Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep





télécharger 101.27 Kb.
titreServices de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep
date de publication10.10.2017
taille101.27 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

Diocèse de Beauvais

Services de
Pastorale Liturgique et Sacramentelle,
Catéchèse, Catéchuménat et AEP

(Aumônerie de l'Enseignement Public)

101 rue de la Madeleine – BP 20636

60026 Beauvais Cedex
Tél : 03 44 06 28 37
Mail : liturgie60@catho60.cef.fr





Beauvais, janvier 2011,

Proposition pour un des dimanches du CARÊME (année A)

ou pour un des samedis en cas de messe anticipée :

" une rencontre pour toutes les générations "

But
Proposer à des personnes d'âges et d'horizons différents, un rassemblement dominical d'environ deux heures avec :

    • Une rencontre conviviale

    • Un partage autour de la Parole en petits groupes, suivi d'une écoute mutuelle entre générations.
      Le texte retenu est "Le bon Samaritain" (Lc 10, 25-37).

Erratum : le document papier qui reprend ce texte comporte une erreur. Il est noté Lc7, 25-37. Merci de remplacer par Lc 10, 25-37

    • Une célébration eucharistique.



Visée
Dieu est charité. Il a un vrai et profond désir de relation avec nous et de liens entre nous. Il nous invite à vivre de sa charité et nous appelle à nous ajuster à son désir. Pour cela, Dieu nous demande de regarder ce qui nous en empêche. Ainsi, nous pourrons nous engager sur le chemin de la conversion.

Présentation générale


  • Tous ensemble : 20 minutes environ

1. Accueil convivial

  1. Lancement de la rencontre

3. Répartition par groupe



  • Ateliers par âge : de 30 à 60 minutes




  • Temps de partage entre générations: 10 à 20 minutes




  • Pause: 5 minutes




  • Eucharistie : temps habituel


A prévoir
L'invitation :

Utiliser tous les moyens possibles (invitation écrite - annonce orale - annonce écrite dans le journal paroissial, dans le journal de secteur - affiche - mail - site paroissial, etc.) pour inviter le plus largement possible familles, enfants, adolescents et adultes de tous âges ainsi que les personnes porteuses de handicap...
Différentes relectures locales indiquent clairement que lorsque ce temps paroissial est intégré au calendrier de la catéchèse, de l'aumônerie..., les familles sont plus volontiers présentes. C'est encore plus sensible si ce temps apparaît dans le calendrier comme un temps important de la catéchèse, au même titre que les rencontres en équipe et les temps forts et non comme un temps i juxtaposé à la catéchèse habituelle. Bref, si ces temps paroissiaux sont perçus comme le cœur de la catéchèse, un grand pas est fait.
Rendre tous les membres des équipes de la paroisse responsables de transmettre l'invitation.
Faire une invitation écrite donnant le goût de se rencontrer.

Elle précisera le lieu, l'heure de début et de fin de la rencontre.

Fixer le début de la rencontre entre 1h30 et 2h avant le début de la messe.
Que l'invitation soit invitante !
Nous avons à votre disposition des exemples d'invitation que nous pouvons vous faire parvenir, par courrier ou par mail.
Le lieu ou les lieux :

En tenant compte des locaux dont on dispose (grande salle, petites salles) et de leur proximité de l’église (ou du lieu de célébration de la messe dominicale), aménager :

  • un espace pour le rassemblement et pour l'eucharistie ;

  • des espaces pour les différents ateliers ;

  • un espace pour le verre de l'amitié.


Les personnes pour animer cette rencontre :

  • Un animateur principal pour assurer « le fil rouge » de la première partie (envoi en ateliers, temps de partage entre générations, lien avec le temps de l'eucharistie). Il fera le lien avec le président de la célébration eucharistique et l’équipe liturgique du jour.

Parmi les propositions que nous vous faisons pour la messe, une d'entre elles concerne la prière universelle. Si vous choisissez de la mettre en œuvre, vous pourriez demander à la personne qui sera chargée de la préparer, de venir participer au(x) temps de préparation de « Dimanche, Parole en fête ».

    • Des personnes pour animer les groupes de jeunes enfants, d’enfants, de collégiens, de lycéens, d’adultes ou des groupes inter-générationnels ; prévoir de constituer des groupes de 6 à 8 personnes. Les personnes porteuses de handicap pourront, suivant les cas, soit intégrer les groupes décrits ci-dessus, soit former un groupe particulier.

Il semble intéressant de prévoir, dès le début de la réflexion sur l'organisation, un ou deux animateurs qui resterons disponibles pour accueillir les retardataires. Il pourra éventuellement former un groupe avec eux.

  • Des personnes pour assurer l’accompagnement musical. « Dimanche, Parole en fête » peut être l'occasion de former un groupe paroissial de musiciens et de chanteurs rassemblant des personnes de tous les âges.


Le matériel

Les listes de matériel sont détaillées au début du déroulement de chaque atelier ou du temps de partage entre générations.

Les documents nécessaires sont joints en annexe.



Préparation de la rencontre

Il est vivement conseillé que le président de l’eucharistie, l'équipe liturgique, l’animateur principal et les animateurs des groupes se rencontrent environ 2h, quelques semaines auparavant pour :


  1. Une heure pour vivre ensemble l'itinéraire proposé pour l'atelier intitulé « Avec des lycéens et des adultes » : Luc 10, 25-37

(Les documents nécessaires sont joints en annexe) :
Les documents ressources (feuilles vertes) sont à la disposition des animateurs pour les aider dans l'appropriation du texte.


  1. Une heure pour prévoir le déroulement, l’animation, le matériel, la répartition des rôles...


Déroulement



Tous ensemble : 20 minutes environ

  • Accueil convivial : il est important que chacun se sente le bienvenu dès son arrivée. Offrir le verre de l’amitié. Inviter à se rassembler.




  • Lancement et présentation de la rencontre.

  • Répartition par groupe : l’animateur principal invite les participants à se retrouver en ateliers par âge ou en groupe intergénérationnel suivant ce qui aura été décidé pendant la préparation.






Ateliers par groupe : de 30 à 60 minutes



  • Avec les jeunes enfants [de 2 à 7 ans] (groupes de 6 à 12)

  • Le matériel

  • Des feutres, des crayons de couleur et des gommettes.

  • Les deux dessins d'enfants avec un parapluie

  • Le chant : « Aimez-vous » D 307  (« Vive Dieu » volume 1)

                  • Le texte du récit biblique tiré de Pomme d'Api Soleil n°87 pages 14 à 19. Feuille destinée à l'animateur.

                  • La bande dessinée en couleur (en désordre) de 6 images d’après Luc 10, 25-37 : « Le bon samaritain ». Pomme d'Api Soleil n°87 pages 14 à 19. Découper les six images avant l'atelier.

Vous pouvez utiliser soit la feuille papier du dossier, soit le fichier « Planche BD 6 images en désordre » à imprimer en A4 ou en A3, soit les 6 fichiers « 6 fichiers : 1 pour chaque image de la BD » qui se trouve sur le site diocésain : http://oise.catholique.fr/rubriques/gauche/decouvrir-et-approfondir-la-foi/vivre-une-experience-chretienne. Dans ce cas, imprimer chaque fichier sur une feuille A4.

                  • Le texte de prière « Aimer les gens ». Pomme d'Api Soleil n°87 page 26 et 29.

                  • Le dessin à colorier à la maison « Va, et toi aussi, fais de même »




  • Le déroulement de l’atelier

  • Chacun dit son prénom

  • Regarder le dessin avec un enfant sous la pluie

  • Que voit-on ?

  • Combien voyez-vous de personnages ?

  • Que se passe-t-il ?

  • Est-ce que quelquefois, je me sens comme le petit garçon qui est seul ?

  • Est-ce que quelquefois, je me sens comme ceux qui sont sous le parapluie ? Est-ce qu'il nous arrive « d'être sous le parapluie » et de ne pas y inviter celui qui ne peut pas se mettre à l'abri ?

  • Regarder le dessin avec trois enfants sous le parapluie

  • Qu'est-ce qui a changé ?

  • Que s'est-il passé ? Essayons d'imaginer et racontons-le.

  • Est-ce que la même histoire m'est arrivée ? Quel est le geste, le mot, la parole, le jeu, l'attitude, le regard... qui a permis ce changement ? Qu'est-ce qui s'est alors passé pour moi ?

  • L'animateur dit : « pour nous aider à mieux vivre ensemble, Jésus nous raconte une histoire. C'est la parabole du bon samaritain. » 

  • Pour entrer dans l'écoute, l'animateur demande aux enfants de se donner la main et propose de chanter le refrain du chant « Aimez-vous ».

  • L'animateur raconte l'histoire à partir du récit biblique adapté aux petits enfants.

  • Il demande de faire reconstituer l'histoire soit :

  • en petits groupes de 3 ou 4 avec les 6 images de la planche BD.

  • soit tous ensemble avec chaque image tirée sur une feuille A4.

  • Puis il fait raconter l'histoire par les enfants.

  • Il leur demande :

  • qu'est-ce que Jésus nous dit ? que veut-il nous faire comprendre ? qu'est-ce que cela changera dans ma vie ?

  • Chanter le refrain du chant « Aimez-vous » en se donnant la main.

  • L'animateur lit la prière.

  • On peut laisser les enfants dire « merci » à Jésus.

  • Chanter le refrain du chant « Aimez-vous ».

  • Chaque enfant reçoit le dessin « va, et toi aussi fais de même » pour le colorier à la maison.

  • Expliquer que, quand tout le monde sera réuni pour le temps du rassemblement inter-générationnel, tous les petits enfants chanteront avec tout le monde « aimez-vous ». Chaque enfant sera invité à donner la main à ses voisins, qu'ils soient adulte ou enfant.

  • Rejoindre l'ensemble des participants.



  • Avec les enfants [de 6 à 12 ans] (groupes de 6 à 8)

Matériel

  • Des feutres

  • Au choix :

  • le texte biblique Luc 10, 25-37 : « le bon samaritain » dans une bible ou sur le document en annexe

  • le récit biblique appelé « rencontre avec Jésus » tiré de Grain de Soleil n° 119.

  • Un panneau rigide en forme de grand cœur sur lequel les enfants colleront leur post-it.

  • Des post-it : un par personne.

  • La fresque en noir et blanc. Vous la trouverez en couleur sur le site diocésain : http://oise.catholique.fr/rubriques/gauche/decouvrir-et-approfondir-la-foi/vivre-une-experience-chretienne.

  • Pour mimer, prévoir des vêtements ou accessoires qui permettront d'identifier chaque personnage.

  • Chant : Le bon samaritain (chanson de l'Evangile – studio SM)


Le déroulement de l'atelier

  • Distribuer et regarder la fresque :

- Identifier les différentes étapes de cette histoire.

- Observer les personnages, décrire leurs attitudes et gestes,

- Essayer de raconter l'histoire à partir de ces images.
- Est-ce que cette histoire vous rappelle un passage de l'Evangile ? Si oui, lequel ?

  • Distribuer le texte biblique Luc 10, 25-37 ou le récit d'après l'évangile.

  • Lire le texte.

  • Mimer le bon samaritain... plusieurs fois en changeant de rôle.

  • S'interroger :

- Qu'avez-vous ressenti en jouant le rôle du blessé ?
- Qu'avez-vous ressenti en jouant le rôle de celui qui passe à côté ? Comprenez- vous sa

réaction ?
- Qu'avez-vous ressenti en jouant le rôle de celui qui aide ?

- Qu'avez-vous ressenti en jouant le rôle de l'aubergiste ?
- Quel rôle avez-vous préféré ? Pourquoi ?
- Avez-vous déjà vécu une situation semblable à celle-ci ? Racontez.

  • Si Jésus vous dit : "Va et toi aussi fais de même",

- que répondez-vous ?
- Que pouvez-vous faire pour être proche des autres ?

  • Chaque enfant écrit sur un post-it une parole d'engagement à réaliser pendant le temps de Carême, qui réponde à ce que dit Jésus : « va et toi aussi fais de même ».

  • Chaque enfant le colle sur le panneau en forme de grand cœur.

  • Choisir deux enfants qui viendront le présenter pendant le temps de rassemblement

inter-générationnel qui précède la messe. Ils liront alors quelques-uns ou tous les

engagements écrits sur le cœur.

Pendant la messe ce panneau pourra éventuellement aider à concrétiser le temps de l'envoi.

  • Terminer en chantant "Le bon samaritain".

Apprendre le refrain qui sera repris pendant le temps du rassemblement inter-générationnel.

  • Avec les (adolescents) collégiens (par groupe de 6 à 8)

  • Le matériel

    • des feutres ou des stylos, au moins deux couleurs différentes pour le panneau.

    • le texte du chœur parlé « Le bon samaritain » (Alain Combes)

    • la fiche technique : « Le chœur parlé » à propos de l'utilisation et de l'intérêt d'un chœur parlé.

  • le texte biblique Luc 10, 25-37 : « le bon samaritain » dans une bible ou sur le document en annexe

    • le texte de prière : « Je suis le bon samaritain »

    • un grand panneau recouvert de papier et séparé en deux parties égales par un trait vertical.






  • Le déroulement de l'atelier

  • Distribuer le texte du chœur parlé. Distribuer les rôles.
    Dire le chœur parlé. Les participants qui écoutent, peuvent devenir récitant pour une deuxième lecture.

  • Chacun peut exprimer ce qu'il a ressenti en lisant un rôle ou en étant spectateur de cette lecture.

  • Se questionner :

  • qu'est-ce qui m'interpelle dans les réactions de ces trois témoins ?

  • Est-ce qu'il m'est arrivé d'être témoin d'une scène où quelqu'un est en difficulté et a besoin d'aide ? Par exemple :

  • un élève de la classe qui n'est pas mon plus grand ami, est absent. Il a besoin de visite et qu'on lui apporte ses devoirs.

  • un nouvel élève arrive en cours d'année. Il est seul et désemparé. Il a besoin qu'on prenne contact avec lui.

  • mon frère ou ma sœur ne va pas bien. Il (elle) est triste. Il (elle) a besoin qu'on l'écoute.

  • mon voisin âgé s'est blessé et ne peut plus sortir de chez lui. Il a besoin de visite et qu'on aille faire une course pour lui.

  • Qu'est-ce qui m'a aidé ou empêché de m'approcher de celui qui est dans le besoin, de lui porter secours ? La générosité, l'attention aux autres, l'amitié, la confiance en moi, ma confiance en Dieu, en Jésus... ? Ou au contraire, l'indifférence, la peur, l'égoïsme, le sentiment d'être dépassé par les évènements...?

    • Lire le texte d'évangile (Luc 10, 25-37)

- Pourquoi Jésus raconte-t-il cette histoire ?
- Que veut-il expliquer au docteur de la loi ?

- Par quels gestes s'est exprimée la bonté du samaritain ?

- Qu'est-ce que Jésus nous dit de l'attitude que nous devons avoir vis-à-vis de celui qui

est en difficulté et qui a besoin d'aide ?
- Qu'est-ce que cette parabole nous dit de l'amour du prochain ? De l'amour, de la

charité de Dieu pour chacun de nous ?
- Qu'est-ce que Jésus nous invite à mettre en pratique ? Par quels gestes ? Envers qui ?

- De qui suis-je amené à m'approcher ? Qui parmi les personnes que je connais ? Qui

parmi celles que je ne connais pas ?

  • A partir de ces réflexions, proposer de faire un tableau sur le panneau qui sera apporté au temps de rassemblement intergénérationnel.

  • Les participants nomment des exemples de situations de leur vie de tous les jours (déjà cités ou non) où ils sont susceptibles de s'approcher de quelqu'un qui est en difficulté et qui a besoin d'aide.

  • Noter ces exemples dans la partie gauche du tableau en commençant par : « Quand je serai témoin de... »

  • Reprendre chacune de ces situations décrites. Demander au jeune qui l'a nommée de dire (s'il l'accepte), ce qu'il se sentirait capable de faire s'il était témoin de cette situation. Noter ces réponses d'une couleur différente dans la partie droite du tableau, en commençant par : « Je me sentirai capable de ... »

  • Terminer le temps d'atelier en lisant ensemble la prière : « Tu es le bon samaritain »

  • Demander à deux jeunes d'apporter le panneau pour le temps du rassemblement intergénérationnel. Ils le liront à deux voix : l'un lira la partie gauche et le second, la partie droite qui vient en écho.


  • Avec les lycéens et les adultes (par groupe de 6 à 10)

  • Le matériel

  • des stylos ou feutres

  • le texte biblique Luc 10, 25-37 : « le bon samaritain » dans une bible ou sur le document en

annexe.

  • la reproduction du vitrail de la cathédrale de Sens.

  • Chant : « Aimez-vous »



  • Le déroulement de l'atelier

  • Regarder les trois médaillons de reproductions du vitrail de la cathédrale de Sens.

  • Que voit-on dans chaque médaillon ?

  • Combien de personnages, quels sont leurs attitudes, leurs gestes,

  • Dans quels lieux se passent les scènes ?

- Quel passage d'évangile pouvez-vous reconnaître dans l'ensemble de ces trois

scènes ?

  • Lire le texte d'évangile de Luc 10, 25-37

- A quelles questions Jésus répond-il en racontant cette parabole ?
- Qu'est-ce que Jésus cherche à faire comprendre au docteur de la loi ?

  • Après l'observation du vitrail et la lecture du texte, s'interroger :

- Que ressentons-nous ?
- A quel(s) personnage(s) pouvons-nous nous identifier ?
- Qu'est-ce qui fait de nous des hommes blessés ? Des lévites ? Des samaritains ? Des

aubergistes ?
- A quoi Jésus nous invite-t-il pour avoir part à la vie éternelle ?
- Que nous demande-t-il de vivre aujourd'hui ? Dans notre relation avec Dieu ? Dans nos

relations avec les autres ? De qui sommes-nous "le prochain" ?
- Sommes-nous prêts à nous faire proche de tout être humain dans la nécessité ou en

difficulté ?

      • Qu'est-ce qui nous rend capable d'aimer les autres ?
        - Qu'est-ce qui nous empêche d'aller vers les autres ? D'aimer les autres ?

  • Rédiger une prière d'action de grâce, de demande, de pardon... Elle sera lue pendant le temps du rassemblement inter-générationnel.

  • Terminer avec le chant « Aimez-vous »


  • Avec un ou des groupes inter-générationnels (par groupe de 6 à 8)

  • Le matériel

  • des feutres ou des crayons de couleur

  • le texte biblique Luc 10, 25-37 : « le bon samaritain » dans une bible ou sur le document en annexe

  • Chant : « Aimez-vous »



  • Le déroulement de l'atelier

  • L'animateur constitue des petits groupes de six personnes comportant au moins deux adultes.

  • Il distribue et lit le texte de l'évangile de Luc 10, 25-37 ou le récit biblique destiné aux enfants à l'ensemble du groupe.

  • Il fait repérer les scènes, observer les gestes, les attitudes de chaque personnage, les lieux où se passe cette histoire.

  • Il propose aux enfants de reconstituer l'histoire.

  • Il demande à chaque groupe de six de se mettre un peu à l'écart pour commencer à mimer cette parabole.

Ce mime peut être recommencé plusieurs fois. A chaque fois, les acteurs changent de rôle.

  • Dans chaque petit groupe, on se demande, on se questionne :

  • ce que chacun a ressenti pendant qu'il mimait les différents rôles.

  • avez-vous déjà vécu une situation où vous avez été témoin que quelqu'un était dans la difficulté et avait besoin d'aide ? On se raconte ces situations. Il est important qu'adultes et enfants prennent la parole. Chacun ayant besoin d’entendre l’autre génération lui raconter ce qu’il vit.

  • si Jésus vous dit : "Va et toi aussi fais de même",

- que répondez-vous ?
- que pouvez-vous faire pour être proche des autres ?

  • qu'est-ce qui m'aide, qui est-ce qui m'aide pour cela ? Qui est la source de cet amour que Jésus nous demande d'avoir pour nos frères ?

  • qu'est-ce qui est difficile, qu'est-ce qui m'empêche de le faire ?

  • Le groupe se reconstitue. Tous ensemble, on cherche ce qu'on pourrait dire à Dieu, à Jésus : merci, bravo, s'il-te-plait aide-moi à, pardon pour... On écrit cette ou ces intentions de prière.

  • L'animateur demande à un représentant enfant et à un représentant adulte de bien vouloir venir lire les intentions de prière pendant le temps du rassemblement intergénérationnel.

  • Terminer en chantant : « Aimez-vous. »



  • Avec un ou des groupes de personnes porteuses de handicap

(prévoir éventuellement deux accompagnateurs par groupe)
S'adapter aux possibilités du groupe !


  • Le matériel

  • des feutres, crayons de couleurs, peinture.

    • le texte biblique Luc 10, 25-37 : « le bon samaritain » dans une bible ou sur le document en annexe

  • les silhouettes des personnages du texte de Luc. Les rendre rigides soit en les plastifiant

soit en les collant sur un carton.

  • le dessin du bon Samaritain avec la phrase « tu aimeras le Seigneur et ton prochain.»

  • la prière « Seigneur Jésus, tu aimes chacun… », fiche 12 du document « Parole de vie avec Jésus »

  • un panneau en forme de cœur sur lequel est écrit en lettres creuses (pour pouvoir les

colorier) : « Tu aimeras le Seigneur et ton prochain. »

  • le chant : « Aimez-vous » D 307

    • Vous trouverez en annexe une « fiche technique pour l’atelier pour les personnes en situation de handicap ». Elle vous présente une méthode d’imprégnation de la Parole de Dieu avec les sens. Si vous le souhaitez, vous pouvez l’utiliser à la place de ce que nous vous proposons ci-dessous.




  • Déroulement de l'atelier

  • Lecture du texte

L’animateur lit le texte de l'évangile de Luc « le bon Samaritain », une autre personne peut animer le récit avec les silhouettes des personnages qu'il déplace au fur et à mesure de l'histoire.

Ensuite proposer, pour ceux qui le peuvent de raconter l'histoire de nouveau avec les silhouettes.

  • Questionnement

  • Où se passe la scène ? Qui sont les personnages ? Que font-ils ?

  • Quelle est l’attitude du prêtre vis à vis du blessé ?

  • Quelle est l'attitude du lévite vis à vis du blessé ?

  • Quelle est l'attitude du samaritain vis à vis du blessé ?

  • De ces trois personnages quel est celui qui a le plus aimé cet homme en difficulté?

  • L'animateur distribue à chacun, le dessin du bon samaritain avec la phrase « tu aimeras le Seigneur et ton prochain »

    • Il propose que chacun regarde le dessin et raconte la scène.

    • Il demande à chacun : « suis-je prêt à mettre en pratique la phrase : ‘’ Tu aimeras le Seigneur et ton prochain ‘’ ? » Si la personne lui répond que oui, il lui demande de s’identifier au bon samaritain en le coloriant de la couleur des vêtements qu’il porte ce jour. Si elle lui répond que non, il lui demande de colorier le bon samaritain d’une couleur très différente de ses vêtements.

    • Si c’est possible, l’animateur fait colorier les lettres de la phrase inscrite dans le panneau en forme de grand cœur. Il sera apporté au temps de partage entre générations.

    • Il lit la prière « Seigneur Jésus, tu aimes chacun… » et fait chanter le refrain du chant « aimez-vous »





Rassemblement :
Temps de partage entre générations : 10 à 20 minutes



  1. Le matériel pour le partage entre générations :

  • Le chant : « Aimez-vous » Refrain et couplet 2 (les écrire en grand sur un panneau)

  • Le panneau en forme de cœur préparé pour le groupe des personnes en situation de handicap.

  • Le panneau en forme de cœur préparé par les groupes d’enfants.

  • Le tableau des groupes de collégiens.

  • Prévoir un emplacement pour les accrocher.

  1. Le déroulement du temps de partage entre générations

  • Au fur et à mesure du retour des groupes, ils s’installent.

Quand tout le monde est installé, l’animateur principal invite à l’écoute mutuelle.

  • Pour commencer, il propose de s’associer à la joie des jeunes enfants. Ceux-ci se répartissent dans l'assemblée. L'animateur propose que tous se donnent la main. Les petits enfants chantent le refrain : "aimez-vous". On peut le reprendre, tous ensemble deux ou trois fois

  • Deux enfants, repérés dans chacun des ateliers, apportent leur panneau en forme de cœur et viennent lire ce qu'ils ont écrit sur les post-it.

  • Deux représentants de chaque groupe de collégiens viennent lire à deux voix le(s) tableau(x) qu'ils viennent de rédiger dans leur groupe.

  • Un représentant par groupe de lycéens et d'adultes lit la ou les intentions de prière écrites dans leur atelier.

  • Les personnes porteuses de handicap apportent leur banderole-cœur « Tu aimeras le Seigneur et ton prochain ».

  • Les représentants des ateliers intergénérationnels viennent lire quelques prières qu'ils ont composées.

  • On peut chanter le refrain " Aimez-vous " au moment de la transition entre chaque atelier et à la fin de ce rassemblement.

  • L'animateur invite à une pause et à rejoindre l’assemblée eucharistique.



Pause : 5 minutes
Célébration de l’eucharistie : temps habituel
Le temps de catéchèse vécu précédemment aura « forcément des répercussions sur la manière de préparer et de mettre en œuvre la liturgie, par le soin qu’on décidera d’apporter à l’homélie, aux monitions, aux temps de silence et d’intériorisation ou au choix des chants par exemple. » (Texte National pour l'Orientation de la Catéchèse en France - Propositions pour l’organisation de l’action catéchétique – Conférence des Évêques de France, p.9 et p.90)


  • Le matériel pour la célébration de l’eucharistie :

Suivant la/les propositions choisies:

  • le panneau en forme de cœur avec la phrase «  Va et toi aussi, fais de même » ou «  tu aimeras le Seigneur et ton prochain. »

  • des feuille A4 coupées en 4, des crayons et un panneau sur lequel nous précisons la démarche à suivre.

  • des corbeilles supplémentaires pour recevoir les dons écrits de la communauté.



  • Deux propositions d'animation et des suggestions de chants pour la messe :

Propositions d'animation :

  1. Si « Dimanche, Parole en fête » a lieu les 3ème, 4ème ou 5ème dimanches de Carême et que votre paroisse accompagne des catéchumènes.

Après que les catéchumènes aient partagé les ateliers avec tout la communauté, profitez de la célébration des scrutins et donnez à la prière litanique et à l’exorcisme, toute leur place. Vous trouverez en annexe deux feuilles mauves. La première reprend le déroulement et les prières des trois scrutins et la seconde est l’extrait du « guide pastoral du rituel de l’initiation chrétienne des adultes » qui concerne ces trois scrutins.

  1. Si vous êtes dans un autre cas.

  • Disposer le panneau en forme de cœur « Tu aimeras le Seigneur et ton prochain » à l'endroit qui semble le plus adapté.

  • La prière universelle.

  • Pour déployer la prière universelle à partir de ce qui aura été partagé dans l’atelier des adultes et des lycéens et dans l’atelier inter-générationnel, nous vous proposons un exemple de base de prière universelle qui pourra être adaptée en fonction de ce qui aura été entendu dans les ateliers et dans le temps de partage entre générations :

  • Par exemple : « Seigneur, tu nous as donné de mieux découvrir ton amour pour nous (phrase à développer en fonction des lectures du jour). Aujourd’hui, nous voulons te présenter…(développer ce qu’on souhaite présenter au Seigneur en fonction de ce qui a été entendu au moment des échanges et des prières dans les ateliers «et pendant le temps de partage entre générations). Permets-nous, avec toi, de pouvoir être signe de ton amour en…(ou, s’il s’agit de présenter des personnes) Suscite auprès d’eux des témoins de ton amour qui pourront… »

      • Au préalable et dès le début de la préparation de ce temps, prendre contact avec la personne de l’équipe liturgique qui sera chargée de préparer la prière universelle de ce jour.

      • Lui proposer de participer (et non d’animer) à un des ateliers pour les adultes et les lycéens ou à un des ateliers inter-générationnels. Elle pourra ainsi intégrer des éléments des prières composées par le groupe dans le projet de prière universelle qu’elle aura, elle-même rédigé auparavant.

Sa présence au moment du temps de partage entre générations lui permettra peut-être de compléter cette intégration amorcée au sein même de l’atelier qu’elle aura suivi.

La préparation des dons.

« L’offertoire est essentiellement un temps de préparation :

  • Préparation du repas : on dresse la table, on apporte le pain et le vin. Il est souhaitable que les fidèles manifestent une première participation au sacrifice en apportant soit le pain et le vin pour l’eucharistie, soit d’autres dons destinés à l’Eglise ou aux pauvres. C’est ainsi que la quête prend tout son sens : une participation visible au sacrifice qui se prépare.

  • Préparation des cœurs : indiquée par l’ensemble des prières prévues pour ce moment. »

(‘Hosanna ; nouveau missel biblique’’ Tardy, Droguet-Ardant, CMR oct 1986 p.372)

  • A l’entrée de l’église, disposer une table avec un tas de papiers jaunes et un tas de papiers verts (un quart de feuille environ) et quelques crayons.

  • Au préalable, préparer un panneau très facilement lisible par toutes les personnes qui rentreront dans l’église. Y écrire un message dont le contenu est : « Cette semaine, vous avez donné quelque chose à quelqu’un : un sourire, du temps, un geste, une action, quelque chose…Merci de le noter sur le papier jaune.

Mais vous auriez peut-être aimé donner quelque chose et vous n’y êtes pas arrivé. Notez-le sur un papier vert. Tous ces papiers seront ramassés dans une corbeille au moment de la quête. »

  • Ces corbeilles seront déposées au pied de l’autel au moment de la procession de la préparation des dons.


L'envoi

Après les annonces et avant la bénédiction finale, le célébrant propose aux représentants des groupes d'enfants et de collégiens de venir apporter leur panneau.

Puis il dit, par exemple : « Ces groupes ont cherché des façons de se faire proches de ceux qui vivent une difficulté. Les uns ont pris un engagement concret, les autres ont cherché quelles étaient leurs capacités d'action devant les souffrances de celles et ceux qu'ils croisent dans leur vie de tous les jours. Ils ont noté tout cela sur ces panneaux. Que l'amour de Dieu pour eux et pour le monde les convertisse et les accompagne dans l'engagement qu'ils ont pris ! Que l'amour de Dieu pour nous et pour le monde nous convertisse et nous appelle à prendre, comme ces enfants et comme ces jeunes, des engagements qui nous rendent proches de nos frères et sœurs qui ont besoin d'aide et d'attention ! »

Le rite de conclusion a lieu de façon habituelle.

Au début du chant final, les enfants et les jeunes rejoignent l'assemblée.
Suggestion de chants :

  • Aimez-vous D 307 (Communion ou action de grâce)

  • Aimer, c’est tout donner D 600 (Communion ou action de grâce)

  • Élargis ton cœur (Envoi)

  • Fraternel (Envoi)

  • Partage avec moi les richesses de ton cœur (Communion ou action de grâce)

  • Peuple de vivants A 23-04


 Fin de la rencontre :



Proposer à chaque participant d’écrire, s’il le désire, sur un post-it ou sur le mur blanc, ses impressions et réactions sur ce qu’il vient de vivre.

Dans certains lieux, on préférera proposer le pot de l’amitié à ce moment-là plutôt qu’au début.



/

similaire:

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconN° 2 ~ Album du département 63 (Puy de Dôme) jusqu’au 95 (Val d’Oise)...

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconDenier de l’Eglise
«viscéraux». Depuis nous y avons aussi associé l’aide pastorale et charitative aux réfugiés francophones catholiques

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconDaher, un groupe qui a su tirer parti de ses ressources internes...
«industrie» emploie 900 personnes; son activité «services» emploie 2100 personnes dont 1300 en services hors sites

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep icon• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence
«On fera [aux futurs époux] une catéchèse aussi bien de la doctrine concernant le mariage et la famille que du sacrement avec ses...

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconII. Les acteurs de la formation des normes juridiques en matière...
«évêque du dehors», l’onction du sacre étant considérée comme une sorte de huitième sacrement

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconMission Catholique
«miraculeuses» inviterait à y voir l'expression de la Sagesse dont parle le beau Livre de la Sagesse et dont certains passages sont...

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconPastorale des funérailles Orientations diocésaines (15 juin 2002)
La décision de célébrer ou non la messe sera prise en accord avec la famille. Cette décision implique normalement que la famille,...

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconCalendrier liturgique
«Seigneur, vite à notre secours !». Mais au fait, ressentons-nous vraiment le besoin d’être sauvés, d’être libérés ? Après tout,...

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconLa gamme de produit et de services

Services de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep iconMarche de fournitures courantes et services






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com