Séance de synthèse : La tragédie





télécharger 15.62 Kb.
titreSéance de synthèse : La tragédie
date de publication20.05.2017
taille15.62 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > histoire > Thèse
Séance de synthèse : La tragédie

Histoire de la tragédie

  • Les origines antiques





  • La tragédie naît à Athènes au Vème siècle avant J-C. Les représentations ont lieu deux fois par an dans le cadre de fêtes religieuses nommées dionysies car données en l’honneur de Dionysos. (Le mot grec « tragédie » signifiait étymologiquement « le chant du bouc », le chant religieux qui accompagnait le sacrifice du bouc aux fêtes de Dionysos.)

  • Outre sa fonction religieuse initiale, la tragédie a un rôle politique, celui de célébrer et d’assurer la cohésion de la cité.

  • Dans la tragédie antique, tous les rôles sont joués par des hommes portant un masque et les dialogues alternent avec les chants et danses du choeur, un groupe de personnages anonymes qui commentent l’histoire et soulignent le sort tragique des héros.







(1) Les gradins, appelés THEATRON
(2) Le Thymélé, petit autel consacré à Dionysos
(3) L’ORCHESTRA, lieu où se place le choeur
(4) Le Parodos, entrée latérale
(5) La scène où jouent les acteurs, appelée le proscenion
(6) La SKENE, qui correspond aux coulisses






  • Au IV s. av J-C, Aristote définit les règles de la tragédie dans La Poétique. La tragédie doit ainsi mettre en scène les héros des légendes, des grands mythes et des épopées d’Homère pour susciter chez le spectateur la terreur et la pitié afin d’opérer la « purgation » (catharsis) propre à de pareilles émotions.



  • La tragédie classique en France





  • Les dramaturges du XVIIe siècle s’inspirent des auteurs antiques et de l’ouvrage d’Aristote qui pose les principes de la composition d’une pièce. C’est ainsi que se mettent en place les règles du théâtre classique dans le cadre d’un développement en cinq, en alexandrins, scandé par les temps forts de l’exposition, du nœud, des péripéties et du dénouement, forcément funeste.

  • Les auteurs de tragédie Corneille et Racine réfléchissent aux règles de la tragédie, ainsi que le théoricien Nicolas Boileau qui fixe par exemple celle des trois unités :

« Qu’en un jour, en un lieu, un seul fait accompli

Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli. »

. Il y ajoute la règle de vraisemblance : une tragédie ne doit pas présenter d’incohérence, que ce soit au niveau de l’intrigue ou de la psychologie des personnages.

. Et enfin, le principe de la bienséance qui empêche certaines actions d’être représentées sur scène pour ne pas choquer le public (comme par exemple les assassinats ; dans ce cas, ces actions sont racontées par un messager)

  • A l’époque classique, la tragédie est soutenue par le pouvoir royal : Le spectacle théâtral est un moyen pour les puissants de se mettre en scène(les spectateurs de la plus haute noblesse ne sont pas assis dans la salle mais sur scène pour être visibles des autres spectateurs.)



  • La tragédie au XXème siècle





  • Au XXème siècle, une nouvelle forme de tragédie apparaît : les héros sont des hommes et des femmes ordinaires, victimes de l’Histoire, des guerres ou de la société.

  • Les mythes antiques sont actualisés et révèlent leur portée universelle.

Pour faire une tragédie …

  • Des héros


  • Ce sont des personnages nobles, légendaires ou historiques, conduits à leur perte.

  • Le héros est victime de forces supérieures (dieux, tyran, passion), c’est un être excessif. Son orgueil(« hybris ») et son ambition précipitent sa perte.
  • Un conflit


  • Le conflit tragique oppose bonheur personnel et intérêt général.

  • Le héros peut hésiter entre deux systèmes de valeur, il est alors confronté à un dilemme, qu’il tâche de résoudre lors d’un monologue.

Exemple : les stances du Cid

  • Une fin inexorable


  • L’enchaînement des péripéties entraîne inexorablement les personnages vers un dénouement souvent fatal.
  • La catharsis


  • Le but de la tragédie étant la « Catharsis », le théâtre vise finalement à instruire les hommes et les rendre meilleurs.




http://www.images-chapitre.com/ima1/original/256/24522256_8056470.jpg

Sur cette gravure de Sébastien Leclerc, qui a servi de frontispice à l’édition collective des tragédies de Racine en 1676, on reconnaît la muse de la tragédie, Melpomène, entourée de deux angelots : celui de gauche montre son effroi devant la lutte à mort de deux héros, celui de droite pleure au malheur d’une héroïne affligée, résumant ainsi les deux principes de la tragédie : éléos (pitié) et phobos (terreur).




Etes-vous capables de citer : - trois dramaturges antiques ? Trois dramaturges classiques ?

  • une œuvre antique ayant inspiré une tragédie classique (et leurs auteurs) ?

  • cinq héros tragiques ?

  • une tragédie du XXème siècle et son auteur ?

similaire:

Séance de synthèse : La tragédie iconConseil Municipal du 7 avril 2016
«Je me dois d’évoquer une tragédie qui a particulièrement endeuillé votre région. Je veux parler des massacres du 8 mai 1945, IL...

Séance de synthèse : La tragédie iconCours de mme tenenbaum
«bis». IL n’y aura pas de résumé ou topo du cours présenté par le(a) chargé(e) de td au début de chaque séance. Le cours doit donc...

Séance de synthèse : La tragédie iconDésignation du secrétaire de séance M. le Président. S’agissant du...

Séance de synthèse : La tragédie iconTable des matières de la tragédie des siècles

Séance de synthèse : La tragédie iconTd n° 2 la question de synthese
«in vitro» nous allons travailler sur le thème de la bioéthique, chaque groupe se penchera sur une question particulière qui devra...

Séance de synthèse : La tragédie icon«Biographie : Une histoire de vie en taille directe 1»
«au mur du temps». Témoin de l’histoire du peuple juif, dans sa plus grande tragédie, la Shoah, IL

Séance de synthèse : La tragédie iconRésumé à compléter… (02)
«fraîche et joyeuse». Personne n’imagine l’ampleur de la tragédie qui commence et son coût humain. Chacun est persuadé d’avoir le...

Séance de synthèse : La tragédie iconDans l'histoire de l'humanité, l'esclavage est une blessure. Une...

Séance de synthèse : La tragédie iconLe récit est divisé en 5 actes (clin d’œil à la tragédie classique)...

Séance de synthèse : La tragédie iconBibliographie critique sur les Faust de Nerval 1810 101 : Mme de Staël, De l’Allemagne
...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com