Aborder la notion de temps en maternelle





télécharger 61.6 Kb.
titreAborder la notion de temps en maternelle
date de publication29.10.2017
taille61.6 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

ABORDER LA NOTION DE TEMPS en maternelle




A l’instant présent où je parle

En ce même instant présent

Le Roi des Tartares s’assied

Pierre Auriol (14ème s)



La notion de temps n’est pas innée chez l’individu

L’enfant ne la possède pas en venant au monde.

Le temps est une création de l’Homme liée à son souci de mettre de l’ordre dans l’univers.

L’Homme a humanisé le temps ; il l’a domestiqué, organisé, structuré.
L’Homme a créé le concept de temps

L’Homme a créé ce concept pour explorer et comprendre sa capacité d’évolution, pour se donner des repères.

Pour mesurer le caractère éphémère de son passage sur Terre, l’Homme a inventé la « pendule » (toute mesure du temps est un mouvement).

L’Homme a un rêve fou : arrêter le temps, le remonter…
Le temps n’existe pas en dehors de l’Homme

C’est une réalité subjective qui varie selon les individus, les sociétés, les époques.
Il existe une multiplicité de « temps »

  • Le temps naturel

C’est le rythme de la Nature : alternance jour/nuit, succession des saisons, activité lunaire…

  • Le temps des montres et calendriers

C’est le temps conventionnel, rationnel, mathématique. Il est organisé à partir du temps naturel afin de faciliter la vie collective.

  • Le temps personnel de l’individu

C’est un temps qui se construit du temps vécu au temps conçu.

  • Le temps affectif

C’est le temps que l’Homme dote de durées différentes suivant qu’il est agréable ou non.

  • Le temps social

C’est le temps dans lequel s’inscrit le temps personnel. C’est le temps des groupes sociaux qui rythme la vie collective (école, Nation…)

  • Le temps historique

C’est un temps difficile à percevoir. « C’est un temps mort qui ne reviendra pas mais auquel on redonne les couleurs du présent. »
5 étapes pour construire le temps

  • Le temps vécu

D'avant la naissance jusqu'à vers 6/8 mois

1er stade de la rencontre avec le temps=sentiment d'attente (faim)

  • Le temps perçu

De 6/8 mois jusqu'à 2 ans

Dans ses moments d'éveil, de plus en plus longs, l’enfant repère des moments temporels=rituels; il s'imprègne de ces successions. Il comprend les suites de cause à effet.

  • Le temps mémorisé

De 2 à 5 ans

L'enfant construit des représentations mentales de ce qui est vécu

Il structure son temps personnel; il s’approprie des séries temporelles.

Ce qui accompagne ce temps, c'est le langage.

  • Le temps construit

De 5 à 8 ans

C'est un tournant important; c'est la décentration de soi.
L'enfant doit entrer dans le temps des autres en le mettant en parallèle avec son temps personnel. Il découvre la simultanéité.

Il s’approprie le temps social.

Il peut se projeter dans l’avenir.

  • Le temps conçu

De 8 à 11 ans

Le temps devient un objet abstrait conçu en dehors des êtres connus.

On peut aborder l’histoire.
Quels points aborder ?

  • La chronologie : les notions de

    • Antériorité

    • Postériorité

    • Simultanéité

    • Successivité

    • Irréversibilité

  • La durée

    • Ans, mois, semaines, jours

    • Rythmes

    • Instruments (clepsydres…)

  • Le temps scolaire

    • L’emploi du temps (les différentes actions dans différents lieux)

    • La représentation de la semaine, du mois

  • Le temps social

    • Les calendriers

    • La datation

    • Les horloges, les heures

    • Le temps historique


Relevé d’activités permettant de construire la notion de temps

Alors que l'enfant vit dans l'instant, que le présent l'accapare, que son activité est essentiellement motrice et qu'il ne tient pas en place, comment peut-il avoir conscience du temps?

Ce temps que l’enfant ignore, il ne suffit pas d’ouvrir les yeux et de se baisser pour le ramasser. Pour élaborer ce concept, il faut le définir, le construire, le créer, sachant que cette notion de temps ne peut se construire indépendamment des notions d’espace, de causalité et d’objet.

Passer de son temps personnel pour accéder à celui des autres, au temps social puis au temps de l’histoire se fait progressivement de la maternelle au CM.
A l'âge de la maternelle, le temps de l'enfant n'est pas encore un temps commun, un temps référence. Mais, au fur et à mesure, les temps collectifs ne correspondront plus uniquement à ses besoins physiologiques.

Il faut donc permettre à l'enfant d'accéder à ses propres instruments de mesure et de repérage du temps social en travaillant :

  • Les calendriers et de la datation

    • L'éphéméride est un outil précieux. Il ne présente qu'une seule journée; les mots sont écrits en entier (le quantième du mois, le mois, l'année). Effeuiller les pages de l'éphéméride, c'est s'approprier le passage d'un temps qui ne reviendra pas; la journée passée ne reviendra plus, on la jette. L'apprentissage des mois se fera plus tard.

    • Articuler un travail avec la feuille d'éphéméride et la datation (succession des jours régulière). En même temps, on construit la frise numérique. On peut savoir écrire les nombres sans savoir les dire!! (mettre des étiquettes avec 1 seul chiffre de 0 à 9).

    • Un autre calendrier à connaître: "le calendrier pompier". Pour le comprendre, il faut construire ce tableau à double entrée à partir des feuilles arrachées à l'éphéméride.

    • Le calendrier de "la poste" pourra être utilisé en GS.

  • Le temps scolaire

    • Emplois du temps quotidiens : temps régulier indispensable qui se traduit par des actions différentes dans des lieux différents

      • construire, lire, relire la représentation de la journée

      • en donner une représentation imagée à leur hauteur

      • prendre conscience de l’importance du langage et des mots repères

    • Semaine avec alternance école/maison. Il faut aussi des représentations imagées sur une ligne verticale ou horizontale.

    • Année scolaire à aborder à partir de la MS

  • Les horloges

    • Appréhender l'heure et la durée par coloriage de secteurs angulaires sur une pendule

  • Le temps astronomique

    • Observer la position du soleil dans le ciel

    • Repérer l’alternance jour/nuit et la durée de chacun

    • Relever la longueur des ombres portées au sol

  • Les temps technologique et scientifique

    • Construction du cycle des saisons (à partir de photos)

    • Observation des cycles de vie végétal et animal par des relevés réguliers (plantations, élevages)

    • Observation de sa propre croissance (poids, taille…)

    • Fabrication d’objets calculant le temps (clepsydres…)

  • Le temps historique

    • Sa propre histoire : la reconstruire grâce aux documents (faire-part de naissance, photos, carnet de santé, relation des parents…) en utilisant une bande graduée. La dernière photo sera la seule commune à tous. (prendre des précautions car le document photographique est trompeur – taille représentée pas forcément proportionnelle – se détacher de la perception pour approcher la réalité)

    • Le vécu collectif de la classe : cahier de vie retraçant l’histoire de la classe. La pagination est un autre moyen de représenter le temps qui passe. On observe ainsi les retours en arrière. Pour pouvoir se rappeler, il faut pouvoir oublier!

    • L’étude du patrimoine : le temps peut ainsi prendre une dimension cyclique, linéaire qui peut se mesurer grâce aux témoignages, à l'évolution des objets et outils qui nous environnent.

  • Le temps corporel

    • Chronométrer la durée de passage d’un parcours, d’une course, d’un jeu…

    • Fabriquer des albums-échos retraçant les activités en salle de jeux (Cf. ouvrages de Ph.Boisseau )

  • Le temps musical

    • L'inscription du temps dans le corps est matérialisé par des comptines; c'est le temps de base. Il coordonne une impulsion musculaire et la parole.

    • Rondes et jeux dansés : accorder son pas au rythme (voir animation de G.Nourrichard)

    • Pulsation, tempo, rythme…

    • Reproduire graphiquement une phrase musicale

  • Le temps artistique

Par la fréquentation des lieux d’exposition et des œuvres d’art, on construit une inscription dans une temporalité « intemporelle ».

  • La maîtrise de la langue

    • Poésie : le pied donne une assurance à la rythmique intérieure de la parole; cela pose une culture du temps dans la culture

    • Contes : les contes de fées, les textes rituels donnent le rythme de la parole incantatoire. Le temps doit être ouvert par des paroles rituelles et repérer par des objets, des personnages…

    • Littérature :

      • la pagination d’un ouvrage permet d’avancer dans le temps,

      • des retours en arrière dans certains textes permettent d’articuler le « avant » du « maintenant »,

      • des albums retracent d’autres vies dans un passé ou un futur plus ou moins proches

    • Langue orale : reformuler des histoires entendues ainsi que raconter un événement vécu ou à venir permettent de construire des liens chronologiques en s’appuyant aussi sur des liens de causalité (voir animation « langage d’évocation » d’H. Canu). On étaye ainsi l’acquisition d’un vocabulaire propre à la chronologie.

  • Les mathématiques

    • Construction de la frise numérique

    • Reproduction et création d’algorithmes


Pour conclure 

Dans un 1er temps, l’enfant a besoin de repères pour se sécuriser: les personnes qui s'occupent de lui, les objets qui parfois se substituent à la personne, les lieux, sa classe… mais aussi le temps par la mise en place de:

  • rites qui ponctuent les différents moments de la journée;

  • les alternances de rythmes : petit ou grand groupe, activité ou repos… ;

  • l'organisation de la journée elle-même puis, de la semaine dans l'emploi du temps.

Il est nécessaire de respecter une succession régulière dans l'ordre des activités et dans l'alternance des rythmes. Cette régularité est accompagnée par le langage!

Elle peut l'être aussi par des images et/ou des photos des activités affichées et ponctuant les différents moments de la journée.

Plus tard, elles seront organisées en respectant l'ordre chronologique avec une représentation du temps linéaire et fléché. Des rituels de transitions entre les activités peuvent aussi être utilisés.

Toutes ces activités sécurisantes sont organisées à partir d'une notion de temps: la régularité.

Lors de l'inscription des enfants à l'école, il est important de faire comprendre aux parents que l'école, c'est la régularité. Les alternances maison-école vont permettre à l'enfant de construire des repères dans le temps.

De plus, les temps d'apprentissages différencient les savoirs, les savoirs-faire, les savoirs-être. Il faut rendre à chacun des moments scolaires sa valeur d'apprentissage.

Le temps laissé pour atteindre une compétence peut être très différent d'un enfant à l'autre.

Au cycle 1, les temps d'apprentissage évoluent et ne répondent pas aux mêmes besoins de la PS à la GS.

On passe d'une socialisation empirique et rituelle chez les petits à une socialisation plus consciente (vers le citoyen) en GS.

Il faut donc que les équipes d'école réfléchissent sur:

  • les temps de goûter, récréation, passage aux toilettes

  • la répartition des activités

  • l’immuabilité de certains emplois du temps figés sur une année

  • le poids des traditions

  • les activités répétitives qui finissent par être privées de sens…



BIBLIOGAPHIE
Education Enfantine, avril 98 et novembre 2000 – Le temps qui passe
BT- PEMF, 1998 - Le temps mesuré et vécu

Enfance et psy, Eres, n°13, 2000 – Vivre le temps
INRP : documents et travaux de recherche en éducation , n°6 - L’aménagement des rythmes de vie des enfants, M.Baillon, M.F Doray, D.Duquenne, N.Lantier

PUF, Que sais-je ? n°3180 – Le temps
J’ai lu, 1999 – Être heureux à l’école ? Déjouer les pièges du système scolaire pour aider l’enfant à s’épanouir, J.Cohen-Solal
Essais Folio, réédition 1999 – Les étapes majeures de l’enfance, F.Dolto
INRP, coll. Enseignants et chercheursLa scolarisation des 2 ans et autres modes d’accueil, A.Florin

La documentation française, Ministère de la jeunesse et des sports, 1998 – Aménager les temps des enfants, débats autour d’une expérience
Masson, 2000 – Chrono psychologie et rythmes scolaires, P.Testu

Stock Laurence Pernoud, 1999 – Lièvres et tortues, G.Vermeil

Dada – Editions Mango, janvier 2000, n°62 – Le temps, vite !

TDC, décembre 1997, n°746 – La mesure du temps
Education et société, 1998, n°2 – Sociologie de l’enfance : les rites, les temps et la socialisation de l’enfant, S.Mollo Bouvier
J’ai lu, 1995 – Papa, Maman, laissez-moi le temps de rêver, B.Buzyn

Hachette Education, Aménager le temps scolaire : théories et pratiques, G.Fotinos et F.Testu
Flammarion, collection Dominos, 1995 – Le temps, E.Klein

Editions du Rocher, 1998 – Le temps humain et les rythmes biologiques, A.Reinberg
CRDP Limousin, collection pour l’école maternelle : doubles pages 2002 – Temps et temporalité, M.Brigaudiot et B.Falaize
Syros Jeunesse, 2002 – Petite histoire du temps, S.Baussier et M.Angeli

CRDP Nord Pas-de-Calais, coll : outils pour les cycles, 2001 – Repères temporels au cycle 1
CRDP Amiens, collection : première école, 2002 – Les cahiers, mémoires de vie, E. Leleu-Galland
Revue EPS1, n°108, 2002 :

  • Concevoir la notion de temps (page 12)

  • Des jeux pour percevoir le temps (page 15)


Ecole Enfantine, octobre 1991, n°2 :

  • Mathématiques, temps et algorithmes


AGIEM, actes du Congrès 2002 à Rouen – Du temps aux temps de l’enfant

AGIEM, courrier des maternelles, n°112 et 113

AGIEM, courrier des maternelles numéro spécial n°100 – L’école maternelle (le temps qui passe, pages 163 à 186)

SELECTION D’ALBUMS POUR ENFANTS
Juste à temps, K.Cave et T.MC Kenna – Albin Michel
Mon grand album de bébé, C.Bruel, A.Galland, A.Bozellec et N.Claveloux Gallimard,le sourire qui mord
La maison cachée, M.Wadelle et A.Barret – Ouest France
Pleine nuit, K.Anderson et J.Eachus – Père Castor Flammarion
Le grand livre du temps, W.Edmonds et H.Mardsen – Gamma
Mister Tempo, O.Douzou – Editions du Rouergue
Où vont les heures la nuit ?, A.Agopian et C.Mollet – Didier
Madame, t’es vieille, J.P Orban et F.Jacoby – Syros
L’heure et le temps qui passe – Gallimard, mes premières découvertes
Au fil des mois, E.Battut – Didier Jeunesse
Otto, T.Ungerer – Ecole des Loisirs
Quand mon papa était un vrai bébé, J.C Baudroux et E.Bartoloni – Editions du Batsberg
Au revoir Blaireau, S.Varley – Gallimard
L’arbre sans fin, C.Ponti – Ecole des loisirs
Dix petites graines, R.Brown – Gallimard jeunesse
Le collectionneur d’instants, Buchholz – Milan
Léo, R.Kraus et J.Aruego – Ecole des loisirs
Le maître du temps, V.Skutina et M.J Sacré – CERF
Joue avec le temps qui passe – Wakou, hors série n°8
« L’appel en Grande Section » http://www.crdp.ac-grenoble.fr/imel/nx/n51_1.htm

« Les rituels à l’école maternelle » Groupe Départemental Maternelle IA Marne,

http://perso.club-internet.fr/mgarness/mat/index.htm



« Les rituels à l’école maternelle. Quelle progressivité pour des apprentissages ? »Lisieux,

http://www.etab.ac-caen.fr/ecauge/Circo/Dossiersanim/rituels.PDF
Les rituels à l’école maternelle Groupe Départemental Maternelle IA Somme

http://cria.ac-amiens.fr/~iasomme/maternelle/rituels.pdf

Vidéo : « Apprendre le nombre dès l’école maternelle » CRDP Dijon (voir « du calendrier à la frise des nombres »)
Ouvrage : « Repères temporels » Cycle 1 CRDP Nord-Pas de Calais
Construction du temps à la maternelle par le calendrier :

http://www.ia49.ac-nantes.fr/70334062/0/fiche___pagelibre/&RH=1165567590046&RF=49ped_rectoverso36

« L’imagerie photos des saisons » Playbac Hatier Editions.
« La météo » Mango Jeunesse.
« Bel œil » A.Birnbaum. Gallimard Jeunesse (récit)

similaire:

Aborder la notion de temps en maternelle iconEn examinant ce que veut dire perdre son temps, l'auteur s'interroge sur la notion même du temps

Aborder la notion de temps en maternelle iconEssentiellement le cas de la France. Notion de vandalisme. Notion...
«la notion de patrimoine» revue de l’art n°49, 1980. Réédité 1995. Présent dans la biblio virtuelle

Aborder la notion de temps en maternelle iconEnseigner l’anglais en maternelle
«Kay, Blue and Sparkle» est la méthode idéale pour initier en douceur à l’anglais. Elle accompagne la vie quotidienne de l’élève...

Aborder la notion de temps en maternelle iconL’intitulé de notre atelier, Hypoculture et Hyperculture : la babélisation du moi
La contradiction ne me fait pas peur. Je peux aller aussi loin qu’on veut dans l’usage et la jouissance du français; et dans le même...

Aborder la notion de temps en maternelle iconRapport de cette société à son passé
«ce que l’on reçoit de ses pères» Notion à dépoussiérer, le patrimoine ne se limite pas aux monuments… Le patrimoine est en évolution....

Aborder la notion de temps en maternelle iconPour aborder l’Egypte ancienne

Aborder la notion de temps en maternelle iconLes enjeux d’une production cinématographique en France
«d’exception culturelle», notion qui a fait débat. La culture n’est pas un bien ou une marchandise comme les autres. Le cinéma fait...

Aborder la notion de temps en maternelle iconDéfinir la notion de mondialisation : une notion qui ne se réduit...
«la galaxie Gutenberg». Le terme anglais «globalism» est cité pour la première fois en 1968 dans la seconde édition d’Oxford English...

Aborder la notion de temps en maternelle iconDéfinir la notion de mondialisation : une notion qui ne se réduit...
«la galaxie Gutenberg». Le terme anglais «globalism» est cité pour la première fois en 1968 dans la seconde édition d’Oxford English...

Aborder la notion de temps en maternelle iconPour une école maternelle qui prenne en compte la diversité des enfants






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com