Pierre Desproges





télécharger 14.62 Kb.
titrePierre Desproges
date de publication04.11.2017
taille14.62 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Pierre Desproges
Les Piles
Permettez moi de vous raconter une histoire tout à fait authentique, dont j'ai été naguère le triste héros.

J'insiste sur le fait quelle est authentique car c'est à peu près son seul intérêt.

Non, je veux dire qu'il s'agit d'une histoire relativement ennuyeuse dont on pourrai à l'extrême rigueur tirer une morale dont l'utilité ne m'apparait cependant pas évidente.

Enfin bon …
Mon histoire se situe à l'automne dernier, mais enfin elle aurait pu se passer à n'importe autre saison ça n'a vraiment aucune importance.

Ce matin là j'étais en train de me raser, quand soudain !

Là de dit soudain mais c'est une close de style destinée à éveiller votre intérêt de façon à peine honnête, dans la mesure où c'est en vain qu'on pourra tenter de déceler la moindre trace de soudaineté dans l'action qui va suivre.

Quand soudain ! Je me dis : « tiens j'écouterais bien la radio ».

C'est intéressant, hein ?

Or tenez vous bien ! Tenez vous mieux s'il plait, arrêtez de vous …

Figurez vous que les piles de mon poste à transistor était morte.

Alors, bon moi, ne faisant ni une ni deux, ni trois, ni quatre, ni que dalle.

Je me rend chez l'épicier dont l'échoppe jouxte mon logis.

J'ouvre la porte et je dis : « bonjour monsieur l'épicier ».

L'épicier dit : « bonjour il va bien ce matin, qu'est ce qu'il lui fallait ? », alors « il dit » qu'il voudrait des piles.

L 'épicier dit : « ah bin, y a plus de piles ! Il veut pas des belles bananes ? », alors « il dit » que non « il dit » qu'il veut pas des belles bananes « il dit » qu'il veut des piles.

« Ah ! bin y a plus de piles ! ».
Mais, bon sang mais c'est bien sûr alors ! Il me reste le grand magasin d'à côté.

Hop j'y cours, hop je me précipite au rayon des accessoires électriques, je m'empare d'un lot de quatre piles sous film plastique et je me rend vers la caisse d'un pas … complètement quelconque.

Je tend les quatre inséparables éléments de batteries et dit à la caissière « sub-existante » qui trônait là sur un tabouret de style … fin René Coty début Charle-de-Gaule :

« Mademoiselle il voudrait, euh pardon, je voudrais deux piles », « Ah !! mais vous voyez bien qu'elles sont vendues par quatre ! » glapitalo sortir d'un sourire agacé, « ça vous fait vingt deux francs ».

Hé putain mais c'est un alexandrin ça, nan mais j'avais pas fait gaffe à ça, nan mais « ah mais vous voyez bien qu'elle sont vendues par quatre, glapitalo sortir d'un sourire agacé », tu rigoles mais avec un texte en béton comme ça on fait une comédie musicale quand on veut … en France ... nan mais je sais pas moi … (chantonne, puis chante)
Enfin qu'est ce qu'elle glapitalo sortir d'un soupir agacé : « ça vous fait vingt deux francs ».

Or, figurez vous que je me targue d'être un consommateur averti et jaloux de ses droits à telles enseigne qu'avant d'acheter « cinquante millions de consommateurs » ou « que choisir », je les fais préalablement peser l'un et l'autre par mon libraire avant de me décider pour celui des deux qui présente à mes yeux le meilleur rapport qualité-prix.

Et donc avec un regain de nonchalance sadique, destiné à faire sortir la léthargique « emblouse » de ses gonds encrassés.

Je dépose sur sa caisse non pas vingt-deux franc mais onze francs et je réitère ma requête : « Mademoiselle je voudrait deux piles ».

« Ah ! Mais vous m'embêtez à la fin, j'ai pas que ça à faire », mentie elle effrontément.

« Puisque je vous vous dis que ces piles elles ont vendues par quatre ça nous y fait vingt deux francs ».

« Je vous demande pardon mademoiselle, je connait mes droits, aucun règlement en France ne m'oblige à acheter quatre piles quand je n'en veux que deux ».

« Bon et bien j'appelle mon chef ! Monsieur Raymond ! Monsieur Raymond ! », hurlât elle en ameutant tout le magasin dans un branlement frénétique de sa haineuse clochette à vache.

Je jubilais intérieurement.

D'autant que les clients alentours, dont certains m'avaient reconnu alors que mon père toujours pas, faisaient maintenant le cercle autours du lieu de l'incident.

Monsieur Raymond, petit chef de tweed à gourmette de cadre, arriva bien vite et dit « et bien que se passe-t-il, et bien que se passe-t-il ? ».

Prenant alors à témoin la foule attentive je récitais fermement la loi qui était de mon côté en fustigeant l'attitude bornée de la méchante qui ne l'était pas.

Monsieur Raymond avait oublié d'être con !

Sachant d'une part que j'avais parfaitement raison et que d'autre part les gens sont toujours du côté de Guignol, il prélevât deux pile du paquet de quatre et me les tendit solennellement en échange de mes onze francs.

Puis il s'en fut, magnifique et serein comme un petit Salomon de Prisunique.

Pour ma part je quittais le magasin sous les ovations délirantes des ménagères, après avoir généreusement pardonné à la caissière repentante.
Rentré chez moi j'ouvris la petite trappe à l'arrière de mon poste transistor pour y mettre les deux piles …

Il en fallait quatre !

similaire:

Pierre Desproges iconLes itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717)
«Peterhof», l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences de Russie, l’Institut Pierre le Grand, La Fondation Dmitri Lihachev

Pierre Desproges iconLe louvre : une lecture du passe a travers un patrimoine conserve
«l’histoire est inscrite dans la pierre» Roland Barthes : exemple des tailleurs de pierre qui ont gravé leur signature sur les blocs...

Pierre Desproges iconChimène Badi : Parlez-moi de lui Paroles et musique : Jean-Pierre...
«Rythme de la chanson» et «Voix de la chanteuse». Montrer le clip dans son intégralité, avec le son

Pierre Desproges iconI. Témoignages, documents, et travaux de recherche
«Ils ont une stèle de pierre, haute de dix coudées sur laquelle est inscrite, au creux de la pierre, l’énumération des maladies et...

Pierre Desproges iconPierre Janet et la «psychologie industrielle»
«psychologie industrielle» et du management en France. Nous tenterons d’expliquer aussi quel en fut le contexte et les raisons. Dans...

Pierre Desproges iconL'absence du mot "démocratie" dans la Révolution Française selon...
«républicain» (à partir de 1792) qui reviennent le plus souvent. On peut aussi noter que le mot démocratie n’est pas prononcé une...

Pierre Desproges iconPierre-Augustin Conard

Pierre Desproges iconMarie-Pierre Arrizabalaga

Pierre Desproges iconPierre soufflet n'est plus

Pierre Desproges iconSouvenirs de Pierre debray






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com