1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ?





télécharger 173.76 Kb.
titre1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ?
page1/7
date de publication08.10.2017
taille173.76 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
Introduction
1° Pourquoi une « introduction générale » à l’histoire des Temps Modernes ?

  • C’est une période qui peut être un laboratoire pour étudier les « trois temps » de l’histoire, de Braudel. Le temps long qui nous permet grâce au recul à voir évoluer les choses (par exemple les institutions qui évoluent lentement ou l’industrialisation). Le temps moyen qui n’excède pas une génération (30ans) et qui va servir entre autre pour étudier le protestantisme et ses répercussions sur la vie politique et culturelle. Et le temps court qui sont des phénomènes pouvant modifier le court de l’histoire (bataille, guerre, règne, création d’une institution, crise économique)

  • On peut aussi avoir une approche verticale et horizontale des problématiques. L’approche verticale suit un phénomène à travers les siècles, par contre l’approche horizontale va voir ce qui se passe ailleurs au même moment.

  • Durant les Temps Modernes, la langue officielle pour beaucoup de choses comme la justice et l’enseignement n’est plus le latin. Comme les Temps Modernes est la période de l’histoire qui précède la période de mise en place de notre société, 90% du contenu des termes sont encore les mêmes aujourd’hui.

2° Cadres chronologiques, géographiques et thématiques du cours:

  • Pour le début on a longtemps pensé à 1453 qui l’année de la chute de Constantinople. On a pris cette date là en comparaison avec le début du Moyen âge, qui correspond à la chute de Rome. Mais cela n’avait pas vraiment de sens car Constantinople est une ville d’Orient . On a donc eu besoin d’une autre date : 1492 est l’expression d’un monde qui s’ouvre et qui à plus long terme va amener à la colonisation et 1517 est le début du protestantisme qui plus tard va avoir des répercussions politiques.

Pour l’Espagne cela pourrait être 1492, non seulement à cause de Christophe Colomb mais aussi car c’est l’année de l’unification de l’Espagne et la disparition des royaumes musulmans au Sud de l’Espagne. En Allemane cela pourrait être 1517, mais aussi 1493 qui est l’année d’avènement de Maximilien I et donc le début du règne des Habsbourgs. En Angleterre cela pourrait être 1485 qui est l’année d’avènement de Henri VII et donc le début des Tudors mais aussi le retour de l’autorité monarchique en Angleterre. Ou bien 1534 qui est l’année de promulgation de l’acte de suprématie de Henri VIII qui rompt ainsi avec Rome et devient chef de l’église dans son pays. En France il n’y a pas vraiment de date précise, d’ailleurs on ne parle pas de Temps Modernes mais d’Ancien Régime qui débuterait vers la fin de la guerre de 100 ans en 1453 ou bien à l’avènement de Louis XI en 1461 ou bien encore au début de la guerre des italiens en 1494.

Pour déterminer la fin de la période on emploie souvent la date de 1789, la révolution va s’avérer importante pour une grande partie de l’Europe lors des guerres de Napoléon. Mais cette date n’est pas importante pour l’Europe de l’Est ou pour l’Angleterre. En Angleterre en 1776 il y a la publication de « Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations » par Smith, qui va engendrer une rupture du point de vue économique et qui va avoir des répercussions sociales assez importantes. On pourrait aussi nommer la date de 1806 qui est l’abdication de l’empereur François II et la fin juridique du saint Empire Germanique. En Russie la date devrait plutôt être 1917 avec l’arrivée du communisme.

Il y a donc beaucoup de dates qui sont très symboliques, mais les dates ne sont pas fort importantes et pour les Temps Modernes il faut voir l’ensemble des évolutions, des réalités mouvantes et changeantes.

Première partie:


Cadres intellectuels, géographiques et religieux au XVe et XVIe siècles.
Chapitre I.: L’esprit de la renaissance.
a) Renaissance: le terme et son sens.

  • vient de l’italien « rinascita » et fut utilisé par l’artiste et auteur italien Vasari (1511-1574). Ce terme fut employé dans un caractère métaphorique car on se trouve dans une période de nouvelle vigueur culturelle et artistique faisant suite à une période de déclin. Le terme a un sens esthétique et éthique, la renaissance c’est la renaissance des arts, on redécouvre le monde de l’Antiquité d’abord dans sa dimension esthétique. Car à Rome au 15ième siècle il y a de grands travaux de la papauté pour la construction de Saint Pierre et Paul et les matériaux sont trouvés sur les sites antiques comme le Colisee. En plus de cela il y a des terrassements pour construire des palais, on va alors redécouvrir les sculptures de l’Antiquité et la représentation de l’homme par le sculpteur antique, c’est un art profane et osé. On va alors aussi redécouvrir la littérature et la philosophie.

  • La Renaissance va alors s’opposer à un passé proche d’un point de vue esthétique et éthique. La Renaissance sera la restauration d’un âge d’or et une recherche d'authenticité. Le Moyen âge va alors être perçu comme l’âge de la chasse aux sorcières, de l’inquisition (qui pourtant date surtout des Temps Modernes), de l’Eglise toute puissante,... => déformation de la réalité historique. Le Moyen âge est d’ailleurs une période sans nom qui se trouve entre la Renaissance et l’Antiquité. Volonté de rupture avec le Moyen âge.

  • La Renaissance va apporter un nouvel esprit: individualisme, universalisme et laïcisation. C’est l’ère de l’individualisme car on a confiance en la nature humaine, c’est un temps de libération de l’homme. Car au Moyen âge l’homme était membre d’un groupe, d’une corporation, d’une paroisse, d’un atelier, d’une école d’un ordre. L’homme existe maintenant en tant qu’individu qui peut avoir une promotion sociale ou intellectuelle; chaque homme a une propre expression artistique et une propre pensée. Un esprit universaliste car l’homme a soif de connaissance, de découverte, le monde du Moyen âge devient trop petit, car c’est un monde d’attachement au chez soi (la sanction la plus lourde qui existait alors était une peine de bannissement). Il y a aussi une laïcisation de la société, c’est toujours une société croyante mais c’est la fin de l’exclusivité de l’église. Il va y avoir une coexistence d’une activité antique mais aussi chrétienne. Il y a une promotion de laïques car l’homme peut aussi se réaliser par les arts, la littérature, le commerce, les voyages, … .

b.) L’humanisme

  • L’humanisme est un courant ayant commencé à Florence au XIVè siècle et avait pour but de rechercher des manuscrits originaux d’auteurs latins et grecs; il fallait que ce soit des textes originaux car les humanistes voulaient redécouvrir la pensée et les écrits des auteurs grecs et latins. Ils vont créer une académie platonicienne à Florence avec une volonté de replacer les textes dans leurs contextes et teneurs originaux. Un exemple est Lorenzo Valla qui veut absolument retourner aux sources, au texte original et il a la volonté de considérer tout texte comme le produit de son temps. Avant cela, au Moyen âge les textes antiques avaient pour but de renforcer l’idéologie chrétienne ou d’appuyer les princes médiévaux.

  • Erasme, est l’exemple même de l’humaniste, il tente de concilier sa foi chrétienne avec la culture antique. Il est aussi individualiste car il sort de la pensée de son temps et il est laïcisant sans perdre son identité chrétienne, bien qu’il critique l’ignorance du clergé et la corruption de la papauté. Mais il a fait cela pour régler de l’intérieur les problèmes de l’église. Erasme a eu une influence sur pas mal de monde, dont Guillaume Budé, le fondateur du collège de France et Thomas More, l’auteur d’Utopia.

L’humanisme, par contre n’aurait jamais pu exister sans l’imprimerie inventée par Gutenberg et perfectionnée par Plantin, car c’est elle qui a permis une plus grande diffusion des ouvrages écrits par les humanistes. Avant cela, tout devait être calligraphié et cela pouvait prendre un an ou même plus.

  • Les humanistes vont être critiqués pour le fait qu’ils puissent conjuguer leur chrétienté avec leur amour d’un art payen. L’une des réactions contre les humanistes sera celle de Savonarole qui veut déposer le pape afin de prêcher le règne du christ et un certain obscurantisme avec un retour aux valeurs du passé.

Les papes à cette époque là, étaient de vrais mécènes de la Renaissance et donc s’occupait un peu trop des arts et pas assez de la religion, de même ils se comportaient aussi comme des princes cherchant à défendre leurs territoires.

c.) Expressions de la renaissance aux XVe et XVIe siècles.

  • Quand on pense à la Renaissance, on pense aux arts: à l’architecture et Bramante qui dès 1514 prépare les plans pour la future basilique de Rome; il y a aussi la sculpture avec Michel-Ange et Cellini. Il y a Raphaël, Michel-Ange qui a peint la chapelle Sixtine et Léonard da Vinci qui étudie les œuvres, de l’Antiquité, surtout les sculptures, et qui expérimente en matière de peinture pour un équilibre parfait entre ombre et lumière. En tant que physicien il étudie les lois de l’équilibre et les met en pratique dans les sculptures du corps humain. La plupart des artistes italiens seront copiés et plagiés en Italie, par contre les chercheurs et physiciens seront copiés et plagiés ailleurs.

  • Car Léonard de Vinci était aussi un précurseur de génie en sciences, il a expérimenté une machine à voler, un char d’assaut, un scaphandre, … . A cette époque là, l’astronomie va, elle aussi se développer et devenir une vraie science. Il y a par exemple Galilée qui va inventer la lunette astronomique et qui va émettre des théories sur le système solaire; Copernic, lui, va passer à l’héliocentrisme, ce qui va poser de nombreux problèmes, entre autre à l’église car ces théories heurtent les anciennes idées et leurs travaux respectifs vont être mis à l’index, ils vont être accusés d’hérésie et vont devoir se détracter. L’on voit bien ici une évolution d’une période où l’homme fait partie d’un groupe à une période d’homme individualiste. Autre scientifique, Kepler découvre l’orbite elliptique des corps célestes. En médecine Vésale écrit au 16ième siècle un ouvrage consacré au corps humain qu’il a observé en disséquant les morts (avant cela, le corps humain était considéré comme sacré). Ambroise Paré va entre autre grâce à cela pouvoir ligaturer les veines.

En physique, Stevin démontre l'impossibilité du mouvement perpétuel.

On va se rendre compte que le calendrier n’était plus exact, le jour le plus long n’était plus le plus long car une année contait 365 jours et non pas de 365 jours, 6 heures et quelques minutes. C’est Grégoire XIII qui va changer le calendrier Julien qui comptait 10 jours de retard et c’est donc ainsi qu’en 1582 on est passé du 5 au 15 octobre en une nuit et on va inventer l’année bissextile. Attention ce changement ne va pas avoir lieu partout en même temps, par exemple en Allemagne, ce ne sera qu’en 1700, en Angleterre se sera en 1752, en Suède en 1753 et en Russie en 1918. Et ce calendrier Julien est d’ailleurs toujours présent dans la liturgie orthodoxe. C’est un peu près au même moment, en 1575-1576 que l’on va mettre le premier janvier comme premier jour de l’an et plus le jour de Pâques (premier dimanche après la première pleine lune du printemps); car cela était un problème, l’on conjuguait une date lunaire avec un calendrier solaire. (Quand il est noté n.s. c’est que la date a déjà été changée en notre système).

  • Les sciences humaines, comme la science politique, l’histoire ou le droit vont être développées. Machiavel est un diplomate de Florence et a un sens aigu de l’observation tout en ayant le don de l’expérimentation. L’idée centrale de son ouvre, « Le Prince », c’est comment faire pour réussir? Le but de Machiavel est un idéal et pour y parvenir, tout les moyens sont bons, mais quand même avec certaines conditions: l’idéal doit être élevé et ni la violence, ni la trahison ne peuvent être utilisé, mais pour le reste tout est bon. L’idéal de Machiavel est l’unification italienne sur le principe de la Res Publica, c’est à dire la chose publique. Pour lui, l’intérêt public prime sur l’intérêt particulier, la raison d’état se place au-dessus des individus.

La méthode historique se développe également. Mise en avant de l’observation et du scepticisme face aux sources. Découverte de l’historiographie et des ouvrages historiques tentent le pari de l’impartialité. L’histoire devient donc scientifique, et n’est plus seulement un genre littéraire.

Pour le droit, on voit apparaître une nouvelle école de droit romain, qui est étudié par des écoles: les glossateurs, puis les post glossateurs ou les commentateurs. Par contre pour eux le droit romain ne doit pas être considéré comme le produit d’une époque et ils veulent savoir si le droit romain peut être appliqué dans la période qu’ils connaissent en complément du droit qu’ils ont déjà. Et pour eux la féodalité n’existait pas, car on en trouve pas trace dans le droit romain. Mais au 15ième-16ième siècles naît une école humaniste de droit romain avec entre autre André Alciat; eux voient le droit romain comme le produit d’une époque.
 C’est grâce à cet esprit de la Renaissance que seront possible les grandes découvertes et le protestantisme.

Chapitre II.: Les « grandes découvertes ».

a.) Causes et prémisses.

  • Les découvertes ne sont pas dues à une entreprise planifiée et ne reposent pas non plus sur des expéditions antérieures, comme celle de Marco Polo, qui a peut être fait rêver des aventuriers, mais il n’en a pas découlé une planification d’un pouvoir politique. Causes des découvertes: l’or; avant cela on trouvait l’or au Soudan ou dans la région du fleuve Sénégal. Le problème est que tout l’or passait d’abord par chez les Arabes et entre autre la ville de Tunis (là où est mort saint Louis, il n’avait peut être pas que des raisons religieuses pour assiéger la ville) et puis seulement acheminé vers l’Espagne ou l’Italie. Mais au fil du temps, les besoins en or deviennent plus grands et la quantité importée, plus petite car conflit avec les Arabes; et de plus il y a des pirates en Méditerranée. A cause de cela, en 1436, le roi du Portugal va exempter de taxes toutes les importations de métaux précieux dans son pays, ce qui va donc accroître un possible bénéfice. Une autre raison économique, les épices qui arrivent via une route en partie terrestre et en partie maritime à Venise. Mais pour les mêmes raisons que pour l’or cela devient difficile et les épices rapportent aussi beaucoup.

L’église a aussi la volonté d’une nouvelle œuvre missionnaire, la défense de la foi ne va plus s’exprimer d’une façon unilatérale avec les musulmans. Le but ne va plus être de convertir ou de libérer les lieux saints, mais bien d’apporter la foi chrétienne à ceux qui vivent dans l’ignorance de la foi ou même dans l’ignorance de Dieu. Mais ceci va surtout servir comme appui et justification pour les expéditions, plutôt que d’être un vrai but.

La cause principale est en effet la soif de connaissance, l’esprit humaniste est donc la première cause des grandes découvertes, il faut découvrir ce qu’il y a au-delà.

  • Toutes ces causes sont bien belles, mais sans un certain progrès technique, elles n’auraient pas suffit. Il y a entre des innovations en matière de navigation, on voit apparaître la caravelle, qui est un petit bateau, pour 30 à 40 personnes, d’environ 30 mètres de long. Mais avec la possibilité d’amener une cargaison assez importante. Mais les vraies innovations sont l’importante voilure qui permet de naviguer d’une manière plus autonome et le gouvernail axial qui permet de naviguer avec un vent ¾ face, ce qui n’était pas possible avant. Il y a aussi la boussole et le sextant (qui permet de savoir on l’on se trouve exactement). Et comme dernière innovation il y a le développement de la cartographie, qui avec Mercator devient une discipline scientifique.

  • Dès le début du 15ième siècle, les Portugais commencent à voyager. Vers 1415 ils atteignent la partie Nord du Maroc et vont continuer à longer la côte africaine tout en établissant des bases comptoirs pour y échanger de l’or contre toutes sortes d’ustensiles. Vers 1456 ils vont avoir une base au Cap Vert et vers 1472, une en Guinée. Le problème, est que l’approvisionnement en or suffit à peine aux besoins portugais, et il n’y a pas d’épices. Ceci va pousser la monarchie portugaise à aller plus vite et plus loin. En 1488 Bartholomé Diaz va arriver à ce qu’il appellera le cap des tempêtes et qui plus tard va être rebaptisé le cap de bonne espérance. Ceci va ouvrir la voie vers l’Océan indien et une base va être crée sur l’île de Madagascar. Toutes ces expéditions ont bénéficiée d’un soutien royal de Henri le Navigateur, qui est le 3ième fils du roi Jean. Au début, il y avait une volonté d’évangélisation et puis il y eut l’envie de découvrir le monde. La contre partie de ces aides royales, furent que l’état va avoir le monopole des importations en or et en épices.
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconPourquoi la cgt veut negocier une prime de resultat dans l’ues veolia-eau-géNÉrale des eaux ?
«avaler» aux salariés que l’Intéressement serait une réponse alternative positive pour se substituer à l’augmentation générale des...

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconCours du semestre. Introduction générale
«On» c’est la direction générale aidée des cabinets de consultant. Pour une pme l’étudiant stagiaire a une fonction de consultant...

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconL’occupation française a été de façon générale brutale lors des premiers...
«L’affaire Voulet-Chanoine» in «Le temps des colonies», Les Collections de l’’Histoire, Hors-Série n° 11, avril 2001, pp. 18-21

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconIntroduction generale sur le droit des entreprises

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconL’existence et le temps peut-on echapper au temps ? Introduction

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconL’Ombre : Depuis Venise, nous nous étions perdus de vue. Mais que...
«polémos». En êtes-vous encore à croiser le fer avec l’esprit du temps, avec ces «Modernes» qui ne comprennent rien à vos propos...

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconStages de formation continue en Histoire -géographie, Académie de Dijon
«Le mythe raconte une histoire sacrée; IL relate un événement qui a eu lieu dans le temps primordial, le temps fabuleux des commencements»...

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconPériode : Les temps modernes

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconLes temps modernes documents enseignant

1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ? iconCours d'introduction, présentation générale de l'oeuvre et du mythe de Carmen






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com