Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)





télécharger 0.72 Mb.
titreIntroduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune)
page16/19
date de publication06.11.2017
taille0.72 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   11   12   13   14   15   16   17   18   19
Historia Contemporánea, n°5, 1996, p. 15.

8 TROUVÉ, Matthieu, « Le long chemin de l’Espagne vers la Communauté européenne (1919-1986 », in FRÉCHET, Hélène (coord.), Penser et construire l’Europe, 1919-1992, Paris, Éditions du Temps, 2007, p. 259.

9 TROUVÉ, Matthieu, op. cit., p. 15.

1 Cf. Trouvé, Matthieu, L’Espagne et l’Europe. De la dictature de Franco à l’Union européenne, Bruxelles, collection « Euroclio », Peter Lang, 2008 ; Crespo MacLennan, Julio, España en Europa, 1945-2000. Del ostracismo a la modernidad, Madrid, Marcial Pons Ediciones de Historia, 2004 ; Guirao, Fernando, Spain and the Integration of Europe, 1950-77. A comparative Perspective, Oxford, Oxford University Press, 2004.

1 Angoustures, Aline, Histoire de l’Espagne au XXe siècle, Bruxelles, Complexe, collection « Questions au XXe siècle », 1993, p. 339.

2 Cf. Mesa, Roberto, « La posición internacional de España. Entre el centro y la periferia », Leviatán, n°33, 1988, p. 33-40 ; Jover Zamora, José María, « La percepción española de los conflictos europeos : notas históricas para su entendimiento », in Revista de Occidente, n°57, 1986.

3 Girault, René, « Réflexions sur la méthodologie de l’histoire des relations internationales. L’exemple des relations franco-espagnoles », in Españoles y Franceses en la primera mitad del siglo XX, Madrid, CSIC, Centro de estudios históricos, 1996, p. 153.

4 Cf., entre autres, Dulphy, Anne, La politique de la France à l’égard de l’Espagne de 1945 à 1955. Entre idéologie et réalisme, Paris, collection « Diplomatie et Histoire », Imprimerie nationale, 2002 ; Portero, Florentino, Franco aislado : la cuestión española, 1945-1950, Madrid, Aguilar, 1989 ; Martínez Lillo, Pedro Antonio, Las relaciones hispano-francesas en el marco del aislamiento internacional del régimen franquista (1945-1950), Madrid, thèse de doctorat, Universidad autónoma de Madrid, 1993.

1 Voir Pellistrandi, Benoît, « La imagen de España en Francia en el siglo XX », in Morales Moya, Antonio (dir.), Las Claves de la España del siglo XX, tome Nacionalismos e imagen de España, Madrid, Nuevo Milenio, 2001, p. 92-95 ; Núñez Florencio, Rafael, Sol y Sangre. La imagen de España en el mundo, Madrid, Espasa-Calpe, 2001.

2 Sur tous ces débats, voir en particulier Abellán, José Luis, « El significado de la idea de Europa en la política y en la historia de España », in Sistema, n°86-87, novembre 1988, p. 36; Beneyto, José María, Tragedia y razón. Europa en el pensamiento español del siglo XX, Madrid, Taurus, 1999 ; Bueno, Gustavo, España frente a Europa, Barcelone, Alba editorial, 1999, p. 26 et suivantes ; Racionero, Lluís, España en Europa. El fin de la « edad conflictiva » y el cambio de rumbo de la sociedad española, Barcelone, Planeta, 1987, p. 47; Ramírez, Manuel, Europa en la conciencia española y otros estudios, Madrid, Trotta, 1996.

3 Viñas, Ángel, Los Pactos secretos de Franco con los Estados Unidos. Bases, ayuda éconómica, recortes de soberania, Barcelone, Grijalbo, 1981.

1 Cf. Archives du Ministère espagnol des Affaires étrangères (AMAE-E), R 6916, Exp. 5, note n°260/2 de l’Oficina de Información Diplomática (OID) du 5 décembre 1962 ; Chastagnaret, Gérard, « Une histoire ambiguë : les relations commerciales entre l’Espagne et les onze de 1949 à 1982 », in España, Francia y la Comunidad Europea, Madrid, Casa de Velázquez/CSIC, 1989, p. 191-218 ; Broder, Albert, Histoire économique de l’Espagne contemporaine, Paris, collection « Économies et sociétés contemporaines », Economica, 1998, p. 223-238.

2 Archives de la Fondation nationale Francisco Franco (FNFF), doc. n°5196, rapport du ministre Pedro Gual Villalbí sur les travaux de la CICE, 8 mars 1961. Cf. aussi Moreno Juste, Antonio, Franquismo y construcción europea (1951-1962). Anhelo, necesidad y realidad de la aproximación a Europa, Madrid, Tecnos, 1998.

3 Archives historiques de l’Union européenne (AHUE), fonds MAEF 704, discours du général Franco du 30 avril 1959 cité par l’ambassadeur de France en Espagne, Guy de la Tournelle, dans une lettre adressée à Maurice Couve de Murville, 18 septembre 1959.

4 Cf. Messages de fin d’année du 31 décembre 1959 et du 30 décembre 1962, et discours de Franco du 12 octobre 1950, publiés notamment dans Franco, Francisco, Pensamiento político, Madrid, ediciones del Movimiento, tome II, 1975, p. 785, 797 et 769-771.

5 AMAE-E, R 6916, Exp. 6, lettre de Fernando Castiella à Maurice Couve de Murville, 9 février 1962.

1 Satrústegui, Joaquín (dir.), Cuando la transición se hizo posible. El « contubernio de Munich », Madrid, Tecnos, 1993.

2 Cf., notamment, Pereira, Juan Carlos, « Europeización de España/Españolización de Europa : el dilema histórico resuelto », in Documentación Social, n°111, 1998, p. 39-58 ; Crespo MacLennan, Julio, « El europeísmo español en la época de Franco y su influencia en el proceso de democratización política », in Espacio, Tiempo y Forma, série V, Historia contemporánea, tome X, UNED, 1997, p. 349-367.

3 Cf. Entretien de l’auteur avec José Luis Cerón, 15 octobre 2002 ; Bassols, Raimundo, Veinte años de España en Europa, Madrid, Biblioteca Nueva, 2007 ; Alonso Antonio, España en el Mercado Común. Del acuerdo del 70 a la Comunidad de los Doce, Madrid, Espasa-Calpe, 1985.

1 Cette solution de stand still sera remplacée en 1977 par un nouveau compromis obtenu à l’arraché entre l’Espagne et la Commission. Cf. Centre des Archives diplomatiques de Nantes (CADN), Bruxelles, RP UE 2767, note de la présidence du Conseil des Communautés européennes, 23 février 1977, et télégrammes n°684 et 2383 de la délégation française au COREPER, 4 mars et 29 juin 1977 ; Bassols, Raimundo, España en Europa. Historia de la adhesión a la CEE. 1957-1985, Madrid, Estudios de Política Exterior, 1995, p. 176-178.

2 CADN, Madrid, F 1118, télégramme n°3053 de Jean-Marie Soutou, 8 octobre 1975.

3 Voir Oreja, Marcelino, Tres Vascos en la política exterior de España, Madrid, Real Academia de Ciencias Morales y Políticas, 2001 ; Armero, José Mario, Política exterior de España en democracia, Madrid, Espasa-Calpe, 1989.

1 Ulkoasianministeriön vuosikertomus 2008, Ulkoasiainministeriö, Edita, Helsinki 2009, 52-53.

2 Ces aspects sont classiques d’un discours « nordique » sur les relations internationales bien décrypté par Christine Ingebritsen (« Norm entrepreneurs : Scandinavia’s Role in World Politics », Cooperation and Conflict, 37/2002, 11-23). Voir aussi, pour des réflexions générales sur la position des petits Etats dans les relations internationales, Gunnhildur Lily Magnúsdóttir, Small States’ Power Resources in EU Negotiations: The Case of Sweden, Denmark and Finland in the Environmental Policy of the EU (PhD dissertation, University of Iceland, 2009) ; L. Goetschel (ed.), Small States in and outside of the European Union (Kluwer Academic Publishers, 1998) ; Jeanne K. Hey (ed.), Small States in World Politics, Explaining Foreign Policy Behavior (Lynne Rienner Publishers, Boulder, London, 2003).

3 Martti Julkunen, Talvisodan kuva, Ulkomaisten sotakirjeenvaihtajien kuvaukset suomesta 1939-1940 (Weilin+Göös, Helsinki, 1975), 15.

4 Louis Clerc, « A Feeling for Justice: French Reactions to the "Finnish Cause" between 1870 and 1917 », Journal of Baltic Studies, Vol. 38, issue 2, June 2007, 235-254 et la bibliographie cite ; Steve Duncan Huxley, Constitutionnal Insurgency in Finland, Finnish ”Passive Resistance” against Russification as a Case of Nonmilitary Struggle in the European Resistance Tradition (Studia Historica 38, SHS, Helsinki, 1990) ; Timo Soikkanen (dir.), Taistelu autonomiasta (Edita, Helsinki, 2009).

1 La discussion sur le statut légal de la Finlande, par exemple, est dominée par les ouvrages du Finlandais Leo Mechelin et sa théorie de l’union réelle.

2 Cité dans Thiodolf Rein, Leo Mechelinin elämä, Otava, Helsinki, 1915, 140.

3 Voir Gwenaëlle Bauvois, « Le Pinceau et la Médaille. Les réseaux coopératifs d’Albert Edelfelt dans le champ artistique français, 1874-1905 », position de thèse, Revue d’Histoire Nordique, 4.

4 Pour une présentation rapide, Juhani Paasivirta, L’administration des Affaires Etrangères et la politique extérieure de la Finlande, Depuis le début de l’indépendance nationale en 1917 jusqu’à la guerre russo-finlandaise de 1939-1940 (Turun Yliopiston Julkaisuja, Sarja B, Osa 99, Turku, 1966).

5 On voit bien ce processus avec l’accueil en Finlande, en août 1939, de la photographe française Denise Bellon : Sini Sovijärvi, Ulla Paavilainen, Louis Clerc, Eric Le Roy, Mikka Perttola, Minna Varilla (eds.), Denise Bellon – Onnen Maa, Suomi elokuussa 1939 (Finn Lectura, Helsinki, 2008).

1 Pour des notions sur la Finlande durant la Seconde guerre mondiale, voir Seppo Hentilä, Osmo Jussila, Jukka Nevakivi, Histoire Politique de la Finlande, XIXe-XXe siècle (Fayard, Paris, 1999).

2 Sur les organismes mis en place et l’atmosphère de cette époque, on consultera entre autres Timo Soikkanen, Presidentin…, op.cit., 359-364. Un exemple de manipulation de l’histoire par Kekkonen avec les débats sur l’année Lénine en 1970 dans Ville Pernaa, Tehtävänä Neuvostoliitto. Opetusministeriön Neuvostoliittoinstituutin roolit suomalaisessa politiikassa 1944-1992 (Venäjän ja Itä-Euroopan Instituutti, Helsinki, 2002), 181-182.

3 Pour plus d’éléments méthodologiques sur ce sujet, voir Patrick Salmon, Scandinavia and the Great Powers 1890-1940 (Cambridge University Press, 1997), 4-15.

1 Cet article est une version abrégée reprenant la troisième partie d’une communication plus large sur « Le voisinage de proximité : les eurorégions entre l’ouest et l’est » qui sera publié dans BECK, Joachim/WASSENBERG, Birte, Vivre et penser la coopération transfrontalière (Volume2) : les régions frontalières en Europe, Stuttgart, à paraître en 2010.

2 Archives du Conseil de l’Europe (ACE), Comité des conseillers pour le développement de la coopération transfrontalière, rapport aux Comité des ministres pour l’année 2002, 17.2.2003, DG-1(2003)3, sur www.coe.int, Affaires juridiques (15.3.2009), p.7.

3 Cf. LEFEBVRE, Maxime, « La politique européenne de voisinage », dans BERTONICI, Yves, CHOPIN, Thierry, DULPHY, Anne, KAHN, Sylvain, MANIGAND, Christine, Dictionnaire critique de l’Union européenne, Paris, 2008, pp.341,342.

4 Cf. Communication de la Commission européenne C(90) 1562/3 sur l’initiative communautaire INTERREG I du 30.8.1990.

5 Pour une approche comparative aux instruments de l’UE pour la coopération transfrontalière (Interreg, Phare, Tacis, Cards) : Similarities and differences of instruments and policies of the Council of Europe and the European Union in the field of transfrontier cooperation », Conseil de l’Europe, Strasbourg, 2006, pp.25-29 ; Cf. aussi : http:/ec.europa.eu/regional_policy (2.4.2009).

6 RICQ, Carles, Manuel de la coopération transfrontalière, Conseil de l’Europe, Strasbourg, 2006, p.7.

7 Pour une liste complète cf. www.coe.int/t/dgap/localdemocracy/Areas_of_work/Transfrontier_ Cooperation/Euroregions (2.6.2009).

8 Source, GAUNARD, Marie-France, CEGUM, ASET, avril 2000. La carte ne montre pas toutes les eurorégions mulitilatérales formées après 1993 : il manque surtout les eurorégions de la mer adriatique et la mer Noire qui sont créées après 2000.

1 La formation d’eurorégions entre les régions de l’ouest et de l’est entre 1990 et 1993 fait l’objet de l’article plus exhaustif précité.

2 GABBE, J. Zusammenarbeit Europäischer Grenzregionen. Bilanz und Perspektiven, ARFE, Baden-Baden, 2008., p.42.

3 Cf. ACE, Congrès des pouvoirs locaux et régionaux d’Europe (CPLRE), TSCHUDI, Hans-Martin, « Promouvoir la coopération transfrontalière : un enjeu pour la stabilité démocratique », rapport du Congrès des pouvoirs régionaux, CPR(9)3 partie II, 2002.

4 Pour une explication approfondie des coopérations bi- et multilatérales, cf. RICQ, Charles, op.cit., pp.85-93.

1 Sur la classification des régions sensibles, cf. WASSENBERG, Birte, « Qu’est-ce une région transfrontalière sensible ? », dans BECK, Joachim/WASSENBERG, Birte, Vivre et penser la coopération transfrontalière, op.cit.

2 ROMER, Jean-Christophe, « La recomposition de l’ordre international », dans COLAS, Dominique (dir.), L’Europe post-communiste, pp.564, 564.

3 Ibid.

4 Ibid., p.566; Cf. MARHULIKOVA, Olga, « Institutional aspects of transfrontalier cooperation in the Slovak Republic », dans ACE, « The role of Euroregions in transborder cooperation », Directorate of cooperation for local and regional democracy, TRANSFONRT (2006), p.70.

5 TSCHUDI, Hans-Martin, op.cit., pp.3-5.

6 ROMER, Jean-Christophe, « La recomposition de l’ordre international », op.cit., pp.566-567.

7 Déclaration du sommet de Vienne, 9.10.2003, www.age-of-the-sage.org.vienna_declaratio.html (2.3.2009).

8 Cf. KLEBES, Heinrich., « L’élargissement du Conseil de l’Europe vers l’Est : réalisation du rêve des pères fondateurs », Les cahiers de l’Espace Europe, 10, mai 1997 ; PINTO, Diana, « Accompagner les mutations de l’Europe centrale et orientale », Les enjeux de la Grande Europe, Conseil de l’Europe, Strasbourg, 1996, p.53.

9 Ibid. ; La Russie pose sa candidature le 7.5.1992.

10 GABBE, J. op.cit., p.48.

1 PILIUTYTE, Jolita, « Comparative analysis of Euroregions on the territory of Lithuania », dans « The role of Euroregions in transborder cooperation »,
1   ...   11   12   13   14   15   16   17   18   19

similaire:

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconChapitres dans des ouvrages collectifs
«Introduction», dans Florence Bourillon et Nadine Vivier, dir. De l’estime au cadastre, les systèmes cadastraux en Europe aux xixe-xxe...

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconBibliographie 48 Introduction «La commune est le berceau de la démocratie»

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconBibliographie p Introduction Indications pour la rédaction de l’introduction...

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconUne introduction à sa bibliographie

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconIntroduction Situer dans le temps Rappeler les connaissances passées...

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconLa fin de l'ancien régime, introduction
«non plus divisible que le point en géométrie.» Parallèlement les mêmes auteurs ont posées une autre doctrine

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconProgramme les Rencontres proposent deux points forts
«Commune présence, chargée de désirs et d'ambitions, pour dire la volonté de s'investir au plus près des autres, d'ouvrir les regards,...

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) icon1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ?

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconPlan introduction
«bourrage» mais elle devient surtout un vecteur de conseils dirigés en compétences. IL embauche donc des cadres spécialisés dans...

Introduction (ou insérer dans les chapitres géogr et rédiger une introduction commune) iconI. Introduction : les origines






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com