Littérature et langages





télécharger 77.33 Kb.
titreLittérature et langages
page3/3
date de publication14.10.2016
taille77.33 Kb.
typeLittérature
h.20-bal.com > histoire > Littérature
1   2   3
Zeitschrift für deutsche Philologie, n°115, 1996, p. 169-178.

12 Andreas Sombroeck : Eine Poetik des Dazwischen : Zur Intermedialität und Intertextualität bei Alexander Kluge, Bielefeld, Transcript-Verlag, 2005.

13 Klaus Eder/Alexander Kluge : Ulmer Dramaturgien. Reibungsverluste, Munich, Hanser Verlag, 1980, p.98 : « Kontrast zwischen zwei Einstellungen ; das ist ein anderes Wort für Montage. Es geht also um konkrete Einstellungen zwischen zwei Bildern. Dadurch, dass zwischen zwei Bildern eine Beziehung entsteht und die Bewegung (das sogenannte Filmische) zwischen zwei Bildern steckt, ist in diesem Schnitt die Information versteckt – die in der Realaufnahme in der Einstellung selbst nicht stecken würde ».

14 Ibid., p. 48.

15 Miriam Hansen : « Introduction to Adorno, ‘Transparencies on Film’ », p. 185-198, in : New German Critique, n° 24/25, automne 1981/hiver 1982, p. 194-195 : « It is in these ruptures that the spectator's own imagination can insert itself […]Only through montage which negates the affirmative appeal of the image and interrupts the chains of associative automatism can film become a medium of cognition ».

16 Christa Blümlinger : « Lire entre les images », p. 49-66, in : Suzanne Liandrat-Guigues/Murielle Gagnebin (dir.) : L’essai et le cinéma, Seyssel, Editions Champs Vallon, 2004, p. 61.

17 Miriam Hansen : « Reinventing the Nickelodeon : Notes on Kluge and Early Cinema », p. 178-198, in : October, volume 46, automne 1988, p. 186.

18 Walter Benjamin: « Der Autor als Produzent », pp. 683-701, in : Gesammelte Schriften II.2., Francfort sur le Main, Suhrkamp Verlag, 1974, S. 698 : « Solche Illusion nämlich ist für ein Theater unbrauchbar, das vorhat, die Elemente des Wirklichen im Sinne einer Versuchsanordnung zu behandeln ».

Voir aussi Hansen : « Reinventing the Nickelodeon », op. cit., p. 184.

19 Klaus von Bismarck/Günter Gaus/Alexander Kluge/Ferdinand Sieger : Industrialisierung des Bewusstseins. Eine kritische Auseinandersetzung mit den ‘Neuen Medien’, Munich, Pieper Verlag, 1985, p.105.

20 Alexander Kluge/Oskar Negt : Geschichte und Eigensinn, Francfort sur le Main, Suhrkamp, 1993, p. 219 : « In unserem Buch machen wir von einer Arbeitsform Gebrauch, die lebendige Verhältnisse, als wären es Dinge, nebeneinanderlegt, auseinanderlegt, versammelt, in der Verstreuung verfolgt, ausprobiert. Eine solche Arbeitsweise nennt Lévi-Strauss die des Bastlers ».

21 Kluge : Gelegenheitsarbeit einer Sklavin, op. cit., p. 202-203 : « Der naive Umgang mit Dokumentation ist deshalb eine einzigartige Gelegenheit, Märchen zu erzählen. Von sich aus ist insofern Dokumentarfilm nicht realistischer als Spielfilm ».

22 Michel Foucault : L’Archéologie du savoir, Paris, Gallimard, 1969. L’archéologie pratiquée par Michel Foucault est une interrogation des discours et une recherche des différentes couches qui constituent le savoir. Elle s’oppose à l’histoire classique des idées, c’est-à-dire à une histoire linéaire de développements continus. Le philosophe cherche à décrire les discontinuités, les ruptures et les seuils, à saisir les conditions d’existence de discours singuliers : « la description archéologique est précisément abandon de l’histoire des idées, refus systématique de ses postulats et de ses procédures, tentative de faire une toute autre histoire de ce que les hommes ont dit » (p. 187). Un certain mode d’interrogation des discours et des langages conduit Foucault à s’intéresser à l’archive : « au lieu de voir s’aligner, sur le grand livre mythique de l’histoire, des mots qui traduisent en caractères visibles des pensées constituées avant et ailleurs, on a, dans l’épaisseur des pratiques discursives, des systèmes qui instaurent les énoncés comme des événements (événements pour une part, et choses pour une autre) que je propose d’appeler archive » (p. 176-177). « L’archive, c’est […] ce qui fait que toutes ces choses dites ne s’amassent pas indéfiniment dans une multitude amorphe, ne s’inscrivent pas non plus dans une linéarité sans rupture, et ne disparaissent pas au seul hasard d’accidents externes ; mais qu’elles se groupent en figures distinctes, se composent les unes avec les autres selon des rapports multiples, se maintiennent ou s’estompent selon des régularités spécifiques » (p. 177-178). L’analyse de l’archive, qui « se donne par fragments, régions et niveaux » (p.179), permet alors de saisir la multiplicité et les discontinuités des discours.

23 Christian Schulte : « Enzyklopädie der Erfahrung », p. 9-12, in : Christian Schulte (dir.) : Die Frage des Zusammenhangs : Alexander Kluge im Kontext, Berlin, Vorwerk 8, 2012, p. 11 : « Kluge ist Enzyklopädist. Aber keiner, dem es um die Totalität des Wissens geht, sondern vielmehr um eine Enzyklopädie der Erfahrung. Kluge geht es darum, alle Kenntnisse über die Wirklichkeit zusammenzutragen, sie aber nicht dem Spezialistentum zu überlassen, sondern sie zurückzuübersetzen in die Parameter einzelmenschlicher Erfahrung ».

24 Hansen : « Reinventing the Nickelodeon », op. cit., p. 182 : « And Horkheimer and Adorno contrasted the culture industry of the 1940s with early cinema’s affinity with the circus, the burlesque, the roadshow, the ‘pure nonsense’ of popular amusement ; likewise, they discerned a dialectical tension between image, writing, and music which distinguished the medium of silent film from that of synchronised-sound film ».

25 Dans l’adaptation cinématographique de Werner Herzog (Woyzeck, 1979).

26 Christa Blümlinger: Cinéma de seconde main. Esthétique du remploi dans l’art du film et des nouveaux médias, Paris, Klincksieck, 2013, p. 241.

27 Eder/Kluge : Ulmer Dramaturgien, op. cit., p. 7.
1   2   3

similaire:

Littérature et langages iconThème 3 : Images et langages
«le dîner des philosophes» de Jean Hubert; le salon de Me Geoffrin de g lemonnier

Littérature et langages iconAstrid ollivier, collège Le Cèdre, Le Vésinet
«Mise en perspective». Ce travail a particulièrement porté sur les langages pour penser et communiquer

Littérature et langages iconAu cycle 3, l’enseignement de l’histoire et de la géographie a permis...

Littérature et langages iconBibliographie élaborée dans le cadre du séminaire national de lettres...
«Internet : naissance d’une écriture divinatoire ?», in Communication & Langages, n°158, décembre 2008

Littérature et langages iconAtouts des arts de la rue en territoire urbain
«indisciplinaire» contribue depuis plus de trente ans à renouveler les langages esthétiques en se positionnant dans l’espace public...

Littérature et langages iconLittérature : littérature générale (grand format et éditions de poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Littérature et langages iconLittérature : littérature générale (grand format et éditions de poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Littérature et langages iconLittérature : littérature générale (grand format et poche), littérature jeunesse
«pépite» dans le monde de l’édition. Cette réussite, Editis la doit à ses maisons, des maisons prestigieuses, parfois centenaires,...

Littérature et langages iconAux origines de la litterature chinoise
«littérature» est différent. Les chinois avaient une réflexion sur l’écriture, la notion elle-même de littérature est apparue plus...

Littérature et langages iconCours de littérature de terminale L : année scolaire 2011-2012 «Littérature...
«Littérature et débats d’idées; Littérature et histoire : Mémoires de guerre, Tome III, Le Salut : 1944-1946, (1959), Charles de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com