Texte 1





télécharger 106.73 Kb.
titreTexte 1
page1/12
date de publication03.11.2017
taille106.73 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Texte 1


SOCRATE … Il [Protagoras] dit … que l’homme est la mesure de toutes choses, de l’existence de celles qui existent et de la non-existence de celles qui n’existent pas. Tu as lu cela, je suppose ?

THÉÉTÈTE Oui, et plus d’une fois.

SOCRATE Ne veut-il pas dire à peu près ceci, que telle une chose m’apparaît, telle elle est pour moi et que telle elle t’apparaît à toi, telle elle est aussi pour toi ? Car toi et moi, nous sommes des hommes.

THÉÉTÈTE C’est bien ce qu’il veut dire.

SOCRATE Il est à présumer qu’un homme sage ne parle pas en l’air. Suivons-le donc. N’arrive-t-il pas quelquefois qu’exposés au même vent, l’un de nous a froid, et l’autre, non ; celui-ci légèrement, celui-là violemment ?

THÉÉTÈTE C’est bien certain.

SOCRATE En ce cas, que dirons-nous qu’est le vent pris en lui-même, froid ou non froid ? ou bien en croirons-nous Protagoras et dirons-nous qu’il est froid pour celui qui a froid, et qu’il n’est pas froid pour celui qui n’a pas froid ?

THÉÉTÈTE Il semble bien que oui.

SOCRATE N’apparaît-il pas tel à l’un et à l’autre ?

THÉÉTÈTE Si.

PLATON 427-347 LE THÉÉTÈTE Traduction Émile Chambry

Texte 1bis

Mais, si les deux interlocuteurs disent également vrai et également faux, l'adversaire n'a plus à souffler mot et à rien dire, puisqu'il avance dans une seule et même phrase que telles choses sont et qu'elles ne sont pas. Si son esprit ne s'arrête à rien, et s'il croit et ne croit pas, à titre pareil, ce qu'il dit, en quoi un tel homme se distingue-t-il d'un végétal  ?

Mais voici quelque chose qui fera voir, de la façon la plus manifeste, que personne n'est sérieusement dans cette disposition d'esprit, ni parmi le reste des hommes, ni même parmi ceux qui soutiennent cette théorie. D'où vient que cet homme est en route pour se rendre à Mégare, au lieu de rester chez lui tranquillement, en s'imaginant qu'il est en marche ? Pourquoi, en sortant, un beau matin, ne va-t-il pas tout droit tomber dans un puits, ou dans un trou, qui se rencontre sous ses pas ? Et pourquoi au contraire lui voit-on prendre mille précautions, comme un homme qui ne juge pas du tout qu'il soit également bon ou mauvais de tomber, ou de ne pas tomber, dans un précipice ? Il est clair comme le jour qu'il juge l'une des deux alternatives meilleure, et qu'il ne trouve pas du tout que ce soit l'autre qui vaille mieux.

Aristote Métaphysique Livre 4 ch 4 1008b traduction Dominique Nau

Texte 2

Il serait ensuite à propos d'exposer la fin de l'orientation sceptique. La fin, c'est le but de toute action ou considération, elle est elle-même sans but et c'est le dernier point où l'on tend. Nous disons jusqu'à présent que la fin du Sceptique est l'ataraxie en matière d'opinion et la modération dans ce qui est nécessaire. Après avoir commencé à philosopher sur la distinction des représentations et sur la connaissance des vraies et des fausses, de manière à atteindre l'ataraxie, il est tombé sur une discordance d'égale force qu'il s'est abstenu, faute de pouvoir le faire, de trancher ; à cette suspension du jugement, par un heureux hasard, a fait suite l'ataraxie à l'égard de ce qui est objet d'opinion. Car celui qui croit qu'une chose est par nature bonne ou mauvaise se trouble à tout propos ; lorsque ce qui lui semble un bien n'est pas à sa disposition, il pense qu'il subit en châtiment des maux réels, et il poursuit le bien, à son avis ; après l'avoir précisément atteint, il tombe dans de plus nombreux troubles pour s'élever contrairement à la raison et sans mesure, et dans la crainte de tout changement, il fait en sorte de ne pas perdre ce qu'il estime un bien. Mais celui qui est dans l'incertitude de la nature des biens ou des maux ne fuit rien, ne poursuit rien avec effort ; aussi jouit-il de l'ataraxie. Ce que l'on raconte du peintre Apelle arrive d'ordinaire au Sceptique. Peignant, dit-on, un cheval et ayant voulu reproduire par le dessin l'écume du cheval, il échoua au point de renoncer et de jeter sur le tableau l'éponge avec laquelle il enlevait les couleurs des pinceaux ; et celle-ci, par contact, reproduisit l'écume du cheval. Les Sceptiques espéraient donc parvenir à l'ataraxie en jugeant de la différence qui existe entre les apparences et les concepts ; faute de pouvoir le faire, ils suspendirent le jugement ; par un heureux hasard, l'ataraxie suivit pour eux la suspension du jugement, tout comme l'ombre suit le corps.

SEXTUS EMPIRICUS,2 et 3 siècle Hypotyposes pyrrhoniennes, I, chap. 12, § 25-29, trad. De J. Grenier et G. Goron, Paris, Éd. Aubier-Montaigne, 1948, pp. 163-164.

Texte 3

« Mais d’où vient que la vérité engendre la haine ? […] C’est qu’elle est tant aimée, que ceux mêmes qui ont un autre amour veulent que l’objet de cet amour soit la vérité; et refusant d’être trompés, ils ne veulent pas être convaincus d’erreur. Et de l’amour de ce qu’ils prennent pour la vérité vient leur haine de la vérité même. Ils aiment sa lumière et haïssent son regard. Voulant tromper sans l’être, ils l’aiment quand elle se manifeste, et la haïssent quand elle les découvre; mais par une juste rémunération, les dévoilant malgré eux, elle leur reste voilée. »
AUGUSTIN LES CONFESSIONS Livre 10 Ch.23

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Texte 1 iconJeux littéraires du 31 mars : mise en bouche
«mode d'emploi» d'un texte préexistant, qui reste inconnu des joueurs; ceux-ci doivent écrire un texte respectant au mieux les consignes....

Texte 1 iconTexte pris sur Itinera electronica, et modifié à partir du texte...

Texte 1 iconAtelier multimédia sur «le texte narratif»
«le texte narratif» pour le Congrès des enseignants de français à Rome Italie

Texte 1 iconLe Roman de la Rose est un texte bicéphale de J. de Meun et G. de...
«ne…mi» construit la négation en Ancien Français. Le substantif «mi» désignait à la base une petite quantité

Texte 1 iconLitterature : analyse et pistes didactiques pour les chemins de la memoire 2009
Arts. Succession de dessins, avec ou sans texte, destinés à former un récit. Arts. Technique de narration utilisant une succession...

Texte 1 iconNon signalé au catalogue ou verbalement le jour de la vente par l’expert
«non collationné». Pour les autres, c’est-à-dire la majorité, les planches hors texte font l’objet d’une vérification mais le texte...

Texte 1 iconJean-Pierre gestas – Martine simorre-gestas – Patrice carrere
«non collationné». Pour les autres, c’est-à-dire la majorité, les planches hors texte font l’objet d’une vérification mais le texte...

Texte 1 icon1. comprendre un texte

Texte 1 iconElaboration du texte en commun

Texte 1 iconRecherches ? L’histoire d’un texte






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com