Dossier de recherche





télécharger 221.91 Kb.
titreDossier de recherche
page1/5
date de publication19.10.2016
taille221.91 Kb.
typeRecherche
h.20-bal.com > histoire > Recherche
  1   2   3   4   5


Master histoire moderne et contemporaine 1ère année

Mention histoire militaire, politiques de défense et de sécurité

Dossier de recherche




Histoire militaire de Béziers

au XVIIème siècle : Approche de l’organisation

de la défense locale

de 1610 à 1715
sous la direction de Dominique BILOGHI

Nicolas ANOTO - mai 2005

Master histoire moderne et contemporaine 1ère année

Mention histoire militaire, politiques de défense et de sécurité

Dossier de recherche




Histoire militaire de Béziers

au XVIIème siècle : Approche de l’organisation

de la défense locale

de 1610 à 1715
sous la direction de Dominique BILOGHI

Nicolas ANOTO - mai 2005
Sommaire
* Sommaire p.4
* Histoire militaire de Béziers au XVIIème siècle : Etat des connaissances p.6
- Première partie : les sources p.7

A) Les archives municipales

B) les archives départementales

C) les archives du SHAT

D) Les sources imprimées

- Deuxième partie : la bibliographie p.10

A) Les ouvrages généraux

B) Les ouvrages d’histoire militaire

C) Les ouvrages d’histoire locale

D) Les ouvrages de l’histoire de Béziers

E) Les périodiques

F) Les sites internet
* Histoire militaire de Béziers au XVIIème siècle : approche globale de la défense locale p.16
- Introduction : Béziers, site, situation et histoire p.17

- Première partie : la défense matérielle de Béziers : ouvrages et autres équipements de défenses p.21

A) L’enceinte murale de Béziers

B) Les ouvrages de défense

C) Les équipements militaires

- Deuxième partie : les acteurs de la défense locale au XVIIème siècle p.26

A) Ceux qui décident : les différents pouvoirs qui interviennent dans les affaires militaires

B) Ceux qui agissent : soldats, miliciens et entrepreneurs de guerre

C) Ceux qui subissent : le poids des impôts, des réquisitions et du logement des gens de guerre sur la population

- Troisième partie : Béziers, une place forte en pleine mutation à l’époque moderne p.37

A) Le temps des troubles

B) Influence d’une guerre proche sur la défense locale

C) Béziers, zone de repli, exempte de menaces ?

- Conclusion : d’autres pistes de recherche p.43
*Annexes p.44
* Index p.53
* Table des matières p.54

Histoire militaire de Béziers au XVIIème siècle :

Etat des connaissances

Première partie : les sources
A) Archives municipales de Béziers :
AA8 lettre de Mgr le Prince aux consuls de Béziers relative à l’ordonnance concernant le logement des gens de guerre, lettre du roi aux consuls de Béziers en 1641 relative à la garde du pont sur l’Orb

AA9 Défense ordonnance relative à l’interdiction du port d’armes en 1661, arrêt du conseil d’état de 1668 relative à l’interdiction du port d’armes

AA10 1670 : lettre patente du roi donnant la charge de major de Béziers à Saint-Martin, ancien garde du corps
BB 14 délibération consulaire accordant 3 livres par an à Monsieur St Martin, Major de Béziers, 1690
BB 18 accueil du duc de Berwick par la garde consulaire de Béziers en 1704
EE2 ordonnance du gouverneur Schomberg réclamant la destruction de la citadelle de Béziers

EE5 réparations diverses faites aux remparts

EE6 Construction et entretien de la caserne

EE11 étape et logement des gens de guerre de 1584 à 1699

EE12 étape et logement des gens de guerre de 1703 à 1744

EE13 bois, chandelle et charbon de 1597 à 1760

EE14 meubles, ustensile et entretien de 1638 à 1728

EE16 réglementation des armes de 1636 à 1786

EE17 chevaux, mules et mulets, charrettes réquisitionnées de 1641 à 1781

B) Archives départementales de l’Hérault:
A 23 Edit royal du 30 avril 1641 relatif à l’étape de la province de Languedoc

BI2, B41 subvention des états de Languedoc à la commune de Béziers en 1708 pour assurer l’entretien des casernes

30 T 32/6 Permission donnée au syndic général du diocèse de Béziers pour emprunter 4204 livres relatives à la participation du diocèse à la construction de la caserne.

C I 1745 difficultés concernant la levée du vingtième dans le Languedoc en 1689

1 fi 433  plan de Béziers au début du XVIIème siècle

1 fi 700 Plan de Béziers vu par Mgr le marquis de la Facre
C VI 8409 délibérations des Etats relatives aux étapes et au logement des gens de guerre de 1641 à 1779

C VI 8414 Remboursement des quartier d’hiver de 1640 dans le diocèse biterrois de 1641 à 1645

C VI 8415 Remboursement des quartier d’hiver de 1674 dans le diocèse biterrois de 1674 à 1675

C VI 8419 Remboursement des quartier d’hiver de 1686 dans le diocèse biterrois en 1686

C VI 8491 Ordonnance relative à l’entretien des milices de 1701 à 1769
C 5379 ordre du duc de Roquelaure, commandant en chef de la Province, aux officiers du roi et de la milice, d’arrêter les faux-sauniers.

C 6905 Crimes et délits commis par les gens de guerre de 1651 à 1789

C 8410 ordonnances relatives à l’exemption du logement des gens de guerre

C 8435 Ligne d’étape de 1652 à 1789, contrôle de l’étape de 1652 à 1748

C 8448 Remboursement des mulets réquisitionnés dans le diocèse de Béziers 1694-1695

C 6541 Etat des impositions de la Province en 1680


C) Archives du service historique de l’armée de terre (SHAT) :
A 2254  descente des anglais à Sète et à Agde en 1710, attaque lancée sur Béziers, défense exemplaire de l’évêque Rousset.

A 2561 rupture entre la France et Philippe IV, formation d’un camp militaire à Béziers

Xg 1-124 régiments suisses à Béziers de 1705 à 1830
D) Sources imprimées :
De Ville Antoine, de la charge des gouverneurs de place, Paris, 1639

Marquis de Quinzy, histoire militaire du règne de Louis XIV avec un traité de pratique, 1726


Deuxième partie : la bibliographie
A) Ouvrages d’histoire générale :
ANTOINE M., Les subdélégués généraux des intendances, tome 132, livraison 2, Paris, bibliothèque de l'école des chartes, 1974, p267-287

BABEAU A., La ville sous l'ancien régime, Paris, l'harmattan, 1997, 302 p.

Besset F. dir., Dictionnaire d’histoire de France, Paris, ed. Perrin, 2002, 1151 p.

BLUCHE F., Louis XIV, Paris, Ed. fayard, 1986, 1039 p.

CABOURDIN G.-VIARD G., Lexique historique de l'ancien régime, Paris, ed. colin, collection U, 1978, 325 p.

DUBY G. dir,. Histoire de la France urbaine, tome III, la ville classique, Paris, ed. Seuil, 1981

HANOTEAUX G., Origine de l'institution des intendants, Paris, Ed. champion, 1884, 388p.

Kermina F., Les Montmorency grandeur et déclin, Paris, Ed. Perrin, 2002, 306 p.

MARION M., Dictionnaire des institutions de la France au XVIIème siècle, Paris, Ed. Picard, 1976, 502 p.

MONGREDIEN G., la vie quotidienne sous Louis XIV, Paris, Ed. hachette, 1948, 250 p.

MOUSNIER R., Les institutions de la France sous la monarchie absolue, Paris, PUF, 1974, 2 vol., 670p.

SOLNON J.F., Sources d'histoire de la France moderne XVIème - XVIIIème siècle, Paris, ed. Larousse, 1994, 862 p.

SUEDLEY-WEILL A., Les institutions de Louis XIV, Paris, Fayard, 1995, 369 p.
B) Ouvrages d’histoire militaire :
BABEAU A., La vie militaire sous l'ancien régime, Tome 1, les soldats, Paris, Ed. firmin didot et Cie, 1890

BAYROU A., Milice et régiments provinciaux 1688/1791, Le service militaire obligatoire sous l'ancien régime, 1982, dactylo, 62 p.

BERTAUD J-P., Guerre et société en France de Louis XIV à Napoléon Ier, Paris, A. colin ,1998

Blanchard A., Les ingénieurs du Roi de Louis XIV à Louis XVI, Montpellier, 1979, 635p.

BLANCHARD A., Les ingénieurs du roi étude du corps des fortifications, Montpellier, ESID, 1979

BLIN A. - CHALIAND G., Dictionnaire de stratégie militaire des origines jusqu'à nos jours , Paris, Ed. Perrin, 1998, 792 p.

BOILLEAU A-G, L'administration militaire dans les temps modernes, Paris, Ed. Dumaine, 1879, 520 p.

BOIS J-P, Les guerres en Europe, Paris, Belin sup, 1993

CORNETTE J., « La révolution militaire et l'état moderne », dans revue d'histoire moderne et contemporaine, oct./dec. 1994, n° 41-4, p 696-709

corvisier A., Dictionnaire d'art et d'histoire militaire, article « milice », Paris, P.U.F., 1988

corvisier A. dir., Histoire militaire de la France, T.1 des origines à 1715, dir. Contamine P., 4 volumes, Paris, P.U.F., 1997

CORVISIER A., « Quelques aspects sociaux des milices bourgeoises au XVIIIème siècle », dans revue historique des armées n°4 (1980) p3/22

Corvisier A., Sources et méthodes de l'histoire sociale et psychologique de l'armée française au XVIIème siècle, dans mémoires et communication de la commission française d'histoire militaire, tome 1, juin 1970, Paris, P.U.F., p. 77-85

Dallemagne F., Les casernes françaises, Paris, Picard, 1990

La fin tragique du baron de Lestaque, Publications biterroises Rajah Prallières, 1920, Béziers, 34 p.

HOLMES R., Atlas historique de la guerre, Paris, ed. Lattes-hachette, 1989

LANDIER P., Guerre, violences et société en France (1635-1659), d'après les archives de l'armée de terre à Vincennes, thèse de troisième cycle, Paris, Université Paris IV, 1979 PARKER R., la révolution militaire 1500-1800, Paris, Ed. gallimard, Bibliothèque des historiens, 1993

PICON A. dir., La ville et la guerre, Besançon, les éditions de l'imprimeur, 1996, 236 p. et notamment FAUCHERRE N., « Des villes libres au pré carré, genèse de l'état monarchique », p. 88-121

ROCOLLE P., Deux mille ans de fortifications françaises, Paris, Ed. Charles Lavauzelle, 1973

Rorive J-P., La guerre de siège sous Louis XIV et à Huy, Bruxelles, Ed. Racine, 1998, 299p.
C) Ouvrages d’histoire locale :
Antier J-J., Marins de Provence et du Languedoc, 25 siècles d’histoire du littoral français méditerranéen, Avignon, Ed. Aubanel, 257 p.

Ayats A., La défense des Pyrénées catalanes françaises 1659/1681, frontière politique et frontière militaire, thèse dir. Anne Blanchard, 1990, 3 volumes, 1308f.

Barbouteau M., Les quartiers d’hiver en Languedoc : Genèse et évolution 1637-1789, Montpellier, Mémoire DEA, UPV, 2001

BEIK W., Absolutism et society in seventeenth century. France, state power and provincial aristocracy in Languedoc, Cambridge, Cambridge university press, 1985, 375 p.

Biloghi D., « Les états, l’armée, l’impôt au XVIIème et XVIIIème siècle: le ravitaillement des troupes de passage en Languedoc », dans les assemblées d'état de la France méridionale à l'époque moderne, actes du colloque du centre d'histoire moderne, 1994, Montpellier,1995, p 173/191

Biloghi D., Logistique et ancien régime, de l’étape royale à l’étape languedocienne, Montpellier, publications de l’Université Paul Valery, 1998

BONNET E., Bibliographie du diocèse de Montpellier, anciens diocèses d'Agde, Béziers, Lodève et Saint-Pons, Montpellier, Ed. firmin et Montané, 1900

Cabanel J., Itinéraires protestants en Languedoc du XVIème au XXème siècle, Hérault, Rouergue, Aude et Roussillon, Montpellier, Les presses du Languedoc, 285p.

CAÏROU R., Narbonne, vingt siècles de fortifications, commission archéologique de Narbonne, 1979, 146 p.

CARAMEL A., Bibliographie du Languedoc, Montpellier, Ed. index mundi ,1963

Catarina D., La défense de la côte du Languedoc à l’époque moderne, mémoire de maîtrise, 1987, UPV

Chalaud F., Les places fortes languedociennes et l’édit de grâce d’Alès, mémoire de maîtrise, 1995, UPV, Montpellier, 152 p.

Douais C., Documents sur l’ancienne province du Languedoc, Tome I, Béziers religieux XII XVIIIème siècle, Ed. Picard Paris, 1901

FLORESTIN A., Les intendants de Languedoc (1630-1685), Mémoires de l'académie des sciences de Toulouse, Toulouse, Tome 3-5, 1859-1871

GACHON P., Les états du Languedoc et l’édit de Béziers, Thèse, Paris, 1887

Bibliographie historique et littéraire du Languedoc, chronique du Languedoc, Montpellier, 1875

GARIEL P., Les gouverneurs de Languedoc, Ed. C. Coulet, Montpellier, 1873, 69 p.

Garisson J., Les protestants du midi 1559/1598, Toulouse, Ed. Privat, 376p.

LAMOUZELE F., Précis de l’histoire de Languedoc sous l’ancien régime de 1610 à 1790, Toulouse, Editions J. Marqueste, 1914, 188 p.

Leroy P., le diocèse d’Agde et sa milice 1680 – 1790, approches, mémoire de DEA Structures militaires et connaissance de la nation, Montpellier

Le roy-ladurie E., Histoire du Languedoc, Paris, P.U.F., 2000, 6ème édition, collection « Que sais-je », 126 p.

Maistre A., Le canal des deux Mers, Toulouse, Privat, 1998

MOLINIER A., Cartes de l'ancienne province de Languedoc, histoire graphique de l'ancienne province de Languedoc, Toulouse, Ed. Privat, 1904, p. 705-713

MOLINIER A., Une paroisse du Bas-Languedoc : Sérignan 1650-1792, Mémoires de la société archéologique de Montpellier, Montpellier, Ed. Dehan, 1968

PELAQUIER E., « Pouvoir royal et communautés d'habitants en Languedoc 1661-1789 », dans mélanges en l'honneur du professeur Anne Blanchard, Montpellier, UPV, centre d'histoire moderne 1993, p 47-66

Poujol R., Basville : roi solitaire en Languedoc : intendant à Montpellier de 1685 à 1718, Montpellier, Ed. Presses du Languedoc, 1992, 311 p.

Robert L., Démographie et crise sociale en Bas Languedoc, 1670/1890, Montpellier, Ed. Institut de la recherche historique par l’informatique et la statistique, 1992, 266 p.

Vaissette J., de Vic C., Histoire générale du Languedoc avec les notes et les pièces justificatives composée sur les auteurs et les titres originaux et enrichie de divers monuments, Paris, éditions Jacques Vincent, 1730/1745, 5 volumes

Verdier T., Augustin Charles d’Aviler, architecte du Roi en Languedoc, 1653/1701, Montpellier, Les presses du languedoc, 2002, 592 p.

Vitoux M., La milice garde-côtes du Languedoc au XVIIIème siècle, mémoire de maitrise dir. M. Boisset, juin 1975, Montpellier

Wolff P. dir., Histoire du Languedoc, Toulouse, Ed. Privat, 2000, 540 p.
D) Ouvrages relatifs à l’histoire de Béziers :
Alicot F., Histoire de Béziers sous la réforme et les guerres de religion (1550-1649) , Béziers, Ed. JB Perdraut, 1998, 336 p.

balso r., mejanel c., Portraits des évêques biterrois des XVI, XVII, XVIIIème siècles, Béziers, UPV, 1995, 50 p.

Bellaud-Lassalles M., Histoire de Béziers depuis les origines jusqu'à nos jours, Béziers, Clareton, 282 p.

Claria M-C., Interactions entre la société civile et la société militaire dans la cité biterroise 1640 – 1789, Mémoire de DEA histoire militaire, UPV, Montpellier, 2001

CLAUSTRES E., Le centre ancien de Béziers, essai sur l'évolution des quartiers et des classes sociales, thèse de troisième cycle de géographie urbaine, Montpellier, UPV, 1982, 269 p.

Delormeau C., La chambre de l’édit de Languedoc à Béziers 1623 – 1629, 285 p.

Donnadieu J., Le Budget de Béziers en 1620, Béziers, société archéologique de Béziers, 1885, 41 p.

JULIA H., Histoire de Béziers ou recherches sur la province de Languedoc, Ed. Mallet, Paris 1845

La municipalité de Béziers à la fin de l’ancien régime, Editions Laures, Béziers, imprimerie générale, 1926

Perronnet A., Portraits des évêques biterrois du XVI XVII XVIIIème siècles, UM3, 320p.

Ramondou C., Etude sur l’histoire des bâtiments communaux, Ville de Béziers, 2000

ROS R., De Beterra à Béziers, Béziers, Ed. Vision des arts, 1974, 338 p.

ROS R., Pages d'histoire biterroise, Béziers, Presses de l'imprimerie générale du sud-ouest, 1941

Rouquette Y., Béziers, les rues racontent, Montpellier, Ed. Les presses du Languedoc, 1999, 171 p.

Sabatier E., Histoire de la ville et des évêques de Béziers, Nîmes, Ed. Lacour, 1996, 495 p.

Sagnes J. dir., Histoire de Béziers, Toulouse, Ed. Privat, 1986, 351 p.

Segondy J., Béziers ville royale – du XIIIème au XVIIIème siècle, 1972, 601 p.

Tel J., Béziers : L’enceinte murale, 1ère partie, 1953, 82 p.
E) Périodiques :
CAROU M., « Dictionnaire géologique et historique de l'arrondissement de Béziers », Bulletin de la société archéologique de Béziers, 2ème série tome 3, 1876, p.107-356

Etudes sur l’Herault, amis de Pezenas, 1982, N°4/5

Prat H., cahier n°9, société archéologique, scientifique et littéraire de Béziers, « un haut lieu de Béziers la place de la citadelle du XIIème au XIXème siècle », 2001

SOUCAILLE A « rues, portes et places du vieux Béziers », Bulletin de la société archéologique de Béziers 3ème série tome 2 1897 p363 - 418
F) Sites internet :
http://perso.wanadoo.fr/sgdelestaing/Francais/Histoire3.htm: histoire régionale à l’époque moderne

www.stratisc.com: histoire militaire européenne

http://www.ville-beziers.fr/pages/decouvrir/dec.html: bref historique de l’histoire de Béziers

http://perso.wanadoo.fr/edouard.bertouy/7-histoire_de_beziers.html: histoire de Béziers recueillie par un ancien inspecteur de l’éducation nationale

http://www.cliosoft.fr/08_02/insurrection.htm: histoire de la révolte des Camisards

http://perso.wanadoo.fr/robert.faure/TREZIERS/Camon2.htm: histoire de la révolte de Montmorency

http://www.dagos.org/bermond.htm: histoire de la famille Bermond, d’où sont issus les Cailar d’Espondeilhan, gouverneurs de Béziers de 1582 à 1656.

http://www.geocities.com/ao1617/Batailles.html: histoire des batailles livrées par les rois d’Espagne au cours de l’époque moderne, le siège de Leucate par exemple

Histoire militaire de Béziers au XVIIème siècle :

approche globale de la défense locale

Introduction
Au XVIIème siècle, l’Etat et la Guerre, dans toute l’Europe, évoluent. Parallèlement à l’essor de l’Etat, la guerre devient incessante, pèse sur toute la société, représente la majeure partie des dépenses de l’Etat. Ces évolutions, qui ont pour origines communes l’apparition, à la fin du moyen-âge, d’une armée permanente, dotée d’armes chères, ou encore d’un impôt permanent, nécessitent l’émergence d’une administration forte. Elles ont des conséquences non seulement sur l’histoire politique du XVIIème siècle, qui voit l’essor, réussi (France, Prusse), ou avorté (Angleterre, Pologne) d’un état fort et centralisé, mais aussi sur l’histoire militaire de la même période : les stratégies militaires évoluent vers des armées mieux armées et mieux disciplinées, vers des places fortifiées à l’italienne, et vers des « barrières » (lignes de places fortes), qui montrent un souci de cohérence territoriale. Ces évolutions sont intéressantes à étudier d’un point de vue local. Je prendrais, pour illustrer l’évolution de l’organisation de la défense, au niveau local, l’exemple de Béziers, sous les règnes des Rois Louis XIII (1610-1643) et Louis XIV (1643-1715) qui symbolisent le mieux les évolutions évoquées plus haut.
Béziers, située dans le Sud de la France, à proximité de la côte de la Mer Méditerranée est très tôt un site apprécié pour sa situation : assez proche de la mer pour favoriser le commerce, trop loin pour attirer les pirates. Les berges de l’Orb, qui coulent à proximité de Béziers, sont très tôt habitées. Mais c’est surtout les collines biterroises, escarpées du côté de l’Orb, surplombant le seul passage à guet de l’Orb, qui attireront les futurs occupées de Béziers. Les Grecs s’intéressent d’abord à une des collines, mais cette occupation n’est connue que par quelques trouvailles archéologiques. Les Celtibères s’y installent aussi, tout comme les Volques Tectosages. Mais ce sont les Romains qui la rendent célèbres, y créent une colonie en 36 avant J.C., construisent des monuments, amènent la ville à une extension qui ne changera pas fondamentalement jusqu’à l’époque moderne. Les invasions barbares, durant le Bas-Empire, amènent la construction de la première enceinte en pierre, à la fin du IIIème siècle. Le Béziers romain, c’est aussi une présence militaire forte, avec l’installation des vétérans de la 7ème légion, la via domitia qui traversent Béziers et les troupes qui y passent, allant d’Italie en Espagne ou vice-versa. Cette dimension stratégique et militaire seront les vecteurs principaux de l’histoire de Béziers.
Au Moyen-age, Béziers garde son caractère stratégique. Détruite ou pillée à de nombreuses reprises (Charles Martel en 737, les Croisés en 1209), la ville se fortifie, et change souvent d’occupant : la Narbonnaise, qui devient la Septimanie, et enfin le Languedoc, est une zone très disputée : d’abord entre les Francs et les Wisigoths, puis les Arabes, dans le Haut Moyen Age, puis entre les comtes de Toulouse et les Rois d’Aragon, au Xème et XIème siècle. Elle le restera au cours des siècles.
Cette vocation militaire, où la retrouve t’on aujourd’hui à Béziers ? Des remparts de Béziers, de ses portes et de ses 26 tours, il ne reste rien, tout a été détruit en 1827, pour désengorger la ville. Il reste Saint-Nazaire, église fortifiée, détruite en partie par les Croisés en 1209, endommagée par les Protestants en 1562, toujours là pour témoigner des évènements militaires que Béziers a vécu, tout comme le fait que la place Jean Jaurès reste pour tous les Biterrois « la Citadelle ». Enfin, la caserne de cavalerie demeure témoin de ce passé militaire, alors même qu’elle accueille aujourd’hui les services techniques de la Ville de Béziers. C’est peu toutefois, pour une ville dont toute l’Histoire, de la surveillance du gué de l’Orb au lieu d’étape, sur la route de l’Espagne, en passant par le premier consul constamment issu de la noblesse d’épée, est liée à la guerre1.
L’histoire de Béziers à l’époque moderne, c’est d’abord l’histoire des guerres de religion, dans une ville où la bourgeoisie se rallie dès 1550 avec enthousiasme à la religion réformée2, pour adopter ensuite une démarche beaucoup plus réfléchie, en devenant la place forte de Montmorency-Damville, gouverneur du Languedoc, dans les années 1580, alors que ce dernier représente le tiers-parti des « politiques », contre les ligueurs de Joyeuse3, installés à Narbonne, ou contre les protestants , largement implantés à Montpellier et à Nîmes. C’est aussi l’histoire d’une province instable et insoumise, qui se révolte en 1632 à l’instigation de son gouverneur Montmorency. C’est encore l’histoire d’une zone quasi-frontalière, jusqu’en 1659, concernée par toutes les guerres menées par les rois de France de près ou de loin, et qui, à l’instar de tout le royaume, connaîtra le lent essor du pouvoir central, et de l’absolutisme royal personnifié par la montée en puissance des intendants, notamment dans le domaine des affaires militaires. L’histoire de Béziers à cette époque est parfois évoquée, notamment pour ses évènements militaires, par exemple la révolte du gouverneur Montmorency en 1632. Pour autant, au delà des évènements, les conséquences de ce rôle et de cette présence militaire sur les institutions, les infrastructures et la société biterroises ne sont quasiment jamais explicitées.
Pourquoi un dossier de recherche sur l’histoire militaire de Béziers au XVIIème siècle ? La ville n’a pas été assiégée depuis 12094, elle ne bénéficie pas d’une enceinte murale exceptionnelle, il n’existe aucun ouvrage de défense particulièrement symbolique d’une innovation technique, aucun grand homme de guerre n’y est né, et ce n’est même pas une place frontière ! Mais justement, c’est une ville fortifiée de taille moyenne dont les transformations sont le reflet de l’évolution de la guerre, de la société, de l’Etat et des stratégies de défense au XVIIème siècle.
La période étudiée commence au début du règne de Louis XIII, en 1610, alors que les guerres avec les protestants recommencent et que la montée en puissance de l’absolutisme rend inévitable les conflits entre l’Etat et les communautés, telles que la Province et les communes, qui défendent leurs privilèges. Elle se termine en 1715, alors que le processus de centralisation a été mené à son terme par Richelieu, Mazarin et les ministres de Louis XIV, amenant la révocation de l’édit de Nantes, qui institutionnalisait la « religion prétendue réformée », et la mise au pas des communautés, temporaire (l’édit de Béziers suspend de 1632 à 1649 les privilèges de la province du Languedoc), ou définitive (Bourgogne en 1629). Dans cette période, la défense de Béziers s’organise autour de différents pouvoirs : d’un côté ceux des représentants du Roi, le gouverneur et le lieutenant du Roi de la Province, ceux du gouverneur de la ville, et ceux de l’intendant, qui apparaissent durant les années 1640 ; et d’un autre côté ceux du Consulat, de la commune par conséquent, et des officiers du Bourg. D’autres pouvoirs interviennent par ailleurs au cours de cette période : ceux de l’évêque, acteur secondaire, ou encore les commandants en chef de la Province, ou d’autres officiers, dans des périodes exceptionnelles. La défense de Béziers repose sur des infrastructures, construites tout au long de l’Histoire de Béziers : d’un côté les ouvrages de défense, tels que l’enceinte murale, d’un autre côté les équipements militaires, tels que l’hôpital ou la caserne, qui ont une large place dans la vie des soldats.
La problématique de ce dossier de recherche, c’est l’évolution de l’organisation de la défense locale au cours du XVIIème siècle : la transformation du rôle de Béziers, ville moyenne habitée par une population qui oscille entre 10 000 et 15 000 habitants5, en tant que place forte, et du Languedoc en tant que zone frontalière, l’évolution de l’administration militaire et les conséquences qu’elle a pour la société civile, mais aussi l’évolution des infrastructures militaires, des ouvrages de défense, qui s’inspirent des bastions à l’italienne au début du XVIème siècle, pour voir leur fonction de prestige, au début du XVIIIème siècle, dépasser leur fonction de défense.


  1   2   3   4   5

similaire:

Dossier de recherche iconDossier de demande d'allocation de recherche pour la rentrée 2010

Dossier de recherche iconRecherche des talents dossier élève
«On voulait un nom joyeux, qui attire l'attention des enfants comme des parents, facile à retenir». Les 2 fondateurs se sont rencontrés...

Dossier de recherche icon Le dossier de candidature au contrat doctoral 2017, ainsi que le...

Dossier de recherche iconRecherche documentaire efficace
«La recherche documentaire ne se limite pas à l’utilisation d’outils de recherche. C’est un processus qui débute par la définition...

Dossier de recherche iconL’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne
«mettre à jour» le dossier réalisé en janvier 2003 par Philippe Afonso, Baptiste Villenave et Florian Escudié elle n’évitera donc...

Dossier de recherche iconAdresse personnelle
«L’interlangue des apprenants roumains en français et français en roumain» (Programme bilatéral de recherche «Brancusi») avec l’Université...

Dossier de recherche iconRecherche Parfums & Cosmétiques
Lvmh ¹ Recherche Parfums & Cosmétiques officialise son choix de poursuivre son développement sur l’agglomération d’Orléans en y implantant...

Dossier de recherche iconRecherche scientifique groupe de recherche: "societes et risques...

Dossier de recherche iconL dictionnaire
«Recherche» puis choisissez «Recherche chronologique» et cliquez sur l’année «1789»

Dossier de recherche iconRecherche L’alphabet français semble mieux convenir à la fonction...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com