Article paru dans L'equipe le 13 février 2002





télécharger 9.02 Kb.
titreArticle paru dans L'equipe le 13 février 2002
date de publication11.10.2017
taille9.02 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Article paru dans L'EQUIPE le 13 février 2002

L'HISTOIRE : 

 « L'éveil par le rugby »

 « Ah il ferait un bon pilier », sourit Jean-Pierre, son père. Hadrien, sept ans, est effectivement un solide gaillard, mais Hadrien est un enfant autiste, Différent forcément. Avec tout ce que cela comporte comme obstacles dans la vie de tous les jours. Pour lui comme pour son entourage, dans une société qui n'en finit plus de fermer les yeux sur ces enfants qui ne viennent pourtant pas d'une autre planète. 

Il y a encore deux ans, il ne supportait pas le contact physique. Un des symptômes de l'autisme. Même pas un baiser de sa mère. Mais Hadrien, malgré son handicap, avait une véritable chance. Celle de fréquenter normalement l'école maternelle Pablo-Neruda de Nanterre où un instituteur, passionné de ballon ovale, avait fait de l'activité rugby un outil de socialisation et de développement pour tous les enfants. Une initiation au rugby adaptée à ses très jeunes élvèves. A priori, le profil d'Hadrien, complètement enfermé dans sa bulle, lui barrait  l'accès à ce type d'activités. Mais Jean-François Véronin-Masser accepta le défi proposé par ses parents. Et Hadrien prit ainsi la direction du parc de Nanter, pendant deux ans. Le résultat a dépassé toutes nos espérances, dit aujourd'hui Abla sa mère. Pour beaucoup de médecins, un autiste est incapable de pratiquer un sport collectif. Notre expérience a prouvée le contraire, le rugby a fait volet en éclat ,son enfermement. La première année a été très difficile, Hadrien s'est retrouvé en situation d'échec. Il hurlait, se bouillait les oreilles, se roulait par terre. Puis, peu à peu à force de patience, il a commencé à accepter le contact, avec les partenaires comme avec les adversaires. Et puis, un jour, il a accepté un bisous, et puis un jour il s'est mis à parler.

Le premier baiser sera pour sa mère, les premiers mots pour son éducateur. Hadrien était heureux, il prenait du plaisir à jouer au rugby. Et ce plaisir faisait tomber naturellement ses barrières autistiques. »

Pas guéri. On ne guérit jamais quand on est autiste. On apprend progressivement à trouver sa place parmi les autres, à comprendre et se faire comprendre, voire dans le meilleur des cas, à devenir autonome. « Plus due n'importe quel autre sport, notamment les sports individuels qui ont tendance finalement à cantonner un autiste dans son isolement, le rugby porte en lui tout ce qui peut aider ce type d'enfants à évoluer positivement. Le rugby peur être un vecteur de développement, de socialisation et d'intégration pour les enfants autistes.

 « Invité au Stade de France »

 De la même façon, ce fut une expérience très positive pour les autres enfants qui ont appris à accepter la différence d'Hadrien. Un vrai défi de société : accepter aujourd'hui la différence d'un autiste à l'école ou à travers le sport, c'est l'accepter plus tard à l'âge adulte.

Malheureusement pour Hadrien, l'expérience s'est arrêté au début de l'année scolaire. En intégrant une classe d'intégration scolaire (CLIS), à Meudon, il a quitté l'école de Nanterre et n'a pu poursuivre l'aventure du rugby. « Et Hadrien a commencé à régresser, regrettent ses parents. C'est pourquoi aujourd'hui nous avons décidé de nous battre pour que le sport, surtout les sports collectifs et le rugby en particulier, s'ouvre à ce genre d'enfants. Les clubs n'acceptent pas les autistes car ils ne se sentent pas préparés pour cela. »

Grâce à un groupe d'étudiants en communication qui ont pris en main le projet, les parents d'Hadrien. via leur association, Sens commun, et APPEDIA, une association qui crée et gère des classes d'intégration en milieu scolaire en tentant de développer des activités sportives le mercredi, ont donc approché la Fédération française de rugby (FFR) pour sensibiliser le monde du rugby à la cause des enfants autistes.

Six d'entre eux ont ainsi été invités au Stade de France par la FFR le 2 février dernier pour le match entre le quinze de France et l'Italie, dans le cadre d'une opération soutenue par Jack Lang, le ministre de l' Éducation. Une première pour eux. Une façon de démontrer qu' ils ont leur place parmi nous et que le sport peut être source de bonheur et donc de développement. Tout sourire, Hadrien a fait la « ola » comme tout le monde puis il a rencontré deux joueurs internationaux, Thomas Lombard et Thomas Lièvremont, venus à la rencontre de ces enfants autistes.

Difficile de savoir s'ils étaient contents de nous voir, si nos visages ou nos noms voulaient dire quelque chose pour eux. « En tout cas on sentait vraiment qu'ils étaient heureux d'être là », précise Thomas Lombard, L'essentiel en somme.

JULIEN SCHRAMM

similaire:

Article paru dans L\A publié un premier article sur le sujet (1) et en novembre 1993,...

Article paru dans L\Historique
«Le roman de Sou Ts'in», paru dans les «Études Asiatiques publiées à l'occasion du 25e anniversaire de l'École française d'Extrême-Orient»,...

Article paru dans L\Une première version de cet article est paru dans la revue
«Un homme qui ne connaît pas les idées de ceux qui ont pensé avant lui est certain d’attribuer une valeur excessive à ses propres...

Article paru dans L\Article publié le : mercredi 17 février 2010 Dernière modification le : mercredi 17 février 2010
«totalement bouleversé» après son survol en hélicoptère de Port-au-Prince, entièremen dévasté par le séisme. Devant l’ambassade française...

Article paru dans L\RÉgine pernoud article paru dans l'édition du Monde du 25 avril 1998...
«astucieuses», qui requalifient à ses yeux «l'ancienne France». Des maîtres comme Marcel Aubert, Henri Focillon, Henri Pirenne, Gustave...

Article paru dans L\Document 1 : Propos d’Abdülhamid II, non daté, cité par Hamit Bozarslan,...
«Au nom de la science», article publié par L’Histoire, dossier spécial «Arméniens, le premier génocide du xxe siècle», n° 408/février...

Article paru dans L\Un espace de l’innovation : l’aéronautique
«Aéronautique et villes» Un débat (un peu ancien : 27 février 2002) des Cafés de géographie à Toulouse

Article paru dans L\Responsabilités
«Pour une culture de la paix» dans 9 pays d’ Afrique de l’Ouest (cedeao). Programme unops project raf/98/B06 (Equipe de cinq consultants...

Article paru dans L\2002 «Je te cherche dès l’aube» journal 2001-2002 Un document produit...

Article paru dans L\Bibliographie l’esprit musicien John A. Sloboda
«peuple» au «public» ( document imprimé paru dans Revue d’histoire du xixè siècle n°1999-19)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com