Histoire des arts- français session 2015





télécharger 28.86 Kb.
titreHistoire des arts- français session 2015
date de publication20.10.2016
taille28.86 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Histoire des arts- français session 2015

Les Misérables, un monument de la littérature


  • Introduction :


Elle doit comporter :

  • une phrase introductive

  • le titre de l’œuvre, l’auteur et la date de la pièce

  • la problématique

  • l’annonce du plan

2 points

I . L’œuvre

  1. le sens du titre

  2. l’organisation du livre

  3. la préface





2 points



II. Les éléments politiques dans l’oeuvre


  1. le contexte historique




  1. Jean Valjean : justice et injustice en France au XIXe siècle




  1. Gavroche : l’enfant des rues au XIXe siècle




  1. Les autres personnages….



0.5point

1 point

1 point

III. Une œuvre, un monument

a. la force de l’écriture

b. une œuvre romantique

c. Les points communs entre HUGO, Marius et Jean VALJEAN.




1 point

1 point

0.5 point


Conclusion 

+intertextualité


1 point



Dans le classeur :

- Illustration libre.

- poème Souvenir de la nuit du 4

- livre Les Misérables de Victor Hugo (version abrégée Larousse) (œuvre lue et étudiée)

Histoire des arts- français-session 2015
Les Misérables, un monument de la littérature
La rédaction des Misérables occupe Victor Hugo de 1845 à 1862 (date de la publication de l'oeuvre, en dix volumes).Dès sa parution, ce roman fait l'objet d'une vive admiration. Il devient vite un mythe grâce à des images populaires d'abord, puis grâce aux nombreux films et comédies musicales qui l'ont adapté. Nous pouvons nous demander en quoi cette œuvre est représentative du XIX° siècle ? Nous verrons tout d’abord la composition de l’œuvre, puis les différents éléments politiques de l’œuvre, avant de nous intéresser à l’importance de l’œuvre dans le patrimoine littéraire français.
I. L’œuvre

1. le sens du titre
Misérable :

- dimension psychologique ou morale (inspire la pitié)

= lamentable, pitoyable

= en bas de l’échelle sociale
- image péjorative : méprisable, malhonnête, méchant

= CHAQUE SENS, renvoie à un ou à des personages de l’histoire, à l’exception de Javert qui échappe à ses catégories.

Ex : pauvreté matérielle de Fantine, Cosette chez les Thénardier ou Valjean avant le bagne.
- choix final du titre en 1862.

Au départ, Hugo a appelé ce livre LES MISERES en 1845 (met l’accent sur les causes), puis, il a abandonné son œuvre pendant 15 ans.

Misérables= met l’accent sur les victimes
2. l’organisation du livre

Le roman comprend cinq parties; quatre d'entre elles sont dominées, chacune, par la figure de l'un des héros: Fantine (ouvrière de M. Madeleine alias Jean Valjean), Cosette (sa fille), Marius (l'étudiant épris de démocratie, futur mari de Cosette), Jean Valjean (le personnage principal qui assure l'unité de l'oeuvre).

  • 5 parties qui renvoient aux héros

    • 1 : Fantine

    • 2 : Cosette

    • 3 :Marius

    • 4 :l’idylle rue plumet et l’épopée rue st-denis

    • 5 : Jean Valjean


La partie 4 est la seule qui ne désigne pas un héros du livre mais plutôt le cadre parisien du roman et l’opposition entre les beaux quartiers (rue Plumet) et le faubourg populaire (st-denis).
- chaque partie est composée de 8/9 livres sauf la 4ème =15
3. la préface


II. Les éléments politiques dans l’oeuvre
Ce roman est une dénonciation: « [ ... ] Tant qu'il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles », écrit Victor Hugo.
a. Le contexte historique

-le récit se déroule entre 1795 et 1832 dans un cadre historiquement réaliste.

-Il évoque la révolution française

-émergence de l’économie capitaliste et constitution de la classe ouvrière

-barricades révolutionnaires de 1832 : les inégalités conduisent le peuple à la révolte contre l’ordre établi.
b. Jean Valjean : justice et injustice en France au XIXe siècle

-VALJEAN vit au milieu de bagnards (Chenildieu, Cochepaille ...) qui ont été ses compagnons de bagne pendant dix-neuf ans ,des pauvres (Fantine, Marius ...) qui lui en sont très reconnaissants, au milieu de riches ( M. Gillenormand qui ne l'apprécie que pour avoir sauvé son petit-fils).

-J. VALJEAN subit l'injustice -dix-neuf ans de bagne pour avoir volé un pain ! Il se retrouve à plusieurs reprises devant la justice et au bagne, condamné à perpétuité comme récidiviste dans l'affaire Champmathieu. Il vit l'injustice au moment de l'arrestation de Fantine et quand il est poursuivi par Javert qui continue à voir en lui un être mauvais.
c. Gavroche : l’enfant des rues au XIXe siècle

-description physique : pauvre, enfant des rues

-description morale : insouciant, courageux

-description de l’épisode de la barricade : Gavroche part ramasser des balles et se fait tuer
d. les autres personnages
- Fantine illustre « la déchéance de la femme par la faim» ;

- Cosette et Gavroche sont deux enfants qui souffrent;

- Les Thénardier, un couple impitoyable de brutes, représentent le peuple inculte;

- L’idéal des révoltés (partie 5) qui combattent sur les barricades se retrouve dans les discours des hommes politiques.

- L'inspecteur Javert représente une police qui traque les misérables hors la- loi.
III. Une œuvre, un monument
a. la force de l’écriture

Pour V. Hugo, l’écrivain est chargé d’une mission et doit être le guide et l’éducateur du peuple. Ainsi, il doit frapper l’esprit et l’imagination de son lecteur de diverses façons :

  • des informations et des descriptions précises

  • des portraits

  • des images (métaphores, comparaisons)

  • une écriture poétique qui présent les personnage comme des héros d’épopée

  • les symboles


b. une œuvre romantique
C'est un roman historique, social, philosophique dans lequel on retrouve les idéaux du romantisme et ceux de Victor Hugo. L'auteur lui-même ne se trompe pas sur l'importance du roman quand il écrit en mars 1862, à son éditeur Lacroix : « Ma conviction est que ce livre sera un des principaux sommets, sinon le principal, de mon œuvre ».
Caractéristiques du Romantisme :

- le culte de l'amour et la passion, comme source de vie et d'énergie.
- un idéal qui peut être humanitaire, religieux, patriotique
-la passion de la liberté. Certains romantiques ont combattu dans les mouvements nationalistes de résistance à l'oppression.
- le sens d'une mission sociale à accomplir. Le poète doit guider le peuple.
Certains écrivains - Hugo, Lamartine, Sand par exemple, prêchent un idéal de pitié pour les humbles, les victimes de la société, et une large et fraternelle humanité.

-  le goût de l'action sociale et politique. Ils participent aux combats politiques, sont parfois des orateurs et des députés.

c. Les points communs entre HUGO, Marius et Jean VALJEAN.

- Dans ce roman, nous retrouvons beaucoup d'événements de la vie de HUGO. Pour sa jeunesse, c'est Marius. Marius est jeune, beau, étudiant comme HUGO. Il est amoureux de Cosette, comme HUGO l'était de Adèle Foucher.

- Victor HUGO et Jean VALJEAN

Victor HUGO s'écarte de la société pendant 19 ans, en exil à Guernesey. Victor HUGO écarte Jean VALJEAN de la société pendant 19 ans, au bagne de Toulon : l'exil fait penser au bagne et le retour à la sortie tant attendue.

- Pour l'homme politique, c'est aussi Jean VALJEAN car il a sauvé Fantine de la prison. Alors, c'est l'homme que HUGO rêve d'être, et en rentrant d'exil, il défend les droits de la femme et de l'enfant.
Conclusion :
Les Misérables, d'abord intitulé "Les Misères" paru en 1862, est dominée par une thèse humanitaire et une inspiration épique. Elle vaut également par les types universels et les symboles qu'elle construit, tel Gavroche.

Ce vaste roman populaire, social, a contribué sans nul doute à faire apparaître son auteur comme le porte-parole de l'idéologie républicaine dont il est porteur.
la fortune du roman :

  • une comédie musicale

  • des films

  • des publicités, des affiches

similaire:

Histoire des arts- français session 2015 iconFiche Histoire Des Arts Session 2015
«Yes sir that’s my baby» est un Charleston composé en 1925 par Walter Donaldson

Histoire des arts- français session 2015 iconHistoire des arts Sonia Duval Fiche de synthèse musique en histoire des arts (session 2015)
«Motivés, le chant des partisans», est une chanson en style reggae de zebda, 1er extrait de l’album «Motivés ! Chants de lutte» en...

Histoire des arts- français session 2015 iconEléments de biographie et activités d’enseignement et de recherche
«Histoire et mémoire des guerres mondiales et des conflits contemporains», de l’enseignement de la défense et de la sécurité nationale...

Histoire des arts- français session 2015 iconAecad / Histoire des arts 2015/2016

Histoire des arts- français session 2015 iconBibliographie pour l'histoire des Arts 2015-2016

Histoire des arts- français session 2015 iconRéunions sur l’histoire des arts
«Arts, Culture, Territoire» dans le cadre de la semaine des Curie d’Arts» au lycée Pierre et Marie Curie de Menton, qui regroupait...

Histoire des arts- français session 2015 iconToulouse l’occitane. Toulousaines et Toulousains célèbres. Histoire....

Histoire des arts- français session 2015 iconFiche Histoire des Arts : Arts Engagés
«Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant» mais «à l’heure du couvre-feu, des doigts errants avaient écrit morts pour...

Histoire des arts- français session 2015 iconDiscours d’ouverture de Session ordinaire- 30 Novembre 2015
«effet ciseau» estimé à 20 Millions d’euros en 2016 pour notre Département nécessite des réformes courageuses, aussi bien du point...

Histoire des arts- français session 2015 iconBulletin officiel hors-série n° 3 du 19 juin 2008
«L’histoire des arts favorise une rencontre sensible et raisonnée avec des œuvres considérées dans un cadre chronologique en liaison...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com