La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d'Oise et du Vexin





télécharger 203.56 Kb.
titreLa Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d'Oise et du Vexin
page4/4
date de publication11.05.2017
taille203.56 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4
Denonville, canton d’Auneau, arrondissement de Chartres (Eure-et-Loir).

2 HérouviIIe, canton de l’Isle-Adam, arrondissement de Pontoise (Seine-et-Oise).

1 En 1757, le cens se percevait encore sur 73 maisons du village, 21 arpents et 68 perches de jardins, 488 arpents et 80 perches de terre en culture. Le champart à 12 gerbes le cent, portait sur 267 arpents et 62 perches. (Arcb. de Chantilly, 114 E. 3, fol. 258)


2 On voyait encore dans la localité, il y a quelques années. entre la rue du Bourgeois et la ruelle du Bout d’en bas, un clos entouré de murs en ruines appelé le Champart ; c’était le verger de la ferme contenant l’ancienne grange champartière du fief d’Hérouville.


3 Cette rente fut vendue, en 1269, avec 1’agrément du roi Louis IX, par Mathieu III de Montmorency et Jeanne de Brienne, sa femme, aux chanoines de la cathédrale de Beauvais, dont nous constaterons, plus tard, la main mise sur la grange champartière, par suite de non-paiement de la rente.

1 Les Olim, par Boutaric, anno 1270.

2 Les Olim, par Boutaric, anno 1307.

1 Archives du musée Condé, à Chantilly, carton Hérouville.

2 B. N. Mss. P. O. 2825. - D. Villevieille, mss. français 31945. Arch. du château de Chantilly, carton Hérouville.

3 Connu depuis 1365, Jehan de Thibouville, alias Thibouviller, est cité, en 1368, dans un aveu de Montmorency comme arrière vassal à Hérouville.

4 Chartrier d’Hérouville : sentence du Parlement au profit de M. de Montmorency, en 1462, et accord entre ce dernier et les chanoines de Beauvais en 1463. (Copies en papier du XVII° siècle)


1 Chart. D’Hér. Bail du Champart Consenti en 1467 (Copie du XVII° siècle.)

2 Archives du musée Condée, à Chantilly carton Hérouville.

3 Série des Seigneurs de Laval à Hérouville : Guy VII, 1246-68 : Bouchard de Laval. 1268-1306 ; - Guy IX, 1306-33 ; - Guy X, 1333-47 ; - Guy XI, 1348 ; Jean de Laval (Guy XII), 1348-1412 ; - Anne de Montmorency et Jean de Montfort (Guy XIII). 1412-1414 ; - Jeanne de Laval, comtesse de Vendôme.

4 Archives du musée Condé à Chantilly.

1 Archives du musée Condé à Chantilly, carton Hérouville.

1 On reconnaît encore la même position de l’église, à Hérouville. L’ancienne rue du fief Clerbourg est le chemin pavé montant à la grande ferme, ancien Clerbroug : elle borne la place de l’Eglise au Nord. A l’ouest, la rue des Bourgeois, borde le bas de la butte du côté du porche ; au Sud, la ruelle du presbytère sépare l’église des anciens jardins de Nicolas Dieu, sur lesquels s’est élevé au XVIII° siècle, le presbytère actuel.

2 Chart. d’Hér. Titre de fondation de l’église Saint-Clair par la comtesse de Vendôme, en 1443. (origine en parchemin)


3 Chartrier d’Hér. - Acte de vente daté de 1480. (Orig. en parchemin.)

1 C’est l’emplacement actuel de la grande ferme dont les bâtiments, la cour, le portail sur la route d’Auvers, couvrent une superficie d’un hectare environ.

2 L’aveu rendu en 1306, pour le fief de Laval, par Guy de Laval, prouve que la partie de l’héritage primitif, dont il est ici question, en était déjà détachée. Les Péronne en étaient-ils dés lors détenteurs ? Le fait est probable, mais ce n’est qu’en 1368 qu’un aveu de Montmorency mentionne pour la première fois « Jehan de Péronne escuyer » comme vassal à Hérouville. (Communication de M. A. Rey.)

3 Arch. du musée Condé à Chantilly, carton Hérouville.

4 D Villevieille, ms. français 31950. - En 1399, Jacques de Péronne, fils de Jean, avouait tenir du roi en la châtellenie de Pontoise, un fief situé à Marines.

1 Arch. de Chantilly : acte de vente du 26 janv. 1405 par Jacquet de Péronne à Jean de Louviers l’aîné.

2 Arch. du musée Condé à Chantilly. Carton Hérouville

3 Les fournitures de Jehan Clerbout, argentier de la reine Ysabeau de Bavière, sont fréquemment citées dans les comptes de l’hôtel du Petit Musc.

1 B. N. Mss. P. O. 774

2 Ch. d’Hér. - Titre d’acquisition par M. David Chambellan du tiers de l’ancien fief de Laval, appelé fief de Clerbourg, sis à Hérouville, de M. Louis de Clerbourg, héritier de messire Oudart de Clerbourg, son père. (Original en parchemin.)

3 Remariée à messire Gilles des Ormes, chevalier.

1 Ch. D’Hér. - Contrat de mariage. (Original. en parchemin.)

2 Arch. de Chantilly, musée Condé.

3 B. N. Mss. Cabinet des titres : P. O. au nom Chambellan.

1 B. N. Mss. Doss. bleu 299.

2 Chart. D’Her. Partage de la succession Chambellan ; aveu du fief de Clerbourg à Montmorency ; accord avec Ch. Dauvet, gendre de Mathieu de Longuejoue, etc...

3 Arch. du musée Condé, carton Hérouville.

1 Ch. d’Hér. - Divers actes d’acquisition. (Original. en parchemin.)

2 Moréri, Dictionnaire, au nom Longuejoue.

1 Ch. d’Hér. Partage daté de 1548, du tiers de Laval, appelé Clerbourg. A Hérouvlle, entre Me Jehan Dauvet, président de la Cour des Aides, R. P. Mathieu de Longuejoue, évêque de Soissons, d’une part, et Jehan de Berbisy, écuyer, Claude de Sansac, sa femme, d’autre part. (Original en parchemin.)

2 Ch. d’Hér. Carton d’anciens titres n°2 : testament de Madame d’Hérouville en 1571.

3 Ce Jean d’Hérouville était peut-être le descendant d’un Guillaume d’Hérouville, fils de Dreux, témoin, en 1099, de certains dons faits aux abbayes de Saint- Martin, à Pontoise et à Paris, par Raoul Deliès de Pontoise, dont la fille Agnès était mariée avec Bouchard IV, seigneur de Montmorency. Ce rapprochement permettrait-il de voir. dans Guillaume un vassal d’Agnès, dame du fief paroissial. à Hérouville, quelle aurait porté aux Montmorency ?

1 Arch. du musée Condé, à Chantilly.

2  B N. Mss. Doss. bleu 69.

3 Ch. d’Hérouv. Plusieurs actes originaux en parchemin, datés de 1539, 1541, 1568,1569.

1 Ch. D’Hér. - 1585, sentence du Parlement en faveur de Alexandre de Sthurnya, chev. des Ordres du roi, et Gillette de la Porte. sa femme contre les héritiers Lepelletier, seigneurs en partie d’Hérouville. (Origine en parchemin.)

2 B. N. Mss. P. O. 295 Doss. Bleu 85 ; cabinet d’Hozier, 40.

1 Arch. du musée Condé, à Chantilly.

2 Ch. d’Hér. - Bail de la ferme et du fief du champart. a Hérouville, consenti en 1467, à messire Pierre Touillefaust, prêtre, par les chanoines de Beauvais (copie en papier du XVII° siècle).

3 D. Villevieille, ms.. français 3 1922.

1 D. Villevieille. mss. français 3 1902, 3 1903, .3 1916, et Doss. bleu n°227.chart. d’Hérouville, Aveux et dénombrements.

2 Ch. d’Hér. - Acquisition du clos appelé la Bataille, en 1568, par Jhérosme de Marle, seigneur de Versigny, au nom de Jean-François de Berbisy, fils de dame Claude de Sansac ; vendeur François Lepelletier, conseiller du roi. (org. En parchemin).

1 Ch. d’Hér. - Quittance du seigneur de Grillon pour M. Jean-François de Berbisy ayant payé la rançon du sieur des Arènes, en 1588. (Orig. en parch.).

2 B N. Mss. P. O. 295 et Doss. bleu, 40.


3 Ch. d’Hér. Bail de la basse-cour et maison d’Hérouville en faveur de François Fromont, l’an 1621 (Orig. en parch.)

1 Idem - Aveux des fiefs de Laval, Clerbourg et Doulx-fils à Hérouville, par le sieur de Berbisy, en 1623. (Originaux en parchemin.)

2 Ch. d’Hér. — Décret de translation au sieur de Berbisy de la terre et fief du Champart, à Hérouville, saisis sur le sieur de Cugnac, marquis de Dampierre. (Orig. en parch.)

3 Le domaine des Berbisy à Hérouville, comprend les fiefs de Laval avec l’église paroissiale et les honneurs de fondateur, Clerbourg ou grande ferme, Douffy avec la couture d’Anne-Marie où est le puits Baderet, patrimoine des Sansac, le clos Bataille où se trouve le château avec jardin, basse-cour, le Haut Verger, le fief PeIletier, acquisitions de 1568 et 1603, enfin la ferme du Champart acquise en 1626 ; manquaient encore la ferme de Brécourt située entre le château et Clerbourg, et celle dite de Menouville sise au nord du Haut Verger qui seront incorporées au XVIII° siècle.

1 Chartrier d’Hérouville Quatre titres transactionnels, orig. en parchemin, datés de i633, 1634. i636, 1637.

2 Idem titres de 1641, 1642, 1646, 1647, 1648, 165o, 1653, 1654, 1655 et mémoire des acquisitions faites par M. de Berbisy à Hérouville entre 1633 et 1655.

3 Chart. d’Hér. Titres nombreux en papier et parchemin, datés de 1670, 1683, 1686, 1690, etc…

4 Idem sentence arbitrale du tribunal des maréchaux de France, entre Mre François de Berbisy, seigneur d’Hérouville et M. de Charrnont, touchant la jouissance des droits de chasse sur le territoire et des droits honorifiques dans l’église dudit Hérouville. (Copie en papier).

1 B. N. Mss. P. O. 295. - Registres anciens de l’église Saint-Clair d’Hérouville, année 1695.

2 Le fief de Bréban qui relevait partie du champart d’Hérouville, partie de Clerbourg, avait été formé des deux fiefs nobles dont l’un, en 1401 appartenait à Charles de Péronne, l’autre, en 1436, à Jeanne La Truye, fille d’Ancel La Truye, mariée à Pierre de Vuignes. L’unification du fief fut accordée à Pierre de Bréban, chanoine de Paris, en 1488. par Guy de Flavy, seigneur dominant. David Chambellan l’acquit peu après et le laissa à sa fille, femme de Mathieu de Longuejoue.

3 Les Dauvet, grands seigneurs dans le monde politique et parlementaire, parisiens d’origine bourgeoise, devaient leur fortune à Jean Dauvet, l’ancien, intendant de la comtesse de Vendôme (Marie de Luxembourg) qui parvint aux fonctions de Procureur général au Parlement de Paris et garde de la Prévôté de celle ville, puis Président au Parlement de Toulouse, enfin Premier Président à Paris, par la faveur de Louis Xl. Son fils Guillaume, marié à Jeanne Luillier, engendra Jean II, seigneur de Berneuil, uni à Jeanne, fille dc Mathieu de Longuejoue, évêque de Soissons, garde des sceaux de France, et de Madeleine Chambellan, Il mourut avant 1559, sa femme en I575 seulement, laissant Pierre Dauvet que nous nous honorons d’avoir comme citoyen d’Hérouville (B. N. Mss. Doss. bleu 233 - Titres de la terre et seigneurie d’Hérouville.) Dauvet portait d’argent à trois bandes de sable, au léopard de sable grimpant.

4 B. N. Mss. Doss, bleu 233.

1 Cette histoire est devenue banale par suite des cas nombreux auxquels on l’a appliquée. Elle trouve ici sa genèse. Je la tiens de M. l’abbé Grimot, curé de l’Isle-Adam, qui en avait pris connaissance dans les registres de sa paroisse.

2 Arch. du musée Condé, à Chantilly ; carton Hérouville.

3 Ch. d’Hér. Papiers concernant l’acquisition et la quittance de la charge de conseiller au Grand Conseil, pour M. Pallu.

1 D.Villevieille, ms. français 3 1902.

2 Elle était fille de Pierre de Brécourt fils de Jean et frère d’un antre Jean, tous deux détenteurs d’une partie des dîmes d’Hérouville en 1411, et débiteurs de l’abbaye de Saint-Martin de Pontoise. Sa mère était Jeanne Frambard. Perrette, mariée d’abord avec Raoullet de la Ruelle, était, en 1419, femme d’Emery Harnez

1 Ch. d’Hér. liasse de pièces concernant Menouville de 1641 à 1704.

1 Chartrier, passim.

1 Chart. D’Hérouville : une trentaine de titres en parchemin et en papier.

2 Au milieu de la pelouse, à une centaine de mètres du château, du côté du levant, on voyait encore, il y a cinquante ans, un bassin entouré d’une bordure de rosiers, dernier vestige du fameux puits, comblé à peu près jusqu’à l’orifice, mais toujours plein d’eau.

3 Arch. du musée Condé, à Chantilly, carton Hérouville.

4 Tout ceci est bien aride et j’en demande pardon au lecteur : les habitants d’Hérouville pourront seuls s’y reconnaître.

5 Ch. d’Hér. Autorisation du cardinal de Bouillon, seigneur engagiste de la haute justice de Pontoise, donnée en 1704, à M. Pallu pour clore la rue des Fischets qui traverse son jardin, à Hérouville. (Origine. en parchemin.)

1 Ch. d’Hér. Carton de la justice : liasse des procédures faites pour l’érection de la justice, 33 pièces : liasse des procédures de Pontoise faites au Parlement et à la Chambre des Comptes ; lettres patentes du Roi qui donne la justice ; quittances des ofïciers de la justice.

2 Ch. d’Hér. Carton de la justice : permission pour faire dire la messe dans la chapelle du château.

1 Arch. du château de Denonville : contrats de mariage.

1 Mémoires, passim.

2 Arch. du château de Denonville.

1 Arch. du château de Denonville.

2 Arch. du ministère de la guerre :états de service. - Chronologie hist. et milit. de Pinard; tome VII, p. 171.

3 En 1780, la dame d’Hérouville avouant sa terre au Prince de Condé, déclarera son domaine composé des anciens fiefs de Laval, Clerbourg, Jean Douffy, Dampierre, Ramé, les Pelletier et Brécourt réunis sous un mème hommage, avec en arrière-fief, Bréban, Précy, Villette, Callandre, le Terrier aux Renards. (Arch. du Musée Condé, à Chantilly.

4 Il prétendait se trouver en sûreté dans cette ville « comme étant des Etats de S. M. la reine de Hongrie. » (Arch. de Denonville.)

5 Arch. du château denonville.

1 Arch. du ministère de la guerre : états de service.

2 Ch. d’Hér. carton des titres de famille.

3 Registres paroissiaux de l’église Saint-Louis.

4 Arch. dép. Seine-et-Oise. dossier Brisay (émigrés).

1 Ch. d’Hér. Carton des quittances.

2 Arch. dép. Seine-et-Oise. dossier Brisay (émigrés).

1   2   3   4

similaire:

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\Mémoires de la Société archéologique et historique d'Avesnes, t....
«Le château du Quesnoy», Mémoires de la Société archéologique et historique d'Avesnes, t. 27, 1980, 12 p

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\Bulletin de la Société Archéologique et Historique du Limousin. Tome xciv de 1967

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\Rapport 2-05 : Demande, auprès de l’Etat, de la création d’un établissement...

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\N° 2 ~ Album du département 63 (Puy de Dôme) jusqu’au 95 (Val d’Oise)...

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\Association des "Amis du Vexin Français"

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\SociéTÉ D'Études scientifiques et archéologiques
«Sicile, des grecs aux normands 1500 ans d'histoire – Bretagne, la numérisation du patrimoine archéologique – Toulouse, quand les...

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\La critique historique
«la littérature est l’expression de la société» I e elle change avec elle, ds l’espace et le tps

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\En quoi l’écriture littéraire sous toutes ses formes est-elle particulièrement...
«Poète est celui-là qui rompt pour nous l’accoutumance. Et c’est ainsi que le poète se trouve aussi lié, malgré lui, à l’événement...

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\A. L’évolution du monde depuis 1945 : un monde structuré par des logiques de guerre froide
«Société/Ere d(e L)’abondance», société de consommation, société industrielle/postindustrielle

La Société Historique et Archéologique de Pontoise, du Val d\Ema ecole, Mutations, Apprentissages
«Éduquer et transmettre : quelle école demain ?». Merci également aux services de l’iufm et de l’Université de Cergy-Pontoise, sans...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com