France cadre et approche générale





télécharger 29.82 Kb.
titreFrance cadre et approche générale
date de publication27.10.2017
taille29.82 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos




FRANCE
frame1

1. Cadre et approche générale :

L’objectif général des activités de formation du Programme Pestalozzi est de former des professionnels de l’éducation à devenir multiplicateurs des standards et des valeurs du Conseil de l’Europe en matière d’éducation.
Les travaux se basent sur trois pilliers principaux

  • Contenu : les standards et les principes ainsi que les résultats des projets du Conseil de l’Europe

  • Méthodologie : centrée sur l’apprenant, formation par des pairs, travaux collaboratifs sur des préoccupations partagées afin de trouver des solutions adaptées aux divers contextes

  • Concept quadruplé de développement des compétences : sensibilité et sensibilisation, savoir et compréhension, pratique individuelle, pratique sociétale


2. Numéro : CoE 2010 1115-1118 France
3. Projet du Conseil de l’Europe concerné :

Enseigner la mémoire
4. Dates : 15/11/2010 – 18/11/2010
5. Date limite de candidature : 01/10/2010
6. Langue(s) de travail : Français
7. Lieu :

Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier – 75004 PARIS
8. Nombre de places disponibles :

30 participants des pays signataires de la Convention Culturelle Européenne

5 participants du pays hôte
9. Groupe cible :

Enseignants du secondaire et du primaire, Documentalistes, Fonctionnaires des ministères de l’éducation ou équivalent, Disciplines concernées par l’enseignement de la Shoah, au premier chef histoire, instruction civique et équivalents, philosophie, littérature et langue.


  1. Orientation principale de l’activité de formation :

La formation s'adresse avant tout aux professeurs du secondaire (toutes disciplines confondues) ainsi qu'aux documentalistes. Autour de nombreux ateliers, présentations et discussions sont abordées, avec les meilleurs spécialistes francophones, les questions liées à l’histoire et à l’enseignement de la Shoah. Des visites commentées du Mémorial, et du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme viennent enrichir ce programme.

Le génocide des Juifs est un événement historique à enseigner comme tel, appelant nombre de questions. Le judéocide s’inscrit dans l’histoire européenne et l’antisémitisme nazi ne suffit pas à rendre compte de la tragédie. En effet, le discours eugéniste allemand et européen ne participe-il pas du processus menant à la destruction des Juifs d’Europe ? Comment réagirent les Juifs européens, individus comme institutions, face à la catastrophe ?  Qui fût déporté et pourquoi ?
À travers le problème du lien mémoire-histoire, il s’agit aussi de comprendre comment se sont constituées des mémoires du génocide des Juifs, mais aussi d’entrevoir ce que furent les voies suivies par l’historiographie. Par ailleurs, il s’agit également de comprendre comment la Shoah s’inscrit dans l’histoire des génocides du XXème siècle et, par les approches comparatives, relier la Shoah au contexte des violences extrêmes et crimes contre l’humanité.
L’enseignement de ces questions appelle à nous interroger sur l’utilisation des moyens pédagogiques, sur la manière d’aborder ces sujets en histoire, en littérature, en philosophie, ou dans d'autres disciplines, sur la place du témoin et doit permettre d’apporter un éclairage aux questions suscitées par cette histoire.
Enfin, ce séminaire sera une occasion de mettre en perspective les différentes approches européennes, quand elles existent, et sera le lieu d’un échange en termes de pratiques pédagogiques.


  1. Résultats attendus :

  • Une connaissance plus pointue de l’histoire de la Shoah et des crimes nazis

  • Une meilleure maîtrise des concepts de «génocide» et «crimes contre l’humanité», de leur histoire au XXème siècle ainsi que des mécanismes qui leur sont propres

  • Une meilleure connaissance de la diversité et des utilisations possibles des supports disponibles pour enseigner la Shoah : documentation d’archive, affiches, outils internet, textes divers, etc.

  • Une capacité à produire des séquences de plusieurs heures en classe, à organiser des visites sur les lieux de mémoire

  • Le développement possible de projets intereuropéens par la mise en relation des enseignants et l’insistance sur la dimension européenne et internationale des sujets traités.




  1. Pré-programme:

15 NOVEMBRE 2010 :

  • Séance officielle d’ouverture de l’Atelier européen

  • Introduction générale de l’atelier : La Shoah, entre histoire et mémoire : conférence de Georges Bensoussan, historien, directeur de la Revue d’Histoire de la Shoah, Mémorial de la Shoah et discussion

  • Visite du Mémorial de la Shoah, Musée, Allée des Justes et présentation de ses ressources (Centre d’Enseignement Multimedia et Centre de Documentation Juive Contemporaine), Service pédagogique

  • Les génocides au XXème siècle : histoire et initiation aux approches comparées, Conférence d’Yves Ternon, Historien

  • Atelier pédagogique : Génocides et Crimes contre l’Humanité, Animé par Fabrice Teicher, coordinateur du Service pédagogique


16 NOVEMBRE 2010 :

  • Les étapes de la destruction des Juifs d’Europe, Conférence de Georges Bensoussan, directeur de la Revue d’Histoire de la Shoah, Mémorial de la Shoah, Discussion

  • Piste pédagogique : enseigner sur les lieux de mémoire, « Le camp d’Auschwitz : histoire et représentations », animé par Alban Perrin, coordinateur des voyages, Service Lieux de Mémoire, Mémorial de la Shoah

  • Le crime nazi à l’Est : histoire et traces. L’exemple de Babi Yar, Présentation par Tal Bruttmann, historien, chargé de mission à la ville de Grenoble

  • La mise en œuvre pédagogique de l’histoire de la Shoah : Réflexions et échanges en groupes de travail : Animé par Iannis Roder, professeur agrégé d’histoire, conseiller pédagogique, coordinateur de la formation, Mémorial de la Shoah


17 NOVEMBRE 2010 :

  • Une histoire de l’antisémitisme par l’image, Présentation de Joël Kotek, professeur de Sciences politiques à l’Université libre de Bruxelles

  • Atelier pédagogique « Le Nazisme à l’affiche » : travail en groupes sur les affiches de propagande et restitution devant la plénière, Animé par Olivier Lavandon

  • Ateliers pédagogiques au choix. Choisir un atelier parmi les 2 thèmes suivants :

    • Utiliser le cinéma en classe : Discussion et mise en activité. Animé par Antoine Germa, professeur agrégé d’histoire, formateur pour l’académie de Créteil

    • Les photos, documents d’archives et de témoignage comme outils pédagogiques : Discussion et mise en activité. Animé par Jacques-Olivier David, conseiller pédagogique, Mémorial de la Shoah

  • Visite du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, avec Philippe Boukara, historien, coordinateur de la formation au Mémorial de la Shoah, maître de conférences à l’Institut d’Etudes politiques de Paris

  • Projection du film documentaire « Auschwitz : les alliés savaient-ils ? », Discussion animée par Iannis Roder, professeur agrégé d’histoire, conseiller pédagogique, coordinateur de la formation, Mémorial de la Shoah


18 NOVEMBRE 2010 :

  • Les victimes du nazisme : travail sur les représentations de chaque pays et re-médiation par Tal Bruttmann, historien, chargé de mission auprès de la ville de Grenoble

  • Les étapes de la destruction des Juifs d’Europe : conférence de Georges Bensoussan, directeur de la Revue d’Histoire de la Shoah, Mémorial de la Shoah

  • Ateliers pédagogiques au choix. Choisir un atelier parmi les 2 thèmes suivants :

    • Enseigner la Shoah aux jeunes enfants : Confrontations des expériences européennes et propositions. Inclut une présentation de www.grenierdesarah.org, animé par Barbara Mellul, conseillère pédagogique, Mémorial de la Shoah

    • La philosophie à l’épreuve de la Shoah : Propositions et mise en activité autour du thème de la violence extrême et de ses interprétations, animé par Jean-François Bossy, professeur agrégé de philosophie

  • Le témoignage du survivant en  classe, Fabienne Regard, expert Conseil de l’Europe

  • Témoignage de M. Henri Borlant, rescapé du camp d’Auschwitz

  • Séance de conclusion animée par Carole Reich, Conseil de l’Europe et Iannis Roder, Mémorial de la Shoah


13. Organisateurs: Conseil de l'Europe, CIEP & Mémorial de la Shoah
14. Directeur de l’Atelier européen :

Nom & Adresse : M. Karel FRACAPANE, responsable des relations internationales

Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy L’Asnier, 75004 PARIS

E-mail : patricia.debico@memorialdelashoah.org

15. Frais de voyage et de séjour :

Frais de voyage :

Participants des Etats signataires : Les frais de voyage de ces participants sont pris en charge par le Conseil del’Europe selon le règlement.

Participants du pays hôte : les frais de voyage de ces participants seront pris en charge par le CIEP.
Frais de séjour :

Les frais de séjour sont toujours pris en charge par le pays hôte pour tous les participants. Tous les déplacements et activités, inclus au programme de l’Atelier européen, sont également pris en charge par le pays hôte.
16. Autres informations :

Le succès des activités de formation dépend de l’engagement de tous les participants. En acceptant de participer au programme Pestalozzi, les participants et les facilitateurs s’engagent à participer activement et assidûment à toutes les phases de cette activité.
Le programme détaillé sera envoyé aux participants quatre semaines avant l’Atelier européen.
Information pour les participants des Etats signataires de la Convention Culturelle Européenne :

Frais de voyage : Les participants bénéficiant du remboursement de leur frais de voyage doivent consulter attentivement sur le site web la section “Règlement”. Formulaire de candidature : les candidats doivent envoyer leur formulaire de candidature à l’Agent de Liaison National de leur pays de résidence. Toutes informations disponibles sur : http://www.coe/Pestalozzi


similaire:

France cadre et approche générale iconCe document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires
«l’histoire du ballet occidental». Cette approche correspond davantage aux pratiques de danse majoritairement enseignées dans le...

France cadre et approche générale iconHomage à Victor Hugo dans le cadre du bicentenaire 1802 2002
«Ars Tenebrae» veulent ignorer toute polémique et s’adressent à tous les «êtres de désir», quelles que soient leur appartenance et...

France cadre et approche générale iconEnseigner de la géographie aux jeunes écoliers du primaire en France
«géographie ancienne et sacrée» qui sert de cadre à l’étude des textes anciens écrits en latin dans le cadre des humanités, mais...

France cadre et approche générale iconPréambule : L’objectif de ce travail n’est pas de se substituer au...

France cadre et approche générale iconUne chronologie générale de l’Histoire de France

France cadre et approche générale iconBibliographie générale (culture générale)
«Etat, laïcité, religions» : Regards sur l’actualité (Documentation française),n°298, octobre 2003

France cadre et approche générale iconConclusion générale : Les hauts revenus en France à l’aube du 21ème siècle

France cadre et approche générale iconC inscrire son action dans le cadre des principes fondamentaux du...

France cadre et approche générale iconComment lier l’histoire, la géographie et l’emc autour des notions...
«on peut croiser cette approche avec le programme de géographie», entendre Thème 3 sur l’influence de la France et l’Europe dans...

France cadre et approche générale iconCours du semestre. Introduction générale
«On» c’est la direction générale aidée des cabinets de consultant. Pour une pme l’étudiant stagiaire a une fonction de consultant...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com