Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin





télécharger 41.18 Kb.
titreProgramme de rencontres du 4 avril au 7 juin
date de publication28.10.2017
taille41.18 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > histoire > Programme


روايات التزام
Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin

Gerland, Croix-rousse, Duchère, Vaulx-en-Velin, Guillotière,

Villeurbanne, Mermoz, Saint Priest,


Une exposition en deux volets


La guerre d'indépendance algérienne et son cortège de violences n'ont pas eu que l'Algérie pour théâtre. Elle s'est aussi déroulée dans l’hexagone français où vivait dans une grande précarité une communauté de travailleurs algériens. Au sein de la société française profondément déchirée face à cette guerre, des solidarités sociales, politiques, judiciaires se sont nouées entre des Français et des Algériens. Cinquante ans plus tard, une double exposition donne à entendre ces personnes qui, de l’action sociale à l’engagement politique, espéraient que leur engagement prépare une amitié future entre la France et l'Algérie.
> Au Rize de Villeurbanne du 15 mars au 9 juin 2012.

> Aux Archives Municipales de Lyon du 9 mai au 21 juillet 2012.

La restitution d’un travail scientifique


Cette exposition est nourrie d’un travail de recherche mené pendant deux ans par un groupe de chercheurs à partir d’enregistrements des acteurs de ces solidarités. Les résultats sont présentés dans un ouvrage collectif paru aux éditions Bouchène.

Ce programme de rencontres est conçu comme une invitation à entrer dans « l'atelier de l'historien » pour comprendre comment se construit le récit historique à partir d'un croisement d'archives orales et écrites. Ces rencontres sont introduites par l'écoute d'extraits de témoignages, suivies d'un échange avec la salle. Ce cycle est ainsi plus largement une invitation à l’échange sur les questions soulevées par l’exposition.

Appel à mémoires


Le travail de mémoire se poursuit. Quel que soit votre âge, que vous ayez connu cette période, ou que vous vous sentiez simplement concernés par les questions qu'elle pose encore aujourd'hui, venez nous rencontrer pour livrer votre témoignage, partager vos sentiments et interrogations sur cette page d’histoire. A partir du 21 mai, l’équipe de Grand Ensemble sera présente sur les lieux de l’exposition pour enregistrer votre parole.

Les rendez-vous
Samedi 31 mars, Librairie Terre des Livres, Lyon 7ème,14h30 sortie de l’ouvrage collectif « Récits d’engagement. Des Lyonnais auprès des Algériens en guerre, 1954-1962 » (éditions Bouchène). Signature et rencontre avec les auteurs. Sylvie Thénault, Arthur Grosjean, Marianne Thivend et Béatrice Dubell seront présents.
Librairie Terre des Livres

86 rue de Marseille

69007 Lyon

04 78 72 84 22

http://terre.des.livres.free.fr/

Mercredi 4 avril, Centre Social de Gerland , Lyon 7ème, 19h

projection du documentaire El Bi'r– le Puits

suivie d'une rencontre avec Béatrice Dubell et Gilles Boyer
L'abbé Carteron, surnommé El Bi’r- Le Puits, est l’homme des secrets bien gardés. Cet homme de conviction et d'action a fédéré autour de lui tout un ensemble de soutiens aux travailleurs algériens de Lyon en lutte pour leur indépendance. Ce film revient sur cette histoire méconnue par le biais des témoignages des acteurs de l’époque.
7 rue de Saint Cloud

Lyon 69007

04 72 71 52 60

contact@csgerland.com

Jeudi 26 avril, Régie quartier 124 Services, Lyon 1er, 18h30

Rencontre avec Pierrette Meynier

L’émigration algérienne en France : histoire et actualité, une mise en perspective.
Dans cette intervention seront examinés le passé et le présent de l’émigration algérienne en France qui a commencé au début du XXe siècle, surtout depuis la guerre de 1914-18. Cette émigration a eu des causes économiques et politiques propres aux conditions de la domination coloniale, puis elle a revêtu des formes nouvelles depuis l’indépendance de l’Algérie, et plus décisivement encore à partir des années 1970.
En un siècle, le profil de l’immigré algérien a radicalement changé : à l’époque des migrants-paysans déracinés des trois premiers quarts du XXe siècle, a succédé celle des migrants mus par des raisons économiques, sociales  et politiques,  fuyant l’islamisme et leurs conditions de vie : ils ont l’espoir qu’une fuite vers d’autres horizons, entrevus grâce aux médias modernes, sera le moyen de changer leur vie: ce sont les « harragas », littéralement les brûleurs de frontières, mus dans leur course vers la Citadelle-Europe par un puissant désespoir.
20, rue Ornano

69001 LYON

04.78.29.94.17

contact@124services.fr
Samedi 28 avril, MJC de Vaulx-en-Velin, 14h

Rencontre avec Emilie Elongbil Ewane

En partenariat avec la ville de Vaulx-en-Velin( Une ville des mémoires ) l'association Le Monde Réel, l'EPI, le Centre Social J&J Peyri

Logement et contrôle de la population algérienne à Lyon


En 1951, environ 8 000 travailleurs algériens vivent dans l’agglomération lyonnaise. En 1955, ils sont 11 000 auxquels il faut ajouter 1000 femmes et environ 2000 enfants dont une partie a fui les débuts de la guerre d’Algérie.

Dès la fin des années 1940, des dispositifs se mettent en place pour accueillir ces migrant·e·s dans l’agglomération. Différentes initiatives locales naissent pour aider à l’hébergement des travailleurs ou fournir une assistance aux familles. Un service des affaires musulmanes est créé à la préfecture du Rhône pour coordonner les différentes actions sociales. Avec le développement de la guerre d’Algérie, pour les services de l’État, la population algérienne devient alors une population à surveiller.

L’objet de la conférence sera de montrer la manière dont les politiques d’action sociale, notamment d’aide au logement, sont peu à peu mises au service d’une politique de contrôle de la population algérienne à l’échelle de l’agglomération pendant la guerre d’Algérie.
13 avenue Henri Barbusse

69120 Vaulx-en-Velin

04 72 04 13 89

mjcvv@wanadoo.fr

Conférence suivie d'une projection du documentaire El Bi’r et d’un débat avec la réalisatrice Beatrice Dubell
Vendredi 4 mai, CS Bonnefoi, Lyon 3ème, 18h

Rencontre avec Gilbert Meynier et Béatrice Dubell

Itinéraire d'un chef de Wilaya de Lyon, des Aurès à Cologne
Le parcours d’Amor Ghezali  épouse le mouvement de l'histoire de la guerre de libération algérienne. En partant d’un extrait de film, nous raconterons les grandes étapes de ce parcours de militant, entre l’Algérie et la France : affaire dite « des drapeaux », Sétif 45, prison de Lambèze, camp d'Aflou, 28 rue Villeroy, Villeurbanne Cusset, second front en France, Cologne. Ce parcours permet d’éclairer différentes étapes du projet nationaliste algérien et de sa structuration politique.
5 Rue Bonnefoi

69003 Lyon

04 72 61 97 43

contact@csbonnefoi.fr
Jeudi 10 mai, CCO Villeurbanne, 19h

Rencontre avec Sylvie Thénault et Arthur Grosjean

Aspects de la répression des Algériens à Lyon : tribunaux, internements, peine de mort.

Pendant la guerre d'Algérie, de 1954 à 1962, de nombreux Algériens résidant en France métropolitaine, intégrés aux partis nationalistes FLN et MNA, se sont impliqués à des degrés divers en faveur de l'indépendance. Leur attitude a entraîné une répression policière et judiciaire accrue. En se basant sur des exemples régionaux et nationaux, on peut en restituer les étapes et les différents aspects : des mesures policières d'exception dont l'internement sans jugement constitue l'aboutissement, la mise en place d'une justice particulièrement sévère, confiée aux tribunaux militaires, la multiplication des condamnations à mort et des exécutions contre les membres des groupes de choc du FLN.
39 Rue Georges Courteline

69100 Villeurbanne

04 78 93 41 44

cco@cco-villeurbanne.org
Mercredi 16 mai, Bibliothèque municipale de La Duchère, Lyon 9ème, 18h30

Rencontre avec Marianne Thivend

Une association d'alphabétisation des Algériens en temps de guerre : reconstituer les engagements sociaux à partir des sources orales et écrites

De 1954 à 1962, des Lyonnaises et des Lyonnais se sont engagés, sur le sol métropolitain, auprès des Algériens en guerre. Leur expérience, largement méconnue, a pu être reconstituée grâce à un patient travail de collecte de leurs témoignages. Ces derniers forment un matériau riche et inédit pour l'historien, habituellement confronté aux silences des sources écrites produites par les institutions publiques dès qu'il s'agit d'actions clandestines, donc par définition invisibles. Archives orales et écrites ont ainsi permis une confrontation inédite des acteurs de cette période, des responsables associatifs aux représentants de l'État à la préfecture, confrontation bien utile pour qui veut saisir toute la complexité de cette période de l'histoire.
Cette conférence a pour objectif d'expliquer, à partir de l'action de l'association d'alphabétisation des migrants, l'ESSANA, comment des engagements ont pu naître et se développer à partir d'un terreau social et humanitaire.
4 place de l'Abbé Pierre

69009 Lyon

04 78 35 43 81

bib9-duchere@bm-lyon.fr
Samedi 26 mai, Médiathèque du Bachut, Lyon 8ème, 16h.

Rencontre avec Béatrice Dubell et Gilles Boyer

Une vue d'ensemble des réseaux, entre solidarité et action politique

Prêtres sensibilisés aux injustices du système colonial, bénévoles investis dans l'action sociale auprès d'une population démunie, étudiants, enseignants et intellectuels favorables à la cause de l'anticolonialisme, avocats soucieux de d'assurer aux militants algériens une défense digne de ce nom devant les tribunaux forment les catégories perméables d'un groupe ayant pour dénominateur commun d'avoir aidé ceux que le racisme ambiant et le conflit en cours marginalisaient. Ce groupe composite va, au fil des années de guerre, nourrir plusieurs réseaux clandestins de soutien au FLN, en marge des églises et de toute formation politique ou syndicale instituée.
Cette conférence permettra de présenter ces soutiens et la manière dont ils se sont constitués en réseau au fil des années de guerre.
2 Place du 11 novembre 1918

69008 Lyon

04 78 78 12 12

mediatheque-bachut@bm-lyon.fr
Jeudi 7 juin, Archives Municipales de Lyon, Lyon 2ème

Solidarités judiciaires : un groupe d'avocats lyonnais dans une justice en guerre

Rencontre avec les avocats, animée par Arthur Grosjean

organisée en Partenariat avec la commission histoire du Barreau de Lyon.

La rencontre permettra de saisir ce que signifiait et ce qu'impliquait le fait de défendre des nationalistes algériens des deux côtés de la Méditerranée pendant la guerre d'indépendance. Des avocats lyonnais ayant participé à la fois à de nombreux procès et à des actions destinées à informer l'opinion publique sur les reculs des droits viendront témoigner de leur expérience.


1 place des Archives
69002 Lyon

04 78 92 32 50

aml@mairie-lyon.fr


Et aussi :
Jeudi 22 mars, Musée Gadagne, Lyon 5ème, 9h30 à 17h30

Journée d’étude au Musée Gadagne avec les membres du comité scientifique de l'exposition

Cette journée d’étude a pour objectif de présenter une partie des résultats de la recherche.
1 Place du Petit Collège

69005 Lyon

04 78 42 03 61

gadagne@mairie-lyon.fr
Vendredi 23 mars, au Centre Culturel Theo Argence de St Priest, 17h

projection d’un extrait du film El Bi’r - Le Puits, présentation de la démarche de Grand ensemble et discussion autour de l’exposition. Une rencontre organisée dans le cadre du festival les Transversales.
Place Ferdinand Buisson,

69800 Saint Priest

04 78 20 02 50

www.cctheoargence-saint-priest.fr

Gilles Boyer, est professeur agrégé à l’Université Claude Bernard lyon1-Iufm où il enseigne l’histoire et

travaille sur l’enseignement du fait colonial dans l’enseignement primaire et secondaire.

Béatrice Dubell est réalisatrice de films documentaires. Elle a réalisé en 2008 « El bi’r - Le puits», sur le parcours d'Albert Carteron, pendant la guerre d'Algérie.

Emilie Elongbil Ewane, est doctorante à l’Université Lyon-II, LARHRA, en histoire contemporaine, sur le sujet

« Le logement des immigrés, comparaison Lyon/ Berlin - années 50 /70 »

Arthur Grosjean, professeur d’histoire-géographie au lycée de la Plaine-de-l’Ain à Ambérieu-en-Bugey.

Il a été le correspondant du Rhône et de l’Ain de l’IHTP (Institut d’Histoire du Temps Présent) pour l’ouvrage collectif dirigé par Raphaëlle Branche et Sylvie Thénault « La France en guerre, expériences métropolitaines de la guerre d’indépendance algérienne ».

Gilbert Meynier est professeur émérite d'histoire de l'Université Nancy-II et spécialiste de l’histoire de l’Algérie.

Il a notamment écrit «L'histoire intérieure du FLN».

Sylvie Thénault est chargée de recherche au CNRS, Centre d'histoire sociale du XXe siècle. Ses recherches portent sur le droit et la répression légale pendant la guerre d'indépendance algérienne,

Marianne Thivend est maîtresse de conférences d’histoire contemporaine, à l’Université Lyon-II, LARHRA et historienne de l’enseignement, des femmes et du genre.

Ce programme est réalisé avec le soutien de la ville de Lyon et de la ville de Vaulx-en-Velin.

L'exposition a été conçue et produite par Grand ensemble, avec le soutien de l'État, de la région Rhône-Alpes (appel à projets mémoires du XXème siècle) et de la ville de Villeurbanne, en coproduction avec Le Rize et les Archives Municipales de Lyon.

similaire:

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProgramme Lundi 22 avril

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProces verbal du conseil d’ecole du jeudi 31 mars 2011
«Galerie» de la Compagnie La Locomotive, le vendredi 15/04. Des rencontres avec un artiste sont programmées en mars et en avril pour...

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProgramme voyage en Allemagne Lundi 25 avril 2016

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin icon* Programme du débat du 9 juin 2001

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProgramme Photos Lundi 20 avril 2015
L’impossible autobiographie ou l’écriture de la pudeur dans ‘’ Tu ne mourras plus demain’’ d’Anouar Benmalek

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconColloque des 30 et 31 octobre 2009 aux Bernardins : La relation franco-allemande...
«Achever Clausewitz» et l’interview de B. Chantre dans Allemagne d’aujourd’hui -n°184-avril-juin 2008

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProgramme effectué de février 2003 au 5 juin 2003

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconProgramme (Bulletin officiel n°4 du 29 avril 2010)
«civiliser» l'enfant. Celui-ci a évolué hors de tout contact avec la société dont IL ne connaît ni le langage, ni les codes sociaux...

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconLe programme de terminale se fixe pour ambition l'intelligence d'ensemble...
«adversaires-partenaires». Malgré la poursuite de la guerre au Viêtnam et le désaccord profond sur la situation au Proche-Orient,...

Programme de rencontres du 4 avril au 7 juin iconNotre voyage au Maroc du 1er Juin au 15 Juin 2011
«El Marrakech» : hôtel «usine» de Marmara, mais très bien situé au centre ville !






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com