Une introduction à sa bibliographie





télécharger 261.68 Kb.
titreUne introduction à sa bibliographie
page1/8
date de publication30.10.2017
taille261.68 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > histoire > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8
MAURICE PICON, 1931 - 2014

Une introduction à sa bibliographie
Yona Waksman

Chargée de recherche au CNRS, UMR 5138, Lyon

Responsable de l'Equipe de Céramologie de l'UMR 5138, 2004-2014

Présidente du GMPCA, 2009-2015

Maurice Picon fût l'un des fondateurs du GMPCA en 1976 et son premier président. Il faisait partie de cette poignée de pionniers, issus comme lui de la physique, de la chimie, de la géologie, qui ont fondé l'archéométrie française, et le texte d'Albert Hesse nous en retrace bien le contexte et les acteurs. C'était alors en France un nouveau champ de recherches, qui franchissait hardiment les barrières disciplinaires. Il est maintenant bien établi au sein de nos institutions comme un domaine à part entière de l'archéologie.
Maurice Picon y a développé la céramologie de laboratoire, en établissant des bases conceptuelles et analytiques pour les études de provenance, en créant à Lyon le Laboratoire de Céramologie (actuellement Equipe de Céramologie de l'UMR 5138 du CNRS) qu'il a dirigé pendant 30 ans, et en menant un nombre impressionnant de travaux qui ont renouvelé nos connaissances dans tous les domaines de la céramique, du néolithique à l'ère moderne, comme en témoigne sa bibliographie (ci-dessous). Il aura été particulièrement impliqué dans les recherches sur les céramiques romaines tout au long de sa carrière, et dans celles sur les céramiques médiévales où il a oeuvré au sein de l'AIECM2 (Association Internationale pour l'Etude des Céramiques Médiévales Méditerranéennes, devenue AIECM3) aux côtés de Mlle Démians d'Archimbaud. Il a mené des travaux plus fondamentaux, publiés notamment dans "La Revue d'Archéométrie" (devenue "ArcheoSciences"), sur les méthodes et limites des études de céramiques en laboratoire; il s'est intéressé à l'histoire des techniques, à l'histoire économique, à l'ethnoarchéologie... Ses recherches ne se sont pas limitées à la céramique, elles ont aussi révolutionné les études sur le verre et sur l'alun. Dans la lignée de ces derniers travaux, il envisageait encore de les poursuivre en explorant la chimie antique. Sa curiosité scientifique aura été insatiable, jusqu'à la fin.
Il a été a la fois un homme de laboratoire et de terrain, et dans de nombreux pays dont la France, l'Italie, la Grèce, la Turquie, l'Egypte, le Maroc... il a mené des collaborations exemplaires avec ses partenaires archéologues, pour le plus grand bénéfice de la Science. C'est donc un homme d'une envergure scientifique exceptionnelle que nous saluons. Les hommages rendus par de nombreux collègues, archéologues et archéomètres, français et étrangers, dans une tribune parue sur le site du GMPCA (http://gmpca.fr/la-vie-de-l-association/286-hommages-a-maurice-picon) en témoignent, même si le fait que ses articles aient surtout été publiés en français en aura malheureusement limité la diffusion et la portée dans une sphère archéométrique principalement anglophone.
Son influence aura cependant été essentielle, notamment pour de nombreux chercheurs de ma génération. A mon arrivée en 1997 dans ce qui était alors le Laboratoire de Céramologie, fraichement diplomée d'une thèse de physique nucléaire appliquée à l'archéologie, il m'a fait réaliser le long chemin qui sépare "l'analyseur" de l'archéomètre, et quel approfondissement de perspective pouvait découler d'une réelle implication dans l'archéologie.
Maurice Picon laisse derrière lui une équipe pluridiciplinaire formée à son école, des équipements et protocoles analytiques optimisés pour les études de provenance de céramiques, et une base de données qui représente l'un des plus importants corpus de données chimiques en céramologie, et qui 30 ans après sa création peut s'inscrire dans les développements en cours sur la modélisation et le partage des données complexes.
Nous n'avons sans doute pas fini de tirer les enseignements de ses travaux, mais il est clair qu'il nous a montré l'exemple d'une archéométrie intégrée au coeur de l'archéologie, une archéométrie éclairée, visionnaire, à la pointe des questionnements, qui influencera encore bien des chercheurs, et suscitera, nous l'espérons, encore bien des vocations.

BIBLIOGRAPHIE DE MAURICE PICON1

Condamin, J., Picon, M., 1964 – Etude de quelques problèmes analytiques propres aux monnaies antiques (Argent — Cuivre). Revue numismatique, 6, (6), p. 69-89.
Condamin, J., Picon, M., 1964 – The influence of corrosion and diffusion on the percentage of silver in roman denarii. Archaeometry, 7 : p. 98-105.
Picon, M., Pichat, P., Cueilleron, J., 1964 – Chimie minérale. Quelques propriétés cristallographiques des produits de la réduction du chlorure de bore par le zinc. Comptes Rendus de l’Académie des Sciences (Paris), 258 : p. 5877-5880.
Condamin, J., Picon, M., 1964 – Physique des métaux. Enrichissement superficiel en argent des alliages antiques d'argent et de cuivre. Comptes Rendus de l’Académie des Sciences (Paris), 259 : p. 3253-3256.
Condamin, J., Guey, J., Picon, M., 1965 – Techniques romaines. Exemplaires cisaillés avant frappe. Bulletin de la Société Française de Numismatique, 20, (10) : p. 523-524.
Condamin, J., Guey, J., Picon, M., 1965, Techniques romaines [Exemplaires cisaillés avant la frappe. Exemplaires frappés à froid.], Revue numismatique, 6, (7) : p. 123-133.
Picon, M., Perichon, R., Condamin, J., 1965, Le dosage du quartz dans les céramiques. Application à quelques problèmes des sigillées, Revue archéologique du Centre, 4, (3-4) : p. 281-286.
Condamin, J., Picon, M., 1965 – Notes on diffusion in ancient alloys. Archaeometry, 8 : p.110-114.
Picon, M., Boucher, S., Condamin, J., 1966 – Recherches techniques sur des bronzes de Gaule romaine. Gallia, 24, (1) : p. 189-215.
Picon, M., Chapotat, G., 1967 – Recherches sur l'origine des bronzes trouvés au Mont Beuvray. Mémoires de la Société Éduenne, 51, (2) : p. 85-95.
Condamin, J., Guey, J., Picon, M., 1967, Métallurgie des monnaies antiques [Problèmes anciens et nouveaux à la lumière des récentes recherches de laboratoire de Lyon.]. Revue numismatique, 6, (9) : p. 265-268.
Picon, M., Condamin, J., Boucher, S., 1967 – Recherches techniques sur des bronzes de Gaule romaine, II. Gallia, 25, (1) : p. 153-168.
Picon, M., Condamin, J., Boucher, S., 1968 – Recherches techniques sur des bronzes de Gaule romaine, III. Gallia, 26, (2) : p. 245-278.
Tousset, J., Condamin, J., Picon, M., 1968 – Méthode d'analyse par activation aux neutrons rapides de monnaies antiques. Méthodes physiques d'analyse, Revue du groupement pour l'avancement des méthodes spectrographiques (GAMC), 4, (2) : p. 202-205.
Picon, M., Guey, J., 1968 – Monnaies frappées sur des flans tournés ne présentant pas de cavités centrales. Bulletin de la Société Française de Numismatique, 23, (10) : p. 336-337.
Condamin, J., Picon, M., 1969 – Etude critique des méthodes spectrographiques employées en archéologie. In XV Colloquium Spectroscopicum Internationale, Proceedings II, Madrid, 1969. Londres, p. 173-197.
Vertet, H., Picon, M., Meille, E., 1969-1970 – Quelques observations techniques sur les sigillées du IVe siècle à Lezoux. In RCRF Acta 11-12, p. 125-129.
Etienne, R., Picon, M., 1970 – Note préliminaire sur la composition des sesterces découverts en Garonne (Novembre 1965). Bulletin de la Société Française de Numismatique, 25, (10) : p. 595-597.
Lasfargues, J., Picon, M., Audin, A., 1970 – Ateliers artisanaux de la Sarra, Compte rendu de communications au Congrès du Groupe d'Etude de la Céramique Antique en Gaule, Dijon, 1969, Revue archéologique de l’Est et du Centre-Est, 21 : p. 219-220.
Condamin, J., Picon, M., 1970 – Etude critique des méthodes spectrographiques employées en archéologie. Méthodes physiques d'analyse, Revue du groupement pour l'avancement des méthodes spectrographiques (GAMC), 6, (2) : p. 154-161.
Picon, M., Vertet, H., 1970 – La composition des premières sigillées de Lezoux et le problème des céramiques calcaires. Revue Archéologique de l’Est, 21, (1-2) : p. 207-218.
Vertet, H., Picon, M., Vichy, M., 1970 – Note sur la composition des céramiques du IVe siècle de Lezoux. Revue Archéologique du Centre, 9, (3) : p. 243-250.
Picon, M., Vichy, M., Meille, E., 1971 – Composition of the Lezoux, Lyon and Arezzo Samian ware. Archaeometry, 13, (2) : p. 191-208.
Picon, M., Vichy, M., Chapotat, G., 1971 – Note sur la composition des céramiques campaniennes de type A et B. In RCRF Acta 13, p. 82-88.
Condamin, J., Picon, M., 1972 – Changes suffered by coins in the course of time and Influence of these on the results of different methods of analysis. In Methods of chemical and metallurgical investigation of ancient coinage. A Symposium held by the Royal Numismatic Society at Burlington House, London, 9-11 December 1970. Royal Numismatic Society Special Publication, 8, Londres, p. 49-66, Pl. V-XI.
Picon, M., Meille, E., Vichy, M., Garmier, J., 1972-73 – Recherches sur les céramiques d’ATEIVS trouvées en Gaule. In RCRF Acta 14-15, p. 128-135.
Picon, M., 1973 – Introduction à l’étude technique des céramiques sigillées de Lezoux. Faculté des Sciences Humaines, Dijon, 83 p.
Picon, M., 1973 – Etude technique des céramiques antiques en laboratoire. Cahiers d'Histoire, Actes de la Société Lyonnaise d'Etudes Anciennes, 1971, 18, (1), p. 80-81.
Condamin, J., Guey, J., Picon, M., 1973 – Dosage d'Oxygène par Activation Neutronique dans un lot de quatorze Tetradrachmes Alexandrins. Bulletin de la Société Française de Numismatique, 28, (2) : p. 343-345.
Picon, M., 1973 – Recherches de laboratoire sur la céramique antique. Revue Archéologique, 1 : p. 119-132.
Picon, M., 1974 – A propos d’un vase faussement attribué à Montans. Revue Archéologique de Narbonnaise, 7 : p. 219-223.
Picon, M., Hofmann, B., 1974 – La terre sigillée de Banassac (Lozère). Problèmes de composition. FORVM, Revue du Groupe archéologique antique, 4, Revue du Touring Club de France, suppl. 864 : p. 17-25.
Picon, M., Vichy, M., 1974 – Recherches sur la composition des céramiques de Lyon. Revue d’Archéologie de l’Est, 25, (1) : p. 37-59.
Picon, M., Lasfargues, J., 1974 – Transfert de moules entre les ateliers d’Arezzo et ceux de Lyon. Revue d’Archéologie de l’Est, 25, (1) : p. 61-69.
Picon, M., Garmier, J., 1974 – Un atelier d’ATEIVS à Lyon. Revue d’Archéologie de l’Est, 25, (1) : p. 71-76.
Picon, M., 1974 – Recherches techniques sur les céramiques de Westerndorf et Pfaffenhofen. Bayerische Vorgeschichtsblätter, 39 : p. 185-191.
Widemann, F., Picon, M., Asaro, F., Michel, H.V., Perlman, I., 1975 – A Lyons branch of the pottery-making firm of ATEIVS of Arezzo. Archaeometry, 17, (1) : p. 45-60.
Picon, M., Carre, C., Cordoliani, M.-L., Vichy, M., Hernandez, J.A., Mignard, J.L., 1975 – Composition of the La Graufesenque, Banassac and Montans Terra Sigillata. Archaeometry, 17, (2) : p. 191-200.
Picon, M., 1975 – Céramique antique et détermination des provenances. Dossiers de l’Archéologie, 9 : p. 85-93.
Picon, M., Vauthey, M., 1975 – Les céramiques de l’atelier de Terre-Franche, problème de composition et problèmes techniques. Revue Archéologique du Centre, 55-56 : p. 285-302.
Giroux, J., Chermette, H., Condamin, J., Clement, G., Picon, M., 1976 – Dosage d'oxygène par activation neutronique dans les monnaies antiques. In Congresso Internazionale Applicazione dei metodi nucleari nel campo delle opere d'arte, Rome-Venise 24-29 mai 1973, Atti dei convegni Lincei 11. Rome, Accademia dei Lincei, p. 87-93.
Picon, M., 1976 – A propos de la vérification du catalogue des marques d’atelier de la Muette : réflexions sur la valeur des preuves.
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie p Introduction Indications pour la rédaction de l’introduction...

Une introduction à sa bibliographie iconIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie Introduction

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie introduction

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie introduction

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie Introduction

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie 48 Introduction «La commune est le berceau de la démocratie»

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie : Pensée juridique européenne = a-j. Arnaud Droit européen...
«s’inspirant des valeurs culturelles, religieuses, humanistes» en particulier sur le terme «religieuses». Certains Etats comme la...

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie p. 21 Introduction Nous avons élaboré ce dossier à...

Une introduction à sa bibliographie iconBibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage...
«permettre à ses clients de communiquer leurs émotions où et quand ils le souhaitent dans les meilleures conditions possibles.»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com