Des grands personnages du xxème siècle





télécharger 203.29 Kb.
titreDes grands personnages du xxème siècle
page3/3
date de publication29.10.2017
taille203.29 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3




CHARLES DE GAULLE

Homme politique français

1890- 1970



Naît à Lille en 1890 d'une famille de petits aristocrates et de bourgeois catholiques du Nord. Il se destine très tôt à la carrière militaire et entre à l'Ecole de Saint-Cyr. Pendant la guerre de 1914-1918, il est blessé à trois reprises et fait prisonnier. Passionné par les problèmes stratégiques, il publie trois ouvrages: Le Fil de l'épée (1932), Vers l'armée de métier (1934), La France et son armée (1936) où il préconise une guerre de mouvement menée par une armée de métier et dont le pivot serait les divisions blindées. Complètement opposées à celles que défend l'état-major, les idées de de Gaulle trouvent peu d'audience chez les hommes politiques. Le jeune colonel les met pourtant en garde contre des erreurs qu'il considère comme mortelles pour le pays. Seul Paul Reynaud prête une grande attention à ses avertissements.

Pendant l'offensive allemande de mai-juin 1940, la division cuirassée qu'il commande se bat courageusement et inflige des pertes sérieuses à l'ennemi. Le 5 juin, Paul Reynaud le fait entrer au gouvernement comme sous-secrétaire à la Défense et à la Guerre alors qu'il vient d'être promu général. Le 17 juin, à l'annonce de l'armistice, l'honneur lui commande de désobéir; il s'envole pour Londres où, dès le lendemain, sa voix devient celle de la Résistance.

Organisateur de la France Libre, chef du Gouvernement provisoire de la République française, il démissionne en janvier 1946, car il estime que le nouveau régime établi en France ne lui permet pas de gouverner. Il se retire dans sa propriété de Colombey-les-Deux-églises où il rédige ses Mémoires de guerre.

En 1958, les menaces que la guerre d'Algérie fait peser sur la République interrompent sa «traversée du désert». Rappelé aux affaires du pays, de Gaulle installe un nouveau régime, la Ve République. ll accorde l'indépendance aux colonies africaines de la France et met fin à la guerre d'Algérie. Réélu président de la République au suffrage universel en 1965, il doit faire face à la crise de mai 1968 qui affaiblit son prestige. En 1969, les Français refusent les réformes qu'il propose. ll démissionne et se retire définitivement à Colombey où il meurt en 1970.


MIKHAÏL SERGUEÏEVITCH GORBATCHEV

Homme politique russe

Naissance : 2 mars 1931
Personnage important dans l'histoire de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev est entré dans l'histoire comme étant celui qui a frayé la voie de la liberté pour les peuples de l'Est et qui a instauré un climat de détente et de collaboration entre les nations. Son action politique a déclenché une véritable révolution démocratique.

1931 : naissance à Privolnoïe, sur le territoire de Stavropol, issu d'une famille paysanne,il poursuit des études en droit à l'université d'État de Moscou et adhére au parti communiste en 1952. De retour à Stavropol, il épouse une étudiante en philosophie, et gravit progressivement les échelons à l'intérieur du parti régional.

1970 : élu au Soviet suprême

1985 : devient secrétaire général du parti communiste suite à la mort d'Andropov (1984) et de Tchernenko (1985).

1988 : Andreï Gromyko se retire de la présidence de l'URSS, Gorbatchev lui succède. Mikhaïl tente de réformer la société soviétique, entre 1985 et 1990, en lançant un ambitieux programme de restructuration pour les aspects économiques et de transparence (glasnost) pour les affaires politiques et culturelles.

1989 : retrait des troupes russes d’Afghanistan

1990 : malgré de grandes difficultés internes sur le plan politique, économique et social, Gorbatchev obtient une immense popularité internationale en tant que promoteur d'un nouveau processus de paix, ce qui lui vaut le prix Nobel de la paix en octobre 1990.

1991 : l’économie soviétique s'affaiblissant, Gorbatchev doit faire face aux pressions exercées par les communistes, les réformistes ainsi que les nationalistes et les sécessionnistes exigeant l'indépendance de leurs républiques. Le 19 août 1991 commence le coup d'état des conservateurs qui échoue lamentablement. Le PCUS est alors interdit et Boris Eltsine ôte peu à peu tous les pouvoirs à Gorbatchev. C'est la fin de l'URSS qui se conclura par la démission de Gorbatchev le 25 décembre 1991 après la création de la CEI (Communauté des États indépendants) le 21 décembre. Depuis, Gorbatchev préside la Fondation d'études politiques Gorbatchev, et s'exprime régulièrement dans la presse russe et internationale.

GREENPEACE

Organisation pacifiste et écologiste

Naissance : 1971

Un groupe de militants nord-américain pacifistes et écologistes embarque à bord du Phyllis Cormack, un bateau de pêche, pour rejoindre le site des essais nucléaires d'Amchitka en Alaska. Ces "combattants de l'arc en ciel" veulent s'interposer, en se plaçant au centre de la zone d'essai, pour empêcher l'explosion de la bombe.

Ils baptisent leur mouvement : "Don't make a wave" "Ne faites pas de vague". L'engagement de ces militants d'un genre nouveau est couronné de succès. Dès 1972 les Etats Unis cessent les essais nucléaires atmosphériques.

Très vite, le groupe cherche un nom plus évocateur de sa double préoccupation : environnement et pacifisme. Les termes "green" (vert) et "peace" (paix) sont ceux qui résument le mieux leur démarche. Greenpeace est né !

Greenpeace est une organisation a but non-lucratif présente dans 40 pays, en Europe, en Amérique du Sud et du Nord, en Asie et dans le Pacifique.Pour garder son indépendance, Greenpeace refuse les dons des gouvernements et des entreprises. Elle n'accepte que ceux de ses adhérents.

En tant qu'organisation mondiale, Greenpeace s'occupe avant tout des problèmes écologiques les plus critiques à l'échelle planétaire comme

- La protection des océans et des forêts anciennes

- L'abandon des combustibles fossiles et la promotion des énergies renouvelables pour arrêter la perturbation du climat planétaire

- Le désarmement nucléaire et la fin des contaminations radioactives

- L'élimination des substances chimiques toxiques

- La prévention de la dissémination des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans la nature

Les actes valent souvent mieux que les paroles. L'action directe non-violente est au coeur des campagnes de Greenpeace, qui aujourd'hui comprennent aussi des activités de lobbying et de recherche.


ERNESTO CHE GUEVARA

Révolutionnaire argentin

14 juin 1928 – 9 octobre 1967
C'est le 14 juin 1928 qu'Ernesto Guevara de la Serna voit le jour à Rosario, en Argentine. Aîné de 5 enfants, "Ernestito" comme on le surnomme, passera une enfance heureuse dans un environnement aisé et libéral.

Devenu adolescent, Ernesto entreprend des études de médecine qu'il interrompra à plusieurs reprises pour voyager à travers l'Argentine et l'Amérique latine, voyages durant lesquels il forgera son âme de socialiste. En 1952, il obtient son diplôme de médecine et quitte définitivement l'Argentine.

Ernesto épouse Hilda, une péruvienne qu'il a connu au Guatemala et qui lui donnera sa première fille.

C'est en 54, au Mexique, qu'Ernesto rencontre Fidel Castro, un opposant au régime dictatorial de Cuba, qui l'enrôle dans son projet de coup d'état contre Batista. Ernesto nouvellement surnommé Che, et les autres révolutionnaires débarquent à Cuba dans des conditions périlleuses et se cachent dans le maquis pour échapper à l'armée. Ce n'est qu'en 59 et aprés de nombreuses batailles que les guérilleros entrent victorieux à La Havane.

Le Che est nommé ministre de l'industrie et président de la Banque Nationale dans le régime communiste de Castro. Il épouse Aleida de qui il aura 4 autres enfants. Le Che voyage beaucoup à l'étranger où il prononce des discours dans les pays opprimés par les Etats-Unis ; ces derniers décident l'embargo du commerce avec Cuba.

En février 65, c'est la rupture entre Fidel et le Che après que ce dernier ait prononcé un discours où il met en cause l'U.R.S.S., leader du bloc communiste.

Le Che, rendu méconnaissable par les services secrets, quitte Cuba discrètement pour créer de nouveaux foyers révolutionnaires. Après plusieurs tentatives échouées notament en Afrique et en Europe de l'Est, le Che se retrouve à la tête d'une guérilla en Bolivie. Quelques mois plus tard, le Che est blessé puis arrêté dans un petit village de Bolivie où il sera tué le lendemain par une rafale de mitraillette. Après l'identification de son corps, il est enterré dans un endroit secret.

Les conditions de son départ de Cuba et les circonstances de sa mort restent encore mystérieuses.


VACLAV HAVEL

Dramaturge et homme d'Etat tchèque

Naissance : 05 octobre 1936
Vaclav Havel est né en 1936 à Prague.

Issu d'une famille aisée d'entrepreneurs dans le bâtiment, Vaclav Havel ne peut suivre les études qu'il désire suite au putsch communiste de 1948. Il obtient toutefois un diplôme d'économie de Polytechnique grâce aux cours du soir. Mais c'est le théâtre qui le passionne réellement. Il écrit différents articles, quelques pièces, et préside le Club des écrivains indépendants. Ses premières pièces, quoique critiques envers le pouvoir en place, peuvent toutefois être représentées.

Mais tout change avec la répression du "Printemps de Prague" : il écrit une lettre ouverte au président Husak, et co-rédige avec le philosophe Jan Patocka la "Charte 77" pour le respect des droits de l'Homme.

Incarcéré à plusieurs reprises, il passe près de cinq ans en prison.

En novembre 1989, il devient l'une des principales figures de la "Révolution de velours" et il est élu président de la République tchécoslovaque.

Opposé à la partition de son pays, il accepte cependant la présidence de la République tchèque en janvier 1993. Réélu en 1998, son mandat a expiré en février 2003. Sa vie et son oeuvre sont un combat de l'être pour son identité.


EVA JOLY

Ancien Juge d'instruction, France

Conseillère auprès du Ministre de la Justice et du Ministre des Affaires étrangères , Norvège
Eva Joly est née en Norvège dans les quartiers populaires d’Oslo.

A dix-huit ans, elle vient à Paris comme jeune fille au pair, et s’installe en France.

Secrétaire pour gagner sa vie, elle suit des études de droit en cours du soir.

Diplômée, elle devient conseillère juridique dans un hôpital psychiatrique, puis magistrat. A quarante ans, elle suit une spécialisation financière et rejoint le Ministère des Finances en tant que magistrat détaché, puis secrétaire générale adjointe du CIRI, un organisme chargé de renflouer les entreprises en difficulté.

En 1990, elle intègre la section financière du Tribunal de Grande Instance de Paris, comme juge d’instruction. Elle se fait connaître par ses méthodes efficaces et son courage face aux pressions. Elle est chargée de l’affaire Bernard Tapie, de plusieurs dossiers liés au Crédit Lyonnais et de l’instruction des Ciments Français.
En 1995, Eva Joly est chargée d’instruire une information judiciaire sur le renflouement suspect d’une entreprise de textile par Elf, le premier groupe pétrolier de France. Malgré les menaces de mort, les pressions violentes et les manipulations quotidiennes, elle remonte le fil de nombreux détournements de l’entreprise pétrolière.

En mars 2001, elle clôt l’instruction financière la plus importante jamais réalisée en Europe, portant sur plus de 300 M d’euros.

En juin 2002, elle devient conseiller spécial auprès du Ministre de la Justice et du Ministre des Affaires étrangères de Norvège, dont le gouvernement décide de faire du combat contre la grande corruption internationale une priorité politique. Eva Joly intervient partout dans le monde (Etats-Unis, Royaume-Uni, Mexique, Inde, Corée, Bulgarie, etc.). Elle préconise une action spectaculaire et radicale contre la grande corruption, avec un contrôle international des comptes bancaires des principaux dirigeants politiques et économiques.


MARTIN LUTHER KING

Pasteur, militant pour les droits civiques des afro-américains

15 janvier 1929 - 4 avril 1968
Diplômé de sociologie et de théologie, il devient pasteur baptiste. L’oeuvre de Gandhi ne le laissant pas indifférent, il s’en inspire et devient un adepte de la non-violence. Ardent défenseur des droits des Noirs américains, Luther King participe à la fondation de la 'Conférence des Leaders Chrétiens du Sud' et en devient rapidement le président. Après un voyage en Inde, il appuie la création du 'Student Non Violent Coordinating Committee'. Reconnu pour ses manifestations d’envergure nationale, ses revendications concernent l’égalité des droits et l’amélioration des conditions de vie des Noirs.

La célèbre marche sur Washington du 28 août 1963, pendant laquelle il prononce le discours légendaire "I have a dream", révèle le rêve des Noirs américains, celui d’un monde sans discrimination. Ses actions sont loin d’être infructueuses puisque Kennedy promulgue une loi sur les droits civils annihilant la ségrégation raciale dans les écoles mais aussi dans le monde du travail.

En 1964, il obtient le prix Nobel de la .paix, décerné pour avoir eu un langage et un comportement favorables à la fraternité.

En 1965, il organise une Marche de Selma à Montgoméry, Alabama où les Noirs obtinrent le Droit de vote la même année.

Le 04.04.1968, il est assassiné sur le balcon d'un hôtel alors qu'il était venu soutenir des grévistes lors "d’une marche des pauvres". Il fut surnommé l' " apôtre de la non-violence ".





NELSON MANDELA

Homme politique Sud-Africain

Naissance : 18 juillet 1918

C'est en plein hiver austral, le 18 juillet 1918, que naît Nelson Rolihlahla Mandela, fils de Gadla Henry Mphakanyiswa et de Noseki Fanny, et de ce fait membre de la maison royale des Thembus. Après des études de droit, il devient l'un des premiers avocats noirs sud-africains. Il rejoint le Congrès National Africain (ANC) en 1944.
D'abord militant pacifiste, prônant la désobéissance civile contre l'Apartheid, le massacre de Sharpeville en 1960 le fait passer à la lutte armée et à la clandestinité.

Arrêté en 1962, puis condamné à la prison à vie (1964) il est devenu le symbole des victimes de l'Apartheid.

Après vingt-sept ans de captivité, il est libéré par le président De Klerk en février 1990.

Il est président de l'ANC depuis 1991, prix Nobel de la Paix en 1993, il négocie l'organisation d'élections libres qui se déroulent en 1994 ; il les remporte avec l'ANC et est élu Président de la République d'Afrique du Sud. Il est le premier président noir d’Afrique du Sud. Il se consacre alors à la reconstruction politique, économique et sociale du pays. En décembre 1997, il quitte ses fonctions au sein de l'ANC, laissant la place à Thabo Mbeki, qui, après la victoire de l'ANC aux élections de juin 1999, lui succéde à la présidence de la République.


AHMAD SHAH MASSOUD

Commandant afghan

1953 - 9 septembre 2001

Surnommé "le Lion du Panchir", le commandant Ahmad Shah Massoud est né en 1953 à Bazarak, petite localité de la vallée du Panjsher en Afghanistan. Célèbre depuis ses premiers faits d'armes contre l'Armée rouge, le commandant Ahmad Shah Massoud, d'origine tadjik, se battait depuis 1978, d'abord dans le Nouristan, puis dans son fief de la vallée du Panjshir, dans le nord-est de l'Afghanistan. Contre l'Armée soviétique de Leonid Brejnev d'abord. Contre les talibans ensuite. Il est décédé le 9 septembre 2001 suite à l’explosion d’une bombe dissimulée dans la caméra d’une fausse équipe de journalistes venue l’interviewer.

« NOUS NOUS BATTONS POUR LA LIBERTE, POUR MOI LA PIRE DES CHOSES

SERAIT DE VIVRE ESCLAVE.. » Ahmad Shah Massoud


HO CHI MINH

Homme politique vietnamien

1890 – 1969
Ho Chi Minh (HCM) naît vers 1890 à Huang Tru. Son père est fonctionnaire (mère décédé en 1901). HCM part en Europe en 1911 poursuivre des études. Il vit à Londres entre 1914 et 1919 puis à Paris, ou la politique coloniale Française est de plus en plus contestée.

En juin 1919, il publie un manifeste sur les "Revendications du peuple annamite". En 1923, il quitte Paris pour Moscou et suit la formation du komintern qui va lui permet de créer des réseaux au Vietnam avec l'aide du PC chinois.

Après le coup d'État anticommuniste de Chiang Khai Shek à Shanghai en avril 1927, Ho Chi Minh retourne à Moscou et des régions entières du Vietnam passent sous le controle des soviétiques. Cet épisode s'achève dans une terrible répression des autorités coloniales. HCM est arrêté par la police anglaise de Hong Kong, il est libéré en janvier 1933.

En 1941, il rentre au Vietnam et prend en août 1942 le nom d'Ho Chi Minh. Le vietnimh s'organise en 1943 comme un Etat dans l'Etat. HCM est arrêté en août 1942 et ne sera relâché qu'en septembre 1943. Les groupes armées ont été organisés en une Armée de Libération Nationale commandée par Giap. Un gouvernement provisoire est formé le 29 août sous la direction d'Ho Chi Minh. L'élection d'une Assemblée constituante le 6 janvier 1946 est un triomphe pour les Vietminhs.

L'échec des négociations avec la France conduit à la guerre : le 23 novembre 1946, la flotte française pilonne Haiphong. À partir de 1949, l'armée populaire chinoise vient en aide aux Vietnamiens. La France ne parvient pas à prendre le dessus malgré l'aide américaine. Les Français finissent par s'enliser à Dien Bien Phu début 1954.

À Genève, les grandes puissances doivent reconnaître l'indépendance. Un partage du Vietnam est exigé par les Chinois et les Soviétiques de part et d'autre du 17e parallèle. La réunification est remise à 1956. Dans ce Nord peuplé de 20 millions d'habitants, le parti met en place une réforme agraire.

Ho Chi Minh devient le chef de l'État. Au sud, Diem, soutenu par les États-Unis, rejette les élections prévues par les accords de Genève et se livre à une répression anticommuniste. Les communistes du Sud entrent en résistance. Le régime est renversé début 1963. Les États-Unis profitent d'un incident naval dans le golfe du Tonkin en août 1964 pour bombarder le Nord le 7 février 1965. Le Vietnam résiste. Ho Chi Minh, malade, voit son armée l'emporter lors de l'offensive du Têt de 1968 (janvier à mars).

Il meurt en 1969. Saigon est prise le 30 avril 1975. La capitale du sud devient alors Ho Chi Minh Ville.




MICHAEL MOORE

Journaliste – Réalisateur américain

Naissance : 23 Avril 1954
Michael Moore est né à Flint dans le Michigan où se trouve une des plus importantes usines General Motors. Predestiné par sa famille à travailler chez le constructeur automobile, il se tourne pourtant à 22 ans vers le journalisme en fondant le journal Flint Voice, qu'il dirige pendant 10 ans.
En 1989, alors que General Motors fermait ses usines de Flint, Michael Moore réalise le documentaire militant Roger and me, qui décrit le combat du cinéaste pour faire venir Roger Smith, PDG de la compagnie automobile, dans la petite ville du Michigan. L'immense succès critique et commercial du film permet à Michael Moore de produire l'émission de télé TV Nation et de réaliser son unique film de fiction, Canadian bacon, avec John Candy.
Deux ans plus tard, il revient au documentaire et au militantisme avec The Big One, qui brocarde les firmes mutinationales en tentant d'interviewer leurs PDG. En 2002, après une nouvelle émission de télé (The Awful truth), il s'attaque au marché des armes en Amérique dans Bowling for columbine. Deux ans plus tard, il signe Fahrenheit 9/11, un brûlot dirigé contre le président américain George W. Bush récompensé de la Palme d'Or au Festival de Cannes 2004.

JEAN MOULIN

Préfet de la république française- résistant

20 juin 1899 – 8 juillet 1943
-1899 : Naissance de Jean Moulin à Béziers (Hérault).

-1918 Mobilisation le 18 avril; part pour le front le 18 septembre.

-1932 : Chef-adjoint de Cabinet du Ministère Pierre Cot, secrétariat aux Affaires Étrangères. Il sera ensuite par 2 fois son chef de cabinet au Ministère de l’Air en 1933 et 1936 (Front populaire). Sa principale réalisation fut la nationalisation de compagnies aériennes, c’est-à-dire la création d’Air France.

-1936 : Partisan d'un soutien militaire à l'Espagne, est pour une alliance avec l'URSS contre l'Allemagne hitlérienne.

-1937 : C’est le plus jeune préfet de France il est nommé à Rodez (Aveyron)

-1940 : La Résistance de Jean Moulin débute le 17 juin 1940. Préfet de Chartres resté en poste à l'arrivée des Allemands en France, il reçoit l'ordre de signer un protocole reconnaissant que des atrocités ont été commises par les troupes sénégalaises qui viennent de défendre la ville avec héroïsme. II refuse. Battu, retenu prisonnier, il tente dans la nuit de se suicider pour ne pas risquer en se parjurant de «faillir à l'honneur». Ce geste, connu de la population, vaut à Moulin le respect de l'occupant durant les cinq mois où il continue de diriger la préfecture. Révoqué le 16 novembre par le gouvernement de Vichy, il passe en zone Sud et entreprend de procéder à une enquête sur les mouvements de la Résistance.

-1941 : Le 25 octobre, prend contact avec De Gaulle, à Londres, qui le charge de deux missions: contrôler les forces militaires des mouvements de résistance de la zone sud et unifier tous les mouvements sous l'autorité de De Gaulle.

-1943 : Le 21 juin, est arrêté à Caluire par la Gestapo; il meurt, sous la torture, le 8 juillet, dans une gare du Nord de la France. Néanmoins, il a accompli sa mission : en servant de trait d'union entre les Résistances extérieure et intérieure, Moulin incarne de fait l'unité de la Nation au pire moment de son existence.


TASLIMA NASREEN

Ecrivain bangladais

Naissance : 1962

Taslima Nasreen est née en 1962 à Mymensingh dans ce qui deviendra neuf ans plus tard le Bangladesh. Médecin de formation, elle est l'auteur de romans et d'essais dans lesquels elle dénonce l'intégrisme islamique et la condition des femmes musulmanes.

La parution de son roman Lajja (La honte) en 1993, roman-document qui dénonce le déferlement de violence exercée par les musulmans fondamentalistes du Bangladesh contre leurs concitoyens hindous, provoquera l'indignation de la communauté musulmane et du gouvernement qui interdira la diffusion du livre. La même année, les fondamentalistes exigeront sa mise à mort par pendaison pour avoir oser dénoncer dans ses écrits le sort réservé aux femmes par la religion. Contrainte de fuir son pays, Taslima Nasreen se réfugie en Suède, puis en Allemagne.


ANOUAR EL-SADATE

Homme politique égyptien

1918-1981
Né à Mit Abul-Kum, à l’époque de la domination britannique de l’Egypte, Sadate fait des études à l’Académie royale militaire du Caire. En 1938, il fonde, avec Gamal Abdel Nasser, un groupe clandestin d'officiers, El-Dhobatt El-Ahrar, dont le but est d’obtenir l'indépendance du pays.
En 1952, Sadate figure parmi les dirigeants de la révolution égyptienne qui provoque la chute puis l’exil du roi Farouk.
Il poursuit sa collaboration avec Nasser, en tant que vice-président de l'Egypte de 1964 à 1966 et une nouvelle fois à partir de 1969. A la mort de Nasser, en septembre 1970, Sadate est élu Président.

Il dirige son pays alors que celui-ci connaît une période d’importants problèmes sociaux et économiques. En 1973, il tente, par la guerre, de récupérer le Sinaï (occupé par Israël depuis 1967). Cette guerre sera courte et elle va surtout permettre de déclencher le processus de paix car, dans les deux camps, l’aspiration à la paix l’emporte.

En novembre 1977, Sadate accepte l’invitation du gouvernement israélien et assiste à une réunion de la Knesset (parlement). Une année plus tard, en septembre 1978, Egyptiens et Israéliens signent les Accords de Camp David (aux USA) mettant fin aux hostilités qui les opposent depuis la naissance d’Israël en 1948. C'est grâce à cet accord que le prix Nobel de la paix est attribué à Anouar el-Sadate et Menachem Begin (pour les Israéliens). Malheureusement, la signature de ces accords de paix engendre une opposition importante en Egypte et, en octobre 1981, Sadate est assassiné par un groupe de militants islamistes.


OSKAR SCHINDLER

Industriel allemand

28 avril 1908 – 9 octobre 1974

Oskar Schindler créa à Cracovie à la fin de l'année 1939 une fabrique d'émail, considérée comme "indispensable à l'industrie de guerre", parce qu'elle fournissait la Wehrmacht.

Schindler employa d'abord des Polonais, puis à partir de 1940 une centaine de travailleurs juifs du ghetto de Cracovie. Témoin des sévices dont étaient victimes les juifs, il décida d'en sauver le plus possible de la déportation en les faisant travailler pour lui. Il augmenta la production de son entreprise et put ainsi employer davantage de travailleurs juifs.

Il créa également un camp pour son usine, afin d'abriter ses protégés, en tout plus d'un millier de personnes, et vendit une grande partie de sa production au marché noir, afin de pouvoir fournir de la nourriture, des vêtements et des médicaments à ses employés. Il donna des pots-de-vin à des agents de la Gestapo qui couvraient ainsi son action, et intervint à plusieurs reprises afin de libérer ses employés qui avaient été arrêtés à la suite de razzias.

Lorsque les troupes russes se rapprochèrent de Cracovie, Schindler transféra son entreprise en Moravie, parvint à obtenir l'autorisation de garder ses ouvriers juifs, et put employer une centaine d'ouvriers supplémentaires, qu'il libéra ainsi du camp de concentration d'Auschwitz.

Presque tous les protégés d'Oskar Schindler survécurent au régime nazi. Schindler était complètement ruiné à la fin de la guerre, mais ses anciens employés le soutinrent financièrement. Oskar Schindler mourut en 1974.


GERMAINE TILLION

Ethnographe

Naissance : 1907
Directeur Honoraire à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), la vie de Germaine Tillion est honorable d’engagement, de courage, de dévouement. La République lui a décernée La Grand-Croix de la Légion d’honneur pour ses positions humanistes et les combats justes qu’elle a menés et qu’elle continue de livrer à 95 ans.

Membre du réseau du Musée de l’Homme, arrêtée et déportée à Ravensbruck, militante des droits de l’homme aux côtés de David Rousset, sociologue du nazisme et du totalitarisme, elle créé à Alger dès les années 50 des Centres Sociaux pour lutter contre la pauvreté et pour une meilleure scolarisation, puis participe à une enquête internationale sur les lieux de détention français en Algérie. Elle est l’interlocutrice des combattants algériens et lutte contre la torture, contre la peine de mort, contre la guerre.

Elle obtient le droit de préparer les examens dans les prisons de France, milite pour le droit à l’émancipation des femmes, participe à de nombreuses missions scientifiques à travers le monde et publie des ouvrages fondamentaux.

SIMONE VEIL

Femme politique française

Naissance : 13 juillet 1927
Simone Jacob (épouse Veil) est née le 13 juillet 1927 à Nice. Née dans une famille juive, elle a subi les persécutions nazies et fut libérée du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau le 27 janvier 1945.

Cette femme politique occupe une place particulière sur la scène nationale. Magistrat jusqu'en mai 1974 elle est ensuite ministre de la Santé dans le gouvernement dirigé par Jacques Chirac, poste qu'elle conservera sous les gouvernements successifs de Raymond Barre jusqu'en juillet 1979.

Figure du centre droit, elle sera maître d'œuvre de l'adoption par le Parlement du projet de loi Veil sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l'avortement, texte qui entrera en vigueur au début de 1975.

Première femme présidente du Parlement européen entre 1979 et 1982, elle est aussi une fervente militante d’une Europe fédérale et sociale. En mars 1993, elle redevient ministre de la Santé dans le gouvernement dirigé par Édouard Balladur, fonction qu'elle conservera jusqu'en mai 1995.

Elle a été nommée membre du Conseil constitutionnel en mars 1998, son mandat venant à échéance en mars 2007.


MALCOLM X

Militant américain

19 mai 1925- 21 février 1965
Malcolm Little n'a que 6 ans lorsque son père est assassiné par des Blancs du sud. Il est ensuite arraché à sa famille par les services sociaux et placé dans une famille d'accueil. A 15 ans, il se rend aux ghettos noirs de Boston puis de Harlem où il vit de petits boulots et de trafics divers. En 1946, il est condamné à dix ans de prison pour cambriolage. Il y rejoint la Nation of Islam -partisane de la création d'un état noir indépendant sur le sol américain- et se convertit à l'islam. Libéré en 1952, il abandonne son nom d'esclave et devient Malcolm X.

Devenu pasteur, il se fait le porte-parole de l'idée de fierté et d'autodéfense des Noirs et contribue au formidable essor de la NOI (Nation Of Islam). Mais peu à peu, il rompt avec la conception sectaire de la lutte de la NOI -il en est d'ailleurs exclu- en comprenant la nécessité d'un combat unitaire transcendant les barrières raciales et les frontières étatiques. Aussi accepte-t-il l'aide extérieure des Blancs, de s'associer à d'autres leaders et commence à jouer le rôle de pivot entre les luttes anti-impérialistes d'autres pays tels Cuba et le Congo. En 1964, il effectue son pèlerinage à la Mecque et à son retour, est tenu par les médias responsable de l'embrasement des ghettos. Se sachant menacé, il meurt assassiné dans le temple de Harlem.


DOSSIER PÉDAGOGIQUE "RésistanceS"

fiche 3
QUELQUES POINTS DE REPERE SUR LA RESISTANCE

DURANT LA IIème GUERRE MONDIALE


DATES

EVENEMENTS

Janvier 1933


Prise du pouvoir par Adolf Hitler.

Prélude du pangermanisme sur l’Europe.

29-30 sept.1938

MUNICH.

Hitler ayant annexé l’Autriche, ses revendications s’étendent aux Sudètes, menaçant la Tchécoslovaquie. La guerre paraît imminente. Mais à la conférence de Munich (29-30 septembre), croyant sauver la paix, Anglais et Français cèdent aux exigences du Führer.

1939

23 Août

Signature du pacte de non-agression entre l’URSS et le Reich.

3 Septembre

La France et l’Angleterre entrent entre guerre contre l’Allemagne en raison d’un traité qui les lie à la Pologne envahie le 1er Septembre.

1940 

10 Mai

Début de l’offensive allemande. Invasion de la Belgique et des Pays-Bas.

13 Mai

Les panzers franchissent la Meuse à Sedan.

16 Mai

Paul Reynaud, Président du Conseil, appelle au gouvernement le maréchal Pétain, ambassadeur à Madrid, et le Général Weygand (à Beyrouth) pour tenter de rétablir la confiance et sauver la situation militaire. Le général Gamelin est limogé.

4 Juin


Fin du réduit de Dunkerque, 130 000 soldats français ont pu rejoindre l’Angleterre depuis le 26 avril par lots successifs, mais 40 000 combattants restent sur les quais et déposent les armes.

10 Juin

Entrée en guerre de l’Italie.

14 Juin

Vers 5 heures du matin, sous la pluie, les premiers groupes allemands entrent dans Paris par la porte de la Villette.

17 Juin

Le maréchal Pétain s’adresse au Pays pour annoncer qu’il négocie.

18 Juin

De Londres, Le Général de Gaulle lance son APPEL à la poursuite du combat contre l’Allemagne. Acte fondateur de la France Libre qui s’oppose à l’état Français de Pétain établie à Vichy.

22 Juin

A 17h 50, signature de l’Armistice à Rethondes en forêt de Compiègne dans le wagon de l’Armistice de 1918 par la délégation française :

Général Hutzinger, Noël ambassadeur de France, vice-amiral Leluc, Parter et Bergeret.

29 Juin

Le gouvernement replié à Bordeaux s’installe à Vichy.

3 Juillet

Mers- El-Kébir.( Attaque anglaise contre la flotte française).

10 Juillet

Vote des pleins pouvoirs à Pétain ( refus de 80 parlementaires).

26 – 30 Août

Ralliement à la France Libre du Tchad, du Cameroun, de l’AEF et de l’Océanie.

29 Août

Création de la Légion Française des Combattants. ( collaborateurs)

18 Octobre

Publication au Journal Officiel du Statut spécial concernant les Juifs par Vichy.

24 Octobre

Poignée de main en gare de Montoire entre Pétain et Hitler.

12 - 22 Novembre

Expulsion de 180 000 Alsaciens Lorrains.

1er Décembre

Premier numéro de «  Libération Nord ».

15 Décembre

Premier numéro de «  Résistance»

1941



22 Juin


Rupture du pacte germano-russe.

La Wehrmacht envahit l’URSS (opération Barbarossa).

Juillet

Premier numéro du journal clandestin «  Libération Sud  ».

Création du «  Front National de Lutte pour la Libération et l’Indépendance de la France».

(F.N.) en vue de constituer un vaste regroupement national dépassant le milieu communiste initial de l’O.S. (Organisation Spéciale).

21 Août

Fabien (résistant communiste) abat un officier allemand sur un quai de métro à PARIS.

22 – 23 Août

Exécution d’otages à Chateaubriand, Nantes, Bordeaux.

12 Septembre

Jean Moulin s’évade de la France par l’Espagne.

20 Octobre

Arrivée de Jean Moulin à Londres.

Octobre

Parution du premier numéro du journal «  Combat ».

Novembre

Premier numéro de «  Cahiers du témoignage chrétien  ».

Décembre

Premier numéro de « Franc-Tireur ».

1942

1er Janvier

Premier parachutage en Provence de Jean Moulin après sa rencontre à Londres avec le Général de Gaulle en Novembre 1941.

27 Mai - 10 Juin

Bataille de Bir- Hakeim (Lybie) qui constitue un verrou contre l’offensive allemande

( première participation de français à une victoire alliée).

28 Mai

Naissance des F.T.P. ( Francs Tireurs et Partisans), branche armée du «  Front National »

( aucun rapport avec le parti actuel).

29 Mai

Obligation du port de l’étoile jaune pour les juifs résidant en zone occupée.

16 – 17 Juillet

Rafle du Vel’d’hiv’. Arrestation de 20 000 Juifs parisiens par la police française.

11 Août

Mise en place d’un plan de relève ( un prisonnier libéré pour trois travailleurs volontaires pour l’Allemagne).

25 Août

Incorporation des Alsaciens Lorrains dans la Wehrmacht : Les « Malgré Nous ».

21 Septembre

Exécution de 116 otages ( pris à Romainville et Bordeaux).

22 Octobre

Création de l’Armée Secrète ( Général Delestraint).

8 Novembre

Débarquement allié en Afrique du Nord.

11 Novembre

Occupation de la zone libre par les Allemands.

27 Novembre

Sabordage de la flotte française à Toulon.

1943

26 Janvier

Naissance des M.U.R .( Mouvements Unis de la Résistance) par fusion des mouvements Combat – Libération – Franc-Tireur.

30 Janvier

Création de la Milice, force supplétive du gouvernement (collaborateurs) de Vichy.

12 Février

Nouveau départ de Jean Moulin pour Londres.

17 Février

Institution du STO (Service du Travail Obligatoire) en raison du succès très relatif à la relève. Trois classes d’hommes sont concernées.

Nuit du 19/20 Mars

Retour de Londres, d’un second voyage effectué par Jean Moulin. Celui-ci est accrédité par le Général de Gaulle pour créer un organisme représentatif de l’ensemble des mouvements de Résistance.

27 Mai

Première réunion du C.N.R. ( Conseil National de la Résistance) présidée par Jean Moulin, 48 rue du Four à PARIS.

21 Juin

Arrestation de Jean Moulin à Caluire près de Lyon.

5 Octobre

Libération de la Corse après un soulèvement des résistants.

9 Novembre

Alger : De Gaulle est nommé Président du Comité Français de Libération Nationale ( C.F.L.N. ).

11 Novembre

Malgré l’interdiction de Vichy, le 25e Anniversaire de l’armistice de 1918 est marqué par diverses manifestations et actions de la Résistance dans la région Rhône-Alpes :

  • Oyonnax : défilé des Maquis de l’Ain de Romans-Petit.

  • Grenoble : manifestation au Monument aux Morts des Diables Bleus.

  • Gigny ( Saône et Loire) : Sabotage du barrage de la Saône, interrompant la circulation des vedettes et sous-marins de poche allemands.

29 Décembre

Naissances des F.F.I. ( Forces Françaises de l’Intérieur).

31 Décembre

Diffusion du «  Faux Nouvelliste » à Lyon. Des équipes de la Résistance mettent en place dans les points de vente de presse 25 à 30 000 exemplaires d’un Faux Nouvelliste, après avoir retiré les exemplaires en place sous prétexte qu’ils étaient interdits de vente.

1944

4 Janvier



Dissolution des Chantiers de Jeunesse.

10 Janvier

Assassinat du Président de la Ligue des Droits de l’Homme, Victor Basch et de son épouse ( âgés de 80 et 79 ans) par la milice.

25 mars

Attaque du Plateau des Glières ( Haute-Savoie) où les résistants avaient formé un réduit par les allemands..

21 Avril

Ordonnance du C.F.L.N. sur l’organisation des pouvoirs publics en France Libre.

3 Juin

A Alger, le C.F.N.L. devient le Gouvernement provisoire de la République Française.

6 Juin

Débarquement allié en Normandie ( opération Overlord ).

10 Juin

Massacre à Oradour-sur-Glane de civils par des SS de la division «  Das Reich »

20 Juillet

Attentat raté contre Hitler.

21 - 27 Juillet

Combats dans le massif du Vercors : la tragique supériorité ennemie impose l’évacuation des maquisards. Nombreuses pertes civiles et militaires.

Exactions multiples de la part de l’assaillant.

15 Août

Débarquement franco-américain en Provence.

20 Août

Sur instructions du Reich, Pétain quitte Vichy pour Belfort.

24 Août

Leclerc entre dans Paris où la population s’est soulevée depuis le 19 août.

26 Août

Le Général de Gaulle descend les Champs-Élysées dans Paris en délire.

23 Novembre

Strasbourg est libéré par 2e DB du Général Leclerc.

1945 - 9 Mars

Le Rhin est franchi, la 1re Armée Française entre en Allemagne.

25 Avril

A 16h40 au pont détruit sur l’Elbe, une patrouille russe du lieutenant Selvaskho rencontre la section américaine du lieutenant Robertson. Les troupes américaines et russes font leur jonction coupant l’Allemagne nazie en deux parties.

1er Mai

A l’aube, les sergents Mikhail Egorov et Meliton Kantaria hissent le drapeau rouge sur le fronton du Reichstag. Hitler, qui venait d’épouser Eva Braun enfermé dans sa chancellerie de la Vosstrasse s’était suicidé avec celle-ci, depuis plus de douze heures…

7 Mai

A 2h 41 du matin, signature à Reims de la capitulation allemande dans la salle d’école où Eisenhower avait installé son Quartier Général.

8 Mai

Seconde cérémonie de signature à Berlin-Karlshorst au Q.G. du Maréchal Joukov, par le maréchal Keitel, l’amiral Von Friedburg et le Général Stumpf.

8 - 9 Mai

Capitulation des réduits dans les ports de Lorient, Saint-Nazaire, La Rochelle et Dunkerque.

9 Mai

A 0 heure, cessation des combats sur tous les fronts.

Fin d’un régime qui avait banalisé l’usage de la torture et utilisé la terreur comme forme de gouvernement.
1   2   3

similaire:

Des grands personnages du xxème siècle iconProgramme terminale s. T. G. Histoire ouvrages generaux : «Lexique historique du xxème siècle»
«Lexique historique du xxème siècle», Michel feuillebois, Ellipses, 2005, 464 p

Des grands personnages du xxème siècle iconLittérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...

Des grands personnages du xxème siècle iconLes grands courants historiques xixème xxème siècle F. Dosse
«dégénéré» dans son «histoire de la révolution française de 1789 à 1914», voit aussi dans le 10 aout la victoire du peuple sur le...

Des grands personnages du xxème siècle icon" La propagande à travers les affiches politiques du xxème siècle "

Des grands personnages du xxème siècle iconLe renouvellement des mythes au théâtre au xxème siècle
«rejouent en parodie, de préférence avec des masques» la reconnaissance entre Oreste et Clytemnestre + la dimension comique est aussi...

Des grands personnages du xxème siècle iconTranscription j-c romer
«la disparition de l’Union Soviétique avait constitué la plus grande catastrophe géopolitique du xxème siècle»

Des grands personnages du xxème siècle iconFrance cadre et approche générale
«génocide» et «crimes contre l’humanité», de leur histoire au xxème siècle ainsi que des mécanismes qui leur sont propres

Des grands personnages du xxème siècle iconDistribution des personnages (environ 18 personnages)

Des grands personnages du xxème siècle iconP roposition de séquence sur
«Comment le xxème siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?». La problématique «La société permet-elle à l’homme de se réaliser ?» a...

Des grands personnages du xxème siècle iconRapport moral et rapport d’activités
«Le patrimoine du xxème siècle, une histoire d’avenir» ce qui ressemble à un oxymore !






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com