• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence





télécharger 236.21 Kb.
titre• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence
page1/5
date de publication12.05.2017
taille236.21 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
  1   2   3   4   5
DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.
FICHES PEDAGOGIQUES
• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence1 :

« 4. Nous demandons à tous de participer à une préparation, si possible commune, pendant l’année qui précède leur mariage. Cette préparation au mariage permet aux futurs époux de préciser leur compréhension des éléments de la Déclaration d’intention qui définissent un mariage authentique : engagement libre, unique, définitif et ouvert à l’accueil responsable des enfants. […]
6. Pour nous, catholiques, la préparation au mariage constitue un moment favorable pour redécouvrir le mystère de l’être humain, de sa vocation divine, de son désir de vie et de liberté. Membres d’une communauté ecclésiale, l’homme et la femme, à travers leur amour humain, peuvent suivre un chemin d’initiation à l’expérience chrétienne : écoute de la Parole de Dieu, prière, découverte de l’amour de Dieu et du don de soi ».
• Le texte National pour l’orientation de la catéchèse en France2 souligne l’importance de lier la

préparation au sacrement et leur célébration3 :

« [Un cheminement “de type catéchuménal”] repose tout entier sur la dynamique de la célébration sacramentelle elle-même ». Une des raisons de fond est indiquée par le nouveau rituel du mariage4 au numéro 17 : « On fera [aux futurs époux] une catéchèse aussi bien de la doctrine concernant le mariage et la famille que du sacrement avec ses rites, prières et lectures, de sorte qu’ils puissent le célébrer de façon consciente et fructueuse ».
Chacun reconnaît ici la marque du concile Vatican II : appelant à « ce que les fidèles participent [à

la liturgie] de façon consciente, active et fructueuse »5.
Le pari est d’unifier la liturgie et l’expérience de la vie des couples. La liturgie n’est pas un simple

ensemble de rites à accomplir, mais une action menée par le peuple de Dieu, dans l’histoire. D’où

les titres de chacune de parties : le premier élément rappelle la liturgie et le second fait le lien avec

la vie dans le mariage.
De manière générale, il semble préférable d’utiliser les séquences à partir de l’une de ces « portes d’entrée »: une complémentarité des différentes approches permet de marquer le lien entre ce que l’Église célèbre et la vie des futurs mariés.
Les introductions de chacune de ces séquences sont néanmoins suffisamment brèves (une minute

environ) pour permettre de choisir d’utiliser le DVD, par exemple à partir de la célébration commentée.
Les « Fiches pédagogiques » qui suivent sont au service de l’intuition de fond des auteurs : permettre aux couples, lors de rencontres communes, de partager sur ce qui leur semble essentiel. Les séquences sont brèves précisément pour suggérer des pistes de discussions plutôt qu’énoncer une série de propos à retenir. Il s’agit de favoriser les conditions pour une parole libre des futurs mariés. Les indications destinées aux animateurs ne seront donc pas reprises de bout en bout, elles se veulent un appui pour que les responsables choisissent ce qui leur semble plus opportun de proposer en fonction du groupe, de son cheminement.
Au total, le nombre de séquence doit permettre de favoriser une préparation au mariage sur un an : les rencontres en petits groupes, les rencontres individuelles avec le prêtre ou le diacre peuvent utiliser le support. Surtout, bien d’autres propositions existent : Dimanche de l’Alliance, retraites… Aucun support ne prétend « tout dire ».
La rencontre du Christ et l’amour conjugal dépassent largement tout ce que l’on pourrait en dire ! Il s’agit d’en vivre au point de donner à « goûter » aux autres : « Le bruit court que le bonheur est possible »…
1 Assemblée Plénière des Évêques de France, La documentation catholique, 1er décembre 2002, n° 2281.

2 Conférence des Évêques de France, Texte national pour l’orientation de la catéchèse en France. Principes d’organisation, Bayard, Cerf, Fleurus-Mame, Paris, 2006.

3 Voir « Organisation de l’action catéchétique, chapitre 4 : une organisation de la catéchèse en réponse aux demandes sacramentelle ».

4 Rituel romain de la célébration du mariage, Nouvelle édition, Desclée/Mame, 2005, Rituel Francophone n° 17.

5 Constitution sur la Sainte Liturgie « Sacrosanctum Concilium » n° 11.

www.editions-crer.fr

Fiche pédagogique proposée par Benoît Sévenier, eudiste - © Éditions CRER, 2007

DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.

INTRODUCTION :

LE BRUIT COURT QUE LE BONHEUR EST POSSIBLE

Durée 3’04
PRÉSENTATION DE LA SÉQUENCE

Une parabole inaugure le DVD. À partir de l’histoire de la gare de Canfran, grand projet qui a donné

peu de résultats, un couple âgé relit son histoire : « Tu te souviens ».
QUELQUES ENJEUX

Entrer en préparation au mariage, c’est se situer dans une durée : les voix de personnes âgées de

75 ans, ouvrent large cette perspective.

Il s’agit d’une relecture : «Tu te souviens ». L’Alliance se dit, se vit dans une histoire qui est celle d’une oeuvre commune. La pratique de la relecture est importante pour la foi et pour les futurs mariés : elle permet de prendre du recul, de retrouver le sens de ce que l’on vit, de reconnaître la présence et l’action de Dieu dans notre vie.
QUELLE UTILISATION ?

Avant de présenter une séquence du DVD, il semble préférable de commencer par utiliser ces trois

minutes. L’animation peut être ici très sobre. Le registre se veut connotatif, suggestif. Peut-être que

l’une ou l’autre phrase trouvera un écho parmi les auditeurs, à moins que ce ne soit les voix ou la

complicité que l’on peut pressentir dans ce couple.
QUELQUES PHRASES CLÉS

Et toi qui étais disponible au bonheur.

Peut-être faut-il se méfier des projets trop bien ficelés, penser au sens à construire à deux, avant

d’édifier la maison. Si on n’a pas au fond de soi la folie d’aimer…

On avait une envie : apprendre à se découvrir de toujours en toujours, voyager ensemble au coeur

des hommes.

La cathédrale ? (…) Un lieu magique où tout était présent : Dieu, l’amour, la mort, l’humanité en

quelque sorte. Alors m’avait-il dit, je me suis bâti ma cathédrale à moi, ta grand-mère, nos enfants,

nos amis, notre foi. Quand je monte sur ma machine, c’est tout cela que j’emporte… une cathédrale

qui avance.

S’engager n’est pas un fardeau, mais un don à la liberté.

Il faut se méfier de ce qui n’est pas signifié.

Surtout lorsque l’on croit que son expérience de vie peut rejoindre ce qu’a vécu un certain Jésus

de Nazareth.

Le bruit court que le bonheur est possible.
COMMENT ALLER PLUS LOIN ?

« Si l’homme et la femme étaient wagons, par le mariage ils deviendraient train ». Lorsque les couples

apprécient cette parabole, la citation peut permettre un échange tout simple :

- Se marier, est-ce mettre son couple sur des rails ?

- Qui est la locomotive pour votre couple ? Qu’est-ce qui est moteur ?

- Comment les grandes décisions sont-elles prises dans le couple : qu’est-ce qui commande

les aiguillages ?

- Qui conduit le train ?

www.editions-crer.fr

Fiche pédagogique proposée par Benoît Sévenier, eudiste - © Éditions CRER, 2007

DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.


1- ACCUEIL : UN ENGAGEMENT LIBRE
INTRODUCTION : ON EST SOUVENT TROP COMPLIQUéS

Durée 1’03


PRÉSENTATION DE LA SÉQUENCE

En une minute sont introduits deux aspects « clés » de cette partie : l’importance du temps, de

l’histoire et la présence de Jésus.
QUELQUES ENJEUX

L’Alliance se dit dans une histoire.

Le mariage est un acte public : il concerne les personnes présentes mais aussi toute la communauté

chrétienne.
QUELLE UTILISATION ?

Cette séquence brève peut être simplement vue.

Il est possible, éventuellement, de souligner ces deux enjeux cités.
QUELQUES PHRASES CLÉS

Il faut aussi savoir regarder derrière. Nous sommes le fruit de toute une histoire : notre famille, nos

amis, tout un peuple présent au jour du mariage.

J’aime à deviner Jésus présent ce jour-là dans l’ombre de l’Église. Il accompagne d’un geste de la

main qui paraît dire : ne gaspillez pas la grande chance de cet aujourd’hui.
COMMENT ALLER PLUS LOIN ?

• Il est possible de suggérer ici cette histoire évoquée : vous êtes le fruit de toute une histoire. Quels

en sont les éléments les plus importants ?

• Jésus est présent ce jour. Il est présenté comme un compagnon pour le couple. Les prières

d’ouverture disent : « Que Jésus Christ soit maintenant auprès d’eux et les aide à se donner pour

toujours l’un à l’autre » (RF 62). Comment comprenez-vous cette phrase ?
RF : Rituel Francophone.

www.editions-crer.fr

Fiche pédagogique proposée par Benoît Sévenier, eudiste - © Éditions CRER, 2007

DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.

1- ACCUEIL : UN ENGAGEMENT LIBRE
CELEBRATION : LES RITES D’INTRODUCTION

ANABELLE et ERIC

Durée 2’12

PRÉSENTATION DE LA SÉQUENCE

Il s’agit d’aider les couples à percevoir les enjeux des rites d’entrée, en soulignant notamment

l’importance du mariage comme acte « social » et ecclésial.
QUELQUES ENJEUX

Prise en compte de la durée de la préparation au mariage.

Évocation du mariage civil (brève allusion).

La dimension publique du mariage : amis et communauté chrétienne.

Comme l’indique le rituel, montrer que « l’Église prend part à leur joie »1.
QUELLE UTILISATION ?

Cette séquence, très accessible, permet d’introduire dès une première rencontre.

À partir des rites d’accueil, on peut permettre à chacun d’évoquer les premiers aspects de leur histoire :

• Qui sera présent le jour du mariage ? Qu’est-ce que ces personnes disent de leur histoire ?

• Comment ont-ils fait le choix de venir un jour, librement, demander de se marier dans une église,

demander un mariage catholique ?

Ni le texte du narrateur, ni les images, n’évoquent le signe de croix qui ouvre la célébration. C’est

l’occasion de poser, par exemple, les questions suivantes aux futurs mariés :

• Il manque un geste tout simple, qui ouvre la prière : lequel ?

• Qu’est-ce que représente pour vous faire un signe de croix ?

• Quelle est l’importance de ce signe pour les chrétiens ?
QUELQUES PHRASES CLÉS

Ce jour-là, votre amour, ce qui est le plus intime de vous-mêmes devient public.

(Le prêtre ou le diacre) signifie la présence d’une communauté de chrétiens qui accueille votre

amour. Il indique aussi que Dieu est présent.
COMMENT ALLER PLUS LOIN ?

• Commencer par un temps d’accueil : en quoi est-ce important ?

- Qu’est-ce que ça peut dire des chrétiens qui commencent ainsi leur prière ?

- Et si l’accueil c’était pour vous accueillir le Seigneur dans votre histoire de couple ?

- Et si l’accueil c’était vous laisser accueillir avec votre histoire par le Seigneur ?

• Un travail à partir des mots d’accueil proposés dans le rituel ou des prières d’ouverture pourrait

être suggestif (RF 141-143).
• On peut aussi prendre pour point de départ les invités en s’inspirant du tableau suivant :

Qui invite ? Qui ?

À quel titre ?

Pour moi c’est important…

Enjeux pour toi… ou d’après toi…

J’ai invité - Tu as invité - Il ou elle a invité (l’Église a invité…)

Nous avons invité (comme couple) - Vous avez invité (les parents) - Ils ont invité (« invités de politesse », etc.)
1 Rituel francophone (RF) n° 50.

www.editions-crer.fr

Fiche pédagogique proposée par Benoît Sévenier, eudiste - © Éditions CRER, 2007

DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.

1- ACCUEIL - UN ENGAGEMENT LIBRE
TEMOIGNAGE : DIVERSITE DANS LE COUPLE

GAËLLE et JEAN-MICHEL

Durée 5’23
PRÉSENTATION DE LA SÉQUENCE

Deux couleurs de peau différentes pour un projet commun. Plus profondément, c’est aussi deux

histoires familiales différentes, deux rapports à la religion…
QUELQUES ENJEUX

Qu’est-ce qu’une famille ? Quelle est la conception de la famille dont vous héritez ?

Le rapport aux parents : « imposer » son conjoint, « rompre » avec sa famille ? Est-ce cela « quitter

père et mère » (Genèse 2) ? S’intégrer totalement à la belle-famille : jusqu’où ?

Les attentes de l’autre à prendre en compte (ici les fiançailles).

Le rapport à la dimension religieuse : « Noël en famille », la question du sens d’une célébration

religieuse. « Je ne voulais pas y arriver comme un pantin ».

Les fiançailles : une étape ?

La préparation au mariage vue par les futurs mariés : méfiance ? réticence ?…
QUELLE UTILISATION ?

Ce témoignage trouve assez facilement sa place en introduction de la préparation au mariage.

Il permet d’aborder les aspects cités dans les enjeux.

A priori, en introduction on peut indiquer aux fiancés de relever les expressions dans lesquelles ils

se reconnaissent. Inviter à un échange en couple. Après le temps en couple, on peut relever les

différents aspects présents, au besoin en complétant par les enjeux indiqués ci-dessus et inviter à

un échange en groupe qui permet à chacun à se situer, s’il le désire.
QUELQUES PHRASES CLÉS

Quand on ne connaît pas les gens, on a parfois de petits préjugés.

Aujourd’hui mes parents considèrent Jean-Michel comme le quatrième enfant.

Il a fallu qu’il découvre ce qu’est la vie de famille et trouver sa place.

Un point très important, pour moi, c’est la liberté de ses choix.

(Les fiançailles) nous ont permis d’être plus sereins.

Le respect : écouter ce que l’autre a à dire, faire des compromis.

On vit nos différences comme une réelle richesse.
COMMENT ALLER PLUS LOIN ?

• Évoquer ce que sont les fiançailles pour l’Église, à partir du rituel des fiancés présent dans le

rituel du mariage (RF 300 et suivants). Voir aussi le site « Coeur à Coeur » :

http://chemins.eklesia.fr/coeur.
• Faire le lien sur « quitter père et mère » présenté dans l’enseignement « La corde au cou ! ».
• S’accueillir l’un l’autre, vivre l’hospitalité dans notre couple : qu’est-ce que cela représente pour

vous ? Il peut être intéressant ici de reprendre Genèse 18, l’hospitalité d’Abraham : comment

Abraham s’y prend-t-il pour faire l’hospitalité ?
• Il est possible de faire remarquer aux futures époux ceci : « fonder son propre foyer suppose

d’avoir pris conscience des modes relations de sa famille d’origine, de celle de son conjoint. Ceci

permet de dessiner ensemble le visage de la famille que vous désirez construire ». Le témoignage

permet aussi de relever un autre aspect : c’est une richesse pour les familles d’être ouvertes à plus

large que le cercle immédiat des proches.
RF : Rituel Francophone.

www.editions-crer.fr

Fiche pédagogique proposée par Benoît Sévenier, eudiste - © Éditions CRER, 2007

DVD Préparation au mariage, Le bonheur est possible.
  1   2   3   4   5

similaire:

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconCours : 12h. 00; Td : 12h00
«Musées de France» : La loi n° 2002-5 du 4 janvier 2002 relative aux musées de France. Pourquoi cette loi ? quels en sont les grands...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconQuelques fautes ont été corrigées => mais d’autres simplement surlignées
«Trente Glorieuses» comme l’écrit Jean Fourastié, économiste français; «Ne doit-on dire glorieuses les trente années qui ont fait...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconVeille media
«jamais Jean-Louis Debré [Maire d’Evreux] n’accepterait ce texte avec une référence au génocide des Arméniens»

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconProposition de correction
«cortège». Todorov, quant à lui, utilise les termes de commémoration rituelle et de mémoire des autres (cette dernière se distinguant...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconTexte école élémentaire Georges Brassens
«Les morts commandent aux vivants» avez dit Louis barthou, Ministre de la Guerre d’alors, «Obéissons à leurs voix pour faire de la...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconVie religieuse et réalités diocésaines : actualiser les relations mutuelles
«Mutuae Relationes», répondant au souhait du pape Jean-Paul II, lors de la visite ad limina des évêques de France, d’un dialogue...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconRésumé Cerner les nouvelles connaissances qui ont des applications...
«La théorie c-k : fondements et usages d’une théorie unifiée de la conception» (Hatchuel, Weil, 2002), de nombreux travaux ont été...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconAssemblee des eveques de france
«De même, en effet, que le corps est un, tout en ayant plusieurs membres, et que tous les membres du corps, en dépit de leur pluralité,...

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconJeux littéraires du 31 mars : mise en bouche
«mode d'emploi» d'un texte préexistant, qui reste inconnu des joueurs; ceux-ci doivent écrire un texte respectant au mieux les consignes....

• Les évêques de France ont en 2002 écrit un texte de référence iconCours sur la rive sauvage qui est narré par un «je»
«On supposa de bonne heure qu’à côté du texte écrit, Dieu avait communiqué à Moïse de vive voix l’interprétation du text»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com