’Mémoires d’Hadrien’’





télécharger 259.83 Kb.
titre’Mémoires d’Hadrien’’
page6/6
date de publication20.10.2016
taille259.83 Kb.
typeMémoires
h.20-bal.com > histoire > Mémoires
1   2   3   4   5   6


La pensée de Marguerite Yourcenar n'est donc pas originale : elle développe des thèmes éternels mais obligés dès qu'on réfléchit. Mais il reste que ‘’Mémoires d'Hadrien’’ est un livre fort parce qu'il démasque la fragilité des systèmes de pensée les plus élaborés, le conformisme rassurant des comportements et des lieux communs, expose la vérité sur la vie et la mort et que c'est la grande œuvre humaniste de notre siècle où s'exprime magnifiquement le classicisme d'une écrivaine qui, en associant exigence esthétique et exigence éthique, se tient un peu en retrait du monde, pense et veut que cela se sache, formule des vérités amères à entendre, est guidée par une exigence morale. Cette morale classique est, en fait, un néo-classicisme : redécouverte et réaffirmation des valeurs antérieures.
Destinée de l’oeuvre
‘’Mémoires d’Hadrien’’, louangé et commenté, remporta en France et, ayant été traduit en de nombreuses langues, dans le monde entier un imprévisible mais immense succès et obtint le Prix Femina Vacaresco.
En 2008, à Londres, au British Museum, une exposition passionnante ressuscita la figure du plus «mondialisé» des empereurs romains, lettré, homosexuel et auteur du premier génocide de l’Histoire. Thorsten Opper, le commissaire de l’exposition, osa cette comparaison : «Il avait le background militaire de McCain, mais poursuivait la politique diplomatique d’Obama.».

Malgré les avertissements de l'écrivain Gore Vidal, pour qui la romancière avait «transformé Hadrien en Mme Yourcenar», le réalisateur John Boorman envisage une adaptation de ‘’Mémoires d'Hadrien’’, avec Daniel Craig dans la toge impériale, et le jeune Charlie Hunnam en Antinoüs. Il déclara au journal anglais ‘’The Observer’’ : «Hadrien était un visionnaire. Nous raconterons une histoire intime mais aussi une grande épopée.»

_________________________________________________________________________________
Marguerite Yourcenar acheta, sur l'île des Monts-Déserts, une maison qu’elle appela ‘’Petite Plaisance’’, où elle s'installa avec Grace Frick et où elle vécut jusqu'à la mort de celle-ci en 1979, victime d’un cancer. Elle publia :

_________________________________________________________________________________
‘’Électre ou la chute des masques’’

(1954)
Pièce de théâtre

_________________________________________________________________________________
‘’Les charités d'Alcippe’’

(1956)
Recueil de poèmes

_________________________________________________________________________________
‘’Présentation critique de Constantin Cavafy’’

(1958)
Essai

_________________________________________________________________________________
En 1959, Marguerite Yourcenar publia de nouveau ‘’Denier du rêve’’, ayant éprouvé le besoin de le retravailler.

_________________________________________________________________________________
‘’Sous bénéfice d'inventaire’’

(1962)
Essai

_________________________________________________________________________________
‘’L'œuvre au noir’’

(1968)
Roman de 440 pages
Zénon est un médecin, alchimiste et philosophe du XVIe siècle dont le destin tragique s'inscrit dans une époque où s'affrontent le Moyen Âge et la Renaissance, le catholicisme et le protestantisme. Enfant illégitime, né à Bruges en 1510, il voyage à travers l'Europe et le Levant, tantôt médecin de cour, tantôt médecin des pauvres et des pestiférés, menant des recherches en avance sur la science officielle de son temps, faisant de dangereuses expériences dans le domaine de l'esprit comme dans celui de la chair, se faufilant longtemps entre la révolte et le compromis jusqu'à ce qu'il, victime de son affirmation de la liberté, il soit condamné et amené à s'échapper de sa prison par le suicide. D'autres personnages sont emportés dans la tourmente de l'époque : sa mère, Hilzonde, et son beau-père, Simon Adriansen, qui sont entraînés dans la révolte anabaptiste ; son cousin, Henri-Maximilien, soldat de fortune lettré ; son protecteur, le pieux prieur des Cordeliers, déchiré par les maux et le désordre du monde, habité à la fois par la passion de la justice et la charité.
Analyse

(la pagination est celle de l'édition Folio)
Genèse
Marguerite Yourcenar reprit le sujet d’une nouvelles ‘’D'après Dürer’’, du recueil ‘’La Mort conduit l'attelage’’, publiée en 1934. Et, fruit d'une longue gestation, un grand roman parut pendant les événements de mai 1968 en France.
Intérêt de l'action
Classification : Est-ce un roman? En d'autres époques, ‘’L'oeuvre au noir’’ se serait peut-être appelé «méditation». C'est, commençant même avant sa naissance, l'histoire d'un bâtard qui a dû triompher des obstacles que la vie met sur la route de tels enfants, qui a dû distinguer amis et ennemis, qui a dû courir les risques de voyages, qui a dû batailler entre les religions et les sectes, qui a dû mesurer la portée de ses actes.
Originalité : C'est la biographie intellectuelle d'un héros imaginaire du XVIe siècle qui, suivant un parcours d’initié qui le fait grandir jusqu’au moment ultime, poursuivant une passion ascétique, connaît un sombre destin. On y suit toute une oeuvre au noir (un roman nocturne par rapport au solaire ‘’Mémoires d'Hadrien’’), où tout se défait. Zénon est un personnage constamment en danger qui doit construire et reconstruire dans l'ombre pour ne pas susciter certains risques.
Déroulement : On suit toute la vie de Zénon dans l'épaississement d'une durée, la chronologie étant nettement indiquée, des dates étant notées. Cette vie est d'abord «errante» (première partie où on la découvre par bribes) puis «immobile» à Bruges (deuxième partie) ; enfin elle se termine en prison (troisième partie). Un roman d'aventures aurait été possible, mais Marguerite Yourcenar s'y est refusée : «L'anecdote pittoresque et les péripéties ne m'intéressaient pas». Pourtant, il y en a : la vie aventureuse de Zénon se faisant sous nos yeux, étant rendue par bribes, «les cloisons du temps étant éclatées» (339), le lecteur emporté, ne cesse de trembler pour Zénon, une épée de Damoclès étant suspendue au-dessus de sa tête, au moment où il se croit le plus tranquille, il tombe dans une trappe : lorsqu'il est reconnu par la servante, 206 ; lorsqu'il court un danger, 285-309 ; lorsqu'il tente de passer en Angleterre : 321-336 (rien n'est joué d'avance : il aurait pu tomber sur des passeurs honnêtes et fuir en Zélande ou en Angleterre) ; en 356-357 ; en 434-435 ; en 436 : où on se demande s'il pourra se suicider ; mais le suicide a été annoncé par l'épigraphe de la Troisième partie (362). Bien que l'autrice ait laissé les événements et les personnages dans une certaine imprécision, qu'elle se soit gardée de tomber dans le travers propre au roman historique qui consiste à dépêcher un personnage partout où se produit un événement dont l'Histoire a conservé le souvenir, le déroulement est habile. Dans ce roman picaresque composé de pièces et de morceaux mal soudés, l'unité du récit vole en éclats pour rendre le désordre même de l'époque, mais l'unité du livre n'est pas menacée : chaque épisode apportant une touche nécessaire au tableau du temps, une série d'histoires ou, mieux, de destins exemplaires se nouant et se séparant, reproduisant la dissolution des moeurs. Le désordre général trouve son point de départ dans un désordre particulier : Hilzonde est séduite par un prélat italien. Surtout, l'unité est maintenue par le personnage central, Zénon, autour de qui s'élabore le tableau du temps, chaque épisode étant la touche nécessaire à l'ensemble. Le chapitre de la mort a une beauté presque insoutenable.
Variété des tons : À côté des moments de tension, des épisodes de violence, se placent des moments de calme. Ainsi, dans le chapitre de ‘’La promenade sur la dune’’ : Zénon goûte, au contact des choses, une volupté qui absorbe toute inquiétude. Il fait aussi quelques tendres rencontres. Surtout, ses entretiens, certains trop longs, trop pesants et tristes, chargés de notions philosophiques, font naître un pathétique hautement spirituel. Le sommet de l'ouvrage est peut-être la visite pathétique que fait Campanus à Zénon en prison, cet entretien conduisant au déchirement sous la tension de leurs caractères et de leurs convictions. L'emprisonnement et la mort atteignent au sublime.
Intérêt littéraire
Marguerite Yourcenar fait preuve d’un art très recherché, son texte étant à la fois un récit traditionnel teinté d’archaïsme et de couleur locale, précis et parfois précieux, et une plongée dans le monde intérieur et même l’évocation d’hallucinations.
Intérêt documentaire
‘’L'oeuvre au noir’’, biographie intellectuelle d’un héros imaginaire, évoque un XVIe siècle insolite, tout ensemble journalier et souterrain, vu des perspectives de la grand-route, de l'officine, du cloître, de la taverne, et finalement de la prison. Yourcenar brosse un tableau religieux et politique de l'Europe du temps (et surtout de la Flandre) : hérésie, siège de Sienne ; un tableau économique (les troubles consécutifs à l'introduction des métiers à tisser). La peste (121) intervient. Elle suit un itinéraire d’abord géographique

Réfractant le siècle à travers une conscience, Marguerite Yourcenar recrée le paysage intellectuel comme la vie intérieure. Zénon, qui «se servait de son esprit comme d’un coin pour élargir de son mieux les interstices du mur qui de toutes parts nous confine», qui est médecin, herboriste à ses heures, est hanté par les tentatives de l’alchimie, les mystères de l’hermétisme, les recherches sur le corps humain. Ces diverses activités en font un amalgame du grand chimiste allemand Paracelse, du médecin Michel Servet, du Léonard des ‘’Cahiers’’, et du philosophe contestataire que fut Campanella. Le titre du roman est emprunté à une vieille formule alchimique, l'œuvre au noir étant la phase de séparation et de dissolution de la matière qui constituait pour les alchimistes la partie la plus difficile du Grand Oeuvre. Elle symbolisait aussi les épreuves de l'esprit se libérant des routines et des préjugés.
Intérêt psychologique
- Henri-Maximilien : compagnon de Montluc au siège de Sienne, gentilhomme aventureux et lettré, point dépourvu de sa modeste quote-part de sagesse humaniste.

- Le Prieur : grand seigneur entré sur le tard dans les ordres, déchiré par les maux et le désordre du monde, en qui s'unissent à part égale la passion de la justice et la charité

- Martha

- Zénon : son austère passion pour la vérité ; Zénon a plus de réalité pour sa créatrice que bien des êtres de chair ; elle le tient par la main, dit-elle, comme un frère, elle est certaine qu'à sa mort ce médecin de la Renaissance sera à son chevet : «Les expériences de Zénon, quant au monde, quant à la difficulté de vivre, quant à la liberté intérieure, sont évidemment très proches des miennes». (Marguerite Yourcenar)
Intérêt philosophique
«Cette histoire d'un homme intelligent et persécuté qui se passe vers 1569 pourrait s'être passé hier ou se passer demain.»

‘’L'oeuvre au noir’’ fut composée à un moment où devant ce qu'elle appelle «l'état du monde», le pessimisme de l'écrivaine l'emportait sur l'optimisme idéaliste du temps d'Hadrien. Où, vieillissante et faisant face au cancer terminal de sa compagne, elle évoque de plus en plus souvent, dans son abondante correspondance, «l'atrocité foncière de l'aventure humaine».
Destinée de l’oeuvre
‘’L'oeuvre au noir’’ a obtenu le prix Femina.

Marguerite Yourcenar considérait ce roman comme son œuvre la plus importante.

Le roman a été adapté au cinéma par André Delvaux (1988). Marguerite Yourcenar a fait confiance à son compatriote, le cinéaste belge André Delvaux. Zénon a pris les traits du remarquable Gian Maria Volonte.

En décembre 1987, Delvaux complétait le tournage de ce qui allait devenir son chant du cygne cinématographique et fut bouleversé d'apprendre la disparition de Yourcenar, qui n'a guère eu le temps de découvrir la vision du réalisateur. Elle a tout de même donné son accord «sans réticences sinon sans angoisses» au scénario de Delvaux, lui priant toutefois de se concentrer sur la chute de Zénon. L'idée même d'un ou de plusieurs acteurs incarnant son personnage à différents âges lui faisait horreur.

_________________________________________________________________________________
À cette époque, Marguerite Yourcenar, songea à faire de Campanella le héros d’un roman où il serait apparu comme un libre penseur. Elle y a finalement renoncé.

Elle publia :

_________________________________________________________________________________
‘’Présentation critique d'Hortense Flexner’’

(1969)
Essai
C’est une poétesse états-unisienne, dont des poèmes étaient reproduits.

_________________________________________________________________________________
Marguerite Yourcenar connut alors un succès de mode et même la gloire, la série des honneurs et des prix littéraires.

En 1970, elle fut élue à l'Académie Royale de langue belge et de littérature française.

En 1971, elle obtint le prix littéraire de Monaco.

Elle publia :

_________________________________________________________________________________
‘’Souvenirs pieux’’

(1974)
Autobiographie
Commentaire
C’était le premier volume de l’œuvre autobiographique, ‘’Le labyrinthe du monde’’, projet ambitieux, inspiré lui aussi à Marguerite Yourcenar par les rêves de son adolescence, mémoires d'un genre nouveau où l'écrivaine explorait sa filiation et l'histoire de ses ancêtres et parents.

_________________________________________________________________________________
Marguerite Yourcenar obtint le Grand Prix National des lettres.

En 1977, elle obtint le grand Prix de l'Académie française.

Elle publia :

_________________________________________________________________________________
‘’Archives du Nord’’

(1977)
Autobiographie
Commentaire
C’était le second volume de son œuvre autobiographique, qui se ferme sur la vision d'une petite Marguerite de quelques mois qui dort sur les genoux de sa nourrice.

_________________________________________________________________________________
Marguerite Yourcenar publia en 1979, ‘La couronne et la lyre’’, traductions d'auteurs de l'antiquité grecque. Elle expliqua dans la préface avoir mené ce travail à des fins de plaisir personnel et en lien avec son projet des ‘’Mémoires d'Hadrien’’, dans le but de reconstituer ce qu'avait pu être la bibliothèque de l'empereur, meilleur moyen de comprendre sa sensibilité intellectuelle. Le plaisir, la traductrice sut le communiquer en rendant accessible une littérature étrangère (dans le temps et dans l'espace) par des notices introductives qui présentent sobrement les auteurs et justifient les choix de traduction. Dès lors, on saisit facilement certains enjeux de cette littérature, les évolutions des thèmes traités mais aussi le problème des sources rudimentaires, les énigmes qui entourent tel ou tel personnage. Il y a des pages superbes, de vraies révélations, en particulier Sapho,Théocrite.

_________________________________________________________________________________
Le 6 mars 1980, Marguerite Yourcenar fut élue à l’Académie française, où elle remplaçait Roger Caillois, cette élection d'une première femme et, de surcroît, vivant à l'étranger, de nationalité américaine (elle recouvra alors sa nationalité française) provoquant toute une commotion.

Elle entreprit alors un long périple à travers le monde dans un compagnonnage passionné avec un musicien américain de trente ans, Jerry Wilson.

Le 22 janvier 1981, elle fut reçue à l'Académie française, première femme à y siéger. Elle prononça alors un émouvant discours de réception.

Elle publia :

_________________________________________________________________________________
‘’Ana Soror’’

_________________________________________________________________________________
‘’D'après Dürer’’
version remaniée du texte du premier recueil de nouvelles.

_________________________________________________________________________________
‘’Mishima ou la vision du vide’’

(1981)
Essai

_________________________________________________________________________________
‘’Comme l'eau qui coule’’

(1982)
Recueil de trois nouvelles

_________________________________________________________________________________
Ses’Œuvres romanesques’’, qu'elle éditait elle-même, parurent dans la Bibliothèque de La Pléiade. Elle voyagea en Égypte et au Maroc.

En 1984, elle publia ‘’Le temps, ce grand sculpteur’’, une traduction du ‘’Coin des amen’’ de James Baldwin.

Marguerite Yourcenar et Jerry Wilson allèrent au Japon, en Thaïlande et en Grèce. Elle eut un grave accident de voiture au Kenya.

Elle reçut le prix Érasme à Amsterdam.

En 1984, elle publia la traduction de ‘’Cinq no modernes’’ de Mishima et ‘’Blues et gospels’’.

_________________________________________________________________________________
Un homme obscur

(1985)
Roman de 240 pages
Dans la Hollande du XVIIe siècle, Nathanaël est un homme simple, discret, de modeste origine et d'humble dévouement, «levant sur le monde un regard d'autant plus clair qu'il est incapable d'orgueil». Presque sans culture, il se passe de la littérature, mais pense bien, sans l'intermédiaire des mots, et promène sur le monde un regard attentif.


Commentaire
Le dernier roman de Marguerite Yourcenar est resté obscur. Son héros appartient à la riche lignée de Candide et de Jacques le fataliste. Mais il n'en est pas moins l'héritier légitime d’Hadrien et Zénon, car il est aventureux comme eux. Il aurait été, comme en atteste la note qui suit le roman, inspiré à l’autrice par la visite qu’elle fit au Québec au cours de l’automne 1957 avec sa compagne, Grace Frick.

_________________________________________________________________________________
Une belle matinée

(1985)
Nouvelle
Le héros est Lazare, le fils de Nathanaël, un enfant mêlé à une troupe de comédiens shakespeariens. À travers les brochures du théâtre élisabéthain, il vit d'avance toute vie, «tour à tour fille et garçon, jeune homme et vieillard, enfant assassiné et brute assassine, roi et mendiant, prince vêtu de noir et bouffon bariolé du prince».

_________________________________________________________________________________
En 1985, Marguerite Yourcenar publia une traduction de contes d’enfants amérindiens, “Le cheval noir à tête blanche”.

Cette année-là, elle subit une grave intervention chirurgicale.

L’année suivante, Jerry Wilson disparut prématurément en Inde, victime du sida, et elle n'eut plus la force de continuer longtemps seule, elle qui aimait à dire qu'on ne meurt que de chagrin.

Le 17 décembre 1987, elle mourut à Bar Harbor.

Dans sa jeunesse, elle avait écrit prophétiquement : «Solitude. Je ne crois pas comme ils croient. Je ne vis pas comme ils vivent. Je n'aime pas comme ils aiment Je mourrai comme ils meurent.» En 1988, fut publié à titre posthume “Quoi? L'éternité”, le troisième volume et non achevé de son œuvre autobiographique, “Le labyrinthe du monde” où elle atteint à peine l'âge de la puberté. Aussi sur sa vie plane-t-il un certain mystère, des imprécisions.

«Historien-poète et romancier», comme elle se définissait elle-même, Marguerite Yourcenar, qui fut aussi traductrice, essayiste et critique, tempérament hors du commun, a laissé une oeuvre qui, d’une plume classique, tantôt courant à l’ellipse, tantôt baroque, sonde le passé - familial, mythologique ou historique -, où elle ne s'est jamais souciée de la mode, bannissant le moi partout cajolé. Elle croyait en la transcendance à condition d’en éloigner fanatisme et intolérance. Elle a connu un succès mondial avec “Mémoires d'Hadrien” et “L’oeuvre au noir” dont les héros, à son image, hésitent entre goût de la connaissance et tentation de la chair. Curieuse de mesurer l'infinie variété de l'existence et de comprendre ce qui fait l'être humain, elle a fait «le tour de la prison», c'est-à-dire le monde tel que le désigne son personnage, Zénon.
André Durand

Faites-moi part de vos impressions, de vos questions, de vos suggestions !
 Contactez-moi   




1   2   3   4   5   6

similaire:

’Mémoires d’Hadrien’’ iconNotions : Mémoire officielle, contre-mémoires, mémoires oubliées...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires de la guerre d’Algérie. Historiens
«Les mémoires : lecture historique. Étude : L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie.»

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires. Une partie des mémoires est répertoriée sur le catalogue...
«trouver un livre électronique» du portail Domino. (ex Patmasters = œuvres complètes de philosophes)

’Mémoires d’Hadrien’’ icon«Regards historiques sur le monde actuel.»
«Les mémoires : lecture historique. Étude : L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie.»

’Mémoires d’Hadrien’’ iconLa memoire de la seconde guerre mondiale
«est le grand art des mémoires et constitue une remarquable source pour identifier les mémoires et parcourir un itinéraire de leur...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires : Groupes  mémoires communes
...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires ouvertes
«Fête des livres, Mémoires ouvertes», quatrième édition d’un événement consacré au livre, aux histoires et à la mémoire, dans un...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires des guerres
«Mémoires des guerres de Jeanne d’Arc à nos jours en Centre Val de Loire. Traces locales, résonances nationales et regards croisés»...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMémoires de M. d’Artagnan
«Mémoires de M. le comte de La Fère, concernant quelques-uns des événements qui se passèrent en France vers la fin du règne du roi...

’Mémoires d’Hadrien’’ iconMemoires vivantes
«Mémoires Vivantes» de Marseille ont plus de quinze ans! Plus de quinze années de recherches, de discussions, d'expositions, de témoignages,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com