Introduction L’innovation organisationnelle





télécharger 81.31 Kb.
titreIntroduction L’innovation organisationnelle
page5/5
date de publication13.05.2017
taille81.31 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5

Article 4 "Dessine-moi une entreprise innovante en Île-de-France" : synthèse de l’étude


http://observatoire-innovation-idf.org/synthese

Qui sont les entreprises qui innovent ? Comment vivent-elles les défis de l’innovation ? Et, comment évoluent-elles ? Voici quelques-unes des questions auxquelles l’étude « Dessine-moi une entreprise innovante en Île-de-France » ambitionne de répondre.



Laissant de côté les postures et approches théoriques, l’étude « Dessine-moi une entreprise innovante en Île-de-France », menée par le Centre Francilien de l’Innovation, met en perspective les données quantitatives des entreprises régionales et les résultats qualitatifs d’une enquête conduite auprès de 205 entreprises franciliennes innovantes accompagnées par le Centre Francilien de l’Innovation, dont 47% sont âgées moins de 5 ans (3).

L’étude rend compte de la grande diversité des profils des entreprises franciliennes qui décident de se développer par la mise en œuvre de projets d’innovation. Il est d’ailleurs utile de rappeler, comme le mentionne un rapport récent [1], qu’il « n’y a pas de définition – incontestée et incontestable- de l’innovation mais [qu’]il est possible de faire émerger quelques caractéristiques de l’innovation : l’innovation est un processus long, imprévisible et peu contrôlable ; l’innovation ne se réduit pas à l’invention et l’innovation n’est pas seulement technologique ; au bout de ce processus, sont créés des produits, des services ou des procédés nouveaux qui font la démonstration qu’ils répondent à des besoins (marchands ou non marchands) et créent de la valeur pour toutes les parties prenantes. Une innovation ne se décrète pas, ne se planifie pas mais se constate par le succès commercial (ou sociétal) qu’elle rencontre. Ceci explique qu’elle naît souvent aux marges des entreprises existantes et dans des interactions avec des acteurs très différents »

Des entreprises en constant développement

18,1% des entreprises franciliennes exercent une activité dans un secteur potentiellement innovant (132 319 entreprises sur un total de 727 604 en Île-de-France). Ces entreprises potentiellement innovantes sont localisées pour 57% hors Paris intra-muros. Il s’agit essentiellement de TPE (moins de 20 salariés) qui, de manière générale, ont tendance à créer un peu plus d’emploi.

Au-delà des données macroéconomiques franciliennes, l’enquête menée auprès des entreprises franciliennes innovantes accompagnées révèle un effectif moyen – pour les entreprises ayant répondu – autour de 12 salariés. Leurs moyens de démarrage, souvent limités, ne les empêchent pas d’avancer.

Quand les 727 604 entreprises franciliennes présentent un chiffre d’affaires médian de 272K€, celles évoluant dans les secteurs d’activité identifiés comme potentiellement innovants par le Centre Francilien de l’Innovation affichent une médiane à 486K€. Là encore, on observe que l’innovation est un facteur de développement. Cette tendance est confirmée par un zoom sur le périmètre des entreprises accompagnées par le Centre Francilien de l’Innovation : leur chiffre d’affaires médian se situe à 1 082K€.

Dans le détail, l’échantillon d’entreprises interrogées dans le cadre de l’enquête témoigne d’une accélération de l’activité au cours des premières années de leur vie. Le cap des 500K€ de chiffre d’affaires est franchi entre les troisième et cinquième exercices, en général.

La R&D, un facteur avéré de réussite

Les entreprises interrogées investissent dans la R&D. Près d’un tiers d’entre elles sont dotées du statut de jeune entreprise innovante (JEI). 30% emploient au moins une personne de niveau doctorat avec, dans 72% des cas, le soutien financier des institutions publiques. Signalons la présence quasi-systématique de salariés de niveaux Bac + 5 (dans 93% des entreprises sondées de moins de 20 salariés) et de personnels affectés à des missions de R&D (85%). Ceci, avec des effets tangibles : 46% des entreprises qui affectent au moins un salarié à la R&D détiennent un ou plusieurs brevets. Enfin, les entreprises interrogées apparaissent bien insérées : les deux tiers d’entre elles adhèrent à un réseau, dont près de 60% à un pôle de compétitivité.

Les efforts en R&D paient. L’investissement en R&D est cité par 73% des chefs d’entreprises interrogés comme un des moteurs principaux du développement de leur activité. Vient ensuite le développement des ventes. Dans un cas sur trois, l’international est également cité comme levier.

Un manque de financements, des difficultés à recruter

Toutefois, des freins au développement demeurent. Pour 67% des entreprises innovantes interrogées, le manque de financement reste le principal obstacle à la croissance. Et ce, devant le manque de clients (44%) et le manque de capitaux propres (37%). La lourdeur des démarches (administratives, sociales) et le poids des cotisations sont régulièrement cités également, de même que les difficultés de recrutement.

Faciliter l’accès à la commande publique

Par ailleurs, deux tiers des entreprises interrogées déclarent avoir reçu un soutien financier des institutions publiques. Plus de la moitié des entreprises sondées (56%) ont bénéficié d’un accompagnement du Centre Francilien de l’Innovation dans leur demande d’aides financières mises en place par la Région Île-de-France.

Au registre des propositions, les chefs d’entreprises sondés sont demandeurs d’une triple intermédiation : avec les grandes entreprises, pour décrocher des commandes et partenariats ; avec les institutions publiques, notamment pour un accès facilité à la commande publique pour les petites structures ; et avec le monde de la recherche publique.

Pour finir, sur la question de l’innovation responsable, au cœur du projet du Centre Francilien de l’Innovation, il est clair que l’innovation constitue un levier pour dessiner les modes de production et de consommation de demain : économies d’énergie, services innovants de mobilité douce et/ou d’inter-modalité dans les transports, NTIC au service d’une consommation plus responsable, mises en réseau de communautés de consommateurs... Les projets ne manquent pas. Signalons qu’au-delà de l’innovation produit, sur laquelle sont engagées un certain nombre d’entreprises, se pose également celle des process et de l’organisation. A ce titre, la place croissante à réserver aux femmes dans les fonctions de responsabilité, et l’attention à porter à la diversité dans les recrutements, constituent autant d’enjeux sur lesquels il est nécessaire d’encourager fortement les entreprises innovantes.

[1] « L’innovation, un enjeu majeur pour la France » Jean-Luc Beylat, Pierre Tambourin

2013 © Centre Francilien de l'Innovation :: Mentions légales

Retour vers le haut

1   2   3   4   5

similaire:

Introduction L’innovation organisationnelle iconTd : management de l’innovation etude de cas business model et innovation chez Apple
«l’expérience numérique». L’écosystème regroupe un ensemble d’appareil compatibles entre eux, un système d’exploitation robuste,...

Introduction L’innovation organisationnelle iconRésumé de l’ouvrage 5 Introduction 5 «Les prix du pétrole tuent notre...
«incarne un patronat moderne, offensif, séducteur» pour un hypothétique «Ministère de l'Innovation [qui] paraîtrait tout indiqué...

Introduction L’innovation organisationnelle iconArchitecture logicielle [texte imprimé] : pour une approche organisationnelle,...

Introduction L’innovation organisationnelle iconIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)

Introduction L’innovation organisationnelle iconAtelier d’Innovation en urbanisme

Introduction L’innovation organisationnelle iconLe ministère de l’education, de la recherche et de l'innovation

Introduction L’innovation organisationnelle iconInnovation et propriété intellectuelle, moteurs de l’économie durable

Introduction L’innovation organisationnelle iconBibliographie p Introduction Indications pour la rédaction de l’introduction...

Introduction L’innovation organisationnelle iconQuand le collectif du faire et le collectif du dire se conjuguent
«son ampleur, dans sa dynamique organisationnelle, d’une part, dans sa dynamique subjective, d’autre part.» (Detchessahar, 2013)

Introduction L’innovation organisationnelle iconLa stratégie de R&D d’Arkema et le rôle de la politique de recherche et d’innovation européenne
«consommatrice» de programmes internationaux (européens mais aussi américains)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com