Guerre et société, vers 1270-vers 1480





télécharger 19.7 Kb.
titreGuerre et société, vers 1270-vers 1480
date de publication12.05.2017
taille19.7 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos


Guerre et société, vers 1270-vers 1480

(royaume d’Écosse, royaume d’Angleterre, Irlande, pays de Galles,

royaume de France et marges occidentales de l’Empire (1) – espace italien exclu)


  1.  Provence, Dauphiné, confédération suisse, comté de Bourgogne, Alsace, Lorraine, Barrois, Luxembourg, Brabant, principauté de Liège, Hainaut, Hollande, Zélande.



Texte d’orientation par Frédérique Lachaud, professeur d’histoire médiévale à l’université de Lorraine, et Bertrand Schnerb, professeur d’histoire médiévale à l’université Charles de Gaulle – Lille III)
Le sujet proposé implique une bonne connaissance du déroulement des activités militaires, sous toutes leurs formes, pendant la période et dans l’espace géographique considérés. Cet espace géographique est constitué par les îles Britanniques, le royaume de France et les marges occidentales de l’Empire (en particulier les régions qui, à la fin du XIVe et dans le courant du XVe siècle, ont été intégrées à l’ensemble territorial bourguignon). Dans ce cadre, il faudra étudier non seulement les guerres circonscrites aux îles Britanniques, le conflit opposant les royaumes de France et d’Angleterre ainsi que les guerres bourguignonnes, mais aussi les affrontements régionaux de moindre ampleur ; les « guerres civiles » devront aussi faire l’objet d’une étude, qu’il s’agisse des conflits entre factions aristocratiques ou des conflits reflétant les tensions sociales, à condition que ceux-ci revêtent une dimension militaire. La chronologie choisie reflète la nécessité de situer la guerre de Cent ans dans un contexte plus large. La croisade en Europe centrale, en Afrique du Nord ou en Méditerranée orientale et le « voyage de Prusse » ne seront pris en compte qu’en tant qu’éléments de la formation et/ou de la carrière des hommes de guerre. La culture militaire – en particulier les différentes formes de rencontres chevaleresques – devra également faire l’objet d’une étude.
Les candidats devront donc bien maîtriser la chronologie des conflits extérieurs comme des guerres civiles, et être capables d’identifier et d’analyser les différents types d’affrontements. Ils devront aussi avoir une certaine maîtrise de l’histoire et des techniques de l’armement et des fortifications, sans perdre de vue toutefois que le sujet porte avant tout sur les rapports entre guerre et société. Il s’agira de bien cerner les retombées de l’activité militaire sur la vie des hommes et des femmes du temps : la mise en défense des villes et villages, l’effort consenti pour faire face au danger, les nécessités de la logistique militaire, les dévastations dont les populations furent victimes, la présence de la violence guerrière, mais également les opportunités offertes par la guerre et son économie.
Il faudra aussi cerner la dimension proprement sociale de la guerre, qu’il s’agisse de l’évolution dans le recrutement des armées, du mercenariat, du lien entre guerre et noblesse, des carrières, de la mémoire et de la commémoration de l’activité militaire (ex-voto, effigies militaires, mémoriaux de guerre), ou de la création de « terres de guerre » dans les territoires frontaliers. La dimension anthropologique de la guerre devra également être prise en considération, notamment dans le contact entre armées relevant des modèles de la chevalerie et d’un recrutement étatique, et de groupes militaires appartenant à des types d’organisation plus marginaux.

Bibliographie d’été
I Comment commencer …
Bien mettre en place les jalons temporels et spatiaux :

- pour une vue d’ensemble :
J.P. Genet, Le monde au Moyen Âge, Carré Histoire, Hachette, 2004 [1991], p. 159-259.

P. Boucheron, dir., Histoire du monde au XVe siècle, Fayard, 2010 (reparaît en livre de poche Pluriel en octobre).
Pour s’entraîner à l’anglais:

John Watts, The Making of Politics. Europe, 1300-1500, Cambridge Medieval Textbooks, 2009.
- Sur la France et l’Angleterre:

- Kaeuper Richard W., Guerre, justice et ordre public. La France et l’Angleterre à la fin du Moyen Âge, Paris, Aubier, 1994.
- Sur la France:

- Bove Boris, Le temps de la guerre de Cent Ans, 1328-1453, Paris, Belin, 2009 (Histoire de France, dir. Joël Cornette), qui ne couvre cependant pas toute la période. Donc, aussi utiliser :

- Claude Gauvard, La France au Moyen Âge, PUF, 2010 [1996], p. 297-522.

- Demurger Alain, Temps de crises, temps d’espoirs, XIVe - XVe siècle, Paris, Le Seuil, coll. « Points », 1990 (Nouvelle histoire de la France médiévale, 5).

- Kerhervé Jean, Histoire de la France : la naissance de l’État moderne, 1180-1492, Paris, Hachette, coll. « Carré Histoire », 1998.
- Sur les îles Britanniques :

- Genet Jean-Philippe, Les îles Britanniques au Moyen Âge, Paris, Hachette, coll. « Carré Histoire », 2005, p. 167-278.

- Lebecq Stéphane, Bensimon Fabrice, Lachaud Frédérique et Ruggiu François-Joseph, Histoire des îles Britanniques, Paris, Presses universitaires de France, 2007, p. 239-342 [les chapitres rédigés par F. Lachaud].

- Keen Maurice H., England in the Later Middle Ages : a Political History, Londres, 2e éd., Routledge, 2003 (1ère éd. 1973).

- Prestwich Michael, Plantagenet England, 1225-1360, Oxford, 2005 (New Oxford History of England).

- Harriss Gerald, Shaping the Nation. England, 1360-1461, Oxford, 2005 (New Oxford History of England).

- *Grant Alexander, Independence and Nationhood : Scotland, 1306-1489, Édimbourg, Edinburgh University Press, 1984 (The New History of Scotland, III).
- Sur l’état bourguignon:

- Schnerb Bertrand, L’État bourguignon (1363-1477), Paris, Perrin, 1999 (en collection de poche Tempus, 2005).

- Prevenier Walter et Blockmans Wim, Les Pays-Bas bourguignons, Paris, Albin Michel, 1983: ne semble plus disponible.

- Prevenier Walter et Blockmans Wim, The Promised Lands. The Low Countries under Burgundian Rule, 1369-1530, Penn, Philadelphia, 1999 [1988].

II La question :
Le manuel sur la question :

Toureille Valérie (dir.), Guerre et société, 1270-1480, Neuilly-sur-Seine, Atlande 2013.

- La guerre :

- Contamine, Ph., La Guerre au Moyen Âge, Paris, coll. « Nouvelle Clio », 1980, rééd. 2010.

- Contamine Philippe (dir.), Histoire militaire de la France, t. I : Des origines à 1715, Paris, Presses universitaires de France, 1997 (1ère édition, 1992).
- La guerre de Cent Ans

- Allmand Christopher T., La guerre de Cent Ans. L’Angleterre et la France en guerre 1300-1450, Paris, Payot, 1989. (réésité Points Seuil en 2013)

- Allmand Christopher T., Beaune Colette et Bove Boris, La Guerre de Cente ans, Paris, Fayar, L’Histoire, 2012.

- Contamine Philippe, La guerre de Cent Ans, Paris, Presses universitaires de France, coll « Que sais-je ? », 1968, 9e édition mise à jour, 2010.

- *Favier Jean, La guerre de Cent Ans, Paris, Fayard, 1980.
La meilleure façon de se familiariser avec la période et la question
Lire, sans modération, les chroniques les plus accessibles, et le plus grand écrivain de la période :
- Chronique dite de Jean de Venette, éd. et trad. Colette Beaune, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 2011.

- Commynes Philippe de, Mémoires, éd. Joël Blanchard, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 2001.

- Froissart Jean, Chroniques. Livre I (première partie, 1325-1340) et Livre II, éd. et trad. Peter F. Ainsworth et George T. Diller, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 2001 [édition partielle].

- Froissart Jean, Chroniques. Livre III (du voyage en Béarn à la campagne de Gascogne) et Livre IV (années 1389-1400), éd. et trad. Peter F. Ainsworth et Alberto Varvaro, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 2004 [édition partielle].

- Journal d’un Bourgeois de Paris, éd. Colette Beaune, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1990.

- Mystère du Siège d’Orléans, éd. et trad. Gérard Gros, Paris, Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 2002.

- Chaucer Geoffroy, Les Contes de Canterbury et autres œuvres, trad. André Crépin et al., Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 2010.

[le conte du chevalier est un must].



similaire:

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconBibliographie : découverte «Une première bibliographie, sous la direction...
«La Renaissance», partie moderne,Italie vers 1450-vers 1590, France vers 1480-1589

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconThème 1 la première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918)

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconHistoire 2e
«des 130 départements» s’étend vers le nord de l’Europe (Belgique, Pays-Bas, territoires allemands) et vers le sud (en Italie)

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconVers 650, la surpopulation pousse les Scandinaves à la conquête du...

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconAnnée universitaire 2003-2004
«démocratique», […] tout un ensemble de facteurs se conjuguent pour orienter le débat public vers des questions plus ou moins futiles,...

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconLes femmes dans la société française de la Belle époque à nos jours. S. Vigreux
«prédispositions» féminines). Les recherches vont se tourner vers le subjectif et l’intimité et les travaux se centrer sur la sphère...

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconRésumé L’action se situe pendant la guerre de Cent Ans, vers 1422....

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconVers une fin de la culture du livre ?
«Une société créative : les sciences, l’innovation et l’éducation en questions», lequel nous avait amenés à visiter des industries...

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconEsquisse d’une histoire de l’esprit d’entreprise en France
«capitalistes» du temps de Balzac, plus tournés vers des revenus patrimoniaux que vers des prises de risque. Toute érosion de cet...

Guerre et société, vers 1270-vers 1480 iconPrésentation du groupe sdv logistique Internationale
«Administration Et Echanges Internationaux». C’est pourquoi, la société sdv logistique International m’est apparue comme un choix...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com