Etudier une œuvre d’art





télécharger 23.31 Kb.
titreEtudier une œuvre d’art
date de publication28.10.2016
taille23.31 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
ETUDIER UNE ŒUVRE D’ART

PRESENTATION DE L’OEUVRE

TITRE DE L’ŒUVRE :
« Initiales », A la vie à la mort

AUTEUR (nom et éléments biographiques) :
Paule du Bouchet est née, en 1951. Cette romancière aime situer ses histoires dans des cadres historiques précis, évoqués, avec soin : par exemple la France en 1914 (Le journal d’Adèle, 1998), la Pologne en 1939 (Chante Luna, 2005).

DOMAINE ARTISTIQUE (arts de l’espace, arts du langage, etc.) :
Arts du langage

NATURE (peinture, sculpture, œuvre littéraire, œuvre musicale, etc.)  :
Nouvelle à chute

DATE :
1999

THEMATIQUE :
Arts, Etats et pouvoir – raconter la guerre
PROBLEMATIQUES :
De quelle manière Paule du Bouchet pose-t-elle la question de la vie et de la mort derrière la narration d’une histoire d’amour pendant la première guerre mondiale ?

De quelle manière Paule du Bouchet nous montre-t-elle l’atrocité de la première guerre mondiale ?

CONTEXTE HISTORIQUE (situation politique, société, etc.) :
Cette nouvelle se déroule pendant la première guerre mondiale, plus exactement en 1918, à Paris.

Peu de temps avant la fin de la première guerre mondiale, Paris est à portée des canons allemands ; elle est bombardée le 23 mars 1918. A partir du mois d’avril, deux millions de soldats américains sont envoyés en France en renfort. Le 26 avril, les forces allemandes cessent leur offensive (mouvement d’attaque) en Picardie.

FORMES1

Les catégories, les types, les genres, les styles artistiques ; la structure, la composition


Le personnage principal de cette nouvelle à chute est Juliette Swift, jeune vendeuse dans un grand magasin parisien, « La Belle Jardinière », employée au rayon « Toilettes de dames » (l. 12).

Ce récit raconte l’histoire d’amour naissante entre cette jeune femme et un jeune Américain, qui part le lendemain pour la Somme, où se livre une « bataille sans merci » (l.95). Tout les oppose a priori : leur emploi, leur nationalité (bien que la langue ne les sépare pas, puisque Juliette sait parler anglais). Mais leur âge et leur solitude vont finir par les rapprocher, et ils éprouvent bientôt un intense plaisir à être ensemble, à chercher un cadeau pour une femme.

Le soldat américain choisit finalement un poudrier, qu’il fait graver aux initiales de Juliette, marquées sur sa blouse de vendeuse. Il veut lui faire « ce présent d’un homme qui part à une femme qui reste » (l.103). Il promet de lui écrire. Elle ne recevra jamais de lettre de lui.

La fin de cette nouvelle historique (puisqu’elle se passe dans un contexte historique réel) est brusque, c’est pourquoi cette nouvelle est une nouvelle à chute.

    Les registres développés dans ce récit sont le registre sentimental (c’est une histoire d’amour qui nous est racontée), et le registre tragique, car l’histoire finit par la mort supposée du soldat, et la solitude encore plus grande de Juliette.

TECHNIQUES2

Les matériaux, les outils, les supports, les instruments ; les méthodes et les techniques corporelles, gestuelles, instrumentales

Tout concourt à ce que le lecteur soit ému à la fin de l’histoire.

Nous avons vu que les péripéties sont peu nombreuses, et se concentrent sur un seul sujet : la rencontre entre Juliette et le soldat américain. Le nombre de lignes dédié à la rencontre est d’ailleurs beaucoup plus important que celui consacré à la suite de la rencontre, qui présente plusieurs ellipses, autant parce que ces événements présentent peu d’intérêt que pour accélérer le récit vers sa chute. Le fait que cette nouvelle se centre sur un seul sujet et présente uniquement deux personnages principaux permet d’accorder encore plus d’importance aux rares événements qui la traversent, et à l’atmosphère réaliste de guerre.

Ces événements sont donc tous en rapport avec cette histoire d’amour naissante. Pour accroître encore son importance, le narrateur ne développe que les deux personnages qu’elle met en scène ; tous les autres n’ont qu’une fonction de figuration et s’effacent d’ailleurs totalement dès la rencontre effectuée. Le narrateur utilise aussi le point de vue interne. Le lecteur entretient ainsi une relation intime avec Juliette et ressent avec elle les différents sentiments et émotions qui la traversent.

Les bouleversements dans l’organisation du récit participent aussi au fait qu’on s’attache au personnage de Juliette et sa rencontre avec le soldat américain : le narrateur utilise un retour en arrière pour évoquer l’enfance de Juliette, et on attend avec impatience ce qui va arriver grâce à une anticipation qui renforce l’importance de cette rencontre.

L’atmosphère réaliste de guerre renforce aussi la portée de cette histoire d’amour qui en est d’autant plus vraisemblable, et donc émouvante.

Une fois que le narrateur a réussi à tout centrer sur la rencontre, à nous rapprocher des personnages, à nous faire croire à cette histoire, il finit brusquement par des mots qui abolissent tout espoir : « Il n’écrivit jamais » (l.114). Tout a donc concouru à rendre l’histoire encore plus tragique.




1 Littérature : thème, résumé (schéma narratif, schéma actanciel), tonalité
2 Littérature : statut et point de vue du narrateur, formes de discours, organisation et rythme du récit, champs lexicaux, indices d’énonciation, modalisation, mise en relief, figures de style, paroles rapportées, organisation du texte (connecteurs), etc.

INTERPRETATION DE L’ŒUVRE

Liens avec le contexte historique, ressenti (sentiments, impressions, réactions que l’œuvre vous inspire), intentions et message de l’auteur

La focalisation sur l’histoire d’amour et sa fin tragique, le cadre réaliste de la première guerre mondiale, qui donne de la vraisemblance à cette histoire, permet d’exprimer la vision pessimiste du narrateur, qui dénonce, par le biais des registres employés dans cette nouvelle historique, sentimental et tragique, l’atrocité des guerres qui brisent de jeunes vies.

Cette critique est implicite.


USAGES DE L’ŒUVRE

La fonction, l’emploi ; les catégories de destinataires et d’utilisateurs ; la destination, l’utilisation, la transformation, les rejets, les détournements

Cette nouvelle s’adresse à tout lecteur, mais plus particulièrement aux jeunes lecteurs, en mettant en scène des personnages jeunes.

L’auteur veut provoquer une réflexion sur les atrocités de la guerre, sans mener le lecteur sur le front, mais en le confrontant aux conséquences qu’elle peut provoquer : des vies brisées.

CROISEMENTS INTERDISCIPLINAIRES

Points communs, intérêt du croisement des disciplines

Arts Plastiques : cette nouvelle peut être mise en relation avec « La guerre » d’Otto Dix (triptyque réalisé entre 1929 et 1932) à cause du contexte historique de la première guerre mondiale, et de la critique de la guerre qui y est faite.

Littérature : pour les mêmes raisons, elle peut être croisée avec Paroles de Poilus, Lettres et carnets du front, 1914-1918, A l’ouest, rien de nouveau (1929) d’Erich Maria Remarque, Croix de bois (1919) de Roland Dorgelès et La vie tranchée (2008) de Bénédicte des Mazery. Toutes ces œuvres décrivent les horreurs de la guerre et la dénoncent, de manière explicite ou implicite.



similaire:

Etudier une œuvre d’art iconL’Œuvre d’art et le pouvoir : Comment l’œuvre d’art est utilisée...

Etudier une œuvre d’art iconD’art d’art Concept
«D’art d’art», une émission de télévision consacrée aux arts plastiques, présentée par Frédéric Taddeï

Etudier une œuvre d’art iconD’art d’art Concept
«D’art d’art», une émission de télévision consacrée aux arts plastiques, présentée par Frédéric Taddeï

Etudier une œuvre d’art iconLivret de préparation à l’épreuve d’Histoire des Arts
«Je vais dans un premier temps présenter l’œuvre qui m’est demandée d’étudier, avant de la décrire et de l’interpréter.»

Etudier une œuvre d’art iconLa «Constellation de la Douleur»
«L'œuvre d’art et l'État» : les œuvres, vecteurs d’unification et d’identification d’une nation (emblèmes, codes symboliques, hymnes,...

Etudier une œuvre d’art iconSacré Art Contemporain : Art, Art Sacré, Art contemporain : un hold up sémantique
«contemporains» à ceux qui poursuivaient une modernité ouverte. Un livre excellent et très pédagogique, dans lequel on découvre les...

Etudier une œuvre d’art iconInformations du Comité Louis Braille
«l’inachevé dans la sculpture». C’est au 16e siècle, avec Michel-Ange, qu’apparaît l’idée qu’une sculpture inachevée peut être en...

Etudier une œuvre d’art icon«Analyser une œuvre d’art en cours d’arts plastiques- classe de 6ème»
«L’image : les questions se rapportant à l’image sont posées à partir des réalisations des élèves et des reproductions d’œuvres d’art...

Etudier une œuvre d’art iconCréer un contexte favorable à la publicité télévisée : le rôle de...
«Si le boom des programmes courts à la télévision résulte d'abord d'une logique publicitaire, IL existe au moins un programme qui...

Etudier une œuvre d’art iconNote : certains prénoms ont été remplacés
«intentionnellement» prend ici une grande importance. On pourrait commencer à douter que ce n’est pas l’œuvre du hasard ou l’œuvre...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com