seul de tous les animaux, possède la parole. Or, tandis que la voix ne sert qu’à indiquer la joie et la peine, et appartient aux animaux également (car leur nature va jusqu’à éprouver les sensations de plaisir et de douleur, et à se les signifier les uns aux autres), le discours sert à exprimer l’utile et le nuisible, et, par suite aussi, le juste et l’injuste ; car c’est le caractère propre à l’homme par rapport aux autres animaux, d’être le seul à avoir le sentiment du bien et du mal, du juste et de l’injuste, et des autres notions morales, et c’est la communauté de ces sentiments qui engendre famille et cité ».

Aristote, La Politique (330 av. J-C.)

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconSi la crise s’aggrave, nous pouvons assurément nous passer d’informatique,...
«Le retour a la terre» dont nous mesurons chaque jour l’intérêt qu’il suscite parmi les jeunes générations. La situation de crise...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconUne progression importante en 20 ans
«Nous avons l’habitude de dire que nous cultivons les recettes des moines… nous conservons l’authenticité et les racines de ces recettes...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconNous prions notre lecteur de nous tenir pour excusé : nous nous sommes...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconIl faut être reconnaissants à Jean-François mattei, avons-nous dit, d’avoir écrit
«nous n’avons pas d’existence propre, nous ne voulons pas, nous ne voulons d’aucune façon, qui serait nécessairement particulière,...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconStudies in Communication Sciences
«Les opinions auxquelles nous tenons le plus sont celles dont nous pourrions le plus malaisément rendre compte, et les raisons mêmes...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconLa Commission permanente du Conseil régional du Centre-Val de Loire...
«Nous sommes venus parce que nous savions que nous n’étions pas concernés. Nous connaissons cette ville et nous nous sommes déplacés...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconAllocution du roi d'espagne felipe VI dans l’assemblée nationale
«Je sais qui je suis», disait Cervantès par la bouche de Don Quichotte. Et bien nous, Français et Espagnols, savons qui nous sommes...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconI. francisco amoros (1770-1848)
«Si la gymnastique est la science raisonnée de nos mouvements, IL faut que nous connaissions la manière de les faire, les admirables...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconD. s : Bonjour. Si nous ne combattons pas très vite le réchauffement...

Pourquoi echangeons-nous ? Pour la plupart des choses, nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes. Nous avons besoin les uns des autres. Aristote iconComme la plupart des personnages que nous avons déjà eu l’occasion...
«Père Joseph» qui deviendra plus tard son principal conseiller… son «éminence grise»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com