Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager





télécharger 10.33 Kb.
titreCommemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager
date de publication02.11.2017
taille10.33 Kb.
typeCours
h.20-bal.com > histoire > Cours
COMMEMORATION DU CESSEZ LE FEU EN ALGERIE
19 MARS 2012
MONUMENT AUX MORTS
DISCOURS DE M.MESSAGER


Chers Anciens Combattants,

Mesdames, Messieurs les Elus,

Mesdames, Messieurs,

Chers Amis,
Si généralement les anniversaires sont synonymes de joie et de fête, c’est plutôt avec émotion que nous sommes réunis ce soir afin de célébrer les cinquante ans d’une date qui a marqué l’histoire de notre pays, celle de la signature des accords d’Evian qui mirent fin à ce que l’on appelle (enfin !) la guerre d’Algérie.
Car disons le, la guerre d’Algérie fut sans aucun doute l’une des pires épreuves de l’histoire des deux pays. Une épreuve qui mit en jeu la survie de nos institutions et qui entraina la mort, dans chaque camp, de centaines de milliers de personnes. 25 000 militaires français, 500 000 Algériens civils et combattants ainsi que 152 000 victimes dans les rangs du FLN : des chiffres d’une froideur effroyable qui se dressent implacablement devant nous, nous rappelant la réalité cruelle de 8 années d’un conflit d’un genre nouveau.
En ce temps, l’Algérie était un rêve : un pays immense, rempli de richesses et où la fortune pouvait sourire à quiconque le souhaitait réellement. Et la France se comporta comme tant d’autres pays. Elle aspira à se doter d’une terre et à apporter au peuple le progrès et la civilisation.
Mais aussi nobles que pouvaient être les intentions de la République, et bien que la colonisation est apparue souvent plus généreuse que celle d’autres empires, celle-ci demeurait dictée par un sentiment de conquête que le peuple colonisé ne pouvait accepter.
En effet, comment renoncer à son droit de décider de la manière dont on veut gouverner ? Comment renoncer à la façon de vivre ses propres coutumes ?
Cette colonisation s’est donc terminée dans une violence atroce. Et vous pouvez en témoigner, vous les jeunes appelés du contingent d’alors, que l’on a précipité au cœur d’un conflit qui vous a marqué à vie et duquel certains ne sont jamais revenus.
Ce jour est celui du souvenir. Alors non, nous n’oublierons pas les morts de chaque camp. Nous n’oublierons pas le terrorisme, les bombes frappant aveuglément ou les Harkis qui s’offrirent à la France. Nous n’oublierons pas non plus ces jeunes Français que l’on a envoyés loin de leur fiancée, de leur famille et qui ont souffert… ou même pire.
Oui, je le pense, l’heure est au souvenir. Mais elle n’est plus au pardon. Et encore moins à cette forme de masochisme qu’est la repentance.

La France, c’est un tout, c’est une histoire. Et aimer notre pays, c’est accepter son passé avec sa grandeur et sa gloire qui nous rendent fiers mais aussi des petitesses et parfois sa lâcheté qui nous blessent.
Alors, en ce 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, assumons les erreurs du passé et continuons à célébrer cette date historique du 19 mars 1962. La France en sortira grandit.

La France se grandira à ne pas oublier ceux qui se sont battus pour elle !

La France se grandira en célébrant toujours ceux qui ont porté l’uniforme de ses armées !
Un demi-siècle après, la commémoration est toujours empreinte des mêmes valeurs, fortes, intemporelles : accomplir notre devoir de mémoire et accomplir notre devoir d’histoire.

- Notre devoir de mémoire par respect et avec toute l’humilité qui doit être la notre aujourd’hui.

- Notre devoir d’histoire pour transmettre et rappeler aux plus jeunes d’entre nous ce qu’est l’histoire de notre pays, avec ses hauts et ses bas, ses réussites et ses erreurs, sa grandeur et ses échecs.
Commémorer, ce n’est pas seulement ressasser un évènement, heureux ou tragique. Cela doit être également l’occasion de mettre l’être humain en avant. Rendre hommage à l’être humain du passé et contribuer à l’éducation de l’être humain de demain.
« Savoir, c’est se souvenir » disait Aristote. Alors oui, souvenons-nous ! Et nous saurons que notre histoire n’est pas faite que de grandeur mais, en l’assumant, nous n’en serons que plus grands.
Vive la Paix !
Vive la République !
Vive la France !

similaire:

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconCommemoration de la fin de la guerre d’algerie mardi 19 mars 2013
«Guerre d’Algérie» soit reconnu, n’attendons pas davantage pour manifester avec vigueur notre volonté d’apaisement et de réconciliation...

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconAnalyser un monument aux morts et comprendre ses enjeux : un exercice...

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconLes municipales s'invitent aux cérémonies du 11 Novembre
«modifié très légèrement le protocole» face à une initiative qu'il jugea «pré électorale». Au cœur de cette mini-polémique, la décision...

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconExposé réalisé par Audrey et Alexandra, étudiantes en bts ag 2ème année
«Cessez le Feu» sonnait sur tous les fronts mettant un terme à quatre années d’une guerre effroyable

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconCommemoration de la fin de la guerre d’algerie

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconLa commémoration du centenaire de la première Guerre Mondiale
«le Soldat» de Florent Pagny et la Marseillaise pour rendre hommage aux soldats morts pour la France. Ils ont également lu des textes...

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconDeuxième partie – Analyse critique d’un document d’Histoire
«L’historien et les mémoires de la Guerre d’Algérie», in 2012, Historiens et Géographes, octobre-novembre 2012, n°420

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconInauguration des nouveaux locaux de Cosson 17 juin 2011, à 11h Discours de M. Messager
«retour à la maison» d’une société dont l’histoire est intimement liée à notre ville

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconQuizz Tests quizz – tests / histoire
«d’hyper commémoration mémorielle» le rapport du pouvoir algérien à la guerre d’Algérie ?

Commemoration du cessez le feu en algerie 19 mars 2012 monument aux morts discours de m. Messager iconL’ergotisme au xviiième siècle
«feu sacré», de «feu St Antoine», de «feu St Marcel», de «Mal des Ardents», ces «épidémies» apparurent en Europe dès le ixème siècle...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com