No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale





télécharger 30.56 Kb.
titreNo. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale
date de publication06.03.2017
taille30.56 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos



PROJECTS

PROJETS

PROYECTOS








CHRISTIAN LIFE COMMUNITY


COMMUNAUTÉ DE VIE CHRÉTIENNE

COMUNIDAD DE VIDA CRISTIANA

__________________________________________________________________________________________

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la CVX mondiale

Vers Fátima 2008

Premiers éléments préparatoires
Cheminer comme un corps apostolique :

Notre réponse à cette grâce de Dieu
Dans Projets 134, nous vous avions promis de vous livrer dans ce numéro les premiers éléments préparatoires de notre Assemblée générale mondiale. Commençons par présenter la réflexion qui inspira le choix du thème de notre Assemblée mondiale : « Les apôtres, s'étant rassemblés auprès de Jésus, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné » (Mc 6,30-34). L’objectif serait de jeter un pont entre l’Assemblée mondiale d’Itaïci et celle de Nairobi, en vous incitant à regarder en profondeur notre histoire faite de tant de grâces. Par ailleurs, nous désirons également évaluer et nous approprier nos vieilles attitudes et habitudes afin de pouvoir discerner sur les prochaines étapes de notre cheminement en tant que corps apostolique. Cette Assemblée mondiale est une invitation à l’approfondissement.
En parcourant l’histoire de la CVX, l’image qui nous vient à l’esprit pourrait être celle d’une fleur en train d’éclore. Les piliers de soutènement du mode de vie de la CVX (et avant elle des Congrégations

Mariales) – la spiritualité Ignatienne – la Communauté – la Mission existaient dès le commencement. Cependant, ce n’est qu’étape par étape, en étant profondément enracinée dans sa source spécifique, en respectant le rythme de chacune de nos communautés et les caractéristiques de chaque période de notre histoire et en lisant les signes de notre temps, que « la fleur » parviendra à éclore dans toute sa

splendeur. À chacune des étapes de notre histoire, nous avons été appelés à approfondir un aspect particulier : dans les premières années de notre renouveau, ce fut notre enracinement dans la spiritualité Ignatienne. Puis à la fin des années 70 et au début des années 80, ce fut la dimension communautaire de notre vocation qui nous a conduit à passer d’une fédération mondiale à UNE unique communauté mondiale. À chacune de ces étapes, il a été crucial de ne pas perdre les autres piliers de vue.
La CVX abordait déjà la question de la « mission commune » dans les années 80. Dans les années 90, nous avons pris davantage conscience du fait que nous étions une communauté apostolique et nous avons repris pleinement à notre compte cet aspect particulier de notre histoire, puisqu’en 1998 à Itaïci, au Brésil, le thème de l’Assemblée mondiale s’intitulait : « Approfondir notre identité en tant que Communauté Apostolique – clarifier notre Mission Commune. »
Le processus de discernement de l’Assemblée mondiale d’Itaïci, tel qu’il a été vécu et préparé par les communautés nationales, se concentrait sur trois aspects de la croissance d’une vie chrétienne : le Christ et la culture, le Christ et la réalité sociale et le Christ et la vie quotidienne. En examinant les critères Ignatiens de la mission, les besoins que nous avions identifiés dans les domaines choisis et les possibilités de développer la collaboration entre les laïcs et les Jésuites, nous sommes parvenus à déterminer trois secteurs de la mission et à mettre en œuvre les moyens nécessaires à son accomplissement :

« Nous voulons d’abord apporter le pouvoir libérateur du Christ à notre réalité sociale. Deuxièmement, nous voulons trouver le Christ dans la variété des cultures, et laisser sa grâce éclairer tout ce qui doit être transformé. Troisièmement, nous voulons vivre unis au Christ pour qu’Il pénètre tous les aspects de notre vie quotidienne dans le monde. Ces trois domaines de mission ont été éclairés par la source spirituelle qui nous nourrit et nous rend aptes pour la mission: les Exercices Spirituels qui nous aident à grandir dans la vie chrétienne. En plus, nous devons donner une réponse à notre propre formation pour la mission, pour que notre communauté puisse devenir un instrument toujours plus efficace pour le service. »
Le document final « Notre Mission Commune » comprend une palette relativement large de critères et d’orientations concernant le service et la mission de la CVX, aux divers niveaux qui sont les siens, et les principes relatifs aux moyens de cette mission commune. À la suite de l’Assemblée d’Itaïci, de nombreuses communautés nationales ont pris un certain nombre d’initiatives apostoliques nouvelles. De même qu’ont également été revisitées, à la lumière de la « Mission Commune de la CVX », les initiatives prises par certains membres individuels ou certaines communautés. Ce processus a, néanmoins, soulevé une question essentielle : Itaïci a livré une clé importante à propos du QUOI dans la mission commune qui nous unit, en tant que communauté mondiale, mais qu’en est-il des caractéristiques de la manière dont nous vivons notre mission (commune), autrement dit du COMMENT
À Itaïci, nous utilisions déjà l’expression « corps apostolique », mais l’Assemblée de Nairobi, en 2003, a eu pour objectif d’approfondir le sens de cette expression dans notre vie quotidienne. En effet, ce n’est qu’à partir de cette date que : « nous nous sommes sentis confortés dans notre appel à devenir un corps apostolique de laïcs partageant la responsabilité de la mission dans l’Église » (Recommandations Nairobi 2003, telles que publiées dans le numéro 124 de Projets).
Sous le thème « Envoyés par le Christ, membres d’un seul corps, la communauté mondiale a examiné en profondeur les conséquences qu’il y a à vivre cet appel à tous les niveaux. Nous avons défini les quatre étapes que sont : discerner, envoyer, soutenir et évaluer comme la clef du partage de la responsabilité de la mission en tant que corps apostolique. En communauté, nous discernons les appels que nous recevons ; c’est, ensuite, la communauté qui nous envoie vivre le service apostolique discerné et qui nous soutient. Après avoir réalisé le service ou, après un certain temps, la communauté évalue, en compagnie de la personne ou du groupe envoyé, la mission concernée. Ainsi, un service, même individuel, se transforme-t-il en une « mission commune », puisque la communauté toute entière en partage la responsabilité.
Puis, nous avons admis que, pour vivre et agir comme un corps apostolique, la CVX devait réformer ses structures et ses procédés, notamment la formation et la responsabilité, afin de pouvoir mieux répondre aux appels qu’elle recevait. Par conséquent, le Comité Exécutif Mondial a été chargé d’élaborer des moyens et des structures susceptibles de soutenir cette orientation. Bien sûr, il s’agit là d’une tâche et d’un défi permanent à relever, non seulement au niveau mondial, mais encore à l’échelle des communautés nationales et de toutes les instances de coordination régionales existantes. Surtout, et ce n’est pas le moins important, il s’agit aussi d’un défi pour chacune de nos communautés locales.
Depuis Nairobi, nous avons progressé dans notre compréhension de ce qu’impliquait pour nous l’appel à être un corps apostolique, en respectant le rythme de chacune de nos communautés nationales. Même s’il a fallu relever, ici et là, certains défis, notre manière de procéder dans le partage de responsabilité a été constante : discerner, envoyer, soutenir et évaluer. Les recommandations de Nairobi ont suscité de formidables expériences et de profondes réflexions sur l’essence même de notre appel à devenir un corps apostolique. Parmi ces expériences, relevons un certain nombre d’initiatives en matière de coordination régionale sur tous les continents, un profil adéquat pour les responsables CVX, une formation adéquate, la définition d’un profil pour un membre de la CVX, des conditions pour acquérir la qualité de membre de la CVX, pour prononcer un engagement en CVX, des initiatives apostoliques, ainsi que la collaboration SJ-CVX. Dans tous ces domaines, nous avons reçu bien des grâces, mais nous avons pu également nous rendre compte de nos limites. Divers aspects relatifs à notre vocation et notre gouvernance ont suscité bien des questions. Il convient, par exemple, de clarifier les choses en matière d’appartenance à la CVX et d’engagement en CVX. Cela exige de notre part, un approfondissement de notre réflexion. Il est temps de faire le point et de poser la question au Seigneur : Et, maintenant, où allons-nous ?
Nous considérons cette Assemblée, non pas comme un pas dans une nouvelle direction, mais comme, un pas de plus dans l’approfondissement du choix d’être un corps apostolique. Ensemble, les délégués évalueront ce que nous avons vécu, approfondiront leur compréhension de nos points forts, les chances que nous avons, mais aussi nos points faibles et nos troubles désordonnés. Nous voulons entendre les préoccupations de nos communautés et comprendre les défis qui attendent notre monde et notre Église. À partir de cette réflexion, nous espérons pouvoir identifier les différentes étapes qui nous feront avancer sur le chemin qui nous permettra de devenir un corps apostolique.
Pour bien vivre cette Assemblée mondiale, il est essentiel que chaque communauté nationale s’implique dans le processus de préparation. C’est pourquoi, ce numéro de projets, vous invite à franchir les étapes suivantes :
Étapes pratiques
1. Pour favoriser une préparation active et intense de l’Assemblée Mondiale, nous demandons à chaque communauté nationale de mettre sur pied une « équipe de préparation et de mise en œuvre de l’Assemblée Générale Mondiale ». Une fois encore, le rôle de cette équipe sera de réfléchir et de discerner sur l’ensemble des matériaux préparatoires à élaborer entre maintenant et Fatima. Il conviendrait de ne pas réserver cette tâche aux seuls délégués qui seront désignés pour cette Assemblée Mondiale. La qualité de notre Assemblée dépendra largement du niveau de préparation de chacune des communautés nationales.
2. Comme première étape de votre préparation, nous aimerions vous inviter à réfléchir à « l’histoire des grâces » vécue par votre communauté nationale depuis 1967, ou depuis sa création et nous vous invitons à nous envoyer un petit résumé de deux pages des moments clés et des grâces qui ont marqué le parcours de votre communauté nationale. Nous aimerions publier les résumés de chaque Communauté Nationale dans un supplément de Progressio à paraître avant l’Assemblée Mondiale. Ce supplément marquera le 40ème anniversaire de l’adoption de nos Principes

Généraux. Nous vous saurions reconnaissants si nous pouvions disposer de vos contributions d’ici à janvier 2008.
3. Nous vous invitons ensuite à désigner vos propres délégués à l’Assemblée Mondiale, selon les Critères définis pour les délégués. Les nominations doivent être adressées au Secrétariat au 1er février 2008.
4. De la même façon, nous vous invitons également à appeler des candidats pour le nouvel ExCo Mondial, selon les critères définis pour les candidatures au nouvel ExCo Mondial.

Ces nominations devront parvenir au Secrétariat au 1er décembre 2007.
5. Nous proposerons aussi aux communautés nationales de nous faire part de leurs suggestions quant aux changements à apporter aux Normes Générales. Ces suggestions devront être parvenues au Secrétariat d’ici à la fin janvier 2008, pour que nous puissions les envoyer à chaque communauté nationale dans un délai de 6 mois avant l’Assemblée Mondiale. Vous pouvez télécharger un exemplaire des Principes Généraux et des Normes Générales, en cliquant sur la rubrique documents de notre site Internet.
6. Comme toujours, nous allons mettre en place un Fonds de Solidarité pour soutenir les communautés nationales qui ne sont pas en mesure de financer la totalité des coûts de leur délégation. Nous ferons appel à vos dons pour cela. Une lettre explicative contenant des éléments financiers sera adressée à chacun des comités nationaux.
7. Nous travaillons à l’heure actuelle avec l’équipe hôte pour régler les questions pratiques de l’inscription des délégués. Vous pourrez procéder à votre inscription en ligne, via la page Internet :

Fátima 08 www.fatima2008.org dès que celle-ci sera lancée. Des informations détaillées suivront.

Concluons par une vue d’ensemble du calendrier préparatoire :
Septembre 2007 : l’ExCo Mondial publiera le numéro 136 de Projets consacré aux matériaux encore nécessaires à la préparation des communautés nationales ;
Octobre 2007 : l’ExCo Mondial publiera le numéro 137 de Projets consacré à la Journée de la CVX Mondiale, avec la prière de préparation de l’Assemblée Mondiale ;
1 Décembre 2007 : Les Communautés Nationales adressent au Secrétariat Mondial toutes les candidatures à l’ExCo Mondial
30 janvier 2008 : Inscription obligatoire des délégués (en ligne ou auprès du Secrétariat Mondial) ;

Retour des Communautés Nationales sur le Projets 136 ;
Transmission par les Communautés nationales de leur « histoire des grâces » respective ;
Transmission au Secrétariat Mondial des suggestions de chaque communauté nationale, en vue de la modification des Normes Générales.
Mars 2008 : L’ExCo mondial publiera un numéro de Projets 2008, consacré à la réunion de l’ExCo Mondial ;
Avril 2008 : L’ExCo enverra à l’attention de toutes les communautés nationales des informations relatives aux candidat(e)s.
L’équipe locale du Portugal vous enverra d’autres informations pratiques.

N.B. Veuillez commencer l’objet de toute correspondance relative à l’Assemblée de Fátima et adressée au secrétariat mondial, par la mention « GA08 ». Cet acronyme anglais (General Assembly 2008) facilitera le traitement de l’information au Secrétariat mondial




similaire:

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconActes du colloque organisé par le Conseil général de l’Oise et le...

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconServices de Pastorale Liturgique et Sacramentelle, Catéchèse, Catéchuménat et aep
«le fil rouge» de la première partie (envoi en ateliers, temps de partage entre générations, lien avec le temps de l'eucharistie)....

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconCompte rendu de la réunion du 5 juillet 2007 à Montreuil

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconBulletin hebdomadaire n° 1148 du lundi 23 juillet 2007

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconLien entre roman et histoire

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconA. Le Processus de la cvx en tant que Communauté 29 B. Caractéristiques...

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconLa deuxieme guerre mondiale et ses consequences 03 juillet 2014

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconCette transversalité donne plus de sens aux apprentissages en créant...
«apprendre à porter secours» engage des connaissances et des compétences, en lien avec l'instruction civique et morale et les sciences...

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale iconAlgéries intimes
«D’Algérie», une bande dessinée qu’il réalise en 2007. Entre les pages retraçant l’histoire du pays, de la colonisation à la guerre...

No. 135, juillet 2007 Lien entre le Conseil Exécutif et la cvx mondiale icon5. Programme détaillé du Forum d’Ete 11
«Le Parlement Européen des jeunes-France présente le Forum d’Eté à Aix en Provence en Juillet 2007»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com