Résumé du film II. Activités en classe





télécharger 46.3 Kb.
titreRésumé du film II. Activités en classe
date de publication14.10.2016
taille46.3 Kb.
typeRésumé
h.20-bal.com > histoire > Résumé
Zarafa


TABLE DES MATIERES

connecteur droit avec flèche 2


I. A propos du film

  1. Fiche technique

  2. Informations sur le réalisateur

  3. Résumé du film


II. Activités en classe
A) Avant la séance

ACTIVITE N°1 : Découvrir le film par l’affiche

ACTIVITE N°2 : Découvrir le film par la bande-annonce

ACTIVITE N°3 : Explorer l’histoire de Zarafa, entre mythe et réalité
B) Après la séance

ACTIVITE n°4 : Raconter les épisodes du dessin animé

ACTIVITE n°5 : Colorier et décrire un personnage du dessin animé

connecteur droit avec flèche 1


1. Fiche technique


2. Informations sur les réalisateurs

Rémi Bezançon a étudié à l'École supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA) à Paris et à l'École du Louvre.

En 2005 il sort son premier long métrage Ma vie en l'air avant de rencontrer le succès en 2008 avec Le Premier Jour du reste de ta vie.

En 2011, il réalise Un heureux événement, adapté du roman d'Éliette Abécassis (…).


Jean-Christophe Lie travaille à l'animation de plusieurs longs métrages Disney : il participe d'abord à la mise au propre du dessin (clean-up) pour Le Bossu de Notre-Dame, puis devient assistant de chargé d'animation pour Hercule puis pour Tarzan au studio de Montreuil. En 2003, il participe à la réalisation du long métrage d'animation français Les Triplettes de Belleville ; il est également chargé d'animation pour l'une d'elles (Rose). Pour cela, il part s'installer à Montréal pendant deux ans. Il collabore ensuite à un long métrage de DreamWorks Animation, Sinbad : La Légende des sept mers. Il revient ensuite à des dessins animés français en tant qu'artiste d'agencement pour Kirikou et les bêtes sauvages en 2005, puis comme superviseur d'animation chez Ricochet Productions pour Nocturna, la nuit magique en 2007.

En 2009, Jean-Christophe Lie réalise son premier film, le court métrage L'Homme à la Gordini, dont il écrit également le scénario et sur lequel il travaille par ailleurs comme chargé d'animation. Le film fait partie des films nominés pour le César du Meilleur film d'animation en 2011. (Source : wikipedia)

3. Résumé du film

Sous un baobab, un vieil homme raconte aux enfants qui l’entourent, une histoire : celle de l’amitié indéfectible entre Maki, un enfant de 10 ans, et Zarafa, une girafe orpheline, cadeau du Pacha d’Egypte au Roi de France Charles X.

Hassan, prince du désert, est chargé par le Pacha de conduire Zarafa jusqu’en France mais Maki, bien décidé à tout faire pour contrarier cette mission et ramener la girafe sur sa terre natale, va les suivre au péril de sa vie.

Au cours de ce long périple qui les mènera du Soudan à Paris, en passant par Alexandrie, Marseille et les Alpes enneigées, ils vont vivre mille péripéties et croiser la route de l’aéronaute Malaterre, des étranges vaches Mounh et Sounh et de la pirate Bouboulina…

(Source : www.allocine.fr)
ACTIVITE N°1 : Découvrir le film par l’affiche


1. Les personnages

  1. Combien de personnages vois-tu ? Lequel est le plus mis en valeur ?

  2. A quel nom d’animal te fait penser le titre ? Comment comprends-tu le titre ?


2. Les lieux

  1. De quel continent les personnages sont-ils originaires ?

  2. En bas à droite, on reconnait un édifice célèbre : lequel ? Où se trouve-t-il ?

3. L’histoire

  1. Comment les personnages voyagent-ils ?

  2. Imagine le début de l’histoire et raconte-le à la classe.

Source : d’après la fiche pédagogique téléchargeable sur https://docs.google.com/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnxzZXJ2aWNlZWR1Y2F0aWZhYmN0b3Vsb3VzZXxneDoyYjc4YjZmNWM5ODY2ZTdj

ACTIVITE N°2 : Découvrir le film par la bande-annonce

Regarde les deux bandes-annonces suivantes et réponds aux questions :



  1. A quoi reconnait le continent où commence l’histoire ?

  2. Comment s’appelle le jeune garçon ?

  3. Par qui est racontée l’histoire ? à qui la raconte-t-il ?

  4. Dans quel pays doit partir la girafe ? Quelle(s) région(s) traversent les personnages ?

  5. Pourquoi le pacha d’Alexandrie (Egypte) l’offre-t-il en cadeau au roi Charles X ?

  6. A qui le garçon a-t-il promis de protéger la girafe ?

  7. A ton avis, que va-t-il se passer ? Imagine la suite et raconte-la à la classe.


Pour aller plus loin, un dossier de presse très complet sur « Zarafa » :
http://www.youscribe.com/catalogue/presse-et-revues/art-musique-et-cinema/cinema/zarafa-dossier-de-presse-1215410
ACTIVITE N°3 : Explorer l’histoire de Zarafa, entre mythe et réalité

Si la girafe Zarafa fut bien offerte par le pacha d’Egypte à Charles X en 1826, les réalisateurs se sont pour le reste très librement inspirés de la réalité, au point de créer la polémique avec le Museum national d’histoire naturelle.

Avec l’aide de ton professeur et des documents A, B et D, fais un petit exposé sur l’histoire – réelle et imaginaire – de Zarafa. Le document C offrira un rapprochement avec l’Italie.



Zarafa, la première girafe de France, lors de l'embarquement à Alexandrie en 1826.

Bibliothèque du Muséum national d'histoire naturelle
Document A : Des libertés prises avec la réalité

«Ils [le Museum national d’histoire naturelle] sont très fâchés, je suis très content!», réagit Rémi Bezançon à l’évocation de cette exposition qui ne mentionne jamais le film. Au cœur de la polémique, l’image de la Ménagerie du Jardin des plantes, propriété du Muséum, que renvoie le film: une prison inadaptée à la petite girafe, d’où le petit héros du film, Maki, essaye en vain de la délivrer. «J’ai un souvenir, quand j’étais petit, de balades dans le Jardin des plantes : je voyais ce loup tout pelé qui tournait en rond dans sa cage de cinq mètres carrés. Je voulais, par ce film, dénoncer les zoos: c’est un film sur la liberté et j’aimerais que les enfants aient des réflexions sur ce que c’est d’être libre», justifie Rémi Bezançon.

Du côté du Muséum, on assure que la girafe a été très bien traitée: «La Rotonde avait été aménagée pour elle, son soigneur égyptien attitré dormait à côté d’elle», réagit Catherine Vadon. Même pendant la traversée de la Méditerranée et la marche de Marseille à Paris, effectuée en compagnie de Geoffroy Saint-Hilaire, professeur au Muséum, tout a été mis en œuvre pour son bien-être, détaille l’exposition: la cale du bateau a été aménagée pour laisser passer le long cou de la girafe, de la paille atténuait le roulis et elle était accompagnée de trois vaches pour lui fournir ses 25 litres de lait quotidien, ainsi que de deux antilopes pour lui tenir compagnie…

«Durant sa traversée de la France, à un moment donné, il y a eu de la neige. Dans le film, j’ai un peu poussé les curseurs: je l’ai imaginée dans les Alpes, avec des loups… On ne cherchait pas la réalité historique, d’ailleurs c’est marqué sur l’affiche: librement inspiré de l’histoire de la première girafe», poursuit Rémi Bezançon. Pour le Muséum, «il aurait fallu faire un documentaire animé», renchérit Jean-Christophe Lie.

 Source : http://www.20minutes.fr/article/875064/zarafa-girafe-fait-polemique

Document B : La véritable histoire de Zarafa

Zarafa débarque à Marseille le 23 octobre 1826, avant de regagner à pied la capitale lors d'un périple de plus d'un mois, accompagnée notamment par Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, éminent professeur de zoologie du Muséum et ancien de la campagne d'Egypte. Après 880 km à pattes, elle arrive le 30 juin 1827 à Paris, où un immense triomphe l'attend : installée dans la Rotonde de la Ménagerie, elle reçoit 600 000 admirateurs durant le seul été 1827. Sa célébrité est telle qu'elle inspire poèmes, vêtements, jouets, vaisselle, nommés « à la girafe» - une véritable « girafomania ». Zarafa passera 18 ans à la Ménagerie, jusqu'à sa mort le 12 janvier 1845.

Source : http://www.mnhn.fr/museum/foffice/tous/tous/guidePratique/expositions/expoEnCours/fiche_exposition.xsp?AE_ID=10295&LIEU_ID=210&MAN_ID=17066&SITE_ID=10&idx=9&nav=liste
Voir aussi :


Document C : L’autre girafe, « la girafe Médicis »…
Zarafa fut la première girafe amenée en France mais la troisième en Europe; la première fut la girafe Médicis.
La girafe Médicis fut offerte à Laurent de Médicis en 1486 par al-Asharf-Qaitbay, le sultan mamelouk burijte de l'Egypte, afin de se rapprocher diplomatiquement des Médicis. Cette girafe causa sensation lors de son arrivée à Florence car, même si les Médicis possédaient une grande ménagerie et avaient déjà présenté le mannequin géant d'une girafe, c'était le premier exemplaire vivant à être vu dans la ville. Son passage dans les rues de Florence fut immortalisé par les plus grands peintres, dont Francesco Bacchiacca, ainsi que par le poète Antonio Costanzo, qui la décrit en ces termes : « Je l'ai également vu soulever la tête des spectateurs, ceux accoudés aux fenêtres, parce que sa tête atteignait la hauteur de onze pieds ; par le même fait, en la voyant au loin, des personnes pensaient qu'ils regardaient une tour plutôt qu'un animal. Elle semblait aimer la foule, toujours pacifique et sans crainte, elle semblait même observer avec plaisir les personnes qui venaient pour la contempler. »
Muriel NAVARRO- Centre International d'Antibes- mars 2012

http://www.cia-france.com/francais-et-vous/sur_les_paves/115-zarafa.html

Document D : De Zarafa à la « Girafomania »…
Observe les objets et gravures ci-dessous, témoignant de la « girafomania » de l’époque : à ton tour, imagine un objet en hommage à la girafe ; dessine-le et montre-le à tes camarades. Une petite exposition des dessins pourrait être affichée dans ta classe.



Source :

http://debelleschoses.com/2012/02/19/la-girafe-zarafa-a-laffiche-du-museum-dhistoire-naturelle/girafe-zarafa/


Source :http://motslocaux.hautetfort.com/archive/2011/10/28/zarafa-la-girafe-du-roi-au-jardin-des-plantes.html
Pour résumer, voir les reportages télé suivants :

http://www.francetv.fr/culturebox/voir-la-vraie-zarafa-a-la-rochelle-80456

http://www.francetv.fr/culturebox/zarafa-une-girafe-pas-comme-les-autres-80204

B) Après la séance
ACTIVITE n°4 : Raconter les épisodes du dessin animé


  1. Remets dans l’ordre chronologique les images suivantes.

  2. Choisis une image et raconte ce qu’il se passe à ce moment de l’histoire.

  3. Quel est, selon toi, la « leçon » de l’histoire ?


a)
b)
c)
d)

e)
f)
g)
h)
Source : http://www.zarafa-lefilm.com/

ACTIVITE n°5 : Colorier et décrire un personnage du dessin animé


  • A ton tour d’être dessinateur ! Sur le site suivant, tu peux télécharger des dessins des personnages de « Zarafa », les imprimer et les colorier. En voici quelques exemples.

  • Quel est ton personnage préféré ? Pourquoi ? Essaie de le décrire.


http://www.jedessine.com/r_2710/coloriage/coloriage-personnage-film/coloriage-zarafa




Pour les artistes en herbe :

A l’aide de ton professeur ou de tes parents, tu peux aussi créer ton propre livre sur la girafe ! http://www.teteamodeler.com/boiteaoutils/decouvrirlemonde/fiche6.asp#a

« Version Originale », Institut français d’Italie – 2013-2014

rectangle 58

similaire:

Résumé du film II. Activités en classe iconRésumé du film II. Activités en classe
«brainstorming» à partir de chacun de ces titres; faites le bilan en classe entière

Résumé du film II. Activités en classe iconRésumé Le film comme média alternatif facilite l’acte pédagogique...
«L’objectif est de compléter la formation artistique des élèves car le film représente souvent l’adaptation d’un roman ou d’une nouvelle...

Résumé du film II. Activités en classe iconDes activités autour du film “chocolat”

Résumé du film II. Activités en classe iconSuggestions d’activités pour la classe

Résumé du film II. Activités en classe iconSuggestions d’activités pour la classe

Résumé du film II. Activités en classe iconSuggestions d’activités pour la classe

Résumé du film II. Activités en classe iconSuggestions d’activités pour la classe

Résumé du film II. Activités en classe iconSuggestions d’activités pour la classe
«Joyeux Noël» du réalisateur Christian Carion relate ces épisodes de fraternisation

Résumé du film II. Activités en classe iconComment engager une classe dans un film ?
«gag» : recherche sur le sens du mot, d’exemples (théâtre ou cinéma). Pourquoi rit-on ?

Résumé du film II. Activités en classe iconFiches pédagogiques, mode d’emploi
«interview» composée d’activités pour la classe et de la transcription de l’entretien entre l’animateur de l’émission Sébastien Folin...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com