L’Histoire de France de 1900 à nos jours





télécharger 14.07 Kb.
titreL’Histoire de France de 1900 à nos jours
date de publication07.11.2017
taille14.07 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > économie > Documentos
L’Histoire de France de 1900 à nos jours

 

I] 1900 – 1914


Il y a en gros 40 millions d’habitants avec une démographie à 2 tendances qui aboutissent à une dénatalité :

-          D’une part le désire de vie facile (société de rentiers), les femmes s’émancipent petit à petit

-          D’autre part une diminution de la mortalité

 

On est dans une société ou on se rend compte qu’il vaut mieux préserver que fonder. Il faut être économe et avoir du travail. L’exode rural n’est pas très important, la France est agricole.

Période ou toute les grandes libertés apparaissent (liberté d’expression, de presse, d’association …etc.) c’est la Belle époque. On a l’impression de vivre dans une société qui va vers l’avenir.

Au niveau politique et économique, on est dans un état libéral et protectionniste, la seule fracture est de savoir si on est pour ou contre la religion. Seuls les socialistes qui représentent une minorité condamne le libéralisme. Il n’y a pas de mentalité ouvrière. On est sur une mentalité rurale. Il n’y a pas de grandes entreprises. De même les conditions matérielles sont améliorer ce qui implique qu’il n’y a pas nécessité de lutter contre le pouvoir en place. A la veille de 1914, la France est un pays puissant, elle a conscience de vivre une époque privilégiés mais s’illusionne sur sa force réelle et vit grâce à son empire colonial.

 

II] La grande guerre et ses conséquences

       En quelques mois on passe d’une guerre du 19em siècle à une guerre du 20èm. Rapidement, la France se rend compte qu’elle doit faire un effort important pour tenir cette guerre. Il faudra tenir au front grâce à l’arrière. Pour tenir, l’état mobilise la richesse nationale, mais va aussi commencer a tout régenter (production de charbon, d’acier, les prix …etc.). La Grande Guerre amène la fin du libéralisme. Du point de vue démographique c’est un désastre de 700 000 déficit de naissance et de 2 500 000 naissances sur 2 générations. La puissance de la France est affaiblie et sa puissance coloniale est remise en cause. Certaines classes sociales sortent appauvries de la guerre (rentiers, bourgeois, fonctionnaires …etc.) ce qui provoque une crise morale liée à la rencontre de différentes classes sociales dans les tranchées. On questionne la société sur son devenir. En 1919 est crée le Comité d’Etude pour une Université Nouvelle qui propose une rénovation du système éducatif pour qu’il soit accessible à tous.

       Le monde ouvrier s’est rendu compte  de son importance dans la production du bien de guerre. One voit naître une classe ouvrière. Néanmoins le libéralisme demeure malgré l’inflation et la dépréciation du franc. IL faut attendre 1926 et Poincaré pour que la France redevienne un îlot de richesse ; l’état prend de plus en plus d’importance. Alors que la France recrée de la richesse, arrive la crise de 1929.

 

 

III] La crise de 1929

       C’est une crise mondiale qui va dans un 1er temps épargner la France car elle est rurale et est moins marqué par le taylorisme. Mais cette crise durera jusqu’en 1935 et va permettre aux valeurs socialistes de pénétrer le monde du travail d’autant que les hommes politiques provoquent une instabilité chronique. Parallèlement se développe les partis extrémistes qui vont menacer la démocratie. En 1936 la situation est catastrophique, la gauche arrive au pouvoir avec un programme de progrès social, de démocratie et de paix. Ce programme se répercute sur le système éducatif grâce à Jean Zay qui développe la bourse d’étude et prolonge la scolarité jusque 14 ans. Le Front Populaire est confronté à une crise économique, un gouvernement de centre va lui succéder 1938. Il va gouverner par décrets lois. En 1939, la France retrouve sa progression d’avant 1929.

       En 1939, la France entre dans un e guerre qu’elle n’est pas prête à soutenir, al défaite est totale ce qui implique une chute du pouvoir en place.

       Le Maréchal Pétain installe à Vichy l’état français avec le slogan : Travail, Famille, Patrie.

       Ce régime de Vichy jusqu’en 1942 va impulser une politique visant a redorer la France. Les orientations vont influencer fortement les politiques mises en place après la guerre au niveau du système éducatif. La guerre de 1940 aura été le révélateur d’une crise des institutions Françaises a laquelle le régime de Vichy tend a palier. Cette crise ne prendra fin qu’a la libération.

 

IV] Les 30 glorieuses

       On passe d’une France rurale à une France moderne entre 1945 et 1965. A la sortie de la guerre le rance manque de ressources économiques et manque également d’équipements techniques. L’enseignement est court, cet enseignement cherche à former l’honnête homme qui par conséquent n’est pas en phase avec le monde moderne. On manque d’équipement politique : les parties politiques nient la réalité économique. Le cadre juridique est ancien. On note également de gros problèmes liés aux matières premières.

       Il y a une volonté non négligeable de développer la politique familiale très incitative (allocation familiale, quotient familiale…etc.) des progrès médicaux importants permettent d’augmenter la natalité et de diminuer la mortalité infantile. Il y a un esprit de résistance qui anime les français, héritage de la guerre. Le gouvernement a la volonté de permettre aux travailleurs de bénéficier des progrès. La nécessité de reconstruction et de modernisation. Le plan Monet mis en place à partir de 1947 avec l’aide du plan Marshall permet un retour rapide à la production et à la construction, cette reconstruction se fait  travers une planification donc on note un dirigisme économique de l’état.

       On note un changement au niveaux des mentalités on passe d’une famille prolifique à une famille malthusienne (renfermement sur la sphère familiale : organisation autour de l’enfant) ce qui implique pour le système éducatif au départ les filles sont des mères. L’EP est donc obligée d’adapter ses contenus (on voit apparaître le courant sportif). Jusqu’en 1958 on peut dire que la psychologie de la population a évolué, les masses ouvrières s’organisent, on arrive sur une société de classe moyenne importante, de même ce développe la démographie : changement des mentalités important. On se préoccupe de l’enfant (Le manuel du docteur Spock en 1960 : manuel de puériculture est vendu a de nombreux exemplaires).

       Les méthodes actives intègrent la sphère familiale, l’enfant devient roi dans une société d'abondance et la famille perd ses fonctions économiques et sociales. La famille perd de l’importance ainsi que son statu. La famille ça moins éduquer et l’école va devoir éduquer ses élèves. Les sciences humaines envahissent le champ de la société. On arrive à une libération de la femmes qui va travailler (contraception …etc.)

 

V] De 1970 à nos jours : La crise

       A partir de 1970, on rentre dans une société de crise jusque dans les années 95. On caractérise cette période par le passage d’une crise de société à une crise économique : 1968 est une crise de société qui va se terminer en crise économique. Le baby boom fait sa crise d’adolescence. Les enfants remettent en cause le pouvoir qui leur a donné la parole. Il existe de nombreuses interprétations de ces événements.

       L’augmentation du chômage dans les années 80 implique une augmentation de la délinquance, parallèlement cette période de crise a eu de la conséquence sur l’assimilation des populations étrangères qui implique un effondrement des valeurs socialistes.

       L’enfant est toujours objet d’attention de la famille ce qui va amener a des comportements individualistes. Aujourd’hui on arrive à un zapping scolaire, les parents sont convaincus que le meilleur système est le système éducatif privé.

 

       Le rejet des pouvoirs : tous les pouvoirs vont être remis en causes, développement de l’individualisme, développement des grandes causes, des grandes idées, développement d’une production basé sur k’intelligence, cette transformation de la société nous a amené a crée une école moyenne pour une classe moyenne majoritaire et qui permette a cette classe d’accéder aux contenus. Cette évolution va se faire sous l’apparence d’une démocratisation.

 

 

 

 


similaire:

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconProgramme : histoire : État et société en France de 1830 à nos jours

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconHistoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation...

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconHistoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation...

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconProgramme jour 1 : France- malte
«Malta Experience», un court métrage remarquable retraçant l’histoire de Malte jusqu’à nos jours

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconHistoire économique de la France du xviiième siècle à nos jours (tome 1)
«témoignant d’une très forte résistance au changement que l’on peut qualifier de stabilité sciale ou rigidité» (p193)

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconPistes de reflexion : «gouverner la france de 1946 a nos jours»
«Etat- nation», «Etat-providence», «République» et «Nation» du Dictionnaire de l’Histoire de France, de Sirinelli chez Larousse....

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconHistoire de L’eps en France de 1945 à nos jours
«Le but ou la finalité de l’ep doit être la santé et pour la santé, IL n’y a pas mieux qu’1 gym construite (suédiste)»

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconLe texte officiel (bo n 2009) : Les mutations de l’Europe au xixe...

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconLa vie politique en france de 1945 a nos jours

L’Histoire de France de 1900 à nos jours iconNina Brunard ece1 Jean Charles Asselain Histoire économique de la...
«la rupture des années 30 est nette en ce qui concerne la croissance de la pduct°»(p76)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com