Coco Chanel et Igor Stravinsky





télécharger 230.87 Kb.
titreCoco Chanel et Igor Stravinsky
page4/4
date de publication29.10.2017
taille230.87 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4

LES CISEAUX DE PHIDIAS



  • En janvier 2010, c’est avec l’amour que la Skulpturhalle de Bâle (Suisse) et le Dr. Tomas Lochman ouvrent l’année en nous présentant le couple d’Amour et Psyché. Ce sera l’occasion de relire ce joli conte inséré dans le roman d’Apulée (IIème s. ap. J.-C.), L’Ane d’or ou Les Métamorphoses, Livres IV, V, VI. Et d’admirer la grâce de sculptures plus récentes représentant ces deux amoureux : celle, aérienne, d’Antonio CANOVA, bien évidemment, créée entre 1787 et 1793, dont l’exquise légèreté donne l’impression d’un pas de danse orchestré par le dieu Amour pour son amante ; et puis l’œuvre du Danois Bertel THOTVALDSEN (1768-1844) qui, par ses choix, rappelle davantage les marbres antiques. Enfin, n’omettons pas de rappeler que l’exposition en cours à Stuttgart (Staatsgalerie), Edward Burne-Jones Das irdische Paradies / The earthly Paradise, offre elle aussi la possibilité de parcourir le mythe d’Amour et Psyché (cf. supra).

La sculpture du mois de février restera pour l’instant le secret de M. Lochman. En cas d’impatience, surveillez le site de la Skulpturhalle…

  • Pour le rappel des précédentes lectures, merci de vous reporter aux archives des News de l’Antic’ ou directement à celles de la Skulpturhalle.


CONFERENCES

Il ne sera pas dit que vous n’aurez pas été prévenus à temps : au lycée Fustel de Coulanges (Strasbourg), la journée du mercredi 17 mars 2010 sera consacrée à une série de conférences sur le thème « Art de la parole, pratiques et pouvoirs du discours », au programme de culture antique des CPGE en 2009-2010.

Deux lectures pour préparer ces conférences organisées par l’ARELAS :

  • W. STROH, Die Macht der Rede. Eine kleine Geschichte der Rhetorik im alten Griechenland und Rom. (Ullstein-Verlag)

  • P. GUISARD & C. LAIZE, L’art de la parole, pratiques et pouvoirs du discours (éd. Ellipses)

  • Dixit. L'art de la parole dans l'Antiquité. Textes réunis et présentés par A. Berra, S. Malick-Prunier et J.-P. De Giorgio. (Les Belles Lettres)


CONCOURS


  • Concours CICERO (C.I.C.E.R.O. pour Certamen In Concordiam Europae et Regionum Orbis)

Les inscriptions pour les élèves et étudiants de 2ndes, 1ères, Terminales, des classes préparatoires littéraires et du niveau L de l'Université sont ouvertes jusqu'au 20 février 2010 à l'adresse suivante: concourseuropeencicero@orange.fr

L'édition 2010 du Concours Cicero, dont le thème est « Carthage, de Didon à Hannibal », se déroulera le 13 mars 2010 en France, dans cinq centres: Paris, Strasbourg, Nancy, Avignon et Lille. Une participation internationale, ce jour-là, est d’ores et déjà assurée avec la présence du Royaume-Uni, de l’Italie, de la Tunisie et de l’Australie.




  • Concours européen de grec : les inscriptions sont acceptées jusqu’au 15 janvier 2010 pour les hellénistes de 1ères et Terminales et pour des épreuves prévues le mercredi 17 janvier 2010 qui porteront sur Iphigénie à Aulis d’Euripide.


PUB



  • Vue sur les routes alsaciennes, la camionnette d’IGNIS Chauffage « le spécialiste du poêle à granulés » (dixit le flyer publicitaire) : à n’en pas douter, avec un tel nom, quand cette entreprise intervient, ça doit chauffer du feu de Dieu (ou de Zeus ?).

  • Alsace toujours, avec la naissance en décembre 2009 de PRIMUS. Nous sommes là dans le domaine de la viticulture. C’est le nom du premier « vin de saison » alsacien (« vin primeur » étant une appellation dont ne peut bénéficier l’Alsace), fruit d’un assemblage de 70% de Riesling et de 30% de Muscat. Mis au monde par la maison Arthur Metz de Marlenheim (67), plus connue pour son crémant, PRIMUS devrait dorénavant être commercialisé chaque année le 15 décembre. Si son contenant ressemble à « une bouteille de limonade », ce n’est pas une raison pour oublier de boire avec modération.

  • Dans le cadre des économies d’énergie et du développement durable, le printemps 2010 verra apparaître sur les routes alsaciennes (encore !)  un Véhicule Hybride Rechargeable (VHR) : en effet, c’est la ville de Strasbourg qui a été sélectionnée pour la mise en circulation de la nouvelle PRIUS hybride, créée par le Japonais Toyota. Plus tôt que les modèles équivalents d’autres constructeurs ? C’est ce que laissent entendre les partenaires de ce projet qui évoquent un mode de rechargement et une autonomie d’un nouveau genre.

Ouvrons une courte parenthèse sur le mot « hybride » : alors que le terme « hybris » (du grec ὕϐρις, la démesure, l’excès) venait d’être évoqué, la question s’est posée de savoir si les deux termes avaient un quelconque rapport étymologique. Est-ce le projet d’une planète plus propre qui paraissait démesuré ou les espoirs placés en la Conférence de Copenhague, récemment achevée, que l’on jugeait excessifs en regard des déclarations finales ? Toujours est-il que le rapprochement d’hybride et hybris avait quelque chose de surprenant et de dérangeant à la fois. Mais non, pas de lien familial entre eux : hybride est issu du latin ibrida (de sang mêlé) qui s’est adjugé une lettre supplémentaire : pour « faire plus joli » ? Essentiellement par un rapprochement de sonorités entre hybride et hybris. Les moteurs hybrides peuvent ronronner tranquillement : il ne leur sera pour l’instant reproché aucun excès.

LATIN TURF
100_0114.jpg


Quel festival, ces dernières semaines ! Les Pégases des Temps Modernes ont terminé l’année en apothéose en inscrivant leurs noms sur les tablettes des champs de courses. Petit florilège de leurs exploits en novembre-décembre.

A tout seigneur tout honneur, commençons donc par les dieux. Et quel dieu ! Alors qu’HERMES de la Brunie a dû se contenter de la 3ème place à Pau lors du Prix du Houga, QUEL HERMES, quant à lui, a été par deux fois le messager de la victoire sur l’hippodrome de Vincennes. Est-ce que ses concurrents ont remarqué les petites ailes à l’arrière des sabots de ce cheval ? Parce que, assurément, ça aide pour gagner. La preuve. Le rayonnant PHEBUS Williams lui a succédé, toujours à Vincennes, en tête du Prix de Jullouville. Moins heureux, l’anglo-arabe ARES de la Brunie a pris la 3ème place dans le Grand National de Bordeaux. Idem pour PROTEE des Obeaux dans le Prix du Pau Hunt Race (Pau) : on pourrait peut-être lui suggérer de se transformer en vainqueur lors de sa prochaine course, voilà qui devrait être dans ses cordes. Le trot d’ORION d’Ostal, 2ème à Vincennes et d’ORION de Chapeau, 3ème à Nantes, a beau avoir été de belle allure, il leur faudra à tous deux amplifier encore leurs foulées de géants pour remporter la victoire. Quant aux douces NYMPHE des Racques et NYMPHE Jolie, respectivement 4ème et 5ème à Vincennes, ces juments de huit ans font belle figure et surprendront quand le temps sera venu pour elles de sortir du bois.

AQUILES (2ème à Toulouse) plane déjà dans le haut du classement, mais peine un peu à y mener SANYMEDE Tivoli (3ème dans le Prix de Château-Chinon) : pas facile non plus avec un nom ainsi estropié parce que, l’année de sa naissance, c’est par la lettre S que devait débuter le nom des chevaux. Il a bien du mérite d’essayer malgré tout de gagner l’Olympe, gageons qu’il y parviendra aussi bien qu’un certain Ganymède.

C’est presque une histoire de famille entre RHEA SILVA (1ère à Auteuil), RHEA Pride (3ème à Vincennes) et le fiston ROMULUS de Beauval (2ème à Vincennes). Sans oublier LUPA SOLA (1ère à Bordeaux), louve solitaire et maternelle. Ne manque plus que ce garnement de Rémus.

Il y a des voyages qui paraissent un peu plus longs que d’autres, c’est ce qu’ont dû penser ODYSSEE d’Ostal (3ème dans le Prix de Mortemart à Vincennes) et ODYSSEE des Bordes (5ème dans le Prix de la Tremblade à Vincennes). Allez, courage, plus que quatre places avant d’arriver en haut du podium.

Parmi les peoples des pistes de turf, saluons la victoire de SCIPION du Goutier dans le Prix de Vincennes et celle de MENANDROS, auteur d’une pièce à succès à Lyon. NERON DE L’ANTE a accepté, bien malgré lui, la 2ème place du Prix d’Hiesville couru à Vincennes, tout comme CAESAR Sanna dans le Prix de Compiègne. Ce fut le cas également de PYTHAGORE à Pau, qui calcula presque parfaitement la trajectoire de sa course. Pas très loin du podium non plus, PYRRHUS du Gault (3ème à Cabourg) ou NARCISSE Barbès (3ème à Nantes) qui pourra bientôt se mirer tout son soûl : il court à coté du sulky des meilleurs.

Ils n’ont pas trop mal fait leurs comptes : si Rami PRIOR s’est légèrement égaré en prenant la 2ème place à Nantes, QUADRIVIUM (deux fois 1er à Vincennes) ne s’est pas trompé de voie au carrefour ; QUADRIGAE, 1er dans le Prix de Courseulles (Vincennes), a peut-être rêvé d’être attelé à un quadrige, mais il y est arrivé tout seul ; QUATUOR et QUINTUS du Vivier, tous deux arrivés en deuxième position à Vincennes ont fait mentir le chiffre qu’ils portent.

Qu’en est-il pour QUID de Corneville et QUID du Fruitier ? 1er et 3ème dans la même course à Vincennes. Pour TEXTO, c’était écrit, il a gagné le Prix des Giroflées (Vincennes).

On n’a pas fini d’entendre parler de THANATOS : 3ème le 10 novembre à Saint-Cloud, il grimpe en deuxième position le 1er décembre à Cagnes-sur-Mer. Ce n’est pas non plus la mort du petit cheval !

Il n’est pas resté enfermé dans sa chambre et bien lui en a pris : THALAMON a remporté le Prix L. Brunet (Marseille). On se demande comment ANABASIS, 1er à Deauville, pourrait encore poursuivre son ascension. Quant à REDEO Josselyn, il est arrivé 2ème dans le Prix de Mansle (Vincennes). Mais oui, il reviendra, on peut parier là-dessus.

Bons tours de pistes en 2010 à tous ces fringants coursiers !
LE CLAVIER DES LECTEURS


Des remarques, des trouvailles qui auraient leur place dans les News de l’Antic’ ? N’hésitez pas à contacter d’un clic la rédaction.

François Hubert a participé à la rédaction de ce numéro : merci pour ces suggestions.

ARCHIVES

Les anciens numéros des News de l’Antic’ sont bien rangés dans leur boîte archives et peuvent être feuilletés en se rendant dans la rubrique Langues anciennes sur archives.

Christine Rempp

Professeur de Lettres, Collège de Brumath (67)

christine.rempp@ac-strasbourg.fr












1   2   3   4

similaire:

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconIgor Stravinsky

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconBulletin d’inscription 4 e croisiere des amis de christian ahi du...
«Coco» Professeur de danses, spécialisée dans les danses en ligne ( Madison, Kuduru, Merignué)

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconLa solution de facilité consiste à réserver un tirage à quelques uns (Chanel autocollant etc.)

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconVoici deux maisons de haute couture réputée dans le monde entier...
«petits pains». Alors voyez là un petit aperçu de ce qu’elles cachent vraiment !

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconBibliographie complète
«La machine dans le garage : rock, totalitarisme, pornographie chez Pink Floyd et Frank Zappa», Le son des rouages. Représentations...

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconVieux-habitants «Bay koko pou savon» fera-t-il encore recette ?
«Bay koko pou savon». IL symbolisait le fait qu'il faillait donner des noix de coco en échange de savon. Du donnant-donnant. Le concept...

Coco Chanel et Igor Stravinsky iconEmmanuel de Crouy-Chanel
Il n'y a point de gros laboureur en Angleterre qui n'ait la grande charte chez lui, et qui ne connaisse très bien la constitution...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com