Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires





télécharger 107.85 Kb.
titreÉtudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires
date de publication20.05.2017
taille107.85 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

Séquence 6ème

Les textes fondateurs


( 27 + 20 = 47 heures )
OBJECTIF GÉNÉRAL : Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires.
OBJECTIFS SECONDAIRES :

  • Observer la résonance culturelle de ces récits dans notre société.

  • Différencier conte, légende, mythe et texte religieux.


LECTURE DE TEXTES :

PARTIE A

  • « Aux feuillantines », dans Les Contemplations de Victor Hugo

  • La Bible, Genèse, I-II (La création du monde = L’œuvre en six jours)

  • Extrait du livre I des Métamorphoses d’Ovide (Les origines du monde)

  • "La Création", dans Fleuve profond, sombre rivière, "L'Ancien et le Nouveau Testament" de Marguerite Yourcenar

  • L'œuvre du sixième jour de Marie Noël

  • « Le Déluge », dans Le Premier Roi du monde, L’Epopée de Gilgamesh

  • La Bible, Genèse, VI, 9-19 et VII, 17-24 (L’Arche de Noé)

  • La Bible de Jérusalem, Genèse, 3, 1-24 (La chute)

  • « Je ne sais pas ce qui se passe… », dans les Compagnons de la marjolaine de Marc Alyn

  • La Bible de Jérusalem, Exode, 19, 16-25 et 20, 1-17 (Le Décalogue)


PARTIE B

  • Les Métamorphoses, X, d’Ovide

  • « Un concours de tapisserie : Pallas et Arachné », dans les Seize Métamorphoses d’Ovide de Françoise Rachmuhl


PARTIE D

  • « Mon nom est Personne », dans L’Odyssée d’Homère, chant IX

  • « Circé », dans L’Odyssée d’Homère, chant X

  • « Les sirènes – Charybde et Scylla », dans L’Odyssée d’Homère, chant XII



LECTURES DOCUMENTAIRES :

  • Dictionnaire de langue française

  • Dossier religions : la Bible et autres textes fondateurs

  • Dossier Arts et mythes : De la guerre de Troie à la fondation de Rome :

  • « Les origines historiques », « La légende » et « Les récits de la guerre de Troie », dans Le Musée vivant de l’Antiquité sur le site de l’académie de Versailles

  • « Le jugement de Pâris », dans Dieux et Héros de l’Antiquité d’Odile Gandon

  • « Le talon d’Achille », dans L’Univers, les Dieux, les Hommes : Récits grecs des origines de Jean-Pierre Vernant


LECTURE D’IMAGES FIXES = HISTOIRE DES ARTS :

  • « Histoire sainte », L’Homme au milieu de la Création

  • Adam nommant les animaux de Manolis Grigoreas

  • L’Arche de Noé, peinture de Monika Cronshagen

  • L’Arche de Noé, peinture à l’huile de Hans Jordaens III

  • Fresque de la nef de l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe, détail l’Arche de Noé

  • Tour de Babel de Maurits Cornelis Escher

  • La Tour de Babel de Peter Brueghel l’Ancien

  • « La Nouvelle Tour de Babel », dans La France dopée de Plantu

  • Illustration de Nestot Salas pour les Origimots de Claude Duneton

  • Série de peintures Pygmalion et l’image de Sir Edward Burne-Jones

  • L’Enlèvement d’Europe de Gustave Moreau


Manuel de référence : Fleurs d’encre – Français 6e – manuel unique, nouveau programme 2009, Hachette Éducation (2009)
COMPETENCES DU SOCLE COMMUN :
PILIER 1 : LA MAÎTRISE DE LA LANGUE Française

LIRE :

  • Lire à haute voix, de façon expressive, des textes narratifs et un poème déjà connus.

  • Mémoriser et réciter des textes littéraires.

  • S’appuyer sur les différentes formes de reprises nominales pour comprendre la cohérence d’un texte.

  • Après lecture par l’élève d’un texte documentaire d’une ou deux pages : dégager le thème et prélever les informations importantes.

  • A partir de pages Web sélectionnées, prélever les informations demandées et les reformuler.

ECRIRE :

  • Répondre à une question par une phrase complète.

  • Copier de manière lisible un texte d’une dizaine de lignes, sans erreur orthographique et en respectant la mise en page.

  • Ecrire sous la dictée un texte de dix lignes minimum en respectant les principales règles d’orthographe lexicale et grammaticale et les indications de ponctuation et de mise en page = Dictées préparées n°4 et 5.

  • Rédiger un texte bref, composé de phrases simples, correctement orthographiées, en respectant la ponctuation.

  • Être capable d’améliorer sa production écrite spontanément et à partir des remarques du professeur.

  • Ecrire et réécrire un brouillon lisible et utilisable (préparation de réponses, traces de ce qui a été retenu).

  • Mettre en évidence l’organisation de son texte par la mise en page et par la ponctuation.

  • Ecrire un récit cohérent d’une page, en respectant la chronologie.

  • Ecrire un récit à partir d’un support matériel et d’une donnée commune : un héros.

DIRE :

  • Dire de mémoire des textes patrimoniaux (textes littéraires, citations célèbres).


MAÎTRISE DE LA LANGUE :

La formation des mots :

  1. Initiation à l’étymologie

La formation des mots :

  1. Radical, préfixation, suffixation, dérivation, familles de mots

  • bible, dieu, testament, culte, genèse, arche, déluge, exode

  • des expressions bibliques

Le vocabulaire des religions (croyances et pratiques religieuses dans l’Antiquité)

Le verbe :

    1. Le mode

    2. Le temps

    3. La personne

L’impératif

Les quatre types de phrase (déclarative, interrogative, injonctive, exclamative)

La phrase affirmative / la phrase négative

Les relations de sens entre les mots :

    1. Synonymie, antonymie

  • 2ème réseau de mots : La métamorphose


La formation des mots :

2. Radical, préfixation, suffixation, dérivation, familles de mots

  • 3ème réseau de mots : Les attitudes et mouvements du corps

4ème réseau de mots : Les émotions

Les fonctions grammaticales :

    1. L’attribut du sujet (distinction attribut / complément d’objet direct)

L’accord simple sujet-attribut

Les fonctions grammaticales :

    1. Les groupes nominaux compléments circonstanciels (mobiles et supprimables, valeurs de moyen et de manière, de temps et de lieu)

Les fonctions grammaticales :

  1. L’épithète

Orthographe lexicale :

  1. Majuscule ou minuscule

4ème réseau de mots : Les émotions

Les homophones :

  1. lexicaux


PILIER 4 : LA MAÎTRISE DES TECHNIQUES USUELLES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION = B2I

C.1.1, C.1.2, C.1.3
PILIER 5 : LA CULTURE HUMANISTE

  • Connaître les textes majeurs de l’Antiquité : l’Iliade et l’Odyssée, les récits de la fondation de Rome, la Bible.

  • Connaître des œuvres picturales majeures du patrimoine français, européen et mondial.

  • Connaître le fait religieux en France, en Europe et dans le monde dans un esprit de laïcité respectueux des consciences et des convictions.

  • Lire les images.

  • Lire différents types de textes.

  • Situer dans le temps les œuvres artistiques et les mettre en relation avec des faits culturels utiles à leur compréhension.

  • Faire la distinction entre produits de consommation culturelle et œuvres d’art.

  • Acquérir l’envie d’avoir une vie culturelle personnelle par la fréquentation des musées.


PILIER 7 : L’AUTONOMIE ET L’INITIATIVE

  • S’appuyer sur des méthodes de travail : exposer.

  • Rechercher l’information utile, l’analyser, la trier, la hiérarchiser, l’organiser, la synthétiser.


Présentation du chapitre et de ses objectifs.
SÉANCE 0 : INTRODUIRE LA SÉQUENCE EN DÉFINISSANT LA NOTION DE TEXTE FONDATEUR

Support : « Aux feuillantines », dans Les Contemplations de Victor Hugo
Distribution et lecture à voix haute du poème par 8 élèves.


  1. Composition

A l’oral et sur le texte et le classeur : Souvenez-vous de la versification étudiée lors de la séquence sur les fables. Combien de strophes dans ce poème ? De combien de vers chacune ? Comment peut-on élaborer le schéma des rimes ? Il faut observer les strophes deux par deux : AAB CCB.


  1. Énonciation

A l’oral et sur le classeur :

QUI ? Le poète et ses deux frères.

QUAND ? Quand ils étaient enfants.

OU ? Dans (le grenier d’)un couvent.

QUOI ? Découverte d’un livre : la Bible.


  1. Compréhension [20 min]

    1. Comment est nommée la Bible ? « un livre inaccessible », « ce livre noir », « ce vieux livre » = objet mystérieux donc fascinant.

    2. Quels sens la découverte du livre éveille-t-elle chez les enfants dans les strophes 5 et 6 ? l’odorat (« encensoir »), la vue (« estampes ») et le toucher (« doux »).

    3. Quelles impressions se dégagent de cette découverte ? Relevez les mots et la ponctuation. « bonheur », « délire », « doux », « charmés », « riant », « s’étonnent », « joyeux », « douceur » et les points d’exclamation.

    4. La dernière strophe commence par « Tels des enfants… ». Par quel mot peut-on remplacer « tels » ? Quel procédé d’écriture cela introduit-il ? « Comme » : c’est une comparaison entre la Bible et un oiseau.

Correction.
Pour la séance suivante :

  • Choisissez un des personnages bibliques cités dans la strophe 7 et faites une courte recherche documentaire pour le présenter, au brouillon.

  • Selon vous, qu’est-ce qu’un texte fondateur ?


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vérification et mise en commun des recherches.
Synthèse = définition à noter sur le classeur : Le poète sera inspiré par ce livre, qui constitue une référence culturelle commune en France. C’est pour cela que l’on appelle la Bible un texte fondateur.
PARTIE A :

- LA BIBLE -
SÉANCE 1 : DECOUVRIR LA BIBLE ET SON HISTOIRE

Support : Dossier religions : la Bible et autres textes fondateurs (p.98-99)
Questions sur le dossier [20 min] :

    1. Recopiez le 2e paragraphe de la rubrique « Lire des textes documentaires » en soulignant en rouge les mots en gras. Qu’est-ce qu’un texte sacré ?

    2. Quelle est l’étymologie du mot « bible » ?

    3. Quelles sont les deux parties qui composent la Bible ? Que racontent-elles ? (une phrase par partie)

    4. Que signifie « testament » ?

    5. Comment les récits bibliques ont-ils été transmis ?

Mise en commun.
Pour la séance suivante :

  • Chercher dans le dictionnaire des mots ayant "biblio" pour étymologie, et les noter au brouillon.

  • Apporter A mots ouverts.


Distribution du tableau des expressions bibliques.
Pour la séance 2(2) : Chercher le sens des expressions suivantes dans un dictionnaire, et le noter dans la 2e colonne du tableau distribué :

  • Gagner sa vie à la sueur de son front.

  • Rendre à César ce qui est à César.

  • Œil pour œil, dent pour dent.

  • Vieux comme Mathusalem.

  • Qui sème le vent récolte la tempête.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La formation des mots :

  1. Initiation à l’étymologie

La formation des mots :

  1. Radical, préfixation, suffixation, dérivation, familles de mots

  • bible, dieu, testament, culte, genèse, arche, déluge, exode (p.110) (2 heures)

  • des expressions bibliques (p.111) (1 heure)

  • mémorisation et application : la formation des mots, le sens des mots, les relations de sens entre les mots (1 heure)

Le vocabulaire des religions (croyances et pratiques religieuses dans l’Antiquité) (p.110)
Dictée préparée n°4 : Jonas (1 heure)
En groupes de 4-5 : Rechercher l’origine d’une de ces expressions dans la Bible, en suivant les références indiquées :

  • Gn, 3, 19 : A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain.

  • Matthieu, 22, 15-21 : Rendez donc à César ce qui est à César.

  • Ex, 21, 24 : Œil pour œil, dent pour dent.

  • Gn, 5, 27 : Toute la durée de vie de Mathusalem fut de neuf cent soixante-neuf ans, puis il mourut.

  • Osée, 8, 7 : Puisqu’ils sèment le vent ils moissonneront la tempête.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 2 : DÉCOUVRIR ET COMPARER DIFFÉRENTES INTERPRÉTATIONS DE LA CRÉATION DU MONDE

Supports : manuel A mots ouverts :

  • La Bible, Genèse, I-II (La création du monde = L’œuvre en six jours) (p.214 à 216)

  • Extrait du livre I des Métamorphoses d’Ovide (Les origines du monde) (p.217-218)


Lecture à voix haute de l’extrait de la Genèse et explication du vocabulaire.

Questions 1 à 4 de « La création » p.216 au crayon, directement sur le classeur.

Correction des questions.

Synthèse : Dieu donne tout à l’homme qui, en échange, doit peupler la terre. Ainsi est instaurée entre Dieu et les hommes l’harmonie originelle.

Les répétitions rendent ce texte poétique, ce qui était nécessaire pour le transmettre à l’oral, à l’origine.

La création en 7 jours a rendu ce chiffre symbolique ; on l’appelle parfois le chiffre d’or.
Lecture à voix haute de l’extrait du livre I des Métamorphoses et explication du vocabulaire.

Questions 1 à 3 de « La Bible et les Métamorphoses » p.219 au crayon, directement sur le classeur [15 min].

Correction.
SÉANCE 3 : OBSERVER DEUX REPRÉSENTATIONS DE LA CRÉATION

Supports : p.100 :

  • « Histoire sainte », L’Homme au milieu de la Création

  • Adam nommant les animaux de Manolis Grigoreas



Pour la séance suivante : Question 6 p.100, directement sur le classeur.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Histoire des arts : Vérification et mise en commun de la question.

SÉANCE 4 : ÉCRIRE UN TEXTE HUMORISTIQUE SUR LA CRÉATION DU MONDE

Supports :

  • "La Création", dans Fleuve profond, sombre rivière, "L'Ancien et le Nouveau Testament" de Marguerite Yourcenar (p.220 d’A mots ouverts)

  • L'œuvre du sixième jour de Marie Noël


Lecture à voix haute de « La Création » de M. Yourcenar. Quelle forme a ce récit des origines ? Quelle est l’autre particularité de ce texte ? Qu’apportent ces éléments au récit ?
Distribution et lecture à trois voix de L’œuvre du sixième jour.

Questions à la suite, directement sur le polycopié [5 min] :

    1. Comment appelle-t-on ce genre de texte, qui reprend la base d’un texte existant pour le réinterpréter ?

    2. Quel est le ton de ce texte ?

    3. Pouvez-vous maintenant préciser le genre de ce texte ?


Correction : Révision des notions de réécriture, d’humour et de parodie.
Distribution, lecture à voix haute et explication des sujets d’écriture.

Pour la séance 9(2) : Choisir un sujet d’écriture et rendre son texte au propre.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 5 : DÉCOUVRIR ET COMPARER LE RÉCIT DU DÉLUGE AVEC LA LÉGENDE DE L’ÉPOPEE DE GILMAMESH

Supports : p.101 à 103 :

  • « Le Déluge », dans Le Premier Roi du monde, L’Epopée de Gilgamesh

  • La Bible, Genèse, VI, 9-19 et VII, 17-24 (L’Arche de Noé)

  • L’Arche de Noé, peinture de Monika Cronshagen

  • L’Arche de Noé, peinture à l’huile de Hans Jordaens III

  • Fresque de la nef de l’abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe, détail l’Arche de Noé


Lecture à voix haute des textes.

Question 1 p.101 ensemble, à l’oral.

Questions 2 et 3 p.101 ; 1 à 4 p.103 (25 min).

Mise en commun.
Pour la séance suivante : Questions 1 à 3 p.103, directement sur le classeur.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Histoire des arts : Vérification et correction des questions.

SÉANCE 6 : LIRE UN RÉCIT DES ORIGINES EXPLIQUANT LE MAL SUR TERRE

Supports :

  • La Bible de Jérusalem, Genèse, 3, 1-24 (La chute)

  • « Je ne sais pas ce qui se passe… », dans les Compagnons de la marjolaine de Marc Alyn


Distribution et lecture à voix haute du texte.

Questions, au crayon directement sur le classeur [20 min] :

  1. Qui est Yahvé ? A votre avis, d’où vient ce nom ?

  2. Connaît-on l’apparence du serpent au début du texte ? Quelle est l’explication de l’apparence qu’on lui connaît aujourd’hui ? Relevez les phrases du texte qui le montre.

  3. Pourquoi Dieu a-t-il défendu à Adam et Eve de manger le fruit de l’arbre de la connaissance ?

  4. Comment sait-il qu’ils l’ont quand même fait ?

  5. Complétez le tableau suivant avec les punitions infligées par Dieu aux trois personnages :

Le serpent

La femme

L’homme

-malédiction entre les autres bêtes

-marcher sur le ventre et manger de la terre

-haine entre lui et la femme

-grossesses et accouchements douloureux

-désir de l’homme, qui la dominera

-malédiction sur le sol qu’il cultivera

-travail dur pour vivre

-mortalité

Mise en commun.
Distribution du poème « Je ne sais pas ce qui se passe… » et du « Décalogue ».


Pour la séance suivante :

  • De quoi le serpent est-il devenu le symbole aujourd’hui ?

  • Chercher l’expression péché originel dans le dictionnaire. Qu’a-t-il pour conséquence dans le monde ?

  • Lire le poème : Quelles références aux textes bibliques y voyez-vous ?


Pour la séance 8 : Lire le « Décalogue ».
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vérification et correction des questions.

Pour la séance 9(1) : Apprendre par cœur :
  • 4 strophes qui se suivent dans « Aux feuillantines » OU « Je ne sais pas ce qui se passe… » ;

  • OU « La Création ».


Le verbe :

    1. Le mode

    2. Le temps

    3. La personne

L’impératif (1 heure)

Les quatre types de phrase (déclarative, interrogative, injonctive, exclamative) (1 heure)

La phrase affirmative / la phrase négative

  • évaluation (1 heure)


Support : La Bible de Jérusalem, Genèse, 3, 1-24 (La chute)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vérification et présentation orale des recherches, par des volontaires.
SÉANCE 7 : OBSERVER DIFFÉRENTES REPRÉSENTATIONS DE LA TOUR DE BABEL

Supports : p.104-105 :

  • Tour de Babel de Maurits Cornelis Escher

  • La Tour de Babel de Peter Brueghel l’Ancien

  • « La Nouvelle Tour de Babel », dans La France dopée de Plantu

  • Illustration de Nestot Salas pour les Origimots de Claude Duneton


Histoire des arts : Questions 1 à 3 p.105 (TNI ?).
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SÉANCE 8 : COMPRENDRE LE FONDEMENT DE LA MORALE JUDÉO-CHRÉTIENNE

Support : La Bible de Jérusalem, Exode, 19, 16-25 et 20, 1-17 (Le Décalogue)
Lecture à voix haute du texte.


  1. L’énonciation

    1. Qui sont les personnages ? Où se trouve-t-ils ? En quoi ce lieu est-il symbolique ? La montagne symbolise le lien entre le Ciel et la terre, comme le royaume de Dieu. Quand cet épisode se passe-t-il ?

    2. En quoi la manifestation de Dieu est-elle violente ?

    3. Quelle mission confie-t-il à Moïse ? Pour la première fois, Dieu conclut une alliance avec le peuple tout entier, par l’intermédiaire de Moïse. Il lui remet les tables de la loi, tablettes de pierre sur lesquelles sont gravés les dix commandements.




  1. Les dix commandements

    1. Qui est désigné par le pronom tu ?

    2. Quels sont les commandements qui dictent des règles de vie entre les hommes ?

    3. Que signifie décalogue ? Quelle est l’étymologie de ce mot ? Trouvez des mots de la même famille, en utilisant les deux radicaux.


Sommaire de la partie A.
Pour la séance 1 de la partie B : Rédiger une courte notice biographique sur Ovide, sur une feuille à part.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 9 : EFFECTUER UNE RECHERCHE DOCUMENTAIRE
6 groupes de travail, 6 sujets : (à classer dans l’ordre)

  1. La reine de Saba

  2. Abraham

  3. Moïse sauvé des eaux

  4. Moïse et la Mer Rouge = La sortie d’Egypte

  5. Jonas

  6. Le Déluge

  7. Le jugement de Salomon


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ÉVALUATION DE FIN DE PARTIE A

Supports :

  • « Aux feuillantines » dans Les Contemplations de Victor Hugo

  • « La Création », dans Fleuve profond, sombre rivière, "L'Ancien et le Nouveau Testament" de Marguerite Yourcenar

  • « Je ne sais pas ce qui se passe… », dans les Compagnons de la marjolaine de Marc Alyn


Récitations individuelles
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 10 : PRÉSENTER UNE RECHERCHE DOCUMENTAIRE EN UN BREF EXPOSÉ
Les rôles sont répartis à l’intérieur de chaque groupe :

    1. Situer le sujet dans la Bible et présenter le(s) personnage(s) concernés.

    2. Résumer l’histoire qui s’y rattache.

    3. Lire un extrait du texte et présenter deux images de siècles différents l’illustrant.

Une minute trente chacun.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PARTIE B :

- LES MÉTAMORPHOSES -
SÉANCE 1 : ABORDER LE THÈME DE LA MÉTAMORPHOSE À TRAVERS L’IMAGE

Supports :

  • Série de peintures Pygmalion et l’image de Sir Edward Burne-Jones (p.113)

  • Pygmalion et Galatée de Jean-Léon Gérôme (p.115)


Vérification et mise en commun de la notice biographique sur Ovide.
Histoire des arts : Questions 1 à 3 p.115.

SÉANCE 2 : ÉTUDIER DEUX RÉCITS DE MÉTAMORPHOSE


  1. Pygmalion et Galatée

Support : Les Métamorphoses, X, d’Ovide (p.114)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


  1. Pallas et Arachné

Support : « Un concours de tapisserie : Pallas et Arachné », dans les Seize Métamorphoses d’Ovide de Françoise Rachmuhl (p.230-231 d’Anagramme)
Distribution et lecture à voix haute du texte.

Distribution des questions, à faire au crayon directement sur le classeur :

  1. Quels sont les personnages présents dans cette scène ? Quels sont les personnages cités ? Pourquoi sont-ils réunis ici ?

  2. Relevez un présent de narration au début du texte. Quel effet cela produit-il dans la description de la tapisserie d’Arachné ? Quelle est la valeur du présent dans « L’art de la Lydienne est si grand » ?

  3. Quelles informations sur Jupiter sont données par la tapisserie d’Arachné ?

  4. Quels sont les deux éléments qui permettent d’expliquer le choix d’une transformation en araignée ? A quelle famille d’animaux appartient l’araignée ? Quelle est l’étymologie du nom araignée ? A votre avis, a-t-on appelé l’araignée ainsi suite à l’histoire d’Ovide ; ou bien Ovide a-t-il choisi d’appeler son héroïne ainsi au regard de son aventure ?


Pour la séance 2 : Finir les questions.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les relations de sens entre les mots :

    1. Synonymie, antonymie

  • 2ème réseau de mots : La métamorphose et le changement (p.134-135 de Fenêtres ouvertes, Bordas) (2 heures)

La formation des mots :

2. Radical, préfixation, suffixation, dérivation, familles de mots

  • 3ème réseau de mots : Les attitudes et mouvements du corps (p.114 de Fenêtres ouvertes, Bordas et p.124) (1 heure)

4ème réseau de mots : Les émotions (p.124) (1 heure)

  • réinvestissement : la formation des mots, le sens des mots, les relations de sens entre les mots (autour des 2ème, 3ème et 4ème réseaux de mots) (1 heure)


Les fonctions grammaticales :

  1. L’attribut du sujet (distinction attribut / complément d’objet direct) (1 heure)

L’accord simple sujet-attribut

  • évaluation : Les compléments d’objet du verbe et l’attribut du sujet (1 heure)


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vérification et correction des questions.
SÉANCE 3 : ÉCRIRE UN RÉCIT DE MÉTAMORPHOSE
Lecture à voix haute du « Faisons le point » p.123.

Questions du « Je retiens l’essentiel » directement sur le classeur [20 min].

Mise en commun.
Recopie du paragraphe « L’écriture des métamorphoses ».

Sujet d’écriture : p.127.
Pour la séance suivante : Rendre son texte.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les fonctions grammaticales :

  1. Les groupes nominaux compléments circonstanciels (mobiles et supprimables, valeurs de moyen et de manière, de temps et de lieu) (1 heure)


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ramassage des textes.
SÉANCE 4 : RACONTER UNE MÉTAMORPHOSE EN DÉCRIVANT UN TABLEAU

Support : L’Enlèvement d’Europe de Gustave Moreau (p.128)
Sujet d’écriture p.128 (Histoire des arts).
Sommaire de la partie B.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PARTIE C  :

- DE LA GUERRE DE TROIE À LA FONDATION DE ROME -

Support : Dossier « Arts et mythes » p.132 à 145 :

  • « Les origines historiques », « La légende » et « Les récits de la guerre de Troie », dans Le Musée vivant de l’Antiquité sur le site de l’académie de Versailles

  • « Le jugement de Pâris », dans Dieux et Héros de l’Antiquité d’Odile Gandon

  • « Le talon d’Achille », dans L’Univers, les Dieux, les Hommes : Récits grecs des origines de Jean-Pierre Vernant


En groupes de trois :

      1. La légende et son contexte historique

      2. Les récits et les principaux acteurs de la guerre de Troie

      3. Le talon d’Achille

      4. Achille face à la mort de Patrocle

      5. Le combat d’Achille et d’Hector

      6. Le cheval de Troie

      7. La fuite et la descendance d’Enée

      8. Le combat de Romulus et Rémus et la fondation de Rome


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dictée préparée n°5 : extrait de L’Iliade
Les groupes présentent oralement les mythes étudiés en trois minutes.

S’intercalent les scènes du film Troie de Wolfgang Peterson correspondantes.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
PARTIE D  :

- ULYSSE DANS L’ODYSSÉE -
SÉANCE 1 : INTRODUIRE L’ODYSSÉE D’HOMERE


  1. Homère a-t-il existé ?

En binômes, en salle multimédia : Fiche B2I.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


  1. Découvrir l’Iliade et l’Odyssée

En salle multimédia : Travail en 2 temps, en interdisciplinarité avec l’histoire.


  1. Effectuer un bilan

Distribution de la fiche de cours.
Pour la séance suivante : Chercher et noter au dos de la fiche la définition des mots soulignés.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Vérification des définitions, lecture à voix haute de la fiche et mise en commun au fur et à mesure.
SÉANCE 2 : ABORDER LE THEME DU MONSTRE

Support : « Mon nom est Personne », dans L’Odyssée d’Homère, chant IX
Distribution et lecture à voix haute du texte.
A l‘oral : Expliquez en quoi consiste le dernier piège d’Ulysse.

Surlignez [15 min] :

  • d’une couleur les éléments du texte qui permettent de savoir à quoi ressemble le Cyclope ;

  • d’une deuxième couleur les éléments du texte qui prouvent que le Cyclope est un géant ;

  • et d’une troisième couleur ce dont le Cyclope se nourrit.

Mise en commun : A quoi peut-on le comparer ? Dans quels genres de textes trouvent-on ces personnages monstrueux ? Dessin du Cyclope sur une feuille blanche distribuée.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les fonctions grammaticales :

  1. L’épithète (1 heure)

  • évaluation bilan : Toutes les fonctions grammaticales (1 heure)


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 3 : ÉTUDIER LES ÉPITHETES HOMÉRIQUES

Support : « Circé », dans L’Odyssée d’Homère, chant X
Distribution et lecture à voix haute de « Circé ».

Quels sont les deux pouvoirs de Circé ? Dans quel but les utilise-t-elle ? Quel autre monstre mythologique apparaissant dans l’Odyssée a le pouvoir d’attirer les hommes avec sa voix ? Soulignez au crayon les groupes de mots qui caractérisent un nom de personnage mythologique. Ce sont des épithètes homériques, du nom de l’auteur qui les a utilisées de cette façon.
Distribution et lecture à voix haute de la leçon, à compléter ensemble par les exemples du texte.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

SÉANCE 4 : ENRICHIR SON VOCABULAIRE

Support : « Les sirènes – Charybde et Scylla », dans L’Odyssée d’Homère, chant XII
Distribution et lecture à voix haute du texte.

Explication du vocabulaire, à classer selon la nature de chaque mot ou locution.

Choisissez-en trois de nature différente et réutilisez-les dans une phrase de votre invention [10 min].

Lecture à voix haute de quelques volontaires.
Relevez les épithètes homériques du texte et notez-les sur la fiche de cours correspondante [10 min].

Correction.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 5 : ÉCRIRE UN RECIT DONT VOUS ÊTES LE HÉROS (3 heures)
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SÉANCE 6 : DIFFÉRENCIER CONTE, LÉGENDE, MYTHE ET TEXTE RELIGIEUX
Vérification et mise en commun des questions : Distribution et lecture à voix haute de la leçon sur les textes fondateurs (p.150 du livre unique de Hatier).

Exercice de repérage, directement sur le classeur [5 min].

Correction.
Sommaire des parties C et D.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Orthographe lexicale :

  1. Majuscule ou minuscule


4ème réseau de mots : Les émotions (1 heure)
Les homophones :

  1. lexicaux (1 heure)


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ÉVALUATION ECRITE DE FIN DE CHAPITRE = Mémorisation : Définitions
Quelques volontaires lisent à voix haute leur récit dont ils sont les héros ?

7174.doc

similaire:

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconLes femmes, deux siècles de combat Le site Terriennes
«les textes fondateurs du féminisme», puis dans «Tous les textes et leurs auteurs», sur Olympe de Gouges et Simone de Beauvoir pour...

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconBibliographie bibliography
L’étude des textes littéraires traduits : un nouvel objet d’investigations en littérature

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconCe document est la liste des textes enregistrés acquis par la Bibliothèque...

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconBibliographie. I. Mémoire et thèses
«Techniques de traduction et histoire des textes» [demi-numéro thématique], Revue d'histoire des textes 24, 1994, p. 291-484

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconTextes d’introduction de thème et textes chronologiques

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconRecherches à faire (textes/iconographie) : Babel, Babylone, Sodome...
«Poches Classiques». Le reste du corpus est fourni sous forme de photocopies (13 textes X 2)

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconLe programme d’histoire nous précise que les connaissances des personnages...
«raconter» l’histoire. Ils fournissent la matière d’ateliers de lecture historique

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconEssais/nouvelles/poésie «Mes intimes convictions»
Un ouvrage, au premier abord déroutant, tant par les sujets abordés (les premiers dieux du ciel, la symbolique des nombres : 3, 7,...

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconSynthèse établie par la documentation du clemi
«nouveaux» font l’objet d’une présentation séparée. Les textes cités sont accompagnés de leurs références (titre, date, et le plus...

Étudier des textes fondateurs en tant que textes littéraires iconJeux littéraires du 31 mars : mise en bouche
«mode d'emploi» d'un texte préexistant, qui reste inconnu des joueurs; ceux-ci doivent écrire un texte respectant au mieux les consignes....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com