Charlemagne





télécharger 19.28 Kb.
titreCharlemagne
date de publication29.10.2016
taille19.28 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

CHARLEMAGNE



Depuis Clovis 1er (481-511), le premier roi franc chrétien, le pouvoir franc s'est installé dans une partie de l'Europe avec les dynasties des Mérovingiens et des Pépinides (voir Carte en Annexe).

Cette Europe du 8ième siècle est une région de vastes forêts où des villes, des cathédrales, des monastères et des palais royaux sont comme des iles reliées par des routes dans un état exécrable. Avec une suite d’environ 1000 personnes le roi parcourt continuellement son pays comme guerrier ou comme juge. Un souverain du Moyen Age doit sans arrêt voyager et se montrer s'il veut garder son pouvoir et son influence. Pour ses sujets le roi reste un personnage de légende qui n'a pas d'influence sur leur vie quotidienne. Leur cosmos est le petit bout de terre qu'ils travaillent.et leur seule relation est le seigneur à qui ils sont redevables.

Avec Pépin le Bref, père de Charlemagne, commence l'époque des Carolingiens
(voir Généalogie en Annexe).

Charles/Charlemagne/Carolus Magnus est né le 2 avril 748.

Pépin s'était engagé pour le pape et a été sacré roi par le pape Etienne II en 754 à Rome. En politicien averti il avait aussi amené ses deux fils Carloman et Charles pour qu'ils soient sacrés en même temps. Déjà de son vivant Pépin décida de sa succession. D'après la loi franque ses deux fils devraient régner en commun. A la mort de Pépin en 768 les fils prennent le pouvoir sans rencontrer - à ce que disent les Annales Royales – d'opposition chez les aristocrates francs. Le partage du règne ne s'avère pas très facile, et à la mort de Carloman en 771 Charles devient roi unique éliminant les deux fils de Carloman de la succession de leur père.

Au début, l'influence de la mère de Charlemagne, Bertrada ou Berthe aux grands pieds, sur ses décisions politiques et personnelles est très importante. Elle le persuade par exemple de quitter sa première femme, mère de Pépin le Bossu, et de se marier avec la fille du roi Langobarde. Ce mariage ne dure qu'un an. Depuis lors Charles se défait de la tutelle de sa mère. Il se marie avec Hildegarde, une fille de la noblesse Alémane. Cela aide à renforcer sa position à l'est du Rhin. Deux de leurs fils seront sacrés en 781 à Rome par le pape comme vice-rois de l'Aquitaine et de l'Italie du Sud. Les liens avec Rome deviennent de plus en plus étroits. Avec Hildegarde Charles a eu huit enfants. Après la mort d’Hildegarde Charles se remarie encore quatre fois. On disait de lui qu'il était un bon père de famille. Il adorait ses filles et ne les donnait pas facilement en mariage. Dans tous ses déplacements sa famille devrait le suivre. Même enceinte sa femme l'accompagnait. Charles a eu 5 épouses sans compter de nombreuses maitresses. En tout il a eu 18 enfants. Un homme d'une grande vitalité!

La vie d'un souverain franc est ponctuée par les guerres. Dans les 46 ans de son règne il y a seulement 2 années où Charles ne fait pas la guerre. Cela commence déjà à l'intérieur du pays où les Francs retombent dans leurs anciennes habitudes et délaissent la religion. En plus les nobles Francs s'opposent au roi. Pour contrôler et combattre ces attitudes Charles passe continuellement de région en région. Pour garantir sa position dans les pays conquis il y installe des vice-rois: pour l'Aquitaine son fils Louis le Pieux et pour l'Italie son fils Pépin qui sont soutenus par des nobles Francs loyaux.

Pour être reconnu un roi franc doit être victorieux. Ainsi dans les „Annalis Regni francorum“ il n’y a pratiquement que des victoires. Les défaites d’Espagne en 778 et d’Italie du Sud doivent vite être compensées par des guerres victorieuses.

Charles mène la plus longue de ces guerres contre les Saxons. En 772 il détruit le sanctuaire des Saxons, l'arbre Irminsul. C'est le début d'une guerre qui durera 30 ans. Charles mène cette guerre avec une très grande brutalité ce que lui vaut le nom de „Boucher des Saxons“. Au bout de 30 ans les Saxons font la paix avec les Francs et sont « naturellement » christianisés. Pourquoi cette guerre? Est-ce que Charles voulait défendre son pays contre les incursions des Saxons, voulait-il élargir son territoire ou voulait-il vraiment seulement les christianiser? On ne le saura jamais.

Une autre guerre est menée contre les Langobardes. Après la mort de Carloman qui avait été marié avec une fille du roi Langobarde, celle-ci se réfugie avec ses deux fils chez son père Désidérius, qui exige du pape Hadrien le sacre de ces deux garçons pour garantir la succession de leur père. Hadrien refuse et Désidérius le menace d'une guerre. Dans la tradition de son père le jeune Charles vient pour défendre le pape. Après un siège de 9 mois de la ville de Pavie Désidérius capitule. Il est envoyé dans un monastère. Ainsi Charles devient roi des Francs et Langobardes..

En 787 Charles combat Tassilo III de Bavière et intègre la Bavière dans le pays franc.

En 778 l'Emir de Saragosse demande l'aide de Charles contre l'Emir de Cordoue. Charles arrive avec ses soldats à Cordoue et trouve les portes de la ville fermées. Comme il n'a pas prévu de siège il se retire. C'est là que son ami Roland qui commandait l'arrière-garde tombe dans une embuscade et meurt. Ces évènements ont fait naître „La Chanson de Roland“, fameux poème écrit seulement au 12e siècle.

Au moyen-âge la religion et la foi chrétienne ont une énorme influence sur la vie. L'homme se comprend comme une toute petite roue dans la grande histoire du monde et non comme un individu. La foi justifie aussi la guerre pour rendre un pays chrétien (emple : la guerre contre les Saxons). Au début du 9e siècle l'Europe de Ouest a une foi commune, le christianisme s'y est fermement implanté.

Mais la religion sert aussi bien le pouvoir. Depuis le début les rois francs ont une relation forte avec les papes – l'Amicitia. Chaque roi franc jure de défendre les intérêts de Rome. Le pape justifie les actes des rois et les déclare légitimes de droit divin. Charlemagne est un vassal du pape et vice versa. Ce soutien mutuel permet aux deux pouvoirs de s’accroître. En 799 le pape Léon III est accusé à Rome d'une conduite immorale et de parjure. Enlevé et maltraité par ses adversaires le pape réussit à s'échapper à Paderborn où il se met sous la protection de Charlemagne. Il peut retourner à Rome où il jure sur l'évangile avoir été accusé à tort

Charlemagne prend aussi la route pour Rome. A Noël 800 il est couronné comme empereur des Romains et des Francs. Deux ans plus tôt l'impératrice Irène de Byzance avait proposé la couronne et sa main à Charles qui avait refusé. C'est pourquoi dans le monde du début du 9e siècle il existe deux empires: celui de Rome et des Francs et celui de Byzance orthodoxe.

En 800 Charlemagne décide de construire à Aix-la-Chapelle son palais impérial et la cathédrale. C'est là qu’il sera inhumé en 814 et où se trouve encore aujourd'hui la châsse avec ses ossements.

L'importance de Charlemagne ne se mesure pas seulement par les dimensions géographiques de son empire mais surtout par l’impulsion qu'il a donnée aux sciences, à la culture et à l'éducation, qui formeront la base de la civilisation européenne. Au début du Moyen Age on constate un recul de la culture du monde antique. Même dans les églises certains prêtres ne sont plus capables de dire la messe ou le Notre Père dans un latin correct. Pour Charlemagne cela est intenable. Charles lui-même n'est pas très éduqué, il apprend très tard à écrire et sa signature n'est qu'un petit crochet dans le monogramme royal (voir annexe).

Mais Charles est très curieux : il s'entoure des personnages compétents dans différents domaines: les sciences, la politique, l'école, l'église comme Alcuin de York, Eginhard (Einhard qui écrit La Vita de Carolus Magnus), Paul Diacre (Paulus Diaconus), Raban Maur (Hrabanus Maurus). Avec eux – après de longues discussions – il impose un ensemble de réformes qui resteront dans l'histoire comme la Renaissance Carolingienne. Le scriptorium de la cour emploie une nouvelle écriture. C’est la minuscule caroline qui se répand dans tous les scriptoriums de l'empire
(voir évangéliaire en annexe).

Pour terminer: voilà comment on a vu Charlemagne à travers les siècles (voir BD en annexe).

Christa Bastian , Février 2015

Bibliographie:
La Normandie avant les Normands
E.Deniaux, C. Lorren,P. Bauduin, T. Jarry
Editions Ouest-France, Université 2002

Catalogues d'exposition „Charlemagne – Karl der Grosse 814 – 2014
à Aix-la-Chapelle, Editions Sandstein

Histoire des Carolingiens – VIII – Xe siècle
Marie-Céline Isaia
Editions Points Février 2014

Ich und Karl der Grosse – Das Leben des Höflings Einhard
Steffen-Petzold, Klett-Cotta 2013

Karl der Grosse – Die ganze Wahrheit
Fabienne Loodts, Saskia Petermann
Edition Wesentlich, 2014

Der Spiegel – Geschichte
Nr. 6, 2012







Charlemagne… Vu par

Un Joyeux drille


Vu par son secrétaire Eginhardt


Un Héros


Vu par un anonyme(950)



Un Saint
Vu par Fréderic Barberousse



Une brute cruelle
Vu par Voltaire


Un empereur, comme moi


Vu par Napoléon B.


Un grand allemand


Vu par Adolf H.



Un européen
Vu par Angela M.



similaire:

Charlemagne iconCharlemagne, roi empereur

Charlemagne iconSéquence 2 : Le Moyen-âge – Charlemagne

Charlemagne iconCharlemagne devient roi en 771

Charlemagne iconDiscours de raymond susini pour la 133 ème saint charlemagne

Charlemagne iconBibliographie 1 L’empire carolingien
«Le jour où Charlemagne fut couronné empereur», L’Histoire, n° 248, novembre 2001

Charlemagne iconPortrait imaginaire de Charlemagne, par Albrecht Dürer. Le manteau...

Charlemagne iconLe prince, protecteur des arts au xviie siècle, France-Italie
«Charlemagne», I e celui qui lui est remis à l’occasion du sacre, le collier du Saint-Esprit [

Charlemagne iconLes petits Gallo-Romains allaient à l’école. Puis, à cause des invasions...

Charlemagne iconLe songe de Charlemagne et son départ pour l’Espagne
«quarante chevaliers», est couché, mains jointes, les yeux ouverts, tandis que saint Jacques (s iaque), portant le bourdon, lui parle...

Charlemagne iconDevoir n°2 d’histoire
«Berthe au grand pied», Pépin a deux fils : Charles et Carloman. Très vite l'aîné Charles s'impose et annonce son style, IL se fera...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com