Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu'à San Francisco





télécharger 311.77 Kb.
titreTiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu'à San Francisco
page1/5
date de publication28.10.2017
taille311.77 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5

Santiano - Hugues Aufray




Mim
C'est un fameux trois mats
                       ,          Mim    Ré
Fin comme un oiseau, Hissez ho ! Santiano
Lam Ré
Dix-huit nœuds, Quatre-cents tonneaux
           Mim       Sim    Mim
Je suis fier d'y  être matelot.
Tiens bon la vague et tiens bon le vent
Hissez ho ! Santiano
Si Dieu veut, toujours droit devant
Nous irons jusqu'à San Francisco.

Je pars pour de longs mois en laissant Margot,
Hissez ho ! Santiano
D'y penser j'avais le cœur gros
En doublant les feux de St. Malo.
On prétend que là-bas l'argent coule à flot
Hissez ho ! Santiano
On trouve l'or au fond des ruisseaux
J'en ramènerai plusieurs lingots.
Un jour je reviendrai chargé de cadeaux
Hissez ho ! Santiano
Au pays, j'irai voir Margot
A son doigt je passerai l'anneau.
Tiens bon le cap et tiens bon le flot
Hissez ho ! Santiano
Sur la mer qui fait le gros dos
Nous irons jusqu'à San Francisco


Champs Elysées - Joe Dassin

Sol                       Si7                   Mim7               Sol7
Je m'baladais sur l'avenue le cœur ouvert à l'inconnu
    Do                  Sol                   La7         Ré7
J'avais envie de dire bonjour à n'importe qui
    Sol                       Si7             Mim7                  Sol7
N'importe qui et ce fut toi et je t'ai dit n'importe quoi
    Do                  Sol              La7   Ré7   Sol
Il suffisait de te parler, pour t'apprivoiser.

Sol  Si7              Mim7     Sol7
Aux Champs Elysées,
Do   Sol              La7       Ré7
Aux Champs Elysées,
         Sol             Si7            Mim7      Sol7
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
    Do                    Sol                      La7        Ré7   Sol
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées


Tu m'as dit "J'ai rendez-vous dans un sous-sol avec des fous
Qui vivent la guitare à la main, du soir au matin"
Alors je t'ai accompagnée, on a chanté, on a dansé
Et l'on n'a même pas pensé à s'embrasser

Hier soir deux inconnus et ce matin sur l'avenue
Deux amoureux tout étourdis par la longue nuit
Et de l'Étoile à la Concorde, un orchestre à mille cordes
Tous les oiseaux du point du jour chantent l'amour.




1




Debout les gars

Hugues Aufray

Capo I
Am

Debout les gars réveillez-vous

G C

Il va falloir en mettre un coup

Am

Debout les gars réveillez-vous

G Am

On va au bout du monde
Cette montagne que tu vois

On en viendra à bout les gars

Un bulldozer et deux cents bras

Et passera la route
Il ne faut pas se dégonfler

Devant des tonnes de rochers

On va faire un 14 juillet

A coup de dynamite
Encore un mètre et deux et trois

En mille neuf cent quatre-vingt trois

Tes enfants seront fiers de toi

La route sera belle

Il nous arrive parfois le soir

Comme un petit coup de cafard

Mais ce n'est qu'un peu de brouillard

Que le soleil déchire
Les gens nous prenaient pour des fous

Mais nous on passera partout

Et nous serons au rendez-vous

De ceux qui nous attendent
Et quand tout sera terminé

Il faudra bien se séparer

Mais on n'oubliera jamais jamais

Ce qu'on a fait ensemble.

Ne sens tu pas claquer tes doigts,

Ne sens tu pas claquer tes doigts, claquer tes doigts

Et la musique monter en toi, monter en toi

N'attends pas que le feu soit mort, le feu soit mort,

Chante tant que tu peux encore, tu peux encore

Encore... (x5)

Tu peux donner tout c'que tu as, tout c'que tu as

Mais oui la vie c'est fait pour ça, c'est fait pour ça

Tu peux sourire autour de toi, autour de toi,

Tendre la main à qui voudra, à qui voudra

La main... (x5)

Ne sens-tu pas chanter la vie, chanter la vie

Et toute la joie réunie, joie réunie,

Qui nous rassemble tous ici, oui tous ici,

Jusqu'à la fin de notre vie,

La vie... (x5)

Et pour tous ceux qui ont faim,

Donne-leur un peu de ton pain, peu de ton pain,

Pour qu'ils partagent tous ensemble, oui tous ensemble

Cet amour qui nous rassemble, oui nous rassemble,

L'amour... (x5)

Ne sens tu pas battre ton cœur, battre ton cœur,

Qui s'éparpille en mille fleurs, en mille fleurs,

Et prends la main de ton ami, de ton ami,

Et garde-la toute ta vie, toute ta vie

La vie... (x5)

Ré / Sim / Sol / La


2




Le petit âne gris

Hugues Aufray

Capo I
Em

Ecoutez cette histoire

D Em

Que l'on m'a racontée

Du fond de ma mémoire

D Em

Je vais vous la chanter,

G D

Elle se passe en Provence

C D

Au milieu des moutons

Em

Dans le sud de la France

G D Em

Au pays des santons.

Em

Dans le sud de la France

G D Em

Au pays des santons.
Quand il vint au domaine

Y.' avait un beau troupeau

Les étables étaient pleines

De brebis et d'agneaux

Marchant toujours en tête

Aux premières lueurs

Pour tirer la charrette

Il mettait tout son cœur

Pour tirer la charrette

Il mettait tout son cœur

Au temps des transhumances

Il s'en allait heureux

Remontant la Durance

Honnête et courageux

Mais un jour de Marseille

Des messieurs sont venus

La ferme était bien vieille

Alors on l'a vendue.

La ferme était bien vieille

Alors on l'a vendue.
Il resta au village

Tout le monde l'aimait bien

Vaillant malgré son âge

Et malgré son chagrin

Image d'Evangile

Vivant d'humilité

Il se rendait utile

Auprès du cantonnier.

Il se rendait utile

Auprès du cantonnier.
Cette vie honorable

Un soir s'est terminée

Dans le fond d'une étable

Tout seul il s'est couché

Pauvre bête de somme

Il a fermé ses yeux

Abandonné des hommes

Il est mort sans adieux.

Abandonné des hommes

Il est mort sans adieux.

Mmm mmm…

Mmm mmm…

Mmm mmm…

Cette chanson sans gloire

Vous racontait la vie

Vous racontait l'histoire

D'un petit âne gris.

Vous racontait l'histoire

D'un petit âne gris.
Vent frais, vent du matin

Canon
Vent frais, vent du matin
Vent qui souffle aux sommets des grands pins
Joie du vent qui souffle
Allons dans le grand
Vent frais, vent du matin...



3



Je suis un gars du Far West
Je suis un gars du Far West

Qui aime les chevaux, la bière et le rodéo, éh oh éh oh !

Ma liberté, c’est l’Far west

Ma joie, c’est mon banjo

Ma chance, c’est mon lasso
Au Far West (bis)

Y’a d’la bière (bis)

Du bon whisky (bis)

Des belles serveuses (bis)

Les cow-boys (bis)

Ça picole (bis)

Et puis ça tire (bis)

Sur les pianistes (bis)
Un bon matin (bis)

Les indiens (bis)

M’ont apporté (bis)

De quoi fumer bis)

Depuis ce jour (bis)

J’ai compris (bis)

Que le grand Sachem (bis)

Voulait la paix (bis)

Et si un jour (bis)

Je monte au ciel (bis)

J’emporterai (bis)

Mon vieux banjo (bis)

Et si l’Seigneur (bis)

Me demandait (bis)

Qui je suis (bis)

Je lui répondrai (bis)

L’alphabet Scout
Un jour la troupe campa A-A-A

La pluie s'mit à tomber B-B-B

L'orage a tout cassé C-C-C

Faillit nous inonder A-B-C-D
Le chef s'mit à crier E-E-E

À son adjoint Joseph F-F-F

Fais-nous vite à manger G-G-G

Les scouts sont sous la bâche E-F-G-H
Les pinsons dans leur nid I-I-I

Les loups dans leur logis J-J-J

Chahutent avec fracas K-K-K

Avec les hirondelles I-J-K-L

Joseph fit de la crème M-M-M

Et du lapin d'garenne N-N-N

Et même du cacao O-O-O

Mes amis, quel souper M-N-O-P
Soyez bien convaincus Q-Q-Q

Que la vie au grand air R-R-R

Fortifie la jeunesse S-S-S

Renforce la santé Q-R-S-T

Maintenant qu'il ne pleut plus U-U-U

Les scouts vont se sauver V-V-V

Le temps est au beau fixe X-X-X

Plus besoin qu'on les aide U-V-X-Z

Et on n’a rien trouvé pour W
F C / C / F C / C C7 F
Do Do7 Sol / Do / Do7 Sol / Do Sol Do






4



Le matou revient
Am G F E

Tompson, le vieux fermier, a beaucoup d'ennuis.

Am G F E

Il n'arrive pas à se débarrasser de son vieux gros chat gris.

Am G F E

Peur mettre à la porte son chat, il a tenté n'importe quoi.

Am G F E

Il l'a même posté au Canada et lui a dit "Tu resteras là!"
Mais le matou revient le jour suivant

Le matou revient, il est toujours vivant. (bis)
Tompson paie un petit gars pour assassiner le chat.

L'enfant part à la pêche, l'animal dans les bras.

Au milieu de la rivière, le canot a coulé.

Le fermier apprend que l'enfant s'est noyé (presque miaulé).
Le voisin de Tompson commence à s'énerver,

Il prend sa carabine et la bourre de T.N.T.

Le fusil éclate , la ville est affolée,

Une pluie de petits morceaux d'homme vient de tomber.
(Sans accompagnement guitare)

Tiens! Un doigt! Oh! un genou! Hum! un œil! Beurk des cheveux!
Le fermier découragé envoie son chat chez le boucher

Pour qu'il on fasse du hachis Parmentier.

Le chat hurle et disparaît dans la machine. (Cri de chat)

"De la viande poilue" est affiché sur la vitrine.


Un fou s'engage à partir on ballon

Pour aller dans la lune déposer le chaton.

A cours du voyage, le ballon a crevé.

A l'autre bout du monde, un cadavre est retrouvé.
Cette fois-ci, on envoie le chat au Cap Kennedy.

C'est dans une fusée à trois étages qu'il est parti.

Le fermier saute de joie, car il n'a plus de soucis.

Le lendemain matin - on l'appelle de Miami...




5





Le lion est mort ce soir

Pow Wow




G C

Dans la jungle, terrible jungle,

G D

Le lion est mort ce soir

G C

Et les hommes tranquilles s'endorment

G D

Le lion est mort ce soir.
G C

Owin Oweh Owin Oweh Owin Oweh !

G D7

Owin Oweh Owin Oweh Owin Oweh ! (Bis)
Tout est sage dans le village

Le lion est mort ce soir

Plus de rage, plus de carnage

Le lion est mort ce soir.
L'indomptable, le redoutable

Le lion est mort ce soir

Viens ma belle, viens ma gazelle

Le lion est mort ce soir.


Chevalier de la table ronde
E

Chevaliers de la Table Ronde

B E

Goûtons voir si le vin est bon (bis)

A

Goûtons voir, oui, oui, oui

E

Goûtons voir, non, non, non

B E

Goûtons voir si le vin est bon.(bis)
S'il est bon, s'il est agréable

J'en boirai jusqu'à mon plaisir

J'en boirais , oui, oui, oui...etc.
J'en boirai cinq à six bouteilles

Et encore ce n'est pas beaucoup

Et encore, oui, oui, oui...etc.
Si je meurs, je veux qu'on m'enterre

Dans une cave où il y a du bon vin

Dans une cave, oui, oui, oui...etc.
Les deux pieds contre la muraille

Et la tête sous le robinet

Et la tête, oui, oui, oui...etc.

Et les quatre plus grands ivrognes

Porteront les quat' coins du drap

Porteront, oui, oui, oui,
Pour donner le discours d'usage

On prendra le bistrot du coin

On prendra, oui, oui, oui
Et si le tonneau se débouche

J'en boirai jusqu'à mon plaisir

j'en boirais ,oui, oui ,oui...etc.
Et s'il en reste quelques gouttes

Ce sera pour me rafraîchir

Ce sera, oui, oui, oui...etc.
Sur ma tombe je veux qu'on inscrive

Ici gît le Roi des buveurs

Ici git, oui, oui, oui ...etc.

6



  1   2   3   4   5

similaire:

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Rédaction effectuée à partir de l’enregistrement de cette conférence
Je tiens tout d’abord à remercier chaleureusement Jean Hugues Vasen, votre Président, de m’avoir invité ici ces deux jours. Je tiens...

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Droit de vote en France, bon à savoir

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Université San Francisco, Cumbay á

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\As voyage 2016. CroisiEurope
«bon train» car IL est clair que le bateau ne remontera pas jusqu’à Lyon ! La suite demain !

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\= répertoire très varié de liens, depuis les sites pédagogiques jusqu'au...

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\La présence des Cathares dans les royaumes
«que Dieu fasse de toi un bon homme». Curieusement, sa maison s’appelait «Cal Tolosa», ou Maison Tolosa…

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Critique de cinéma
«Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?» est réalisée par Philippe de Chauveron et les dialogues sont écrits par Guy Laurent

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Le soir du 10 avril 1912, peu avant l'arrivée du
«Voilà ce que je veux devenir. Aider les bateaux à venir à bon port, leur assurer la sécurité et acquérir ainsi un bon métier». Ce...

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\I sables mouvants
«Amoureux ! s’écria-t-il. Ah ! bon Dieu ! Non, non ! c’est assez ! Tu peux être tranquille. C’est fini, fini, pour toute la vie fini...

Tiens bon la vague et tiens bon le vent Hissez ho ! Santiano Si Dieu veut, toujours droit devant Nous irons jusqu\Je tiens à remercier toutes les personnes m’ayant aidé à la réalisation de ce projet tutoré






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com