Historique de la gymnastique





télécharger 7.42 Kb.
titreHistorique de la gymnastique
date de publication07.10.2017
taille7.42 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > finances > Documentos
historique de la gymnastique

La gymnastique a évolué au cours de l’histoire.
L’histoire de la gymnastique débute à l’Antiquité (en 467). Au Moyen Âge, il n’y avait que deux agrès : le sol et le cheval.
La gymnastique au sol était une danse sacrée et populaire à l’origine, puis elle est devenue acrobatique. Par la suite, elle s’est transformée en une activité de saltimbanques.

Au 17e-18e siècle, la gymnastique au sol devient une activité de cirque, pratiquée donc dans un milieu populaire.

Dès l’Antiquité, la gymnastique au sol était une activité populaire et discréditée. Au Moyen Âge, le corps était discrédité à cause de la religion.
Le cheval à une origine différente, une origine militaire. Le cheval de bois servait à apprendre à monter à cheval.

Au Moyen Âge, la chevalerie se développe.

A la renaissance (15e-16e siècle), cela devient de la voltige sur cheval de bois.
Au 16e siècle, les pratiques sportives sont remises en avant par des écrivains.


Au 19e siècle, il y a plusieurs endroits où se développe la gymnastique.

Elle se développe notamment en Allemagne avec Jahn. Le Turnen (= gymnastique) a pour but de former des hommes capables de défendre leur patrie. Les gymnastes allemands sont obligés de s’exiler à cause de problèmes intérieurs, ce qui permet l’extension de la gymnastique.

En France, dans la première moitié du 19e siècle, les Allemands apportent leurs connaissances de la gymnastique (surtout dans les régions frontalières avec l’Allemagne et la Suisse). Amoros va alors développer une gymnastique militaire.

En Suède, Ling développe une gymnastique différente, une gymnastique médicale et corrective. Cette gymnastique est placée sous le signe de l’exactitude technique.

Dans la deuxième moitié du 19e siècle, en France, on fait un mélange de ces différentes gymnastiques.

Au 20e siècle, en France, une école de la méthode française se développe. Les acrobaties apparaissent dans les écoles, dans les clubs au début du 20e siècle.
Les femmes n’ont le droit de faire de la gymnastique qu’à partir de 1918.

En 1959 apparaît une séparation entre la gymnastique sportive et la gymnastique rythmique.

Au 20e siècle, une évolution se fait au niveau de l’évaluation. En 1948, lors des Jeux de Londres, on pense que des règles seraient utiles. En 1949, des règles sont mises en place, un code de pointage est créé : on hiérarchise les éléments, on met en place un facteur de cotation (exécutions, combinaisons, …), on définit le fonctionnement du jury. Depuis 1949, les codes de pointages changent régulièrement (tous les quatre ans).
La tendance actuelle de la gymnastique est que le risque compte de plus en plus. On va vers une disparition des imposés qui lassent le public. On va vers une spécialisation dans les agrès et vers une spécialisation des juges. On a tendance à ‘spectaculariser’ la gymnastique.
L’évolution technique est parallèle à une évolution de la technologie des lieux de pratique. Auparavant, la gymnastique se faisait à l’extérieur, sans protection sûre et efficace. Aujourd’hui, le matériel de protection évolue considérablement, ce qui permet de prendre plus de risques. Les agrès évoluent également, notamment au niveau de l’élasticité.

similaire:

Historique de la gymnastique iconI. L’institutionnalisation de la gymnastique : Les premières mesures...

Historique de la gymnastique iconI. L’institutionnalisation de la gymnastique : Les premières mesures...

Historique de la gymnastique iconAssemblee generale ordinaire du comite regional de gymnastique languedoc-roussillon...

Historique de la gymnastique iconPrix du projet de documentaire historique des rendez-vous de l’histoire
«Prix du Projet de documentaire historique». Ils s’ajoutent aux trois autres grands prix décernés par le festival: le «Prix des Rendez-vous...

Historique de la gymnastique iconContexte historique Historique du Tabac

Historique de la gymnastique iconInstructions Officielles pour l’enseignement de la gymnastique à l’école primaire, 1887
«Il y a un principe bon qui a créé l’ordre, la lumière et l’homme; et un principe mauvais qui a créé le chaos, les ténèbres et la...

Historique de la gymnastique iconCours Complémentaire
«prêt-à-porter pédagogique» sur le matériel à utiliser, les tenues sportives, les horaires à respecter, les commandements à employer,...

Historique de la gymnastique iconProgramme terminale s. T. G. Histoire ouvrages generaux : «Lexique historique du xxème siècle»
«Lexique historique du xxème siècle», Michel feuillebois, Ellipses, 2005, 464 p

Historique de la gymnastique iconNoms propres des rues de morteau
«Lyre» et société de gymnastique. Doué d’un sens pratique étonnant mais mauvais gestionnaire, IL fit faillite en voulant créer la...

Historique de la gymnastique iconI. francisco amoros (1770-1848)
«Si la gymnastique est la science raisonnée de nos mouvements, IL faut que nous connaissions la manière de les faire, les admirables...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com