3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe





télécharger 9.64 Kb.
titre3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe
date de publication29.10.2017
taille9.64 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > histoire > Programme
3. COMPARER PROGRAMMES ET MANUELS D’HISTOIRE EN EUROPE :

ETUDES DE CAS

Arnaud LEONARD a présenté l’exemple polonais

En Pologne, il y a un Programme d’Education européenne qui doit passer par un enseignement interdisciplinaire.

Le système scolaire a été transformé en 1999 et ressemble plus à ce qui existe en occident. L’histoire et la géographie y sont séparées et enseignées par 2 professeurs différents.

Le ministère donne seulement les grands axes des programmes à respecter. Chaque établissement et enseignant est beaucoup plus libre qu’en France pour établir sa progression et choisir les compléments de programme (qui doivent quand même être validés par le ministère)

L’  « Education européenne » est obligatoire du cycle primaire jusqu’au cycle terminal. Elle s’organise autour de 3 axes : - l’amour qui va de la petite patrie à la grande patrie

  • l’intégration européenne qui doit accélérer le changement des régimes dans les PECO.

  • La dimension spirituelle de l’identité européenne (à lier au message de Jean Paul II, pape polonais)

La Pologne est très volontariste dans ses manuels à propos de la construction européenne. On serait presque à la limite de la propagande. Par exemple, quand en France on pose l’Union Européenne comme une « communauté en débat » ; en Pologne, la construction européenne est montrée comme essentielle pour le devenir de la région.
Michaela BRAUN et Guillaume LE QUINTREC ont partagé leurs expériences lors de la rédaction du manuel d’histoire (1ère L/ES/S) franco-allemand chez NATHAN et KLETT

  • la question des programmes

Pour faire un manuel, il fallait harmoniser 17 programmes ! Car en Allemagne, les programmes varient selon les Länder. Il fallait aussi harmoniser le temps à consacrer aux différentes questions (les horaires d’enseignement d’histoire ne sont pas les mêmes en France ou dans tel ou tel land allemand)

C’est donc la 1ère fois, dans le monde entier, qu’on réalise un véritable manuel scolaire commun. Ce fut un véritable défi pour les auteurs mais aussi pour les éditeurs car les professeurs pourraient avoir des réticences à choisir ce manuel, un peu différent du pur programme d’histoire en France.

  • présentation et mise en page

L’équipe a choisi une présentation et une mise en page « typiquement françaises », c’est à dire une double page associant un texte d’auteur assez concis à un ensemble de documents variés (quelques textes courts et beaucoup de documents iconographiques). Ce doit être un choc pour les professeurs allemands qui sont habitués à voir dans leurs manuels des textes d’auteurs très longs, des documents textuels plus longs et beaucoup moins d’images. Le cours d’histoire se déroule différemment en Allemagne : l’élève doit déjà avoir lu le chapitre du cours dans son manuel et le cours est une discussion autour des documents.

Pourquoi avoir choisi le modèle français ? Parce que les Allemands le souhaitaient : ils avaient le sentiment que ce type de présentation était plus ouverte, moins élitiste.

  • la façon de poser les questions

Cela a été la difficulté majeure à laquelle se sont heurtés les auteurs.

En France, on pose des questions plutôt basiques : Qui ? Quand ? Quoi ? Pourquoi ?

En Allemagne, les questions laissent plus d’autonomie aux élèves. Elles tendent à rendre l’élève plus actif : « Résumez… », ou « discutez la thèse suivante… ». On n’hésite pas à demander à l’élève de prendre position, ce qui est presque tabou dans les pratiques françaises.

Par exemple, sur le cas concret du Procès de Nuremberg et des critiques qui ont été formulées, les auteurs allemands voulaient poser une question ouverte : « est-ce que ces critiques étaient fondées ? » ; tandis que les auteurs français préféraient des questions plus fermées et plus orientées : « quelles sont les critiques formulées ? Est-ce que les droits de la défense ont été respectés ? »

C’est sur la façon des poser des questions (à propos des documents) que la rédaction du manuel a le plus buté, et c’est d’ailleurs sur ce point, que, parfois, il y a des différences de traduction. Les Français trouvaient les questions allemandes trop « farfelues ». Les Allemands trouvaient les questions françaises trop « faciles ».

  • la part des histoires nationales dans les programmes

50% des programmes allemands sont consacrés à leur histoire nationale

35% des programmes français sont consacrés à leur histoire nationale

Presque 100% des programmes britanniques sont consacrés à leur histoire nationale

=> faire un manuel européen amènera à revoir les programmes et la part qu’ils accordent aux histoires nationales.Laurence Prieur, professeur d’histoire géographie et d’histoire des arts au lycée Van Gogh, Aubergenville.

similaire:

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconBibliographie du cours de M. Frédéric Sawicki Master de science politique...
«Les Manuels», 2005. [Ouvrage élémentaire surtout centré sur l’histoire du droit]

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconRéunion bilan organisée conjointement par les Commissions marocaine...
«non dits» contenus dans les manuels scolaires des deux régions. Les chercheurs devaient mener leurs investigations sur les manuels...

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconManuels de programmation, fiches marketing, manuels utilisateurs, jeux vidéo etc

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconProgrammes de lycée professionnel. L’écrit dans les programmes de collège
«l’écriture en histoire géographie ne peut se limiter à la copie ou à la dictée plus ou moins contrôlées de résumés de cours. C’est...

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconSites généraux pour la littérature
«Manuels» propose une comparaison des textes et auteurs cités dans les manuels de français du xxe siècle

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconL’Europe dans tous ses états : réflexions sur l’histoire des transitions...

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconManuels scolaires manuels français

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconParcours : Cendrillon, reprises et réinterprétations : comparer les avatars d’un mythe

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconL´Europe n´avait jamais eu d´existence propre. On ne sait pas où...
«L´Europe du Cheval à vapeur et l´Europe du Cheval tout cour». Ceci, nous montre qu´en dépit des guerres, IL existe des phénomènes...

3. comparer programmes et manuels d’histoire en europe iconLa modération de la circulation en Europe
«La ville morcelée. Effets de coupure en milieu urbain» et va publier en mai 2014 aux Éditions La Découverte «Le retour de la bicyclette....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com