Résumé 1500





télécharger 1.35 Mb.
titreRésumé 1500
page1/36
date de publication11.10.2017
taille1.35 Mb.
typeRésumé
h.20-bal.com > histoire > Résumé
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   36

BIBLIOTHEQUE du Club des Retraités de la MGEN 05



Titre du livre

Résumé

1500

Le rivage des jours 1990 - 1991

Le poète nous donne ici à vivre et à approcher deux années de sa vie. Livre de bord et registre d'atelier, notes de voyages autour du monde et de soi-même, poèmes à peine nés, carnets intimes et cahiers de naturaliste, comptes rendus de lectures et observations sagaces sur l'actualité, nous pénétrons ici dans la caverne aux trésors de l'écrivain. Sans oublier ces maximes que l'auteur préfère nommer des minimes, parce que, dit-il, "de deux mots il faut choisir le moindre".

On vit ici les démêlés affectueux de Claude Roy avec les hirondelles du Haut-Bout et ses irritations justifiées devant les sophismes et les "calembredaines" des idéologues à la mode. On rencontre les amis du poète, d'Octavio Paz aux faucons crécerelles qui nichent sur Notre-Dame de Paris, de Jacques Roubaud à la chatte Una, de son voisin le cerf (qui lui joue de malicieux tours) à Balthus dans son atelier des montagnes. On voyage dans le temps et dans l'espace, de Venise à New York et de Rome au "Pays d'en Haut", Suisse. Au coeur de ces voyages de l'esprit et de la sensibilité il y a le voyageur. Le style de Claude Roy est en effet une "lunette d'approche" qui ne laisse échapper aucun de ces "trésors du temps déposés sur le rivage des jours".

1501

La nuit cyclone

Tout commence dans la fragilité de l’aube d'un dimanche de juillet à l'île de La Réunion. Alexina marche dans l'ombre de son père et peu à peu le soleil les pousse à faire la messe buissonnière. Ils longent l'étang, flânent dans les champs de canne à sucre et défient le danger qui les convie à épier les sortilèges du sorcier noir Kamandalo, gardien de la raffinerie. Plus loin, à la lisière de la forêt, ils font halte. Alexina s'endort... pour s'éveiller un peu plus tard comme d'un cauchemar.

Dès lors un secret aussi lourd qu'une malédiction va peser sur le père et l'enfant. Alexina accepte de se taire. Mais la nuit cyclone est plus forte qu'eux, porteuse de violence et d'angoisses...

Alexina parviendra-t-elle un jour à oublier cette nuit cyclone qui, en quelques heures, la fit passer de ses treize ans à l'âge adulte ?

1502

Les ingénues

Un mari de quinze ans, une femme aux prises avec un amant inconnu, le doux chant des fiançailles au creux de l'Amazonie, la croix des vaches promise à une jolie joue napolitaine, un dernier rendez-vous. Amalfi et ses détours, un homme qui se ruine pour des roses, la paix du ménage dans une famille romaine, trois jeunes Danoises perdues dans Paris, telles sont les péripéties de ces ingénus, de ces ingénues, lâchés ici en liberté et que Félicien Marceau nous évoque avec un constant bonheur.

1503

Le balcon de Guajamiri

Dans ses plus lointains souvenirs, Aparecida s’était toujours sentie étrangère au village, à ses ruelles poussiéreuses, aux basses maisons de pêcheurs bordant le fleuve, au soleil brûlant jusqu’aux ombres des rares. Elle aspirait à une autre vie.

Venu de la ville prendre ses fonctions à Guajamiri, le commissaire Francisco da Silva excellait aux échecs. Il battit tour à tour les hommes du village. Aparecida seule parvint à remporter une partie contre lui.

Puis l’électricité fut installée dans la région. Aparecida fit en sorte que sa maison en soit, et pour longtemps, l’unique bénéficiaire.

Cela ne lui suffisait pas.

Il n’y avait pas encore de balcon à Guajamiri…

1504

Un cirque passe

Place du Châtelet, elle a voulu prendre le métro.

C'était l'heure de pointe. Nous nous tenions serrés près des portières. A chaque station, ceux qui descendaient nous poussaient sur le quai. Puis nous remontions dans la voiture avec les nouveaux passagers. Elle appuyait la tête contre mon épaule et elle m'a dit en souriant que " personne ne pourrait nous retrouver dans cette foule ".

A la station Gare du Nord, nous étions entraînés dans le flot des voyageurs qui s'écoulait vers les trains de banlieue.Nous avons traversé le hall de la gare et, dans la salle des consignes automatiques, elle a ouvert un casier et en a sorti une valise de cuir noir.

Je portais la valise qui pesait assez lourd. Je me suis dit qu'elle contenait autre chose que des vêtements.

1505

Nous trois

Nous sommes, Meyer et moi, des agents de l'astronautique. Hélicoptères, avions, fusées, tout est bon pour nous élever l'esprit. Même les ascenseurs et les grues. Nous aimons tout ce qui est vertical. Nous sommes aussi des hommes à femmes. Nous connaissons par c?ur leurs numéros de téléphone et leurs parfums, nous gardons leur photos, leurs affaires oubliées chez nous. Nous ne les séduisons pas toujours avec le même bonheur. Elle est sans doute une femme inaccessible mais nous la voulons, nous l'aurons. Nous la suivrons partout. Nous trois parcourrons des millions de kilomètres pour découvrir que, si l'espace n'est que routine, la Terre ne manque pas d'affreux imprévus.

1506

Les vieilles blessures

Martin et Françoise sont arrivés, la nuit tombée, à Torrega, pour fêter Noël chez Xavier et Catherine. Entre la montagne et la mer, le village est désert et muet. Jean-Claude et Pascal sont déjà là. On attend quelques autres membres de la bande. Mais on n'attendait pas la neige, ni Fabienne...

La tempête de neige a coupé Torrega du monde. Plus d'électricité, plus d'eau. Mais des provisions, solides et liquides. Et leur vieille amitié. Ici et là dans le village, chez l'un, chez l'autre, ils se retrouvent tels qu'ils ont toujours vécu ensemble : complices et libres. Ils parlent et ils boivent, disent des choses sérieuses, sans en avoir l'air. Ils rient comme des gamins; à l'occasion, ils essuient une larme. Ils sont heureux. Mais comme les vieilles blessures sont promptes à se réveiller! Et comme le bonheur est fragile! Quelle intelligence de la vie il faut pour le préserver…

1507

Victorieuse Russie

Faut-il avoir peur de la Russie? Face au déferlement des revendications nationales ou identitaires, aux désordres du passage à l'économie de marché, l'Occident va-t-il regretter, après soixante-dix ans de lâchetés, le totalitarisme communiste? Auteur voilà quinze ans d'un prophétique Empire éclaté, Hélène Carrère d'Encausse nous incite à redécouvrir ce pays au seuil d'une nouvelle ère : la Russie. Un grand pays, placé au coeur d'une des révolutions les plus gigantesques et les plus rapides de notre temps, et qui doit maintenant prendre en charge les aspirations des peuples qui le composent, et retrouver son destin en Europe. Une utopie totalitaire enterrée, des nations rendues à la souveraineté, des institutions démocratiques en cours d'instauration, un dialogue ouvert avec le monde dans le respect du droit international : telle est le bilan de la victoire russe. À nous d'en prendre la mesure et de relever le défi qui nous est lancé...

--Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

1508

Texaco

l y a chez Chamoiseau un don formidable pour les portraits voluptueux, une verve inépuisable pour décrire les charpentiers ou les journaleux, les affranchis ou les servantes... Tous les déshérités ont trouvé là leur Hugo, leur conteur, leur mage... Chamoiseau, burlesque dans son ton et par nature, se veut l'intransigeant d'un peuple opprimé ... Texaco est un grand livre.

Jacques-Pierre Annette.

Patrick Chamoiseau a sans doute écrit avec Texaco, le grand livre de l'espérance et de l'amertume du peuple antillais, depuis l'horreur des chaînes jusqu'au mensonge de la politique du développement moderne

1509

La colline rouge

La Colline rouge. A quoi pense Emilie ? Dans une chambre d'hôtel, une nuit d'orage, elle raconte à son amant les jours d'un été brûlant. Une histoire ? C'est un secret qu'elle lui livre. Elle n'avait pas quinze ans et sa tante Julia aimait Alexandre. Dans la garrigue, sur la colline rouge, cachée, elle les a vus s'embrasser et se caresser. Jalousie ou désir ? Emilie aimait Julia qui lui avait fait découvrir son corps. Emilie aimait Alexandre.

Alors, peut-être parce que le soleil était trop chaud, et la lumière trop vive, elle décida de commettre l'irréparable...

Démon, Emilie apprendra ainsi, avant de devenir victime, que les chemins de l'amour sont souvent jalonnés par l'écueil enivrant des liaisons dangereuses.

1510

La marche hongroise

1939. Vincent Villeneuve, 26 ans, de père canadien et de mère française, travaille aux studios Warner et dirige le bout d'essai qui doit permettre de choisir l'héroïne d'une superproduction hollywoodienne, le Prince de bois. Alors que Margit Mariassy, jeune actrice hongroise inconnue, venait de séduire tout le monde, un mystérieux incident se produit, à la suite duquel elle disparaît. L'enquête quasi obsessionnelle que Vincent décide de mener pour la retrouver le conduira de la frontière canadienne à la plage de Dieppe lors du fameux raid manqué des Canadiens en août 1942, puis à Budapest au cours de l'automne 1944 lors de la marche des Croix fléchées pour envoyer les juifs hongrois à la mort. Dans le labyrinthe où il s'engage, tout est piégé. Il est manipulé à son insu, dans un monde où (à l'image des légendes qu'il aimait voir filmées à Hollywood) le réel et l'irrationnel se mêlent étroitement. C'est par David Lipchitz, le producteur du Prince de bois, que le lecteur apprendra ce qui s'était réellement passé sur le tournage, en ce jour d'été 1939. Mais aussi que, même si Margit ne pouvait se trouver là où Vincent l'imaginait, deux êtres s'étaient peut-être, en cette dernière étape, d'une certaine façon enfin retrouvés.

1511

De Bure à Chaudun en passant par Rabou

Pas de résumé - pas de biographie

1512

Les Alpes du Sud autrefois

Pas de résumé - pas de biographie

1513

La République des instituteurs

Voici un ouvrage de référence en sociologie historique. La méthode d'analyse statistique appliquée au monde des enseignants d'avant 1914 donne un résultat étonnant, parfois tendre, souvent passionné. Il est le fait de milliers de voix aujourd'hui éteintes, celles des derniers "hussards noirs de la République". Jacques et Mona Ozouf ont exploité, pour cet ouvrage, un questionnaire qu'ils avaient adressé il y a trente ans à des milliers d'instituteurs retraités, ayant tous enseigné avant la Première Guerre mondiale. Reflet de la masse de réponses compilées, l'ouvrage est un compact mélange de souvenirs. Le modèle républicain, la laïcité, la SFIO, l'influence maçonnique et les idéaux déçus : toutes les valeurs de cette société éteinte passent sous le regard critique des chercheurs, mais aussi des acteurs d'alors. Après que la vieillesse et les guerres ont émoussé leur foi dans leur mission morale, le sens qu'ils reconnaissent à leur action s'entoure de scepticisme. L'ouvrage n'est pas toujours facile d'accès ; mais pour qui aime cette période et les idéaux qu'elle a portés, il est simplement passionnant. --Frédéric J.

1514

Jésuites : Les conquérants (1)

De la fondation de l'ordre par Ignace de Loyola en 1540 à sa suppression en 1773 par le pape Clément XIV, Jean Lacouture propose ici, avec Les Conquérants, le premier volet d'un diptyque multicolore que complétera l'évocation des Revenants de 1814 à nos jours.

En quatorze séquences, il retrace les principaux épisodes de cette histoire prodigieuse et fait surtout revivre les acteurs d'une croisade inlassablement recommencée " pour une plus grande gloire de Dieu ".

1515

Jésuites : Les revenants (2)

Avec Les Revenants, deuxième volet des Jésuites, Jean Lacouture poursuit la multibiographie de ces " hommes en noir ", compagnons et continuateurs d'Ignace de Loyola.

Supprimée en 1773, la Compagnie de Jésus renaît en 1874. Après avoir été pendant plus d'un demi-siècle les " grenadiers " d'une Eglise immobile, les Jésuites se sont portés à l'avant-garde, et leurs audaces marquent de nouveau, en profondeur, l'histoire de notre civilisation.

1516

Jamais je n'oublierai

Nicky Wells est une star du petit écran, célèbre pour ses reportages dans tous les points chauds du globe. Mais cette réussite recèle un drame : le suicide, resté mystérieux, de Charles Devereaux, élégant aristocrate anglais, le seul homme qu'elle ait aimé. Quelque chose semble changer lorsque avec Cleeland, un photographe, elle doit couvrir les événements de la place Tienanmen, à Pékin, pendant la révolte étudiante de 1989. N'est-elle pas en train de tomber amoureuse de lui ? C'est alors qu'une silhouette, entrevue à la télévision, fait ressurgir le souvenir de cet amour perdu. De Rome à Londres et d'Athènes à Madrid, elle va poursuivre cette ombre, acharnée à résoudre une énigme qui remet en cause tout ce qu'elle croyait savoir de Charles, d'elle-même et de sa vie. Une histoire d'aujourd'hui, racontée avec émotion et suspense par la romancière d'Accroche-toi à ton rêve et de L'Héritage d'Emma Harte.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   36

similaire:

Résumé 1500 icon4 rue du Maréchal Foch – 59100 roubaix
Les inventeurs du Temps Trésors de la Haute Epoque horlogère 1500-1700 a remporté un large succès

Résumé 1500 iconLa localisation des sociétés iroquoiennes vers 1500 © aki
«La rencontre de deux mondes», dans Histoire générale du Canada, sous la dir de Craig Brown, Montréal, Boréal, 1987, p. 19-119

Résumé 1500 iconLyon hotel des ventes des tuiliers
«chiffres», «lettres et monogrammes», «écussons» et autres attributs héraldiques découpés et collés dans un album de 37 pages format...

Résumé 1500 iconSociéTÉ D'Études scientifiques et archéologiques
«Sicile, des grecs aux normands 1500 ans d'histoire – Bretagne, la numérisation du patrimoine archéologique – Toulouse, quand les...

Résumé 1500 iconRésumé

Résumé 1500 iconRésumé 1

Résumé 1500 icon8-RÉsumé, p. 19

Résumé 1500 iconRésumé

Résumé 1500 iconRésumé Général

Résumé 1500 iconRésumé de la chronique






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com