La «Constellation de la Douleur»





télécharger 27.12 Kb.
titreLa «Constellation de la Douleur»
date de publication18.05.2017
taille27.12 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
La « Constellation de la Douleur »

Christian LAPIE
CE QUESTIONNAIRE EST UNE PROPOSITION, UNE BASE DE TRAVAIL ET L’ON NE PEUT QUE CONSEILLER VIVEMENT DE L’ADAPTER AU NIVEAU DES ÉLÈVES QUE L’ON A EN CHARGE ET AUX OBJECTIFS QUE L’ON CHERCHE A ATTEINDRE











Ce questionnaire est destiné à être traité devant l'œuvre. Elle est située en hauteur, et donc en plein vent et/ou en plein soleil.

Il convient de prévoir une tenue vestimentaire adéquate.

Vous pouvez naturellement modifier ce questionnaire. Si vous désirez augmenter le nombre de lignes par réponse, il suffit de taper Entrée pour créer une nouvelle ligne, puis de taper la touche Tabulation. Vous pouvez également modifier les questions, en supprimer ou en ajouter. Il est possible, par exemple, de répartir les questions entre des groupes d’élèves, pour une mise en commun des réponses en classe.
Matériel nécessaire : une planche support pour le questionnaire, crayon(s)

Pré-requis : connaissances sur l'art
Bonne visite !
Durée de la visite : 0 h30
Compétences et objectifs principaux que cette activité peut contribuer à atteindre :


Connaissances

Capacités

Attitudes

- Mémoire de la Grande Guerre

- Mémoire de la Reconstruction

- Destructions

- Connaissance de l’histoire de l’Art : art contemporain


- Mémorisation d’informations

- Compléter un questionnaire de mémoire

- Compléter un croquis

- Réaliser une réponse organisée


- Développer sa curiosité

- Enrichissement du vocabulaire

- Développement de l’esprit critique

- Développer la rigueur, la précision, le sens de l’observation

- Développer l’envie de visiter des lieux culturels

- Développer l’intérêt pour le passé et le patrimoine local


La « Constellation de la Douleur »





Une des statues


L'ensemble monumental


Inscription dans le programme d'Histoire des arts
Il s'agit du grand domaine artistique « Un exemple d'art du visuel ».

Les thématiques suivantes sont possibles, pour chaque niveau :

École primaire :

Période historique : Le XXe siècle et notre époque.

Acquis pouvant être attendus :

Connaissances : des grands repères historiques ; des formes d’expression, matériaux, techniques et outils, un premier vocabulaire spécifique

Capacités : L’élève est capable :

- de mobiliser ses connaissances pour parler de façon sensible d'œuvres d’art ;

- d’utiliser des critères simples pour aborder ces œuvres, avec l’aide des enseignants ;

- d’identifier les œuvres étudiées par leur titre, le nom de l’auteur, l’époque à laquelle cette œuvre a été créée ;

- d'échanger des impressions dans un esprit de dialogue.

Collège :

Thème : « Arts, États et pouvoir »

Sous-thèmes :

« L'œuvre d'art et la mémoire » : inscription dans l'histoire collective.

« L'œuvre d’art et l'État » : les œuvres, vecteurs d’unification et d’identification d’une nation (emblèmes, codes symboliques, hymnes, etc.).

Lycée :

Thème : « Arts, mémoires, témoignage, engagements »

Sous-thèmes :

L’art et la commémoration : hommage à un grand homme, un héros, un groupe (portraits cinématographiques, littéraires, théâtraux ; hymnes, requiems, dédicaces), une cause, un évènement. Les genres commémoratifs (éloge, oraison, discours, fête commémorative, panégyrique, monument aux morts, tombeau, etc.) et les lieux de conservation (mémorial, musée, etc.).

Thème : « Arts, goût, esthétiques »

L’art, jugements et approches

L’art et ses classifications

L’art et ses codes

Présentation de la Constellation de la Douleur
Description : Cette œuvre de Christian Lapie, installée à côté de la Caverne du Dragon, pérennise le souvenir des combattants noirs de 1914-1918 venus sur le Chemin des Dames.

Elle se compose de neuf statues de bois calciné dressées en haut du versant du plateau du Chemin des Dames. Une statue est dressée au fond d'une tranchée.
Inauguration le 22 septembre 2007, par MM. Yves Daudigny, Président du Conseil général de l'Aisne, et Stéphane Fratacci, Préfet de l'Aisne.
L'auteur et son œuvre :

Christian Lapie explique le titre « Constellation de la douleur ». « L’idée de douleur était évidente pour moi : les souffrances sur cette terre du Chemin des Dames, c’est quelque chose d’absolument insensé ! Mais cette jeunesse de douleur pour tous ces Africains – et pour les autres ! - comment la relier à quelque chose qui soit une sorte de pérennité, d’éternité, de constance ? Puis on a décidé d’implanter l'œuvre près de la Caverne du Dragon. Il se trouve qu’il existe une Constellation du dragon. Et j’ai pensé que ces étoiles étaient comme une présence permanente, un écho dans le ciel de la douleur de ces gens qui ne sont plus là. »

Il explique pourquoi il a dressé neuf statues. « L’hommage aux Tirailleurs sénégalais est une tribu de sentinelles placides et immuables. Elles sont si présentes qu’il semble qu’elles ont toujours été là, qu’elles font partie du paysage, de son histoire. Au-delà de cette simple révélation des apparences, c’est un rite chamanique qui surgit. Neuf étant le dernier de la série des chiffres, il annonce à la fois une fin et un recommencement. Pour beaucoup de rites aux neuf sphères célestes correspondent les neuf cercles infernaux. C’est l’idée de la mort et en même temps celle d’une nouvelle naissance. »

La tranchée qui abrite une statue, est en fait une saignée. « Sans vouloir refaire une tranchée – je préfère le mot saignée – j'ai voulu créer un signe dans l'espace, pour qu'on prenne conscience d'une déchirure, d'un arrachement... »


Questionnaire

La « Constellation de la Douleur »
A l'Ouest de la Caverne du Dragon, un sculpteur, Christian Lapie, a réalisé une œuvre d'art, composée de neuf sculptures. Décrivez cette œuvre d'art (environnement, disposition, couleurs).

Quel matériau a été utilisé ?

Quel traitement a-t-il subi ? Quel est l'intérêt esthétique de ce traitement ?

Justifiez le choix de ce matériau ?

Quelles sont les formes employées ?





Une statue est dressée au fond d'une tranchée. Que symbolise-t-elle ?



Pourquoi installer cette œuvre presque au sommet de la pente du plateau ?

Quel message a voulu diffuser C. Lapie ?

Christian Lapie explique ainsi le choix de son œuvre et de son titre : « L’idée de douleur était évidente pour moi : les souffrances sur cette terre du Chemin des Dames, c’est quelque chose d’absolument insensé ! Mais cette jeunesse de douleur pour tous ces Africains – et pour les autres ! - comment la relier à quelque chose qui soit une sorte de pérennité, d’éternité, de constance ? Puis on a décidé d’implanter l'œuvre près de la Caverne du Dragon. Il se trouve qu’il existe une Constellation du dragon. Et j’ai pensé que ces étoiles étaient comme une présence permanente, un écho dans le ciel de la douleur de ces gens qui ne sont plus là. »

À quelles souffrances fait-il allusion ?

Comment Lapie représente-t-il la souffrance ?

Pourquoi des Africains sont-ils venus combattre et mourir sur le Chemin des Dames ?



Ph. Quérel - Service Éducatif du Chemin des Dames et de la Caverne du Dragon Questionnaire Constellation de la Douleur Septembre 2010 Page

similaire:

La «Constellation de la Douleur» iconLe programme résumé par dates, thèmes et lieux
«ya oulidi, le prix de la douleur» de Joseph El Aoudi-Marando (France/2014/80’)

La «Constellation de la Douleur» iconRésumé : Le continent noir est resté longtemps à l'écart des grands...

La «Constellation de la Douleur» iconEntreprises de «réécriture» de l’histoire : Controverses autour du génocide des Tutsi
«autre histoire» du génocide portée par une constellation d’acteurs divers : témoins oculaires, journalistes, militaires, Rwandais...

La «Constellation de la Douleur» iconLe Dadaïsme est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique...
«ni un dogme, ni une école, mais plutôt une constellation d'individus et de facettes libres», précisait à l'époque Tristan Tzara

La «Constellation de la Douleur» iconS’est voulue profondément réactionnaire. Réaction : voc physique...
«travail du deuil» : fidélité au passé, sentiment d’arrachement très forte, douleur, acceptation plus ou – facile de la perte. Toute...

La «Constellation de la Douleur» iconTravail : du latin «tripalium» trois pieux instrument de torture...
«artisans sont proprement mécaniques et réputés vils personnes» dans les monastères quand on cherchait un moyen de faire pénitence...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com