Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil





télécharger 12.08 Kb.
titreFille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil
date de publication29.10.2017
taille12.08 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Annie Haquette

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil atelier de son père qu’elle aime travailler. Un lieu riche de force créatrice et d’heureux souvenirs d’enfance. Une alchimie qui la nourrit ! En 1995, sa rencontre avec François Oliver, sculpteur sur pierre, marque un tournant décisif dans sa démarche : contrainte, échange avec la matière, réflexion, méditation et poésie dans l’œuvre. Oser ! Nécessité intérieure selon Kandinsky ! Un peu plus tard, la reprise d’études d’Histoire de l’Art à l’Université de Lille 3 lui amène le besoin toujours renouvelé de la recherche, de l’étude d’artistes de toutes époques, maillons forts de notre histoire et fondements de notre la mémoire collective. Les adversités, les guerres ont émaillé les siècles. Nos ancêtres ont dû dénoncer et trouver des réponses aux difficultés de leur temps. Mais savons-nous tirer profit de l’expérience du passé ? L’artiste avec ses spécificités et ses différences porte sans fin à travers son travail un regard sur la société, ses interrogations, ses richesses, ses beautés, ses laideurs. Rien n’est nécessaire et pourtant !

« Il y a dans son travail une énergie, une inspiration offensive que l’on sent ancrées dans la recherche d’une dynamique première … Un travail d’une grande cohésion plastique » Antoine Campon rédacteur aux éditions du « Livre d’Art»  Paris

-Travail sensible, riche et à lectures successives ! -Travail sur des thèmes qui la touchent et qui s’entrecroisent dans son œuvre. --Travail qu’elle souhaite libre en accord avec sa pensée ! -Travail sur la femme mais aussi l’homme dans la souffrance, la maladie, tant physique que morale. -Elle aime traiter avec poésie, la vie, l’enfance, la douleur, l’angoisse, la violence, la mort, la joie, la Nature ! -Elle s’amuse du poisson et ses nombreux symboles : la vie, la profusion, le courage, la religion…

Son travail peut parfois sembler éclectique mais les techniques chez elle sont des éléments variés au service de la pensée. Elle aime le changement mais aussi la continuité : Changement dans les sujets qu’elle traite, dans les techniques qu’elle utilise, Continuité avec la poésie, avec la couleur et sa force, avec les volumes, les courbes et les angles significatifs, avec les objets et leur symboles, avec ses gestes propres, avec des codes !

« Œuvre très émouvante, pleine de force avec couleur et poésie, très haquettienne finalement ! » Carole Lefebvre, journaliste.

Aujourd’hui travail sur la douleur de notre République agressée, attaquée, violentée dans ses fondements, particulièrement la liberté. Ce mois de janvier 2015 sera bien malheureusement dans les livres d’histoire ! Ou … faut-il l’espérer ?! L’installation et la toile sur la liberté évoque la tristesse, la souffrance de notre Marianne symbolique, son bonnet phrygien ! Liberté de la presse attaquée à travers l’assassinat de journalistes de Charlie Hebdo, de policiers et de civils dans le cadre de leur travail, ou faisant leurs courses. On peut ne pas être d’accord avec les actions, les croyances des uns et des autres dans une démocratie mais nous avons encore la chance dans la nôtre de pouvoir le dire et le vivre ! La poésie de Paul Eluard, « LIBERTE » écrite en 1942 pendant la seconde guerre mondiale, est un hymne extraordinaire à la liberté et a toute sa place dans l’installation présentée :

-Eléments du texte d’Eluard écrits sur la pierre, -Marianne démultipliée, noire par le deuil de ses valeurs et de ses morts, -Bonnet phrygien démultiplié car symbole si fort de notre République -Presse d’imprimerie, symbole de l’écriture, et par là même de la liberté d’expression, -Journaux de janvier évoquant les attentats et les grandes manifestations de ce terrible mois, -« Charlie Hebdo » évoquant désormais le symbole de la barbarie, de l’extrême violence, voire du souhait de meurtre de la liberté d’expression !

La toile avec les mêmes symboles évoqués va encore plus loin ! Elle est recouverte de matière à base de terre du nord et du sud de la France, de cendres ! Phénomène d’ensevelissement progressif, d’oubli ! Il faut désormais gratter la terre pour découvrir la République en deuil, ensanglantée ! Un jour peut-être sera-elle entièrement recouverte ! Il faudrait alors pleurer sans retour, sans espoir.

Paul Eluard Extrait du poème « LIBERTE » 1942 Poésie et vérité 1945 Les éditions de minuit

« Sur les cahiers d’écolier Sur mon pupitre et les arbres Sur le sable sur la neige J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues Sur toutes les pages blanches Pierre sang papier ou cendres J’écris ton nom

Sur les images dorées Sur les armes des guerriers Sur la couronne des rois J’écris ton nom…

Sur mes refuges détruits Sur mes phares écroulés Sur les murs de mon ennui J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J’écris ton nom…

Je suis né pour te connaitre, Pour te nommer LIBERTE

similaire:

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconInstitut de France
«la peinture lombarde dans la conjoncture espagnole, 1600-1630», après laquelle IL a fait de nombreuses publications sur la peinture...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconInformations du Comité Louis Braille
«l’inachevé dans la sculpture». C’est au 16e siècle, avec Michel-Ange, qu’apparaît l’idée qu’une sculpture inachevée peut être en...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil icon1. 40 ans de musique enregistréE en bibliothÈque publique
«discothecaires f» qui ont bien voulu consacrer un peu de leur temps pour répondre à un long questionnair L’intérêt qu’ils ont manifesté...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconLe personnage du loup dans les fables d’Anouilh
«La fille et le loup». IL est par contre le méchant dans «Le loup attendri» et «Le loup blanc». En revanche, dans «Le vieux loup»,...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconNous vous proposons un concept et des produits
«maison est en bois» qu’elle est automatiquement performante et écologique, notre proposition est à la fois performante (15 kWh/m²/an...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconRecherche de la souveraineté I. Introduction
«gens de publicité par l’image» qui proclament par la peinture, la sculpture, la musique ou l’architecture que le prince est vraiment...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconPar Valérie Mortaigne et Rachel des Bois
«Quoi ma gueule ?». Premiers évanouissements sur la pelouse. Soigner son entrée est une règle au music-hall. Celle-ci est inédite,...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil icon3. Images de Louis XIV
«Académie de peinture et de sculpture», fondée par Mazarin en 1648. Les artistes qui en font partie sont donc reconnus par le pouvoir...

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconL'association, ses acteurs, son parcours, son projet
«Association Professionnelle des Personnels Educatifs lgbt appel» est retenu car c'est celui qui paraît le plus approprié

Fille de modeleur sur bois, Annie Haquette quitte son activité professionnelle en 1993 pour se consacrer à la sculpture et la peinture. C’est dans le vieil iconEt pour commencer, leur première apparition dans le roman, lorsque...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com