Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ?





titreOù se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ?
page1/12
date de publication14.10.2016
taille0.8 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12



texte 6

Le fils des loups

CM1-CM2 Maitrise de la langue

Période 2 Pour le maitre




R Connaitre les changements produits, à la 3ème personne du singulier, par le passage du passé au présent de l’indicatif, puis au présent par le passage de la 3ème personne du singulier à la 3ème personne du pluriel.

R Savoir conjuguer les verbes du 2ème et du 3ème groupe au présent.
Palier 2 : Conjuguer les verbes, utiliser les temps à bon escient. http://www.sceren.com/iso_datasources/synchro00010124/album/products/159312-24141-30646.jpg

Séance 1 – lundi


Etape 1 : Lecture et compréhension de l’histoire

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? Expliquer avec le contexte les termes en violet.

Etape 2 : Activités sur le texte

Par qui l’histoire est-elle racontée ? Un personnage / un narrateur extérieur / comment le sait-on ? Faire dire à quel temps l’histoire est racontée : au passé (imparfait / passé simple). Distinguer les différents paragraphes et donner l’idée essentielle de chacun.

Relever les indicateurs de temps « maintenant, toujours, et puis ». Trouver ce que désignent où remplacent les mots soulignés.

Etape 3 : Transposer et collecter

©1 Lire le texte au présent de l’indicatif. Ecrire et collecter les changements oraux. Puis, donner les changements écrits en collecte.

Lire le texte au présent de l’indicatif avec Pélot et son frère : ils. Ecrire et collecter les changements oraux. Puis, donner les changements écrits en collecte.

Etape 4 : Activités sur les phrases dans le texte

Compter le nombre de phrases dans chaque paragrahe. Repérer les signes de ponctuation et expliciter leur rôle.

Etape 5 : Exercices d’entrainement

  • Ex n°1 – Surligne les verbes puis récris ce texte au présent de l’indicatif.

  • Ex n°2 – Recopie la cinquième phrase du texte « le Fils des loups ».




Séance 2 – mardi


Etape 1 : Activités sur La phrase

Lire les phrases négatives sur le VPI. Trouver les négations et transformer ces phrases négatives en affirmatives.

Lire des phrases à plusieurs verbes conjugués. Trouver ces verbes, donner leur infinitif et leur sujet. Entourer ce qui relie les deux verbes. ©2

Etape 2 : Activités sur les phrases dans le texte

Correction des devoirs sur les fonctions.

Dans chaque phrase, souligner le verbe et donner son infinitif, entourer le sujet et les compléments circonstanciels) : Indiquer s’il sagit d’un CCT, CCM, CCL. Donner la nature de chaque sujet : pronom ou nom propre. Redire les phrases en déplaçant les CC.

©3 Collecter ces groupes.

Redire la première phrase en remplaçant le groupe de mots « une grande louve » par le pronom qui convient.

Etape 3 : Exercices d’entrainement

  • Ex n°3 – Recopie chaque phrase, souligne le verbe et écris son infinitif, entoure le sujet, les compléments circonstanciels et indique CCL, CCM ou CCT.

  • Ex n°4 – Récris ces phrases à la forme affirmative ou négative.

Séance 3 – jeudi


Etape 1 : Activités sur la phrase.

Correction de la constitution de la phrase.

Etape 2 : Activités sur les groupes nominaux.

©4 Dans les groupes de mots suivants, trouver le mot principal, rappeler qu’il s’agit du nom puis les adjectifs. Redire chacun de ces groupes de mots en changeant le déterminant.

  • nom et adjectif

  • complément du nom

  • proposition relative (de quoi parle-t-on ? quelle précision a-t-on sur l’animal ?)

Etape 3 : Activités sur les classes de mots.

Identifier les pronoms personnels connus parmis les mots soulignés du texte. Expliquer le rôle de l’adverbe « doucement » : il apporte une précision sur la manière dont l’enfant pleure, l’adverbe modifie le sens du verbe. Remplacer « doucement » par un autre adverbe ou expression de même sens ou par un adverbe de sens contraire.

CM2 : Relever les différents déterminants connus. Dans la phrase « elle prit contre elle celui qu’il avait sauvé », rappeler ce que désigner le mot « celui ». Faire dire que si « celui » remplace un nom, c’est un pronom.

Etape 4 : Vocabulaire.

Dans le texte, on trouve les deux verbes passe et repasse. Faire dire que le second est formé à partir du premier avec le préfixe –re. Faire rappeler la signification de ce préfixe. Ici : passer à nouveau. Avec l’aide du dico si besoin, trouver 6 verbes formés d’un verbe et du préfixe –re.

Dans le texte il est question des cris du louveteau qui s’étrangle avec un os. ces cris deviennent un gargouillis, presque un râle. Faire trouver les différents degrés d’intensité de ces trois mots, du plus fort au plus faible. A partir de cet exemple faire classer du plus fort au moins fort les mots des séries sur le VPI.

Expliquer les expressions sur le VPI utilisant le mot loup de façon imagée.

Etape 5 : Exercices d’Entrainement

  • Ex n°5 - Constitue une phrase à partir des groupes de mots suivants.

  • Ex n°6 - Recopie le mot principal (le nom)

  • Ex n°7 - Dans le dictionnaire, cherche le mot « loup » Explique ce que signifie les lettres placées à côté. Recopie les différents sens de ce mot.




Séance 4 – vendredi matin

Etape 1 : Le présent de l’indicatif des verbes du 2ème groupe et des verbes faire, prendre, voir, dire, venir, partir, vouloir, pouvoir.

Les élèves reprennent les collectes « présent ». Ils doivent repérer les groupes du verbe. A partir de ces éléments, faire constituer les conjugaisons complètes des verbes. Constater que les terminaisons des verbes du 2ème groupe sont –s, -s, -t, -ons, -ez, -ent. Faire remarquer que le radical n’est pas le même aux trois personnes du singulier qu’aux trois personnes du pluriel : on retrouve toujours –iss aux personnes du pluriel.

Pour les verbes du 3ème groupe, faire dire que les terminaisons sont le plus souvent –s, -s, -t, -ons, -ez, -ent. Des irrégularités cependant : pouvoir et vouloir prennent un –x à la 1ère et 2ème personne du singulier, prendre et ses dérivés n’ont pas de terminaison à la troisième personne du singulier, faire et dire se terminent par –tes à la deuxième personne du pluriel, le radical change pour un même verbe (crois / croyons, vois / voyons). Faire conjuguer les verbes tenir (comme venir), sortir (comme partir), courir, mettre, savoir, descendre.

Etape 2 : Lecture de la carte mentale

Etape 3 : Exercices écrits

  • Ex n°1 – Recopie ces phrases en conjuguant les verbes entre parenthèses au présent. 

  • Ex n°2 – Récris chaque phrase avec le pronom indiqué.

  • Ex n°3 – Conjugue les verbes au présent aux personnes indiquées.

  • Ex n°4 bonus Recopie chaque phrase en la complétant avec un pronom sujet qui convient.




Séance 5 – vendredi après-midi


Etape 1 : Production d’écrit.

Ecris quelques phrases pourraconter une grande peur que tu as pu avoir un jour. Explique ce qui a provoqué cette peur, où et quand cela s’est passé et comment l’aventure s’est terminée. Ecris ton texte au présent de l’indicatif pour rendre l’histoire plus vivante. Si tu n’as jamais vécu de grande peur, racontes-en une que tu as pu lire ou voir à la télévision.




Devoirs

lundi soir pour mardi : Recopie le verbe conjugué et écris son infinitif. Recopie en noir le sujet et en vert les compléments circonstanciels : Pélot rencontre une grande louve dans la montagne Maintenant il joue avec les autres. Elle perd son attitude hostile.

mardi soir pour jeudi: Constitue une phrase avec les groupes de mots suivants : a – dans la montagne – semble menaçante – un garçon – car – peur d’une louve – elle. (Pense à la majuscule et au point final)

jeudi soir pour vendredi : Relire les collectes et surligner les observations trouvées en classe.

vendredi soir pour lundi : lire le texte n°7 et répondre aux questions.

Passé 2
Pélot venait de sauver la vie d’un louveteau.

Une grande louve le menaçait.

Pélot avait peur.

Passé 3
Elle prit contre elle ...

Elle étudia l’intrus.

Elle alla se coucher.

Passé 4
Il s’était retrouvé face à une grande louve.

Il avait sauvé un louveteau.

Elle avait entendu les cris.

©1 - Présent
Pélot vient de sauver un louveteau.

Pélot et son frère viennent de sauver la vie d’un louveteau.

Pélot et son frère ont peur.

©2 – juxtaposées / coordonnées
Pélot avait peur, il n’osait plus bouger.

Elle parut se désintéresser de lui et alla se coucher.

©3 – groupes non mobiles
Il regardait le manège de la louve

Elle perdit son attitude hostile.

Elle le renifla.

Elle mordilla son manteau.

expansions

©4 – adjectifs
une grande louve

les cris plaintifs

son attitude hostile
©4 – compléments du nom

la vie d’un louveteau

une grande louve à l’air menaçant

les cris du petit

un morceau de chair
©4 – propositions relatives

le jeune qu’il avait sauvé

la louve qui passe sa langue sur les jeunes

le petit qui s’étranglait avec un os

l’intrus qui est roulé en boule

cette truffe humide qui s’insinuait sous son col


texte 6

Le fils des loups


CM1 Maitrise de la langue

Période 2 Pour l’élève




Pélot qui s’était perdu dans la montagne, venait de sauver la vie d’un louveteau. Il s’était retrouvé face à une grande louve qui le menaçait.
Pélot avait peur, il n’osait plus bouger. Il regardait le manège de la louve qui passait et repassait sa langue sur les jeunes. Elle prit contre elle celui qu’il avait sauvé. Elle aussi avait entendu les cris plaintifs du petit qui s’étranglait avec un os ; c’était déjà un gargouillis, presque un râle... et maintenant il jouait avec les autres à se disputer un morceau de chair.

L’inconnu n’était pas une menace, bien au contraire. Elle perdit son attitude hostile, étudia l’intrus qui était tassé, roulé en boule contre le sapin : il avait la même position que ses louveteaux quand ils dormaient. Elle s’approcha, toujours grondant, le renifla, mordilla son manteau. L’enfant pleurait doucement, terrorisé de sentir cette truffe humide qui s’insinuait sous son col, relevait son pantalon jusqu’aux genoux, fouillait sous son bonnet. Puis elle parut se désintéresser de lui et alla se coucher contre sa progéniture, gardant toutefois un œil sur lui.
D’après Le fils des loups, A. Surget - Collection Cascade - Rageot-Editeur



Exercice n°1

Surligne les verbes, puis récris ce texte au présent de l’indicatif.
Rencontre dangereuse

Un chat marchait dans la rue. Il est tombé nez à nez avec un gros chien à l’air menaçant. Les deux animaux ont stoppé net. Le chat n’osait plus bouger, il avait très peur. Il regardait au loin en espérant une aide... .Personne ne venait. La rue restait déserte.
Exercice n°2

Recopie la cinquième phrase du texte « le Fils des loups ».
Exercice n°3

Recopie le verbe conjugué et écris son infinitif. Recopie en noir le sujet et en vert les CC. Indique CCT, CCL ou CCM.

  • Du matin au soir, le loup fait le même chemin le long de son grillage.

  • Les visiteurs observent les singes acrobates derrière une grille.

  • Le spécialiste des oiseaux nourrit un perroquet blessé.



Exercice n°4

Récris ces phrases à la forme négative ou affirmative. Attention au sens des phrases !

  • Tu n’as vraiment pas de chance.

  • J’aimerai aller au cinéma.

  • Heureusement, il s’est excusé.


Exercice n°5

Constitue une phrase à partir des groupes de mots suivants (pense à la majuscule et au point final) :

avec - jouent au ballon - au zoo - leur dresseur - des otaries - au bord de leur bassin
Exercice n°6

Recopie seulement le mot principal (le nom) de chaque groupe de mots :

mon nouveau téléphone portable - la grande porte métallique - des vacances reposantes - cette salle de cinéma - la maison de ton oncle - un joli bébé - des animaux sauvages
Exercice n°7

Dans le dictionnaire, cherche le mot « loup ».  Recopie les lettres placées à côté et explique ce qu’elles signifient, puis recopie les différents sens de ce mot.



texte 6

Le fils des loups


CM2 Maitrise de la langue

Période 2 Pour l’élève




Pélot qui s’était perdu dans la montagne, venait de sauver la vie d’un louveteau. Il s’était retrouvé face à une grande louve qui le menaçait.
Pélot avait peur, il n’osait plus bouger. Il regardait le manège de la louve qui passait et repassait sa langue sur les jeunes. Elle prit contre elle celui qu’il avait sauvé. Elle aussi avait entendu les cris plaintifs du petit qui s’étranglait avec un os ; c’était déjà un gargouillis, presque un râle... et maintenant il jouait avec les autres à se disputer un morceau de chair.

L’inconnu n’était pas une menace, bien au contraire. Elle perdit son attitude hostile, étudia l’intrus qui était tassé, roulé en boule contre le sapin : il avait la même position que ses louveteaux quand ils dormaient. Elle s’approcha, toujours grondant, le renifla, mordilla son manteau. L’enfant pleurait doucement, terrorisé de sentir cette truffe humide qui s’insinuait sous son col, relevait son pantalon jusqu’aux genoux, fouillait sous son bonnet. Puis elle parut se désintéresser de lui et alla se coucher contre sa progéniture, gardant toutefois un œil sur lui.
D’après Le fils des loups, A. Surget - Collection Cascade - Rageot-Editeur



Exercice n°1

Surligne les verbes, puis récris ce texte au présent de l’indicatif.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconDes faux espoirs sur l’adoption qui vont faire mal
«servir» en enfant. Elle va être crue comme d’autres dans le passé qui ont fait des promesses identiques. Elle va faire mal à des...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconChapitre I: La vieillesse ancienne au temps des mythes et des premières sociétés
«Si le corps devient inutile à toutes sortes d'emplois, pourquoi ne pas délivrer l'âme qui souffre en sa compagnie». Cicéron fait...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconCours Psychologie et interculturalité L2 Cas et illustrations
«qui lui viennent toutes seules»: l’anglais, l’allemand, le swahili, le portugais, elle s’invente une filiation (sa mère est angolaise,...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconPourquoi la restauration était une monarchie impossible ?
«ceux qui n’ont rien appris rien oublié» et pourquoi la conciliation que souhaite établir la monarchie qui se met en place à la Restauration...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconLes petits Gallo-Romains allaient à l’école. Puis, à cause des invasions...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconI-pourquoi l’Europe se découvre-t-elle alors une vocation coloniale ? (1830-1910)
«réparation», reconnaissance des méfaits du système colonial (loi Gayssot, puis loi Taubirat de 1997, puis loi de 2005 sur le «rôle...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconCoûts et bénéfices de la téléphonie mobile accessible – Code Factory
«Pourquoi c’est si cher ?», «Pourquoi ça coûte tout de suite 10 fois plus cher si c’est pour une personne aveugle?»

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? iconPourquoi vos parents ont-ils décidé d’avoir un enfant ?
«Il m'a fallu vingt ans pour mettre au point cette méthode. Bien sûr je me suis arrêté de temps en temps pour manger ou dormir, mais...

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? icon*A quoi ressemble la Joconde ? Pourquoi est-elle si célèbre ?
«La Joconde», «Consulter l’œuvre à la loupe» et réponds aux questions suivantes

Où se passe l’histoire ? Qui est Pélot ? Pourquoi a-t-il peur de la louve ? La bête veut-elle du mal à Pélot ? Quelle phrase l’indique ? Pourquoi l’enfant pleure-t-il doucement ? Que lui fait la louve ? Pourquoi fait-elle ça ? icon«Entre l’être vivant et son milieu, le rapport s’établit comme un débat.»
«La représentation que l’on se fait du mal, est toujours plus terrible que le mal lui-même.»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com