Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme





télécharger 22.41 Kb.
titreGabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme
date de publication06.11.2017
taille22.41 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme

De Mario Dragunsky



Adaptation et mise en scène de Mario Dragunsky

Assistant à la mise en scène : Rémy Barché

Scénographie & costumes : Danielle Loup


Lumières : Yves Deniel

Régisseur : Jean-Luc Dias


Musique : la Compagnie 4Cats
Avec (par ordre alphabétique) : Rémy Barché, Mario Dragunsky,

Inès Garate, Brice Massé & Delphine Vincenot.
Notre prochaine création est une pièce tout public à partir de CE1 (adultes accompagnant les enfants)

et jeune public à partir du collège (en représentations scolaires, matin ou après-midi).

Elle convient parfaitement aux lycéens aussi.
Création prévue en résidence de 2 mois à Saint Quentin de Baron (du 10 octobre au 8 décembre), avec une représentation tout public le 10 décembre 2004 à 20h30 (5€ la place dont 1€ pour le Téléthon). Le 18 décembre à Léognan à 15 heures. (On a été en résidence à Floirac (du 10 au 31 juillet 2004).

Du 13 au 23 en janvier 2005 à 20h45 (sauf les dimanches 16 et 23 à 15h30)

au Marché de Chartrons de Bordeaux, place des Chartrons.

Le Puy en Vêlais (43) au Théâtre du Mayapo du 23 au 25 février 2005.

Festival d’Avignon off 2005 (tout le mois de juillet)

Lectures déjà réalisées : le 10 mai à Eysines (Esquisses) et le 22 mai à Floirac (après midi et soir). Actions au collège Berthelot de Bègles le 11 mars 2004 pour un groupe de 10 professeurs autour de la pièce et du Candide de Voltaire. Actions prévues à Léognan, Saint Quentin de Baron et dans le canton de Branne. (Voir aussi nos partenaires en cours…)
L’histoire :
Gabriel ou le Meilleur, raconte l’histoire de Gabriel, jeune garçon enfermé dans sa maison, par son père, qui veut le protéger de la méchanceté du monde et des hommes.

La pièce commence le jour de Noël. Le père donne la soupe traditionnelle au lutin, en espérant que pendant l’année qui vient, il l’aidera toujours. Immédiatement surgissent deux rats, qui pour se venger du Vieux qui leur a tué leurs enfants à coup de balai, mangent la bouillie pour susciter la réaction du lutin. Celui-ci, croyant que le père se moque de lui en voyant une assiette vide qui sent si bon la soupe, décide de se venger. Il convoque sa copine la fée, qui est la marraine de Gabriel. Il lui explique que Gabriel est assez grand pour connaître le monde. Mais comme son père ne veut pas qu’il sorte, il faut le faire s’évader. Et comme lui-même ne peut pas quitter la maison, suite à un ensorcellement dû à la disparition de la mère, c’est la fée qui devra l’accompagner dans son voyage à travers le monde. La fée donne son accord. Elle réussit à convaincre Gabriel et malgré l’opposition et les avertissements du père, Gabriel part à la découverte du monde accompagné de la fée.

Ce sera l’occasion d’un parcours initiatique, pour un garçon «innocent» de découvrir ce qui se cache derrière les apparences, de découvrir l’ambition, le pouvoir, l’égoïsme, l'argent, l'attachement matériel, la manipulation affective et beaucoup de défauts des hommes, mais aussi à apprendre la générosité, le détachement et surtout l’amour, qui est la force suprême. Un amour qui n'est pas un sentiment à l'eau de rose, terne et mou, mais une vraie voie de connaissance de soi et des autres qui sauve et donne du sens à la vie et à l'existence de l'homme dans le monde. Avec une création musicale contemporaine qui trouvera sa source dans les musiques du monde, et qui sera intégralement interprétée par les comédiens sous la direction d'Edmond Kastelnik, chanteur d'opéra et professeur de chant qui a déjà participé à notre mise en scène de l'Orfeo de Monteverdi.

Comme Candide, Gabriel apprend ce que c’est que la vie, l’illusion, la désillusion et le pouvoir salvateur de l’amour. Il apprendra à gérer le pouvoir car il sera nommé Roi. A gérer l’intolérance religieuse et le fanatisme en tant que Sultan, à édicter des lois, à faire des réformes, à comprendre les intérêts des uns et des autres, à comprendre ce qui fait bouger les hommes et les femmes dans leurs désirs profonds, à distinguer entre les vrais et les faux amis, à voir la différence entre les riches et les pauvres, aussi bien dans son pays qu'à l'étranger, à comprendre l'Autre, à éprouver ce qui est une illusion et ce qui est une réalité, à comprendre ce père qu’il croyait si méchant…
L’auteur :
Mario Dragunsky est l’auteur de « Maracas Cosmiques », spectacle joué plus d’une centaine de fois à Bordeaux, Paris et Avignon et dans toute l’Aquitaine. De « Buenos Aires Buenos Tangos » créé à Léognan et joué à Bordeaux, La Rochelle, Eysines… De « Coplas » adapté librement de Couplets à la mort de son père de Jorge Manrique (créé au festival de Villandraut). De « Antigone » inédit.

Il a traduit et adapté une douzaine de pièces, entre autres : Zoo Story d’Edward Albee (créé à Bordeaux), Mademoiselle Julie d’August Strindberg (créé à Bordeaux), Cinq pièces courtes d’Anton Tchékhov (en espagnol, pour un montage de ses textes à Saragosse & Madrid), Bartleby le scribe, une histoire de Wall Street de Herman Melville inédit, Nœuds d’intérêt de Jacinto Benavente inédit, A la campagne et les Siamois de Griselda Gambaro inédits, La Flemme de Ricardo Talesnik inédit, de Esquilles de Mario Diament (prix Carbonell, Miami USA) inédit, de Marelle adapté du roman de Julio Cortazar inédit, de Comme une histoire d’amour de Arthur Miller (joué à Bordeaux, Saint Étienne, Avignon, Saint Quentin de Baron, La Teste de Buch, Andernos…) actuellement en tournée. Il a créé des spectacles à la demande, entre autres, pour :

  1. le Tribunal de Grande Instance d’Angoulême lors d’un stage parental, spectacles interactifs ayant pour objectif de faire réagir des parents d’enfants « en difficulté » sur divers sujets problématiques

  2. l’École Nationale de la Magistrature, où il intervient depuis 7 ans consécutifs, dans le cadre de simulations d’audiences, civils ou pénales et même lors de différents galas de fin d’année.

  3. Beauty Success à l’hôtel Chinagora d'Alfortville, en banlieue parisienne, pour tous les responsables de magasins de France, un spectacle sur la parodie de l’acte de vente, dans le but de faire comprendre la charte de vente et les erreurs à ne pas commettre.

  4. Renault Pessac et Villenave d’Ornon, pour présenter les activités de la section pièces détachées, de façon humoristique. Création du texte. Théâtre, danse et défilé de mode.


La pièce dans sa réalisation :
Gabriel le Meilleur, est une pièce pour jeune public à partir du collège et tout public à partir du CE1 (parents ou adultes accompagnant les enfants) et ce sans limite d’âge. Plus qu’une pièce exclusivement jeune public ce sera une pièce tout public, visible et conseillé au jeune public.

Tous les personnages, nombreux, seront joués par 7 acteurs. Comme dans le théâtre traditionnel (théâtre grec et même les débuts de la commedia dell’arte où 3 à 6 acteurs jouaient tous les personnages). Nous travaillerons beaucoup sur le rythme, la qualité du jeu : émotionnel et enlevé, sur l’humour et la distance, créée par le décalage entre la naïveté de Gabriel et la connaissance de ceux qui l’initient aux différents sentiments, sensations, pensées et à tout ce qu’on a besoin d’apprendre pour vivre, avant qu’il ne soit trop tard (« le temps d’apprendre à vivre, il est déjà trop tard » ?)

C’est une pièce qui n’aura pas seulement son rôle de divertissement de grande qualité, avec humour, rythme et changements de décors et costumes, mais aussi un spectacle initiatique où un enfant naïf comprend à la fin ce qui fait sens dans la vie : grandir et aimer.

Les intentions de mise en scène :
Cette féerie se prêterait à une création à «grand spectacle» avec beaucoup d’effets spéciaux, car il y a beaucoup de changements de décor. Mais nous voulons faire travailler l’imagination de nos spectateurs, plutôt que faire étalage d'une débauche de moyens techniques. Nous voulons suggérer plutôt que montrer, en suivant la sage devise de Shakespeare. Suggérer par un travail sur la lumière et sur l’espace scénique avec des méthodes très simples, tous les changements dans l’espace et le temps. Miser sur le jeu des acteurs et sur les costumes, pour donner à voir et à ressentir l’histoire. Les acteurs seront en nombre réduit, car à 7 ils joueront les quelques 40 personnages de la pièce. Le but est de faire un spectacle où le jeune public se retrouve autant que le public adulte. Car la pièce peut se lire à plusieurs niveaux : une pièce qui aura un rythme effréné, où l’action n’arrêtera pas d’aller vers son dénouement avec beaucoup d’énergie, et une réflexion de ce Candide moderne, sur l’état du monde et de la civilisation. Tous les changements de décor seront assurés par les comédiens eux mêmes. Nous n’aurons besoin d’aucune machinerie indépendante. Nous voulons renouer, pour ce spectacle, avec le travail de troupes de théâtre traditionnelles, comme celles des comédiens italiens à Paris, à l’époque de Molière. Les effets de lumière, magie et la musique seront faits de façon à retrouver un esprit d'artisanat et non de machinerie électronique : pas de vidéo, ni de DVD, ni de projecteurs automatisés…Aller plus au sens qu'à l'effet facile du théâtre riche. En bref ce sera un spectacle enlevé, drôle et touchant, intelligent et accessible à tous.
Nos partenaires : Les mairies de Saint Quentin de Baron, Floirac, Lesparre, Le Puy en Vêlais et Léognan, Morsang sur Orge (91 région parisienne) (partenaires fermes) et Roquefort, Tonneins, Libourne et Mérignac (où nous avons joué Maracas Cosmiques), Marmande, Targon, Eysines, Andernos et La Teste de Buch (où nous avons joué Comme une histoire d'amour) (partenaires pressentis)... La mairie de Bordeaux pour le Marché de Chartrons, Le centre Monclar en Avignon (théâtre municipal spécialisé dans le jeune public, pour le festival 2005). Le Centre Culturel de Terrasson (24), dirigé par Jean Paul Dumas suit notre projet avec un très grand intérêt et nous soutient. De même que Monsieur Rapin directeur du Théâtre d'Agen.
Nos propositions : Dans le cadre de cette création contemporaine, nous proposons à ceux qui désirent s'engager avec nous, des actions diverses en direction notamment du jeune public :


  1. Stages de théâtre dirigés et coordonnés par Mario Dragunsky, avec la participation des comédiens de la pièce. Ces stages ne sont pas seulement "généralistes", mais des stages avec un contenu directement inspiré du matériau de la pièce. Ils peuvent être fait en amont, pendant la période de mise en chantier de la pièce, en complément de la représentation ou en aval après avoir joué la pièce. Faire jouer les jeunes des extraits de la pièce, parler de la scène, des personnages, de la "construction dramatique" de façon simple et compréhensible par les enfants… Appréhender de façon ludique le monde du merveilleux et du quotidien.



  1. Stages et actions en direction des enseignants en rapport avec la pièce.


  1. Rencontres de tout type avec l'équipe artistique : conférence, échange, stages, lectures, extraits du spectacle…


  1. Animations dans des lieux insolites en amont ou pendant le spectacle : bibliothèques, bus, école, places, lavoirs, châteaux, etc.…

Cie 4Cats 12 rue Paul Berthelot 33000 Bordeaux. Tél 05 57 87 09 55 // 06 63 73 99 42 // 4cats@les4cats.com

Contact diffusion Danielle Loup. Site web : www.les4cats.com

similaire:

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconAdaptation de" Candide ou l'optimisme" de Voltaire

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconRésumé Chapitre I gabriel est, à la gare d’Austerlitz, offusqué de...
«la petite fille», mais ne peut que lui dire qu’elle a fait une fugue; aussi Gabriel va-t-il se recoucher

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconLa recherche de la «qualité au meilleur prix» : l’essence même d’une réussite mondiale
«qualité au meilleur prix», Dell s’est très vite imposée sur le marché des constructeurs informatiques. Ainsi, l’industrie s’en est...

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconPrix : Prix du meilleur film de recherche documentaire au festival...
«Nénette» est consacré à la doyenne des lieux : une orang-outan femelle en captivité depuis 37 ans

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconA obtenu en 1988 le Prix Gabriel Tarde de l’Association Française de Criminologie

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconLe meilleur et le pire … de … : Pascal Fosset

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconD'un meilleur usage de l'histoire de France Marc Fumaroli*

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconGabriel kunde conférence de Cyril Delhay n°3
«Boston tea party» provoque une très vive réaction du gouvernement de Londres qui envoit des troupes dans les colonies

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconVoltaire, illustre philosophe des lumières
«candidus», cela veut dire, innocent. Candide a été publié simultanément à Genève, en Angleterre et en France en 1759. Voltaire a...

Gabriel, ou le meilleur d’après Candide ou l’optimisme iconGabriel Lemonnier, salon de Madame Geoffrin en 1755,1812, Rouen, Musée des Beaux-Arts
Qu'est-ce que les Lumières ? La sortie de l'homme de sa Minorité, dont IL est lui-même responsable. [ ]






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com