Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps»





télécharger 238.8 Kb.
titreBibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps»
page1/9
date de publication14.05.2017
taille238.8 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > histoire > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

ANIMATION PEDAGOGIQUE

EXPRESION DRAMATIQUE

19 MARS 2008

DENIS OLIVIER - MARIE CAT GASSIN

Bibliographie :

  • Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, MEN, JS

      • Edition «  revue EPS »

  • Accompagner l’expression, dossier N° 4 Cahier de l’animation, CEMEA

  • Jeux pour acteurs et non acteurs, pratique du théâtre de l’opprimé, Augusto Boal, Editions malgré tout, la découverte.

  • L’enfant et le théâtre, pratique pédagogique, Renoult et Gautier, Armand Colin

  • Expression dramatique théâtre Landier et Barret, Hatier

Un livret a été donné en complément de l’animation à chaque école participante avec des documents complémentaires. Vous pouvez nous le demander à la circonscription.

Denis OLIVIER

L’expression dramatique à l’école doit recouvrir

  1. Le mime

  2. Les marionnettes

http://video.google.fr/videoplay?docid=-8872842916528711075&q=kankikoi&total=1&start=0&num=10&so=0&type=search&plindex=0

  1. Les théâtres d’ombre corporelle et découpée

http://www.koreus.com/video/pilobolus.html

  1. L’expression corporelle

  2. L’expression dramatique


http://coursgabrielle.free.fr/Theatre/index.htm

Ombres découpées :

http://www.dailymotion.com/video/x321q1_theatre-dombres-a-java-le-wayang-ku_creation

Les marionnettes :


Tout d'abord il nous faut savoir ce que signifie "marionnette". Ce terme semble venir du moyen-âge. A cette époque il désigne une poupée représentant la vierge Marie. D' où "petite Marie" puis "marionnette" (en ajoutant le suffixe "ette" pour "petit" comme "maisonnette" par exemple). En fait il est très difficile avant cela de faire la distinction entre la poupée et la marionnette. Comment ne pas penser que la marionnette n'est autre qu'une poupée à qui l'on donne la vie. Il est pensable de voir des marionnettes à la préhistoire. Une racine ressemblant à un animal ou à un homme peut avoir été utilisée pour les premiers jeux. Mais nous parlerons aujourd'hui de la marionnette comme on l'entend encore de nos jours, c'est à dire un personnage utilisé pour une représentation.

L'origine de la marionnette est avant tout une création religieuse. En effet ce sont les prêtres qui les premiers utilisèrent les marionnettes pour illustrer les sermons, expliquer les mythes propres à la religion et rendre plus vivantes les effigies des dieux. La marionnette est présente dans tous les pays depuis les temps les plus reculés. Il est même étonnant de voir l'évolution des marionnettes dans chaque région. De nombreuses techniques se regroupent alors que leurs origines sont bien différentes.

Egypte - Antiquité :

On connait avec certitude l'existence d'utilisation par les prêtres Egyptiens de ficelles pour mouvoir des statues lors des cérémonies rituelles. On a retrouvé des statuettes que l'on pouvait faire bouger (de façon très simpliste) à l'aide de fils. C'est de la statue mobile que naît la marionnette en Egypte. Puis vint le moment où les Dieux se firent moins effrayant et où l'homme tenta de faire de lui -même une effigie des immortels, c'est alors qu'apparût l'acteur. La marionnette ne serait donc pas une imitation du comédien mais se serait plutôt l'acteur qui copia la marionnette. Si tardives qu'elles soient, les marionnettes Egyptiennes, sont religieuses.

Grèce :

Lorsqu'on les retrouve en Grèce, les marionnettes ont perdu tout caractère sacré. Elles servent à l'amusement des enfants et des adultes. On distrait ainsi les convives pendant les banquets. En Grèce on appelle les manipulateurs de poupées des névropastes.

Rome :

Après l'Egypte puis le Grèce, la marionnette glisse vers Rome ou elle devient principalement un jeu pour enfants et petites gens. Elle est souvent dédaignée par les intellectuels.

L' Asie :
Dans le même temps de l'autre côté du monde connu, la marionnette passe par les mêmes étape (religieuse puis profane).

L' Inde semble avoir été leur berceau. Comme en Egypte sa naissance est divine, comme en Egypte elle a précédé l'acteur. Le mot qui désigne encore un directeur de théâtre est Sutradhara qui signifie "celui qui tire les ficelles". Elles sont restées au stade primitif et, encore aujourd'hui les mêmes légendes alimentent le répertoire.

Les marionnettes de Java et de Bali puis celles de Birmanie et du Cambodge sont un peu plus évoluées. Leurs débuts se rattachent aux cultes des morts, leurs âmes empruntent le support de la marionnette pour entrer en communication avec les vivants. Puis c'est l' épopée hindoue (vertus du prince Rama et courage de la princesse Sita) qui alimente les récits suivie par des thèmes purement javanais. Les Wayang (c'est le nom de ces marionnettes) jouent sur le récit du Dalang (le conteur). Les représentations ont lieu chez des particuliers pour une occasion (mariage, naissance ou mort). Le thème principal est le Mahabharata.

En Chine, l'évolution de la marionnette s'est faite en marge du théatre passant de l'épopée, à la légende jusqu'à la farce. Ces marionnettes à gaines furent d'essence plus populaire que les Wayang. De très nombreuses techniques prennent forme comme ce spectacle de rue. Le manipulateur est debout dans une sorte de cage ornée d'un drap qu'il porte au dessus de la tête, c'est le théâtre et les marionnettes s'y meuvent à bout de bras. On conte aussi la dextérité de marionnettistes à fils aux milieu du VIIIe siècle.

Au Japon la marionnette naît également par la religion sous les traits de statuettes offertes aux Dieux qui prirent ensuite vie sous les mains de bateleurs. Les descendants de ces bateleurs firent connaître la marionnette en apportant leurs concours aux récitants avec choeur et orchestre : l'oratorio pour donné par la suite le qui raconte des épisodes pathétiques de luttes féodales. Vers la fin du XVIe siècle le répertoire laisse les valeurs guerrières pour inclure les sentiments. Le siècle suivant sera propice au développement de différentes techniques de marionnettes dont celle-ci : les marionnettistes sont visibles recouverts d'une longue robe noire puis, peu à peu, les hommes n'existent plus et le thamican (guitare à trois cordes) ouvre les portes d'un monde irréel.

En Europe :

En France, jusqu'à la Renaissance la marionnette est avant tout religieuse. On retrouve des spectacles présentés dans des couvents par des moines. Mais avec l'affaiblissement de le Chrétienté, elle se rapproche du théâtre d'hommes pour devenir un spectacle comme les autres. Le répertoire devient profane et on retrouve les marionnettes dans les Chansons de Gestes. Notons qu'à cette période on ne parle que de marionnettes à gaines. En 1610, un italien, Giovanni Briocci, arrive à Lyon avec ses Burattinni inspiré de la Comédia dell'arte. On pense que ses marionnettes donneront 200 ans plus tard l'idée de Guignol. Il monte à Paris vers le Pont-Neuf et ses marionnettes servent à distraire les patients d'un arracheur de dents. Plus tard alors qu'il a pris le nom de Jean Brioché, il présentera seul ses marionnettes. Il délaisse les Burattini pour inventer le personnage de "Polichinelle". Les marionnettes tirent leur succès populaire de leurs moqueries et de leurs parodies du monde de l'époque. A l'interdiction, comme en Grande-bretagne, des théâtres humains de foire, le peuple se tourne vers les seuls théâtres autorisés et au prix d'entrée abordable : "les théâtres de marionnettes". Il devient ensuite "à la mode" d'aimer les marionnettes qui intéressent même les intellectuels. Plusieurs montreurs de marionnettes devinrent célèbre citons Séraphin qui dès 1784, installa à Versaille son théâtre puis bien sûr Laurent Mourguet qui, à Lyon inventa le personnage de "Guignol".




En Grande-bretagne, sous le règne d'Elisabeth les représentations des Puppets attirent un public nombreux, elles mettent en scène des histoires bibliques et des thèmes tirés de l'histoire nationale. Il s'agit parfois de figures muettes défilant dans le castelet pendant que le montreur, munis d'un sifflet explique l'action mais le plus souvent les puppets étaient des marionnettes à tringle avec articulations. Une concurrence va s'installer entre théâtre humain et marionnette. C'est pourtant la marionnette qui sauvera le répertoire du théâtre classique, en effet, en 1647 le Parlement décrète la fermeture de tous les théatres mais les marionnettes restent libres (on voyait dans l'art dramatique une invention du diable. On peut penser que des oeuvres classiques seraient tombées dans l'oubli si les marionnettes n'avaient joué les textes de dramaturge comme Shakespeare. A la levée de l'interdiction les Puppets reprendront leur répertoire d'autrefois mais un personnage nouveau fait son apparition : "Punch" auquel sera attaché l'histoire de la marionnette anglaise.

En Italie la marionnette se rapproche de la Comédia dell'arte. On dit que le nom de Burattinni désignant la marionnette à gaine viendrait de l'acteur Burattino. Aux côtés de la marionnette de rue à gaine on trouve les Fantoccini , marionnettes à fils qui disposent de théâtres identiques aux grands théâtres et qui s'efforcent d'être l'exact reproduction des acteurs humains. Elles sont si vivantes que la police oblige par pudeur les marionnettes danseuses à porter de petites culottes. La dextérité des Fantoccini les font acclamer dans toute l'Europe.

Dans le reste de l'Europe on trouve différentes marionnettes régionnales :Tchantchès le Wallon, Hannesche de Cologne, Cassandrino le Romain, Girolamo le Milanais, Jacques de Lille, Kasparek de Prague, Casperl ou Kasper l' Allemand, Karagueuz en Turquie etc.

Le goût pour la marionnette en Russie vient, semble t-il de Paris. Pendant longtemps le répertoire russe se borna à des thèmes religieux et des railleries sociales. En fait la marionnette n' était pas très populaire à part, peut être Petrouchka qui a même survécu à la révolution de 1917.

Vers 1900 on note une désaffection générale pour les marionnettes, les débuts du cinéma en sont-il responsables, les marionnettes sont elles devenues trop semblables aux acteurs? La fermeture des théâtres de marionnettes laisse place à un vide. Des amateurs se réunissent pour conserver les personnages de Guignol ou de Lafleur, on collectionne les marionnettes pour elles même. Cependant l'art de la marionnette renaît depuis les années 45. De nombreux créateurs inventent de nouvelles formes, de nouveaux modes d'expression. La télévision va, bizarrement ouvrir la marionnette au plus grand nombre. Les vertus éducatives de cet art sont reconnues, quelle est l'école qui ne possède une marionnette pour faire passer certains messages facilement. Aujourd'hui la marionnette fait partie de la vie culturelle, elle s'ouvre au monde et de nombreuses techniques viennent se joindre à la marionnette (théâtre, conte, théâtre d'objets, etc.). Les puristes penseront que la marionnette peut très bien se suffire à elle même mais il n'en reste pas moins que ce brassage des genres permet à chacun de trouver dans notre art sa marionnette.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9

similaire:

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconL’école Gorrias se trouvait tout au bout du Bd Bugeaud, à droite...
«grands» : l’école Gorrias. Je ne vous raconte pas la fierté que l’on éprouvait. En 3 mois seulement, nous étions passés du statut...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconLinguistiques et sociales
«élève» lorsqu’il s’agit de désigner l’enfant qui la fréquente ! A trop vouloir faire de l’école maternelle une école «autre», on...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconL'ordre du jour de ce troisième conseil d’école était
«Calligraphie» à l’école. Les Ce1 ont participé à 2 ateliers : «Taille de pierre» et «Vitrail» à l’école également

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconBibliographie I. Travaux d'édition
«Histoire, archéologie et société»], Pékin, Ecole Française d’Extrême-Orient Centre de Pékin, décembre 2002, 42 p

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconPour une école maternelle qui prenne en compte la diversité des enfants

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconC'est la rentrée des classes à l'école Roger Salengro d'Hallennes-lez-Haubourdin....
«Voilà, lui c’est Cofélcha, mon seul ami ! On aime les spaghettis aux vers de terre et notre dessert préféré, c’est le yaourt au...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconInspecteur général des édifices diocésains
...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconLa violence dans la classe, les réponses des experts du primaire
...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconCompte rendu de Khôlle : L’école des Annales
«Annales» : nouvelle tendance de l’histoire française qui naît dans les années 1920 en commençant discrètement dans La Revue de synthèse,...

Bibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école maternelle et à l’école élémentaire, Essai de réponses, men, js edition «revue eps» iconLe journal des ce2-cm1 de l’école élémentaire de Loury
Si vous voulez garder vos jolies robes, vous devez me promettre de rester dans la tour






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com