2265U06 – Informatique professionnelle





télécharger 115.3 Kb.
titre2265U06 – Informatique professionnelle
page1/3
date de publication09.10.2017
taille115.3 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > finances > Documentos
  1   2   3
2265U06 – Informatique professionnelle

M. Christophe HURIET

churiet@yahoo.fr

christophe.huriet@bgpi.com
L’Informatique d’une Bauque

Banque de marché, Banque Privée

Christophe HURIET – BGP Indosuez – Groupe Crédit Agricole
2006-11-09
Objectifs

  • Présentation

  • L’infrastructure d’une banque de Corporate et d’investissement

  • Les solutions de Front

  • Les solutions deBack

  • Les sous jacents techniques : l’infrastructure

  • Les spécificités d’une Banque privée

  • La politique informatique et l’environnement

  • Les tendances, les préoccupations

  • Les fonctions, les opportunités



Les types de Banque

  • Banque de détail

  • Banque Commerciale

  • Wholesale Bank

  • Merchant Bank

Rq : banques qui sont spécialisées dans le montage des fusions et des acquisitions

  • Banque d’investissement

  • Banque Privée

  • Corporate and Investment Bank : Calyon

  • Banque Universelle


Crédit Agricole SA : une banque universelle

Organisée autour de 5 grands métiers :

  • Banque de proximité en France : Caisses Régionales

  • Banque de Proximité en France : Réseau du Crédit Lyonnais (devenu LCL)

  • Services Financiers Spécialisés : Crédit à la consommation, crédit-bail, affacturage

  • Gestion d’actifs, assurance, Banque privée

Rq : « gestion d’actifs » : assets management

Il s’agit de la gestion des OPCVM

  • Banque de financement et d’investissement : Calyon

  • Banque de détail et Banque privée internationales

Rq : CA est une structure mutuelle. Basé sur les caisses locales et régionales, la direction va du bas vers le haut. ?

Crédit Agricole et Systèmes d’information

  • Situation initiale en 1980 : chaque caisse régionale a sa propre gestion

    • 1 caisse régionale = 1 centre informatique ou presque

  • Dans les faits, au début des années 90 : 89 banques régionales, 7 filiales nationales avec 90 systèmes plus ou moins hétérogènes

    • Une très grande flexibilité

    • Développement guidé par le marché

    • Aucun compatible avec d’autres systèmes d’informatique

  • Cible Crédit Agricole : l’objectif est de fusionner vers 5 à 8 systèmes en cible 2005/2006

  • Quelques chiffres…

    • Groupe Crédit Agricole le plus gros client privé de France Télécom

    • Un très gros client d’IBM

    • Top 20 des clients Reuters au monde

    • 22ème client mondial Swift (Messagerie de paiement interbancaire)



CA SA : quelques marques

  • 405 M d’€ d’actifs ous gestion

  • N° 1 for Mutual Funds in France (Crédit Agricole Asset Management)

  • N° 1 du crédit à la consommation (SOFINCO)

  • ?




Banque de détail en France




CA

CL

Nombre total de clients (millions)

16

6

Nombre de cartes (millions)

10,7

3,4

Taux d’équipement (%)

7,4

7,4

Nombre de professionnels (millions)

1,2

0,3

Nombre de points de vente

7 467

1 806

Nombre d’automates

9 330

2 170

Encours collecte (Md€)

321

100

Faible taux de recouvrement : une base combinée de plus de 20 millions de clients particuliers et 1,4 million de professionnels

Banque Assurance : croissance, croissance…

Un groupe animé d’une forte ambition de développement

Expansion constante des compétences métiers

  • Croissance organique

    • 1968 : UI

    • 1972 : Unicrédit

    • 1978 : Segespar

    • 1986 : Prédica

    • 1990 : Pacifica

  • Croissance externe

    • Prises de participations en Europe : Banca Intesa (1989), Banque Commerciale de Grèce (2000), Lukas Bank (2001), …

    • 1996 : Acquisition de Banque Indosuez

    • 1999 : Acquisition de SOFINCO

    •  ?



Présentation de la BGPI

Banque de gestion privée : INDOSUEZ

L’activité de banque privée dans le groupe Crédit Agricole s’exerce au travers :

  • de filiales spécialisées (France et Int’l)

  • de LCL

  • des caisses régionales

415 collaborateurs dont des agences dans les principales villes de province
Le Crédit Agricole S.A. détient 100% du contrôle de la Banque de Gestion Privée Indosuez qui détient 100% du contrôle de la Gestion Privée Indosuez.
BGPI

La BGPI : le patrimoine, exclusivement

  • Une banque dédiée à la clientèle privée

    • Chefs d’entreprises

    • Cadres dirigeants et expatriés

    • Fortunes familiales (résidentes et non résidentes)

    • Associations et fondations

  • Conseil de nos clients dans la structuration de leurs avoirs

  • Gérant des actifs de nos clients dans le respect des objectifs patrimoniaux

  • Garant d’une relation pérenne basée sur l’écoute et le conseil


Un strict respect de la déontologie et des règles de transparence

Une offre accessible à partir de 1 million d’euros d’actifs gérés
BGPI : éléments clés




31/12/2005

Actifs sous gestion (en Md€)

12,53

Dont :

  • gestion de fortune

  • gestion de patrimoine

  • associations


7,06

4,82

0,66

Production brute (en Md€)

Dont :

  • gestion de fortune

  • gestion de patrimoine

2,04
0,92

1,13

Production nette (en Md€)

?


Calyon : Banque d’investissement
Benchmark des coûts informatiques

Référence 2004 pour les Banques de Financement et d’Investissement européennes

Chaque type de Banque a son propre benchmark en interne :

  • Banques privées entre elles (10/15%)

  • Caisses régionales entre elles (8/10%)







Coût SI/PNB

BFI européennes dont :

  • Banque de l’entreprise

  • Marchés de capitaux

14,7%

13,8%

18,2%

Calyon dont :

  • Banque de l’entreprise

17,6%

13,9%



Infrastructure informatique
Une banque et … plusieurs banques

  • 60 pays

    • Un cumul d’histoires de rachats de fusion de prises de participations

    • Le mythe du système unique partout n’existe pas

    • On s’en rapproche chaque jour sauf en cas de fusion…

  • Des métiers très différents avec des systèmes à vocations différentes

    • Brokerage, services financiers, Banque d’investissement, Banque de détail

  • Des pays très différents (réglementaires, pratiques de marchés, produits financiers, cultures…)

    • Londres vs. Yemen

    • New York vs. Bengla ?


WAN, LAN, MAN

  • Des choix d’architectures qui peuvent être différents au sein d’un même groupe

  • Calyon

    • Des essais ATM dans les 90’s…

    • Frame Relay et Bande Claire

    • SMHD, Service Multi-site Haut Débit, offre de réseau intersite à haut débit sur base de fibre optique

    • Refontes importantes depuis la fusion

      • Regroupement de métiers et géographiques

  • CA Cheuvreux (Coutier, filiale de Calyon)

    •  ?

  • Mise en place de QoS avec 3 classes de services à ppriorités différentes (de Temps réel à e-mail)

    • Quality of service


Wintel / Unix

  • En 1997-98 : seuls les marchés étaient équipés massivement d’UNIX (SUN Solaris)

  • Choisir son Unix

    • Choix SUN fait dans les années 90 par les marchés par pression des éditeurs (Sybase)

    • Cohérent avec les choix d’applicatifs de marché de l’époque

  • Wintel

    • Infrastructure (Active Directory)

    • Notes (sur mainframe…on a testé…)

    • Jamais totalement critique)

  • Novell

    • Toujours pas mort … et en plus cela marche … plutôt bien …

  • Aujourd’hui faire entrer un nouvel OS est périlleux pour les équipes de supervision et les équipes systèmes


Mainframe / Unix / Windows

  • Mainframe : MVS puis zOS, zSeries IBM

    • Pourquoi toujours autant de Mainframe ?

      • « Legacy »

      • Montée en charge, Entrées/Sorties

      • Sécurité (pas de virus…)

      • Efficacité

      • Choix structurants long terme (« lock in » des fournisseurs)

    • Mais Peu d’attractivité auprès de la communauté…viellissante

  • Unix

    • IBM-AIX, SUN et HP

    • Choix à la fois historiques et stratégiques

  • Beaucoup de Windows (Trop ?)

    • Début de la virtualisation sous VMWare

    • Les expériences Citrix - Mestaframe

  • Encore peu de Linux (et si oui… Red Hat)

    • Réservé à des calculs partagés sur des Blades (Risques, ALM…) (Début de grid computing pour du calcul partagé – Datasynapse)

    • Les banques sont traditionnellement frileuses, très frileuses


Production Hors Marchés en quelques chiffres

  • Mainframe

    • 2 900 MIPS

    • 730 000 jobs/mois

    • 15 millions de transactions / mois

    • 8 x 2 tera-octets de données

  • Open (France uniquement)

    • 190 serveurs Unix

    • (Sun, HP, IBM, Linux)

    • 300 serveurs Windows + 400 instances SQL Server/Oracle/Sybase

    • 15 x 2 tera-octets de données

  • Informatique Distribuée

    • 6 000 postes de travail

    • 6 000 appels/mois

    • 500 demandes d’évolution/mois

    • 56% d’indice satisfaction

    •  ?

  • Sécurité


Sécurité

  • Très souvent vu comme une contrainte… et un coût

  • Procédures (beaucoup)

    • Règles groupes qui s’imposent

    • DRSSI : Direction des Risques et de la Sécurité des Systèmes d’Information

    • Etudes MESARI de risques de tout nouveau projet au démarrage

      • DICP : Disponibilité, Intégrité, Continuité, Preuve

    • Auto Tests réguliers par sociétés externes…

      • D’où un nouveau marché


Technologies de la sécurité

  • Single Sign On : sur le mainframe, oui, ailleurs c’est difficile

    • Expérience sur les PC Portable dotés d’empreintes digitales

  • Des tentatives dans la PKI (Private Key Infrastructure) avec cartes à puce ou certificats numériques

    • Lourd et réservé à des professionnels

  • Portables cryptés verrouillés avec Remote Access Service avec Dongle…

    • Emergence des accès via ADSL ou réseau public

    • La demande en interne est très forte…

  • Sur les postes de travail…

    • Citrix – Metaframe…

    • Très dur sinon…

  • Deux exemples émergents de problèmes

    • Qtek et Blackberry

    • Clés USB avec ou sans (AutoRun)



Network security : 3 règles fondamentales

  • Tout ce qui n’est pas explicitement autorisé est interdit

  • ADS-G : protection mutuelle intra-groupe

  • ADS-I : un accès centralisé à Internet


DRP BCP PRA PCA PSI MCO

  • 1996, Incendie du Crédit Lyonnais, Bd des Italiens

    • Salle de secours SAMIS, partagée entre différentes banques

    • Couvre aussi le risque social

  • Quelques acronymes pour de plus en plus de sécurité

    • Disaster Recovery Plan/ Plan de Reprise des activités (DRP/PRA)

    • Business Continuity Plan/Plan de Continuité des Activités (PCA)

    • Plan de Secours Informatique (PSI et PST – Télécom)

    • Dernière trouvaille : MCO Maintien en conditions Opérationnelles

  • Obligations

    • Une obligation du régulateur et des auditeurs dans chaque pays

    • Une montée en charge progressive sur un site distant

    • Des équipes dédiées

    • Des tests réguliers (par les utilisateurs ?), des procédures (données & programmes)

      • Mirroring, Lignes dédiées

  • Centres dédiés (business & data recovery) pour les dealing rooms puis progressivement aussi les back-offices



Front office
Les acteurs de systèmes Front

  • Le marché

    • Concurrents : banques

    • Market Maker

    • Etats et Banques centrales

  • Les fournisseurs de news et de données de marché

  • Les économistes – la recherche

  • Trders (prise de positions et exécution sur le marché)

  • Sales, en relation avec les clients, les funds managers

Rq : ils n’ont pas droit de prendre la position pour eux-mêmes. Ils se font rémunéré par les commissions.

  • Les brokers

  • Les places de marché : Swapswire, Brokertec…

  1   2   3

similaire:

2265U06 – Informatique professionnelle icon000 – informatique information 04 Informatique

2265U06 – Informatique professionnelle iconRésumé : Point sur les notions essentielles concernant l'informatique...

2265U06 – Informatique professionnelle icon1 – S'approprier un environnement informatique de travail

2265U06 – Informatique professionnelle iconActivité en groupe et en salle informatique

2265U06 – Informatique professionnelle iconFondements de l'informatique, à la croisée des mathématiques, de...

2265U06 – Informatique professionnelle iconLe Club Informatique de poussay, vous présente le «challenge 2006»

2265U06 – Informatique professionnelle iconTice niveau 1 : Produire des cours à l’aide de l’outil informatique

2265U06 – Informatique professionnelle iconQuinze ans de recherche informatique sur les sciences et techniques éducatives au lium

2265U06 – Informatique professionnelle iconS 6a ituation professionnelle

2265U06 – Informatique professionnelle iconAdresse Professionnelle






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com