Littérature française et étrangère





télécharger 69.32 Kb.
titreLittérature française et étrangère
page1/2
date de publication06.11.2017
taille69.32 Kb.
typeLittérature
h.20-bal.com > histoire > Littérature
  1   2
Bibliothèque Municipale Novembre 2016

Littérature française et étrangère

Judas Amos Oz



Le jeune Shmuel Asch désespère de trouver l’argent nécessaire pour financer ses études, lorsqu’il tombe sur une annonce inhabituelle. On cherche un garçon de compagnie pour un homme de soixante-dix ans ; en échange de cinq heures de conversation et de lecture, un petit salaire et le logement sont offerts.
C’est ainsi que Shmuel s’installe dans la maison de Gershom Wald où il s’adapte rapidement à la vie réglée de cet individu fantasque, avec qui il aura bientôt des discussions enflammées au sujet de la question arabe et surtout des idéaux du sionisme.
Mais c’est la rencontre avec Atalia Abravanel qui va tout changer pour Shmuel, tant il est bouleversé par la beauté et le mystère de cette femme un peu plus âgée que lui, qui habite sous le même toit et dont le père était justement l’une des grandes figures du mouvement sioniste. Le jeune homme comprendra bientôt qu’un secret douloureux la lie à Wald...
Judas est un magnifique roman d’amour dans la Jérusalem divisée de 1959, un grand livre sur les lignes de fracture entre judaïsme et christianisme, une réflexion admirable sur les figures du traître, et assurément un ouvrage essentiel pour comprendre l'histoire d’Israël. Un chef-d’œuvre justement acclamé dans le monde entier.

Les vies de papier Rabih Alameddine



Aaliya Saleh, 72 ans, les cheveux bleus, est inclassable. Mariée à 16 ans à « un insecte impuissant », elle a été répudiée au bout de quatre ans. Pas de mari, pas d'enfant, pas de religion... Non conventionnelle et un brin obsessionnelle, elle a toujours lutté à sa manière contre le carcan imposé par la société libanaise. Une seule passion l'anime: la littérature. Elle a en effet pour les mots un désir inextinguible. À tel point que, chaque année, le 1er janvier, elle commence à traduire en arabe l'un de ses romans préférés. Un travail ambitieux qui finit toujours par échouer dans un tiroir. Car les quelque trente-sept livres traduits par Aaliya au cours de sa vie n'ont jamais été lus par qui que ce soit.
Ce portrait d'une femme solitaire en pleine crise existentielle oscille sans cesse entre passé et présent dans un Beyrouth en constante mutation. Tandis qu'elle essaye de maîtriser son corps vieillissant et la spontanéité de ses émotions, Aaliya doit faire face à une catastrophe inimaginable qui menace de faire voler sa vie en éclats. Son ton mordant ne nous laisse pas indemne.
Rabih Alameddine nous livre un roman bouleversant qui célèbre la vie singulière d'une discrète obsessionnelle et révèle la beauté et l'horreur de Beyrouth. Les Vies de papier est une déclaration d'amour à la littérature et à la façon dont elle peut nous définir.
Le chagrin des vivants Anna Hope



Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l'Angleterre attend l'arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d'hommes ont disparu, cette cérémonie d'hommage est bien plus qu'un simple symbole, elle recueille la peine d'une nation entière. À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l'armée ; Ada, qui ne cesse d'apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d'anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse. Dans une ville peuplée d'hommes incapables de retrouver leur place au sein d'une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l'équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les coeurs s'apaisent.

Une femme : le roman d’une vie Janine Boissard



Un roman autobiographique où l'enfance de l'auteure croise sa vie d'adulte. Elle livre l'histoire d'une petite fille mal dans sa peau qui se promet de devenir écrivain, puis celle d'une mère de quatre enfants qui est obligée de se séparer de son mari.
Les pêcheurs d’étoiles Jean-Paul Delphino



L'histoire d'une nuit épique dans le Paris des années 1920, en compagnie de Blaise Cendrars, de retour du Brésil, et d'Erik Satie, qui commence tout juste à être connu mais vit encore dans la misère à Arcueil.
Les deux hommes se lancent à la poursuite d'une mystérieuse femme aimée et de Jean Cocteau, qui leur a volé l'argument d'un opéra.
La mémoire des embruns Karen Viggers



Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs.
Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.

Chanson douce Leila Slimani Prix Goncourt 2016



Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.
À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture.
Le dernier des nôtres Adélaïde de Clermont-Tonnerre Grand Prix du roman de l’Académie Française



« La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Cette jeune femme qui descend l’escalier d’un restaurant de Manhattan, élégante, rieuse, assurée, c’est Rebecca Lynch. Werner Zilch, qui l’observe, ne sait pas encore que la jeune artiste est aussi une richissime héritière. Werner n’a pour lui que ses yeux bleus délavés. Son nom étrange. Et une énergie folle : enfant adopté par un couple de la classe moyenne, il rêve de conquérir New-York avec son ami Marcus.
Werner poursuit Rebecca, se donne à elle, la prend : leur amour fou les conduit dans la ville en pleine effervescence au temps de Warhol, Patti Smith et Bob Dylan… Jusqu’au jour où Werner est présenté à la mère de Rebecca, Judith, qui s’effondre en le voyant. Ainsi se rouvre le dossier douloureux des origines de Werner. Qui Judith a-t-elle reconnu dans ces traits et ces yeux presque gris ? Quels souvenirs hideux cache-t-elle sous ses bracelets d’or ?
« Le dernier des nôtres », c’est une histoire d’amour impossible au temps où tout était possible. Adélaïde de Clermont-Tonnerre tisse une toile énigmatique, drôle, sensuelle, traversée de personnages inoubliables. Certains glorieux, d’autres inconnus…
Petit pays Gaël Faye Prix Goncourt des lycéens



En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

Une nuit en crète Victoria Hislop



Au fil de dix nouvelles au charme indéniable, Victoria Hislop nous emmène à travers les rues d'Athènes et les parcs ombragés des villages grecs. En évoquant leur atmosphère si particulière, elle donne vie à un grand nombre de personnages inoubliables : un prêtre solitaire, deux frères qui n'arrêtent pas de se quereller, un étranger indésirable ou encore un jeune marié à la mémoire défaillante.
Ces nouvelles douces-amères ont pour thème l'amour, la loyauté, la séparation et la réconciliation et sont écrites avec le style si reconnaissable et propre à Victoria Hislop.

C’est ainsi que les hommes vivent Pierre Pelot



Automne 1999.
Lazare Grosdemange, journaliste et grand voyageur, revient sur les lieux de son enfance. Un accident lui a fait perdre la mémoire dans des circonstances troublantes qu'il cherche de toutes ses forces à éclaircir. Au début du XVIIe siècle, dans cette partie des Vosges, Dolat, fils d'une paysanne brûlée pour sorcellerie, apprend qu'il a été recueilli par les religieuses de Remiremont et adopté par une demoiselle de haut lignage.
Il se retrouve impliqué avec Apolline, sa "marraine" devenue sa maîtresse, dans les intrigues qui secouent le duché de Lorraine, et doit s'enfuir vers la Bourgogne voisine. La guerre de Trente Ans qui dévaste la Lorraine atteint bientôt ces régions sauvages et sépare les deux amants. Par des voies secrètes et souterraines, la quête de Lazare Grosdemange va croiser, au-delà des siècles, les aventures de Dolat, "fils du diable".
Fresque hallucinée de la guerre de Trente Ans et roman contemporain, C'est ainsi que les hommes vivent est une immense aventure du langage et de la mémoire.

Demain les chats Bernard Werber



Pythagore, chat de laboratoire appareillé pour se connecter avec les ordinateurs enseigne à Bastet, jeune chatte Montmartroise, à communiquer avec les humains pour tenter de leur faire prendre conscience de la violence de leur société.

Héloïse, ouille ! Jean Teulé



En l'an 1118, le célèbre théologien Pierre Abélard est sollicité par un influent chanoine pour parfaire l'éducation de sa ravissante nièce, Héloïse. D'une réputation irréprochable, Abélard n'a qu'une seule et unique maîtresse : la dialectique. Mais les charmes irrésistibles d'Héloïse s'apprêtent à lui faire découvrir une dimension jusqu'alors inconnue : l'amour fou, quel qu'en soit le prix à payer. Le plus grand logicien de son temps et sa jeune et brillante élève se laissent alors emporter par une passion au-delà de toute rationalité. Partant du principe que l'essentiel de l'amour tient dans la rencontre entre deux corps - idée trop souvent occultée par la bienséance, y compris par Héloïse et Abélard dont la célèbre correspondance n'évoque qu'entre les lignes l'aspect charnel de leur liaison - Jean Teulé, plus rabelaisien que jamais, s'est donné pour but de combler certaines lacunes. Et qui mieux que ce trouvère d'aujourd'hui pour chanter la folie de ces deux amants éternels ? Qui mieux que lui pour oser s'emparer du couple le plus mythique de l'histoire médiévale et relater, avec la joyeuse obscénité de l'époque, leurs pratiques érotiques ? Car il en fallait du courage, du talent, de la rage d'écrire pour faire naître un tel texte, transgressif, débridé, ambitieux et pétri de l'amour de ces deux amants légendaires, à jamais enlacés dans le même tombeau du Père Lachaise. Grâce à cette version punk de la romance d'Héloïse et Abélard, Jean Teulé nous met en bouche un amour qui touche au divin, et nous fait, à nous, simples mortels, entrevoir l'absolu.
Le héros discret Mario Vargas Llosa



Mario Vargas Llosa nous dépeint la situation actuelle d'une société dopée par une croissance économique sans précédent mais qui voit également se développer la corruption, la cupidité et le crime.
À Piura, Felícito Yanaqué, patron d'une entreprise de transports, est l'objet de chantage et d'intimidations mafieuses. Aussi frêle de corps qu'énergique de caractère, il saura cependant y faire face, et son opiniâtreté d'homme du peuple qui s'est élevé à la force des bras, fera de lui un héros national.
À Lima, Ismael, patron d'une riche compagnie d'assurances, se voit menacé par ses deux fils, qui convoitent sa fortune en souhaitant sa mort. Là encore, l'homme saura répondre à ces menaces, et sera tout aussitôt doté par le romancier d'une aura héroïque.
Mais il ne faut pas prendre leur épopée trop au sérieux. Car entre le mélodrame et le vaudeville, Vargas Llosa s'amuse, et nous amuse, avec ces deux histoires qu'il mène avec brio et dont le résultat final est une œuvre drôle, corrosive et magistralement écrite.
Dans la paix des saisons Christian Signol



A la sortie de l'hôpital, Mathieu part se ressourcer auprès de ses grands-parents dans le Quercy. L'amour serein qu'ils lui prodiguent lui permet de retrouver le courage de vivre et l'espoir d'un avenir fécond.

La Cheffe, roman d’une cuisinière Marie NDiaye



Le narrateur relate la vie de la cheffe, une cuisinière installée à Bordeaux dont il fut l'assistant. Il raconte son enfance dans une famille d'ouvriers agricoles, l'ouverture de son restaurant, son adolescence, ses premières expériences culinaires, ses employeurs et la déroute de son établissement suite à l'application de règles absurdes par sa fille après son école de commerce.

Un hommage à l'art culinaire, un art que la Cheffe va féminiser et sublimer.
Le garçon Maltus Malte Prix Fémina 2016



Il n’a pas de nom. Il ne parle pas. Le garçon est un être quasi sauvage, né dans une contrée aride du sud de la France. Du monde, il ne connaît que sa mère et les alentours de leur cabane. Nous sommes en 1908 quand il se met en chemin, d’instinct.
Alors commence l’épreuve du monde : la rencontre avec les hommes – les habitants d’un hameau perdu, Brabek, l’ogre des Carpates, lutteur de foire philosophe, Emma, mélomane et si vive, à la fois soeur, amante et mère. « C’est un temps où le garçon commence à entrevoir de quoi pourrait bien être, hélas, constituée l’existence : nombre de ravages et quelques ravissements. » Puis la guerre, l’abominable carnage, paroxysme de la folie des hommes et de ce que l’on nomme la civilisation.
Itinéraire d’une âme neuve qui s’éveille à la conscience, émaillé d’expériences tantôt tragiques, tantôt cocasses, et ponctué comme par interférences des petits et grands soubresauts de l’Histoire, le Garçon est l’immense roman de la condition humaine.
Les vignerons de chantegrêle Jean-Paul Malaval



Au 19ème siècle, le bas pays corrézien compte seize mille hectares de vignes.
Le comte Firmin de Jandelles règne en maître absolu sur Chantegrêle. Les familles Madelbos et Pierrebrune se haïssent, et l'avènement de Napoléon III réveille les hostilités entre les deux clans du village, les bonapartistes et les républicains.
Mais, alors que l'empire s'achemine vers son déclin, l'amour d'Alain Madelbos et Albine Pierrebrune va, après bien des drames, sceller l'alliance et la réconciliation de tous les habitants du village.
Le comte, ruiné par l'arrivée d'un insecte dévastateur, le phylloxera, assiste impuissant au triomphe des idéaux républicains et, avec eux, une nouvelle race de propriétaires terriens émerge.
Harry Potter et l’enfant maudit Jack Thorm, John Tiffany



D'après une nouvelle histoire originale de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, la nouvelle pièce de théâtre de Jack Thorne, "Harry Potter et l'Enfant Maudit" est la huitième histoire de la saga Harry Potter.
Même les pêcheurs ont le mal de mer Diane Peylin



C'est une petite île de sable et de volcans, aux couleurs méditerranéennes. Là, trois hommes d'une même famille, trois pêcheurs, doivent affronter le passé, les regrets, le silence.
Il y a Valente Orozco, le père, sauvage et taciturne, qui n'a jamais pu surmonter la mort de sa femme Rocio. Il y a Rafa, le grand-père, ce géant au regard d'acier, inflexible avec Valente, et qui, inexplicablement, s'est métamorphosé un beau matin pour ne plus jamais cesser de sourire. Et puis il y a Salvi, le fils, qui a quitté l'île pour le continent, fuyant un destin tout tracé. Salvi qui déteste la mer, les éternels filets, l'odeur des poissons et les valeurs patriarcales d'une société dans laquelle il ne se reconnaît pas.
Derrière ces trois hommes, surtout, il y a des secrets, des non-dits portés de génération en génération comme un fardeau, et bien sûr des femmes – qui sont des soleils ou des poignards.
Voici, tissées délicatement, les trajectoires émouvantes de trois fils en quête d'un père.

Bombay mon amour Charlotte Valandrey



Début 2014, Charlotte part pour un voyage en Inde, médiatisé du fait de la présence à ses côtés de son amie Diana plongée en pleine tempête amoureuse avec le président de la République Française. En visitant avec Diana les bidonvilles et les hôpitaux de Bombay, Charlotte est bouleversée par une petite fille qui ne cesse de la suivre jusqu'à la voiture officielle qui les ramène à l'hôtel. Nommée Abhaya, celle-ci vit avec d'autres orphelins livrés à eux-mêmes dans les rues de la ville. Elle fait partie des « intouchables » et, en dépit des consignes et des recommandations du protocole et de tous les officiels, Charlotte décide de ramener Abhaya dans le palace où elle séjourne. Au même moment, elle rencontre un journaliste franco-indien, Satyam, qui leur prédit un destin commun.

L’insouciance Karine Tuil



De retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes, le lieutenant Romain Roller est dévasté. Au cours du séjour de décompression organisé par l’armée à Chypre, il a une liaison avec la jeune journaliste et écrivain Marion Decker. Dès le lendemain, il apprend qu’elle est mariée à François Vély, un charismatique entrepreneur franco-américain, fils d’un ancien ministre et résistant juif. En France, Marion et Romain se revoient et vivent en secret une grande passion amoureuse. Mais François est accusé de racisme après avoir posé pour un magazine, assis sur une œuvre d’art représentant une femme noire. À la veille d’une importante fusion avec une société américaine, son empire est menacé. Un ami d’enfance de Romain, Osman Diboula, fils d’immigrés ivoiriens devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité politique montante, prend alors publiquement la défense de l’homme d’affaires, entraînant malgré lui tous les protagonistes dans une épopée puissante qui révèle la violence du monde.


Et tu trouveras le trésor qui dort en toi Laurent Gounelle



Tout commence le jour où Alice, une jeune femme dynamique et audacieuse, retrouve son ami d'enfance, Jérémie. Devenu prêtre de campagne, il lui confie être accablé par le faible nombre de fidèles qui le suivent. Athée et conseillère en communication, Alice se met en tête de l'aider à sa manière. Amenée par la force des choses à se plonger dans le monde de la spiritualité, du christianisme à l'hindouisme, du taoïsme au bouddhisme, Alice va découvrir une vérité universelle particulièrement troublante. Une vérité concernant l'homme et la clé de son épanouissement, passée sous silence par les religieux, perdue au fil des siècles...
Dans ce nouveau roman émouvant et captivant, Laurent Gounelle nous entraîne dans un univers passionnant à la découverte de ce qui permet à l'homme de s'élever dans une autre dimension, où ses actes sont puissants et sa joie, un état durable.

Romans Policiers et Trillers (Novembre 2016)

Brunetti en trois actes Donna Leon



Brunetti en plein coeur de l'opéra vénitien à La Fenice ! Accompagné de son épouse Paola à la Fenice, Brunetti assiste à la Tosca, avec la diva Flavia Petrelli sur scène. Le spectacle, grandiose, s'achève par une pluie de roses jaunes tandis que Flavia est ovationnée. Mais des centaines d'autres roses jaunes attendent la soprano dans sa loge. Et en rentrant chez elle, elle trouve un nouveau bouquet sur le pas de sa porte.
Un admirateur secret la gratifie ainsi de ces fleurs depuis plusieurs mois, de Saint-Pétersbourg à Londres, d'Amsterdam à Venise, et Flavia commence à s'inquiéter de ces signes d'adoration excessifs. Bientôt, la chanteuse confie son appréhension à Brunetti, qui lui promet de mener sa petite enquête. Quand une jeune chanteuse vénitienne, dont le talent avait attiré l'attention de Flavia en personne, est sauvagement attaquée, Brunetti commence à penser que les craintes de la cantatrice sont bel et bien fondées.
Il va alors plonger dans la psyché du mystérieux admirateur obsessionnel de Flavia et tenter d'éviter que d'autres chanteuses soient blessées... Fantasmagorique et passionnant, Brunetti en trois actes plonge le lecteur dans la magie de la Fenice et le superbe monde de l'opéra que Donna Leon connaît si bien, et aime tant.
Les doutes d’Avraham Dror Mishani



Une veuve sexagénaire est étranglée dans son appartement de Tel-Aviv. Un voisin a vu, à peu près à l'heure du décès, un policier descendre l'escalier de l'immeuble. Avraham, promu chef de la section des homicides, est confronté à sa première enquête de meurtre. Il doute plus que jamais de lui-même, sur le plan personnel et sur le plan professionnel. Curieusement, il n'en est que plus attachant. Parallèlement, nous voyons une jeune mère de famille, Maly, s'inquiéter du comportement inhabituel de Koby, son mari, qui a renoncé à trouver un emploi et depuis quelques jours la délaisse, fréquentant trop assidûment la salle de boxe et refusant de répondre aux questions pressantes qu'elle lui pose.
Jouant avec brio d'une construction aussi diabolique que celle des deux premiers titres, Mishani piège le lecteur en lui suggérant peu à peu ce qu'Avraham, lui, ne voit pas, mais en se gardant jusqu'au bout de révéler l'essentiel : pourquoi ?
Le cri Nicolas Beuglet



Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l'aube d'une nuit glaciale, le corps d'un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre...
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l'hôpital semble si peu à l'aise avec l'identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c'est le début d'une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l'île de l'Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d'un journaliste d'investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l'une des questions qui hante chacun d'entre nous : la vie après la mort...
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !
Inspiré par des découvertes et des événements réels, Le Cri renvoie à nos peurs les plus intérieures. Un thriller sur la folie des hommes et le danger d'une science dévoyée, transformée en arme fatale.
Les témoins de pierre Simon Beckett



Sean est en fuite. Malgré la chaleur qui écrase la campagne française, il préfère abandonner sa voiture accidentée et couper à travers champs pour éviter la police. Mais sa cavale se termine brutalement lorsque les mâchoires implacables d’un piège se referment sur sa jambe. Retrouvé quasiment inconscient par les deux fi lles du propriétaire d’une ferme voisine, il est recueilli et soigné. À peine capable de tenir debout, Sean se croit enfin à l’abri et est loin de se douter des dangers qui le menacent.
Les douzes indices de Noël P.D. James



Une romancière à succès revient sur un crime commis dans la demeure de sa grand-mère pendant la guerre, un soir de réveillon. Un employé de bureau qui s’est introduit de nuit dans le bureau de son patron pour feuilleter ses revues pornographiques devient le témoin d’une aventure amoureuse illicite, et bientôt d’un meurtre qui le place face à un dilemme atroce. Le fringant inspecteur Adam Dalgliesh enquête sur la mort d’un patriarche qui s’est suicidé dans des circonstances suspectes, puis sur celle d’un très vieux monsieur très riche qui aurait été empoisonné par sa très jeune femme soixante-sept ans plus tôt…
Dans la lignée de ses illustres prédécesseurs – Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Agatha Christie ou G. K. Chesterton –, Phyllis Dorothy James s’est adonnée avec brio à l’écriture de nouvelles piquantes et raffinées. Les plus savoureuses d’entre elles sont rassemblées dans ce recueil posthume où l’on retrouve avec bonheur la plume acérée de la grande dame de la littérature policière.

Sur les hauteurs du mont Crève-Cœur Thomas H. Cook



1962. Ben, lycéen, tombe amoureux de Kelli qui vient d’arriver à Choctaw, bourgade traditionnelle et guindée du Sud américain. Mais Kelli s’éprend de Troy, le bourreau des cœurs local. Un jour, Kelli est retrouvée morte. Ben est soupçonné d’en savoir plus qu’il ne veut le dire. Kelli a-t-elle été tuée parce que Troy avait plaqué sa petite amie pour elle ou parce qu’elle soutenait la cause des Noirs dans le Journal du Lycée qu’elle dirigeait avec Ben ? On ne le saura jamais… Trente ans après, Ben, marié, exerce la médecine à Choctaw. L’heure est venue pour lui de révéler la vérité.
Intimidation Harlan Coben



Le grand Harlan Coben récidive avec ce polar brillant et riche en rebondissements !
Que sait-on de la personne qui partage notre vie ? Avocat sans histoires, Adam tombe des nues lorsqu’un parfait inconnu lui annonce que sa femme lui a menti sur un sujet crucial. Lorsqu’il la confronte, Corinne se défile et, le lendemain, disparaît. Partagé entre inquiétude et sentiment de trahison, Adam décide de tout faire pour trouver sa femme… et la vérité.
Tant de chiens Boris Quercia Grand prix de littérature policière : prix roman étranger 2016



Encore une mauvaise période pour Santiago Quiñones, flic à Santiago du Chili. Son partenaire Jiménez vient de mourir au cours d'une fusillade avec des narcotrafiquants. Pire encore, le défunt semble avoir été mêlé à des histoires peu claires, et il avait les Affaires internes sur le dos.
Par curiosité autant que par désœuvrement, Santiago commence à mener l'enquête, et il retrouve une jeune femme qu'il connaît bien, Yesenia. Tous deux ont grandi dans le même quartier avant que leurs chemins se séparent. Entretemps, Yesenia a connu l'enfer : séquestrée et violée par son beau-père, elle ne vit plus que pour se venger. Au nom de leur amitié passée, elle va demander à Santiago d'abattre son bourreau...
Le premier miracle Gilles Legardinier



Karen Holt est agent d’un service de renseignement très particulier.
Benjamin Horwood est un universitaire qui ne sait plus trop où il en est.
Elle enquête sur une spectaculaire série de vols d’objets historiques à travers le monde. Lui passe ses vacances en France sur les traces d’un amour perdu.
Lorsque le vénérable historien qui aidait Karen à traquer les voleurs hors norme meurt dans d’étranges circonstances, elle n’a pas d’autre choix que de recruter Ben, quitte à l’obliger.
Ce qu’ils vont vivre va les bouleverser.
Ce qu’ils vont découvrir va les fasciner.
Ce qu’ils vont affronter peut facilement les détruire…

Les jumelles Claire Douglas



L’une est morte. L’autre ment.
Journaliste freelance, Abi Cavendish a fait une tentative de suicide et un séjour en hôpital psychiatrique après la mort de sa soeur jumelle dix-huit mois plus tôt. Fragilisée par cette disparition dont elle se sent responsable, elle tombe sous l’emprise de Beatrice, une inconnue au charme fascinant chez laquelle elle emménage. Beatrice Price est quant à elle la soeur jumelle de Ben. [...]
Thème romanesque par excellence, la gémellité est ici abordée sous un angle inédit : 'Les jumelles' est un roman à suspense qui prend des risques en n’hésitant pas à montrer les aspects plus sombres de cette relation. Plus que la traditionnelle contradiction entre besoin d’indépendance et désir de fusion, le roman aborde le sujet d’une dépendance extrême.
  1   2

similaire:

Littérature française et étrangère iconLa littérature béninoise de langue française des origines à nos jours
«l’école étrangère» dans le pays, d’abord par les missionnaires, puis par le colonisateur français

Littérature française et étrangère iconL’histoire de la chanson française Naissance d’un genre
«chanson française» désigne un genre musical qui se définit par l’usage de la langue française, la référence à des maîtres et modèles...

Littérature française et étrangère iconLittérature québécoise
«Jean Rivard» quel nom commun ! que pouvait-on imaginer de plus vulgaire ? Passe encore pour Rivard, si au lieu de Jean c’était Arthur,...

Littérature française et étrangère iconLittérature française En ce dernier semestre de vos années au «secondaire»
«secondaire» d’année scolaire, IL semble opportun et intéressant de jeter un coup d’œil sur l’histoire de la littérature à travers...

Littérature française et étrangère iconLa société française du Moyen-âge à nos jours
«humanistes» aux XV-XVI é siècles. La langue française supplante le latin dans les actes officiels et dans la littérature. L’imprimerie...

Littérature française et étrangère iconLittérature française

Littérature française et étrangère iconL’Histoire de la littérature française

Littérature française et étrangère iconLittérature française du xviiiè siècle

Littérature française et étrangère iconLittérature française du Latin à la geste groupe : N°4

Littérature française et étrangère iconRevolution française, guerres de vendee : histoire, litterature






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com