Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle)





télécharger 143.89 Kb.
titreLes fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle)
page4/4
date de publication20.05.2017
taille143.89 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4
Le sexe et l’Occident. Évolution des attitudes et des comportements, Paris, Seuil / Points, p.251-278.

26 FABRE, « Familles… », op. cit., p.549.

27 MÉNÉTRA, Journal…, op. cit., p.132.

28 Ibid., p.133.

29 ARNAUD, Mémoires…, op. cit., p.186-188, 196.

30 Voir la démonstration dans FABRE, Daniel, 1986a, « La Voie des oiseaux. Sur quelques récits d’apprentissage », L’Homme, vol. XXVI, n°3, p.7-40.

31 VAN GENNEP, Le folklore…, op. cit., t.I, p.182-184.

32 BOYER, Abel, 1975, Le Tour de France d’un compagnon du Devoir, Paris, Librairie du compagnonnage p.34-35.

33 VAN GENNEP, Le folklore…, op. cit., t.I, p.183.

34 BOYER, Le Tour de France…, op. cit., p.36-38.

35 MÉNÉTRA, Journal…, op. cit., p.41.

36 Ibid., p.46.

37 Ibid., p.108.

38 Ibid., p.133.

39 Quelques compagnonnages dits du Devoir de Liberté ne se recommandent cependant pas de Salomon au XIXe siècle, témoignant ainsi du fait incontestable que l’expression de leur différence par rapports à ceux du Devoir se situait bien au-delà d’une question de légendes. L’étiquette « Salomon » a rendu plus saillantes, tout en les simplifiant, les oppositions entre compagnonnages.

40 Cf. BOURDIEU, Pierre, 1998, La domination masculine, Paris, Le Seuil.

41 Émile Coornaërt est abusé par la confiance qu’il accorde à Perdiguier en le suivant dans l’affirmation que les tailleurs de pierre « ne remercient pas » (COORNAËRT, Les compagnonnages…, op. cit., p.173) : leurs règlements disent le contraire (BASTARD, Laurent, MATHONIÈRE, Jean-Michel, 1996, Travail et honneur. Les Compagnons Passants tailleurs de pierre en Avignon aux XVIIIe et XIXe siècles, Dieulefit (Drôme), La Nef de Salomon, p.53).

42 MARTIN SAINT-LÉON, Étienne, 1977 [1901], Le compagnonnage, son histoire, ses coutumes, ses règlements et ses rites, Paris, Librairie du compagnonnage, p.261.

43 PIRON, Jean-François, 1840, Devoir des Compagnons Blanchers et Chamoiseurs Réunis, Paris, p.174.

44 Textes cités dans BASTARD, MATHONIÈRE, Travail et honneur…, op. cit., p.53, 57.

45 Ibid., p.65.

46 MÉNÉTRA, Journal…, op. cit., p.132.

47 Cité dans COORNAËRT, Les compagnonnages…, op. cit., p.380.

48 Ibid., p.220-221.

49 GUILLAUMOU, Toussaint, 1996 [1863], Les confessions d’un Compagnon, Paris, Jacques Grancher, p.184.

50 Ibid., p.184.

51LECOTTÉ, Roger, RIVIÈRE, Georges-Henri, 1953, « Essai sur les gourdes compagnonniques », Arts et traditions populaires, n°3, p.193-211.

52 Cité dans GALLINATO, Bernard, 1992, Les corporations à Bordeaux à la fin de l’Ancien Régime. Vie et mort d’un mode d’organisation du travail, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, p.248, 270 (note 56).

53 Des éléments de synthèse sur ce point à l’entrée « Premier compagnon », réalisée par Jean-Claude Bouleau, dans BLONDEL, Jean-François, BOULEAU, Jean-Claude, TRISTAN, Frédérick, 2000, Encyclopédie du compagnonnage. Histoire, symboles et légendes, Paris, Éditions du Rocher, p.474-475.

54 BARRET, Pierre, GURGAND, Jean-Noël, 1980, Ils voyageaient la France. Vie et traditions des Compagnons du Tour de France au XIXe siècle, Paris, Hachette / Le Livre de Poche, p.141.

55 TRISTAN, Frédérick, « Maîtres initiés », in BLONDEL, BOULEAU, TRISTAN, Encyclopédie…, op. cit., p.356-358.

56 LECOTTÉ, « Archives historiques… », op. cit., p.86.

57 BOYER, Le Tour de France…, op. cit., p.26.

58 AGULHON, Maurice, 1979, La République au village, Paris, Le Seuil.

59 Sur ces « stratégies » concernant la prise en charge du temps, cf. PRONOVOST, Gilles, 1996, Sociologie du temps, Bruxelles, De Boeck Université, p.57-58.

60 HALBWACHS, Maurice, 1925, Les cadres sociaux de la mémoire, Paris, PUF.

61 NICOL, Eduardo, 1972, « Connaissance et reconnaissance », in WRIGHT, Georg Henrik von (dir.), Problèmes de la Théorie de la Connaissance, La Haye, Martinus Nijhoff, p.23-31 : 24.

62 Concernant la dimension sensitive du souvenir, on se reportera à JORION, Paul, 1999, « Le secret de la chambre chinoise », L’Homme, vol. XXXIX, n°150, p.177-202 : 184-185.

63 MORIN, Pierre, 1994, Compagnon du Devoir au XXe siècle, Paris, Librairie du compagnonnage, ill. 32.

64 COORNAËRT, Les compagnonnages…, op. cit., p.173.

65 JOURDAIN, Pierre, 1997, Voyage dans l’île de Moncontour ou un demi-siècle de la vie d’un compagnon tailleur de pierre du Devoir, Paris, Librairie du compagnonnage, p.292.

66 Ibid., p.309.

67 Ibid., p.310.

68 Ibid., p.313-314.



1   2   3   4

similaire:

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconThème 2 – L’évolution du système de production et ses conséquences...
Quelles sont les transformations économiques et sociales provoquées par les mutations du système de production au xxe siècle ?

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconL’évolution des pratiques culturelles du milieu du xixe siècle au début du xxe siècle

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconOption lettres modernes
«Littérature, textes et documents», chez Nathan qui propose un volume par siècle (Moyen âge/xvie, xviie s., Xviiie s., Xixe. S et...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconUniversité de Rouen mercredi 11 avril 2012 Bâtiment Freinet – Salle 003 (13h30-17h30)
«Les cemea depuis leur création en 1937 et leur action internationale en Europe et en Afrique jusqu’à la fin du xxe siècle : une...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconOn a longtemps méprisé les écrivains qui, entre la Pléiade et la...
«attardés ou égarés». Leur redécouverte a permis de déterminer chez ces auteurs indépendants certains traits communs. C’est en ce...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconLe commerce de luxe a paris aux xviie et xviiie siecles
...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconJourn é e d’ É tudes – jeudi 3 avril 2014
«Des collectes aléatoires aux politiques spécifiques, les enrichissements des collections publiques et leur rôle dans la valorisation...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconProgramme : Histoire : Le monde au xxe siècle et au début du xxie siècle

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) iconChapitre 3 : L’inégalité des salaires en France au 20ème siècle
«salariés à haut salaire» a une importance toute particulière du point de vue de la représentation sociale des inégalités, et l’étude...

Les fonctions sociales du compagnonnage et leur évolution (xviiie – xxe siècle) icon«Questions pour comprendre le xxe siècle.»
«Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du xixe siècle.»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com